Se mentir à soi même, ça suffit

Hé, mec! C’est fini de te prendre pour un acrobate du déni, tu crois pas? D’après moi, t’es en train de te raconter des salades. Et ça rime à quoi au juste? Je te le dis cash: à que dalle! Regarde-toi sérieusement dans le miroir, ok? Et pas pour arranger tes cheveux ou remarquer un nouveau bouton. Non. Regarde-toi en face et accepte ce que tu vois. Ça te fait flipper? Normal. Mais tu vas pas te planquer toute ta vie, si? Alors arrête de te voiler la face et fais-toi confiance! Avoue-toi tes bobards et avance, bon sang!
DALL·E 2024 04 09 16.24.14 Imagine a scene depicted in a detailed black and white ink drawing. The entire 16 9 space is filled with the image of a Parisian man wearing jeans a

Regarde-toi Dans La Glace, Camarade!

Allons, mon ami, jouons cartes sur table, ok? Tu te mens. Oui, tu entends bien, tu fais l’autruche, tu te racontes des histoires à dormir debout.

Comment je le sais? Parce que je me suis menti aussi. Et Lucie, une de mes clientes, se mentait aussi. Et Simon, et Manuel, et Marc.

Des Lucie, y’en a des brouettes. Comme ceux qui cherchent un partenaire sur une Appli de rencontres et qui se disent : « C’est pas grave si j’exagère un poil sur ma bio, les autres font pareil« . Vraiment?

Cesse de Te Filer des Coups De Pieds Aux Fesses

Le cerveau, ce filou, il adore éviter le malaise. C’est un maître de l’évitement. Souviens toi du fameux : « On verra demain« . Demain quoi? Demain tu vas te lever avec la même flemme.

Et tu sais pourquoi? Parce que traverser le malaise, parce que prendre conscience, ça fait peur. Bouge toi ! Mets-toi dans l’inconfort! Même si t’as l’impression de plonger dans une bassine de limaces, fais-le.

Et maintenant, une petite parole de coach : le truc aveuglant, c’est bien souvent que tu te mens à propos de quelque chose qui te semble inconfortable.

C’est comme Simon, qui pensait être carrément prêt à lâcher son job de cadre pour devenir musicien pro. Sauf qu’au fond, il avait la frousse de quitter la sécurité de son poste pour l’incertitude de la scène. Quand il a réalisé ça, il a pu commencer à cesser de se mentir à lui-même et à avancer.

Alors, camarade, enfile tes gants, embarque ta pelle et creuse toi-même ton terrain.

Prends la décision de voir la vérité en face. Oui, ça pique, ça gratte, ça fait mal. Mais c’est ça ou vivre dans un monde de mensonges. Un monde où tu es l’acteur de ton propre drama dont tu écris le scénario bidon.

Va, on a tous un Simon en nous. Alors c’est quand que tu commences à faire ce que tu dis vouloir faire ? Cesse de te prendre pour un magicien qui fait disparaître ses problèmes en les enrobant d’illusions.

Et pour finir, voici un peu de ma méthodo : chaque soir, remets-toi en question.

Revoyons ensemble ta journée. Qu’as-tu fait? Qu’as-tu évité ? A quoi as-tu menti aujourd’hui ? Tu culpabilises ? Bien! C’est le signe que tu commences à voir clair.

Garde cette habitude. Face à soi-même, on est jamais assez sévère. Alors redresse le dos, fixe-toi dans le miroir sociétal sans détourner le regard.

Allez! Fais un pas, puis un autre. Construis à partir de ta vérité, pas celle que tu te racontes pour t’endormir tranquille. Pourquoi t’attendre à toujours gagner au Loto si tu ne joues jamais? Egare-toi, doute, ose, rate, relève-toi. On te fait confiance, alors aies confiance en toi aussi.

Si tu as besoin de te rassurer, légende ta vie à chaque pas que tu fais, consulte le Magazine .

Et si vraiment ça craint, regarde mon programme « Retrouver la confiance » pour te guider vers la vérité en toi.

Allez, courage, mon ami. On s’accroche et on avance, parce que derrière les mensonges, c’est toi qui attends.

Pose-toi Les Bonnes Questions

Oui, c’est ça. Tu te racontes que tout va bien dans le meilleur des mondes, que tu es l’exception à la règle, que tu es le seul à avoir un semblant d’intelligence dans ce monde de brutes.

Et alors? Tu es satisfait? Tu te sens bien, là, niché au creux de ton mensonge confortable et rassurant? Hein?

Bon, maintenant, tu pourrais te dire que c’est pas grave, que ce n’est qu’un petit mensonge, que tout le monde en fait. Mais c’est là que le bât blesse, hein? Vous vous mentez à vous-même, vous créez un faux sentiment de sécurité, vous vous défendez contre le monde réel.

Maintenant, prends ça pour ce que c’est. Tu es en train de te foutre du monde et surtout de toi-même. Et c’est pas beau à voir, crois-moi. Tu sais quoi?

La vérité, c’est que t’as peur. Tu as peur de l’inconnu, de l’incertitude, de l’échec. Mais tu sais quoi encore? On a tous peur. Oui, même moi, et alors? On fait quoi? On se cache sous la couette et on attend que ça passe?

Non, mon ami, on affronte nos peurs. On les regarde droit dans les yeux, on leur dit « Ce soir, c’est moi qui gagne« . Et là, tu te sens vivant. Tu sens ton cœur qui bat la chamade, l’adrénaline qui coule dans tes veines. Tu vois, c’est pas si mal finalement, hein?

Et Si Tu Prenais Vraiment Les Rênes?

Imagine un instant que tu décides de te battre pour tes rêves. Tu te lèves chaque matin avec l’envie de tout donner, de ne rien lâcher. Tu sais pourquoi tu le fais, pour qui tu le fais.

Et la peur? Elle est toujours là, mais tu t’en fiches, parce que tu es plus fort qu’elle. Tu as tellement soif de réussir que tu es prêt à tout, même à échouer.

Arrête de te voir comme une victime et commence à te voir comme l’acteur de ta vie. Tu es aux commandes, putain!

Alors arrête de faire l’autruche et assume qui tu es, ce que tu veux. C’est ta vie, bordel! Ne laisse personne d’autre en décider pour toi.

Un Monde Sans Mensonges, Ça Te Dit?

Imagine un instant un monde où tout le monde dit la vérité, où personne ne se cache derrière des mensonges. Tu penses que c’est impossible ? Et pourtant, c’est à portée de main.

C’est juste toi qui doit décider d’arrêter de te mentir. Arrête de te raconter des histoires, arrête de te donner des excuses. Assure-toi que chaque parole que tu dis vient de ton cœur et non de ta peur.

Va, on a tous besoin de se confronter à la vérité, de voir la réalité en face. Alors arrête de fuir, regarde toi dans le miroir. Regarde ce que tu peux faire et fait le. Lève-toi chaque matin avec l’envie de tout exploser. Ne laisse personne te dire ce que tu peux ou ne peux pas faire.

Regarde-toi dans la glace, camarade. Tu aimes ce que tu vois? Non? Alors, change! Change pour le mieux, pour être un meilleur toi. Et si tu ne sais pas par où commencer, envoie-moi un message. Je serai ravi de te conseiller : mon contact.

Un jour, tu te réveilleras et tu te diras : « Putain, j’ai réussi ». Et tu peux le faire, je te le dis. Alors, arrête de te mentir, assume qui tu es et fonce, putain!

En conclusion

Voilà mon gars, t’as tout compris maintenant. Ce jeu de cache-cache que tu fais avec toi-même, c’est une perte de temps. Tu peux te mentir autant que tu veux, tu peux te raconter toutes les histoires que tu veux, mais à la fin de la journée, tu restes avec toi-même.

Alors, pourquoi ne pas être honnête avec toi-même? Pourquoi ne pas prendre tes rêves en main et les réaliser? Pourquoi continuer à te cacher lorsque tu peux briller?

Je te l’ai dit, la peur est universelle. Mais c’est à toi de décider comment tu vas lui faire face. Tu peux soit la laisser te contrôler, soit la faire taire en prenant les rênes de ta vie. Alors, quel est ton choix? Vas-tu continuer à te cacher, ou vas-tu enfin te lever et affronter tes peurs?

Tu sais, c’est douloureux de confronter la vérité. Mais c’est encore plus douloureux de vivre dans le mensonge. Alors, fais face à la vérité. Regarde-toi en face. Oui, c’est difficile. Oui, c’est effrayant. Mais crois-moi, c’est gratifiant.

Fais un choix, mon pote. Soit tu restes dans ton confort et tu continues à te mentir, soit tu sors de ta zone de confort et tu deviens la personne que tu as toujours voulu être. Alors, qu’est-ce que tu attends? Bouge-toi et prends le contrôle de ta vie!

L’oeil du coach

Cher ami, tu t’égares dans l’absurdité! Tu te racontes des balivernes dignes d’un roman de seconde zone. Tu t’enveloppes dans le voile des illusions comme s’il s’agissait d’une couverture chaude un soir d’hiver.

Triste réalité… et pourquoi est-ce que je te dis ça? Parce qu’on est tous passés par là. Ne me prends pas pour un saint, j’ai été victime de ces mêmes illusions.

Planquer ses problèmes sous le tapis de « l’on verra demain » est un exercice qu’on maîtrise à la perfection. Le vrai malaise, c’est que la peur du malaise nous laisse paralysés, figés comme une statue de sel.

Admettons-le, qui apprécie de plonger dans une marmite d’inconfort, hein? Allez, bouge-toi, arrête de te tricoter de belles histoires qui sonnent faux.

On a tous déjà croisé un Simon, ce type qui rêvait de quitter son fauteuil de cadre pour monter sur scène avec sa guitare. Au fond, il flippait à l’idée de larguer la stabilité pour l’inconnu.

Quand il a arrêté de se raconter des bobards, son voyage a commencé. Toi aussi, fais comme Simon, donne-toi un coup de pied au cul et arrête de tirer le drap du mensonge sur ta réalité.

Tu t’égares dans un faux bonheur? Pourquoi ne pas changer la donne et relever le défi de la vérité? Oui, ça grince, ça gratte, ça fait un mal de chien.

Mais tu as le choix entre vivre dans un monde de faux-semblants ou te confronter au miroir de la réalité. Arrête de jouer dans la comédie dont tu as écrit toi-même le script avec des couleurs qui pâlissent devant la réalité.

Et une graine d’expérience, chaque soir, remue-toi les méninges. Interroge-toi sur ta journée : qu’as-tu esquivé ? à quoi as-tu menti aujourd’hui? C’est dur ? Bien, le remords, c’est le signe que tu commences à distinguer le vrai du faux.

Si tu as besoin de te rassurer, jette un œil à mon Magazine pour peindre ta vie à chaque pas que tu fais.

Et si tu frissonnes déjà, mon programme « Retrouver la confiance » sera ton guide vers le monde de la vérité.

Donc, qu’attends-tu pour passer à l’acte? Arrête de te prendre pour un prestidigitateur qui transforme ses problèmes en illusions. Et si on arrêtait de se raconter des contes? Illusion ou réalité, c’est à toi d’arrêter. Tiens, jette un œil au monde réel au lieu d’opter pour le confort de l’illusion.

Prends le volant de ta vie et tords le coup à la peur. Tu ne sais pas comment t’y prendre? T’inquiètes, je suis là pour cela : Mon contact. Un de ces matins, tu t’éveilleras et te diras : « Putain, j’ai réussi« .

En te résumant tout ça, chouchou, il est temps d’ouvrir les yeux sur le jeu de cache-cache que tu joues avec toi-même.

La vérité fait mal, c’est sûr, mais vivre dans le mensonge est un poison qui tue à petit feu.

Il est temps de faire face à la réalité, de la prendre par les cornes, et de devenir la personne que tu aspires réellement à être. Alors, bouge-toi et prends les rênes de ta vie!

nouveau

Ras le bol de recevoir des mail ?

Alors, j’ai exactement ce qu’il te faut. Reçois les news du WhyIsLife via la messagerie Telegram, chaque soir, vers 21h00. Simple, rapide, gratuit.

Accès immédiat, simple et gratuit

prg confiance

à lire dans : Vivre avec soi

  • equilibre psychologique

    à la recherche de ton équilibre mental

    Stéphane
    /
    09/05/2024
  • jouer un role

    Pourquoi tu ne dois pas jouer un rôle dans ta propre vie

    Stéphane
    /
    09/05/2024
  • inconscient

    l’inconscient : Comprends son rôle et sa signification

    Stéphane
    /
    24/04/2024

à lire dans : Dossier le déni, Le Bonheur

  • excuses

    Arrête avec tes excuses bidons !

    Stéphane
    /
    17/04/2024
  • miroir

    miroir, miroir, pourquoi ça foire ?

    Stéphane
    /
    16/04/2024
  • immobilisme

    l’immobilisme, la mauvaise stratégie

    Stéphane
    /
    17/04/2024