Stéphane Briot

Entreprendre est un sommet

Entreprendre est un sommet. C’est parfois le sommet d’une vie professionnelle, à n’en pas douter.

Quand j’écoute mes clients, j’entends le doute, la peur, la crainte, le brouillard, la complexité du choix, l’équilibre familial, l’équilibre financier, l’inconnu et cette montagne qui semble immense et se dresse devant nos yeux.

Oui, entreprendre est un acte de foi, une volonté, un courage et un chemin parfois périlleux.

une opportunité à saisir à bras le corps

Gravir ce sommet pas à pas est une fierté ! Se mettre en route, et peu à peu, prendre de la hauteur, voir sa propre vie professionnelle se construire autrement, respirer pleinement, voilà un bonheur rare.

Quelle fierté de tracer sa propre route, d’avancer en direction du sommet que nous visions, d’avancer librement, à son rythme.

C’est une fierté et un luxe, et comme tout, cela a un prix. Celui de l’investissement, à la fois mental et financier. 

La crise mondiale que nous traversons est en train de redessiner l’économie mondiale.

Elle nous force à envisager l’univers professionnel sous un autre angle et nous offre de nouvelles opportunités. 

Si je suis à mon compte depuis déjà plus d’une décennie, j’observe ce chambardement avec inquiétude et gourmandise. 

Inquiétude, car il m’est impossible d’occulter le volet sanitaire et les dégâts qu’il fait dans les familles.

Gourmandise, parce que depuis le début de cette crise, je vois les choses changer, enfin. Le monde professionnel commence à être obligé de réinventer, beaucoup de personnes réfléchissent sérieusement à se lancer à leur compte.

Se rendre la vie plus douce

En effet, sans parler de gagner des fortunes, il est tout à fait possible de se faire un salaire correct et potentiellement, d’aller vivre en province, avec un cadre de vie plus propice à l’épanouissement de la famille. 

Moins de bruit, moins de stress, un jardin, c’est aujourd’hui quelque chose d’envisageable grâce à l’entrepreneuriat individuel et internet. 

En réalité, c’est possible depuis bien longtemps, cependant, il faut parfois des crises brutales pour que le grand public prenne conscience des choses. 

Et la crise qui touche la planète fait partie de ces évènements qui déclenchent une prise de conscience, ou au moins une réflexion chez un grand nombre de personnes.

Une aventure à respecter

Je vais user de mon franc-parler, parce que je ne supporte plus les abruti(e)s qui vous vendent l’entrepreneuriat comme un rêve facile à réaliser, tout ça pour s’en foutre plein les poches. 

Soyons clairs, vous allez en chier ! Oui, c’est brutal, mais une montagne, ce n’est pas une petite balade digestive du dimanche après-midi. C’est tout, sauf ça. 

Vous pouvez vous rendre l’ascension plus facile en étant bien accompagné, en adoptant la bonne attitude d’entrée de jeu. 

Tout comme on respecte la montage, par exemple, on ne va pas se balader à 2000M en short et en tong, et bien il est important de respect l’entrepreneuriat.

Il est des étapes à suivre pour mettre un maximum chance de son côté.

Il faut être préparé mentalement, et avoir une envie en béton armé. Tout ceci n’est pas sorcier et s’acquiert aisément.

Entreprendre est un véritable terrain de jeu, vous pouvez tester tout un tas de méthodes pour attirer le public et communiquer avec lui.

sans oublier de s'amuser

Ne prenez pas la chose trop au sérieux. J’ai vu tellement de gens se prendre pour ce qu’ils n’étaient pas et finir au fond du ravin, sincèrement, si vous vous lancez, allez-y avec le sourire, mettez du plaisir dans votre aventure.

Je vais vous dire, si vous quittez votre boulot, c’est bien parce qu’il vous emmerde, sous une forme ou une autre. Alors, dites-moi, quel est l’intérêt de vous emmerder à nouveau dans votre propre aventure ? 

Vous ne le savez sans doute pas, cependant, durant toutes ces années à mon compte, et encore aujourd’hui, il y a des bons mois, et d’autres où c’est plus difficile. 

Les montagnes russes

Une entreprise individuelle ne peut pas toujours être en croissance, elle connait des hauts, des bas et c’est la volonté de l’entrepreneur qui va la faire durer dans le temps. 

Une chose est certaine, si j’ai choisi d’être à mon compte, ce n’est certainement pas pour m’emmerder comme quand j’étais salarié ! 

J’entreprends à ma façon, je teste plein de choses, je joue avec mon image, je joue avec les mots, je souhaite m’amuser. Et m’amuser ne veut pas dire bosser comme un sagouin. 

J’ai appris à toujours donner le maximum pour mes clients. Quand je vois des entrepreneurs poster des vidéos dans lesquelles ils se plaignent de leurs clients, putain, les mecs, vous n’avez peur rien. Remarquez, ces gens-là, ça ose tout, c’est bien à cela qu’on les reconnait. 

Je suis très fier de mes témoignages clients, parce que contrairement à bien des infopreneurs, je n’ai rien offert en échange. Ni formation ni coaching. Ces témoignages affichés sur mon site sont la volonté et la gentillesse de mes clients. 

Alors, oui, j’en suis vraiment fier, parce qu’ils sont sincères, il n’y a aucun intéressement. Croyez-moi, ça donne un coup de boost au moral, c’est chouette ! 

commencer l'ascension

Alors voilà, si vous êtes ici, il n’y a pas 36 raisons. D’une, vous êtes curieux d’en savoir plus sur ma personne, et je vous remercie de faire preuve de cette curiosité. 

Ensuite, vous avez sans doute des questions, des doutes, des craintes qui sont en train de polluer votre esprit. 

J’ai connu cela, et pour ma part, j’ai eu la chance d’avoir ma femme qui était à son compte quand nos nous somme rencontrés. 

Avoir avec soi une personne ayant monté une agence d’architecture à l’internationale, à la force du poignet, croyez moi, ça aide à voir les choses autrement. 

C’est quelque chose que j’ai envie de rendre à la vie. J’ai reçu de l’aide, j’ai eu quelques bons coachs par le passé, et j’ai envie d’être là, à mon tour, pour celles et ceux en ayant le besoin. 

Et à ce titre, je fais partie des coachs qui sont joignables. Vous pouvez prendre rendez-vous pour que nous discutions ensemble. Et soyez assuré que je ne vais pas tenter de vous vendre ma salade, sauf si vous me demandez des infos sur mes prestations (sachez que ce sont les meilleures). 

Bien ! Êtes-vous prêts à franchir ce putain de sommet ? En réalité, on ne l’est jamais vraiment, c’est comme devenir parent, on n’est jamais vraiment prêt, et on se laisse porter par l’envie et puis on y va, on apprend sur le tas. 

Apprendre sur le tas, c’est marrant ! Y’a toujours quelque chose à apprendre. 

Alors, envie d’y aller ? 

Au fait, je vous le rappelle : mon ambition n’est pas de vous vendre du rêve, mais bien de vous aider à réaliser le vôtre.

Repères

Né en 1972 à Paris

Réside à Marseille

Autodidacte

En couple depuis 2003

Papa d’une puce de 11 ans 

 

Service militaire dans la Police nationale (contingent 93/12)

Ancien Arbitre officiel de football 

 

Blogueur depuis 2009

Formateur / Auteur / Conférencier / Coach

J’accompagne les entrepreneurs depuis 2019 après avoir longuement accompagné les blogueurs sur la création de leur site WordPress