Qui suis je ? les 20 questions pour se connaitre

Il était bon de se moquer des individus qui se posaient cette question par le passé. Aujourd’hui, c’est tout autre, parce que les consciences s’éveillent enfin, enfin pas chez tout le monde, mais le mouvement est là. Alors, vous qui vous posez la question « qui suis-je », apportons des pistes pour trouver la réponse.
qui suis je 4

La FAQ sur le sujet « qui suis-je »

Qui suis-je, une introduction

Qui suis je ? En voilà une drôle de question. Je suis moi ! Pardi ! Que puis-je être d’autre que moi ? Voilà une question stupide. C’est bien ce que l’humanité a cru durant tant de temps. Et finalement, cette question s’impose à chacun de nous, de plus en plus naturellement. Au delà des états d’âme, des croyances, qui suis-je vraiment ?

Au fait, pourquoi savoir qui vous êtes vraiment ? Disons que c’est utile pour avoir confiance en soi, pour se construire une vie à la hauteur de ses propres attentes, utile pour se situer et ne pas se perdre en route.

Qui suis-je, 6+5 techniques pour se découvrir

Voici 6 techniques pour commencer à découvrir la personne que vous êtes vraiment au fond de vous :

Qui suis-je, version plus amusante

Les première techniques étant un peut-être un peu trop sérieuse pour certaines personnes, en voici 5 autres qui seront plus ludiques et commenceront à vous dire qui vous êtes

  • Faites une liste de vos films, livres, musiques et artistes préférés : cela peut vous donner des indices sur vos goûts et vos intérêts.
  • Faites un collage de photos ou d’images qui représentent vos rêves, vos aspirations et vos valeurs.
  • Essayez un nouveau hobby : essayez quelque chose de nouveau pour découvrir vos intérêts et vos passions.
  • Faites une liste des 10 choses que vous aimez le plus faire : cela peut vous donner des idées sur les activités qui vous apportent de la joie et de la satisfaction.
  • Faites un jeu de rôle avec vous-même : imaginez que vous êtes une autre personne et réfléchissez à comment cela changerait votre vie, vos pensées, vos actions et vos sentiments.
qui suis je 1

Pourquoi répondre à la question « qui suis-je » ?

Nous vivons dans une société qui bouge et évolue rapidement. Les repères extérieurs sont changeants, mouvants, instables.

Alors, pour avancer avec sérénité et certitudes vers une vie plus épanouie, mieux se connaitre devient au moins indispensable en plus d’être un véritable atout.

Ceci dit, voici également de bonnes raisons d’apprendre à mieux se connaitre :

  • La prise de décisions : comprendre vos croyances, vos valeurs et vos aspirations peut vous aider à prendre des décisions plus éclairées et plus alignées sur ce qui est important pour vous.
  • La construction de relations : comprendre vos besoins, vos limites et vos émotions peut vous aider à construire des relations plus authentiques et plus satisfaisantes.
  • La satisfaction personnelle : comprendre qui vous êtes et ce qui est important pour vous peut vous aider à vous sentir plus satisfait et plus épanoui dans la vie.
  • La croissance personnelle : prendre conscience de vos forces et de vos faiblesses peut vous aider à développer des compétences et à atteindre vos objectifs.
  • La résolution de problèmes : comprendre vos pensées et vos émotions peut vous aider à résoudre les problèmes de manière plus efficace, à faire preuve de courage face aux difficultés de la vie.

De façon plus amusantes, voici d’autres raison pour lesquelles il est sympa de mieux se connaitre :

  • Vous pourrez mieux vous décrire à un rendez-vous amoureux.
  • Vous saurez mieux vous valoriser lors de vos rencontres professionnelles.
  • Vous saurez quelles musiques mettre en fond sonore pour vos moments de détente.
  • Vous pourrez mieux choisir vos cadeaux pour vos proches.
  • Vous pourrez mieux choisir vos costumes pour les soirées déguisées.
  • Vous saurez quelles activités faire pour vous amuser vraiment.
  • Vous pourrez vous souvenir de vos rêves pour en rire le lendemain matin.
  • Vous pourrez mieux choisir votre personnage préféré pour jouer à des jeux de rôle.
  • Vous saurez quelles situations vous feront vraiment rougir.
  • Vous pourrez mieux choisir votre pseudo pour les réseaux sociaux.
  • Vous saurez quelles anecdotes raconter pour faire rire vos amis.
qui suis je 2

Les 20 questions à se poser pour se découvrir pleinement

  1. Quels sont les moments où je me sens le plus authentique et vivant ? – Cherche dans tes souvenirs ces instants de pure authenticité.
  2. Quelles sont les valeurs qui me sont essentielles ? – Identifie ce qui te tient à cœur, ce qui guide tes choix.
  3. Quels sont mes plus grands rêves et aspirations ? – Ose regarder au-delà des limitations quotidiennes et de tes croyances
  4. Quelles sont mes plus grandes peurs ? Et pourquoi ? – Confronte-toi à tes craintes pour mieux les comprendre.
  5. Quels sont les obstacles que j’ai surmontés dans ma vie ? – Reconnaît ta force et ta résilience.
  6. Quelles sont mes plus grandes réalisations ? – Célèbre tes succès, grands et petits.
  7. Comment réagis-je sous pression ou dans les moments difficiles ? – Comprends tes mécanismes de défense et de gestion du stress.
  8. Qu’est-ce qui me rend heureux sans effort ? – Identifie les sources de joie naturelle dans ta vie.
  9. Quelles sont les activités où je perds la notion du temps ? – Découvre ce qui te passionne réellement.
  10. Qu’est-ce que je regrette le plus ? – Explore tes choix passés pour mieux orienter l’avenir.
  11. Quels sont les traits de caractère que j’admire chez les autres ? – Réfléchis à ce que tu valorises chez autrui, c’est souvent un reflet de tes propres aspirations.
  12. Comment les autres me décriraient-ils ? – Perçois-toi à travers le regard des autres pour mieux te comprendre.
  13. Quelles sont les habitudes que j’aimerais changer ? – Sois honnête sur les aspects de ta vie que tu souhaites améliorer.
  14. Quelle est ma plus grande source de fierté personnelle ? – Identifie ce qui te donne un sentiment d’accomplissement.
  15. Quels enseignements ai-je tirés de mes échecs ? – Transforme tes échecs en leçons de vie.
  16. Qu’est-ce que je ferais si je n’avais pas peur ? – Libère-toi des chaînes de la peur pour explorer tes vrais désirs.
  17. Quelle est ma définition du succès ? – Définis le succès à tes propres termes, pas ceux dictés par la société.
  18. Comment est-ce que je gère le conflit ? – Comprends ta manière de gérer les désaccords et les tensions.
  19. Quels sont les aspects de ma vie que je prends pour acquis ? – Prends conscience de ce que tu possèdes déjà et apprécie-le.
  20. Qu’est-ce qui me manque pour être pleinement moi-même ? – Identifie les lacunes entre qui tu es et qui tu aimerais être.
qui suis je 3

Pourquoi je n’arrive pas à savoir qui je suis ?

Découvrir son identité est un processus complexe et qui peut prendre du temps. Il est tout à fait normal de ne pas savoir qui vous êtes à un moment donné de votre vie ou de vous sentir un peu perdu. Voici quelques raisons courantes qui peuvent expliquer pourquoi vous avez du mal à savoir qui vous êtes :

  • Si vous ne prenez pas le temps de vous poser des questions sur vous-même et de réfléchir à ce qui est important pour vous, il sera difficile de savoir qui vous êtes réellement.
  • Parfois, il est difficile de savoir qui nous sommes lorsque nous sommes constamment influencés par les opinions et les attentes des autres. Déconnectez-vous des opinions des autres, centrez-vous sur vous-même.
  • Découvrir qui vous êtes peut être effrayant, car cela peut vous amener à affronter des aspects de vous-même que vous préférez éviter. Se découvrir, c’est aussi savoir mettre ses zones d’ombres en lumières, on en ressort grandi.
  • Notre identité est en constante évolution et il est normal de se sentir perdu ou confus à différents moments de notre vie. Accepter que nous sommes en constante évolution peut nous aider à être plus ouverts à la découverte de nous-mêmes.
  • Il faut du temps et de l’expérience pour découvrir qui nous sommes réellement. Il est important de vivre de nouvelles expériences et de sortir de sa zone de confort pour mieux comprendre ses préférences et ses valeurs.
qui suis je 5

Alors, qui suis-je au fond ?

La question intérieure

Alors, je me suis demandé « mais t’es qui toi ? ». C’est vrai, je vivais sous le joug de ma mère, je n’avais pas un centimètre de liberté, et un jour, j’allais devoir affronter le monde de façon autonome.

Pour répondre à « qui suis-je », j’ai très vite éliminé les questions de rang social, de groupe, de clan, de métier.

Un métier ne dit rien de ce qu’est une personne dans le fond. Surtout quand il est choisi au hasard. Une reconversion professionnelle basée sur un questionnement personnel, là déjà… mais c’est un autre sujet.

Ainsi, que je soi éboueur ou banquier d’affaires, cela dit quoi de moi, de ce que je défends, de ma vision du monde, de mes aspirations ou de mes valeurs humaines ? Absolument rien du tout !

Je peux faire un métier simplement parce que cela rapporte, parce que cela me donner une place sur l’échelle sociale, un salaire confortable. Cela peut me donner un peu d’assurance, du confort matériel, un carnet d’adresses.

Pour autant, suis je vraiment en phase avec moi, mes attentes, mes rêves, mes envies, mes espoirs ? Quand on voit le nombre de gens qui sont dans le mal-être au travail, on peut en douter.

Par le passé, un boulot était un gage de stabilité, de vie réussie, d’équilibre. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. De moins en moins en tout cas. Chacun attend un peu plus que le salaire à la fin du mois.

C’est bien là que la question du qui suis je nous reviens. Si tant est que l’on veuille se la poser. Et la réponse est sans doute l’une des plus cruciales pour notre existence.

La dimension émotionnelle

Alors, qui suis-je si mon boulot ne dis pas grand chose de moi ? Avant d’être un métier ou une fonction, avant d’être un corps, avec d’être sapé de telle ou telle façon, avant d’être une image que je me fais de moi, que les autres se font de moi, qui suis je ?

Je suis un individu qui ressent des émotions. Et si nous pouvons tous plus ou moins ressentir les mêmes émotions, nous ne les ressentons pas au même moment et devant les mêmes faits.

Pour savoir qui je suis, découvrir ces émotions qui me font vibrer, de façon positive ou non, voilà déjà un grand pas en avant. Attention ! Je ne suis pas ces émotions, je ressens ces émotions, ce qui est tout à fait différent.

Si je suis les émotions, alors ce sont elles qui dirigent ma vie. Si je ressens les émotions, c’est moi qui décide. Sur le papier, c’est simple, dans la vie quotidienne, cela demande un peu d’entrainement.

Nommer les émotions, m’observer vivre et ressentir, comprendre les contextes qui déclenche telle ou telle émotion, comment je réagis, voilà un sujet passionnant.

Et c’est un sujet sans fin, car nous avançons, nos compréhensions s’affinent, parfois se brouillent. Il n’est pas question de passer sa vie à s’observer et s’analyser. Le faire quand le besoin s’en fait sentir, c’est bien, c’est aussi ce que l’on nomme « prendre du recul ».

Et comment sait-on que le besoin est là ? Un mal-être léger, une question qui tourne dans la tête, une insatisfaction, une frustration, un bonheur fort.

Les émotions apportent donc un lot d’éléments qui vont aider l’individu à mieux se connaitre, et qui vont l’aider à poser une première réponse à la question « qui suis je ».

La dimension des valeurs

On ne peut pas parler des émotions sans parler des valeurs, les deux sont intimement liées. Si je ressens un intense bonheur à être avec les personnes qui partagent ma vie au quotidien, sans doute la valeur « famille » est importante à mes yeux.

Cela peut sembler évident, mais combien de gens se posent vraiment la question, et font ce qu’il faut pour protéger ces valeurs qui comptent ?

Comment protéger une valeur importante quand on ne sait pas que ladite valeur à du poids dans notre existence ?

Être conscient des valeurs qui l’habitent est un atout indéniable pour l’individu. Il peut ainsi agir en toute conscience, il sait quand il prend un risque, il sait également faire les choix qui lui seront profitables.

Connaitre ses valeurs est un argument solide, et un élément de réponse de la plus haute importance !

La dimension du passé

Pour bien des individus, le passé est ce qu’ils sont, c’est devenu leur identité. Comme ce le fut pour moi pendant très longtemps.

Et si le passé compte dans une vie, il ne compte pas tel que nous voudrions le croire. La façon dont nous nous racontons notre propre Histoire a son importance dans le qui suis je.

En parlant de nous aujourd’hui au travers de ce que nous avons vécu, en justifiant nos actes et nos paroles, nous oublions d’être là, aujourd’hui. Nous sommes le passé.

Je ne suis plus le gosse sur lequel sa mère se défoulait, je ne suis plus le gosse qui se retrouvait en pleine nuit entre ses parents pour les empêcher de se mettre dessus. Tout cela, c’est terminé.

Seulement, si je vis encore les émotions de passé, à chaque moment de mon présent, je suis le passé.

Alors, on ne peut pas effacer ce qui est arrivé, on ne peut pas l’occulter. Tout ce que nous avons vécu a bien existé. Toutefois, nous pouvons nous raconter une autre histoire.

Celle des choix, de la force de caractère, de l’envie de s’en sortir, de ces rêves et de ces envies qui nous ont donné la force d’exister, de ne pas sombrer.

Cette histoire-là existe aussi ! Elle existe aussi ! Elle n’est pas le fruit de notre imagination, et elle a aussi toute son importance.

Parce qu’elle nous raconte ce que nous sommes, ce qui nous anime, ce qui nous guide. Elle raconte notre résilience, notre force, notre foi en l’avenir, en nous.

Le temps, l’espace, la matière

Nous avons désormais nos trois dimensions que sont les émotions, les valeurs et le passé. Pour terminer, nous pouvons désormais ajouter le temps, l’espace et la matière.

La matière, c’est le corps, ce véhicule qui trimbale mes idées et mes envies durant toute ma vie.

L’espace, c’est là où je suis, là où je vais, c’est le contexte.

Le temps, c’est maintenant, c’est le moment présent si cher à Eckhart Tolle (un livre à lire absolument), c’est le moment où je vis, ressent, agis. Je n’agis pas dans le passé ou dans le futur, j’agis maintenant et ici.

qui suis je 6

Qui suis je, en conclusion

La question qui suis je est presque un art de vivre. Elle dit « est-ce que veux vivre telle ou telle chose », « veux-tu ressentir telle ou telle émotion » et « pourquoi, dans quel but ».

C’est une question qui interroge nos motivations profondes, nous guide, nous remet sur notre meilleur chemin.

Rien ni personne ne peut obliger l’individu à se la poser. C’est une décision à prendre ou non. Certains vivront toute une vie « heureuse » sans jamais se la poser. D’autres auront besoin de la poser et d’y répondre.

Il n’est pas utile de savoir quel est le mieux. Si la question vous taraude, alors prenez le temps d’y répondre.

Bonus : le questionnaire de Proust

Proust était un vrai fondu de la nature humaine et de sa propre nature. Tout au long de son existence, il n’eut de cesse de se passionner pour l’humain, ses comportements, ses réactions, ses aspirations.

Il avait besoin de cette matière pour son art, l’écriture. Il partait du principe (juste selon moi), qu’il n’est pas possible de donner vie à des personnages si l’on ne connait l’humain, si l’on ne connait pas son environnement.

Aussi, pour ses romans s’est-il plongé dans la vie mondaine de son époque pour apprendre les attitudes, les gestes, les caractéristiques et le langage de ses contemporains, et tout cela avec une rare finesse.

Dans ce jeu de la vie, il s’est donc intéressé à un questionnaire connu à l’époque en Angleterre et l’a adapté à ses propres besoins.

Le questionnaire est devenu célèbre pour endosser le nom de « Questionnaire de Proust », qui est en fait une sorte de portrait chinois.

Proust nous propose ici 35 questions pour dresser, non un portrait très précis, mais un croquis de notre personnalité. C’est une bonne faon pour commencer à répondre à cette question « Qui suis-je », c’est ludique, c’est amusant. Et vous pouvez le faire entre amis, ou en famille.

Répondez aussi rapidement et naturellement que possible. Une fois cela fait, vous pouvez vous amuser à prendre chacune de vos réponses et vous interroger sur le choix de votre réponse avec la technique des « cinq pourquoi ».

Répondre au Questionnaire de Proust

  1. La vertu que j’estime le plus.
  2. Ma qualité préférée chez les autres.
  3. Mon trait de personnalité le plus révélateur.
  4. Ce que j’apprécie le plus chez mes amis.
  5. Mon principal point fort.
  6. Mon principal point faible.
  7. Mon occupation préférée.
  8. Mon idée du bonheur.
  9. Mon idée du malheur.
  10. Si je n’étais pas moi-même, qui aurais-je aimé être ?
  11. Où aimerais-je vivre ?
  12. La couleur que je préfère.
  13. La fleur que je préfère.
  14. L’oiseau que je préfère.
  15. Le plat que je préfère.
  16. La boisson que je préfère.
  17. Le son/ le bruit que je préfère.
  18. Le mot que je préfère.
  19. Le mot que je déteste le plus.
  20. Mes prénoms préférés (féminin/ masculin).
  21. Mes auteurs/ autrices préféré.e.s.
  22. Mes héros préférés dans la fiction.
  23. Mes héroïnes préférées dans la fiction.
  24. Mes musicien.ne.s/ chanteur.ses préféré.e.s
  25. Mes héros dans la vie réelle (vivants ou décédés).
  26. Mes héroïnes préférées dans la vie réelle (vivantes ou décédées).
  27. La réforme/ l’évolution historique que j’admire le plus.
  28. Les personnages que je déteste dans l’Histoire humaine.
  29. Ce que je déteste par-dessus tout.
  30. Les fautes qui m’inspirent le plus d’indulgence.
  31. Le don de la nature que je voudrais avoir.
  32. Comment j’aimerais mourir.
  33. En quoi je voudrais être réincarné.e.
  34. Ma devise.
  35. Mon état d’esprit actuel.
Classé dans :

nouveau

Ras le bol de recevoir des mail ?

Alors, j’ai exactement ce qu’il te faut. Reçois les news du WhyIsLife via la messagerie Telegram, chaque soir, vers 21h00. Simple, rapide, gratuit.

Accès immédiat, simple et gratuit

prg confiance

à lire dans : Vivre avec soi

  • equilibre psychologique

    à la recherche de ton équilibre mental

    Stéphane
    /
    09/05/2024
  • jouer un role

    Pourquoi tu ne dois pas jouer un rôle dans ta propre vie

    Stéphane
    /
    09/05/2024
  • inconscient

    l’inconscient : Comprends son rôle et sa signification

    Stéphane
    /
    24/04/2024

à lire dans : Dossier Psychologie

  • vide emotionnel

    Le vide émotionnel, c’est quoi

    Stéphane
    /
    16/05/2024
  • culpabilite survivant

    La culpabilité du survivant

    Stéphane
    /
    15/05/2024
  • theorie attachement john bowlby

    Comprends la théorie de l’attachement de John Bowlby en details

    Stéphane
    /
    13/05/2024