WhyIsLifeCroissance personnelleConfiance en soiJe suis nul, je ne mérite rien

Je suis nul, je ne mérite rien

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Salut, toi ! T’en as pas marre des fois de te sentir nul(le) quand t’apprends quelque chose de nouveau ? Ecoute, c’est normal de galérer, mais te dévaloriser, ça aide pas. Regarde le truc en face : échouer, c’est pas un drame, c’est une opportunité de te dépasser et d’apprendre. T’es là comme un(e) apprenant(e) à essayer de choper de la compétence, et c’est pas en te tirant vers le bas que tu vas avancer. Alors, motive-toi, concentre-toi sur ton but, et choppe cette confiance en toi. Change ta vision des choses et tu vas voir, tout va se mettre en place comme par magie. C’est le moment de surmonter ces pensées toxiques et de développer un nouveau toi, plein d’assurance.
je suis nul

« Je suis nul » : comment arrêter de se dévaloriser

Tu penses sérieusement que tu es nul(le)? Arrête tout de suite! C’est une pensée toxique, un cercle vicieux qui ne t’apporte rien de bon. Mais t’inquiète, tu n’es pas la seule personne à te retrouver dans cette situation. Ça arrive même aux meilleurs.

L’apprentissage, c’est une vraie galère par moments, mais dis-toi bien une chose : être un bon apprenant, ça n’a rien à voir avec se sentir nul sans arrêt.

Le sentiment de nullité, ce n’est souvent qu’une question de perspective, une pensée négative qui te fait oublier tous tes succès.

Changer ce comportement, ça commence par un changement de pensée. Ces mots, « je suis nul », ils ne définissent pas qui tu es ni ta valeur. C’est juste une émotion, un mauvais moment à passer.

Regarde-toi dans le miroir et demande-toi : suis-je vraiment incapable de quoi que ce soit? Non, bien sûr que non! Chaque erreur est une opportunité, chaque échec un lieu d’apprentissage. Il est temps de te concentrer sur comment tu peux améliorer une compétence, surmonter une difficulté, au lieu de te dévaloriser.

Fais-moi confiance, le petit à petit, c’est la clé pour reprendre confiance en ton propre parcours. Chaque petit pas, chaque petite réalisation, ça compte. Et puis, c’est quoi cette histoire de se sentir inutile ou utile à 0 personnes? Tu es utile, et souvent bien plus que tu ne le penses.

Si tu as grandi avec un manque de confiance, si tu as ce juge intérieur qui critique chaque action, écoute-moi bien : on va régler ça ensemble, pas à pas.

Bien sûr, l’amour des gens autour de toi, c’est important, mais l’amour pour toi-même, c’est le point de commencement. Alors, commence à te donner cet amour, ce soutien, et regarde comment les choses changent.

Oui, tu vas peut-être devoir te battre contre cette voix qui te dit sans arrêt que tu es nul(le), mais le jeu en vaut la chandelle. Prends le temps de développer une meilleure image de toi-même, de te rendre compte de tes réussites, peu importe leur taille.

C’est en prenant conscience de ton réel potentiel que tu vas pouvoir enfin arrêter de te dévaloriser.

Et si tu sens que tu n’arrives à rien, que tu as le sentiment de n’être nulle en amour, nulle au boulot, ou dans n’importe quel domaine de ta vie… réfléchis deux secondes. Est-ce vraiment vrai? Ou est-ce juste cette faible estime de soi qui te joue des tours? Par exemple, tu as déjà accompli des choses dont tu peux être fier(e), non?

À partir de maintenant, on adopte une perspective positive. On se dit que chaque situation va permettre le développement de quelque chose de nouveau, que chaque problème va donner lieu à une opportunité. Et si ce n’est pas le cas, au moins, une leçon qu’on pourra utiliser pour ne pas répéter les mêmes erreurs.

Donne-toi le droit à l’erreur, et surtout, arrête d’écouter cette voix qui te dit que tu es nul(le). Elle ne sait rien de toi, de tes combats, de tes victoires.

Enfin, si tu sens que tu manques de confiance en toi, si cette image de soi négative prend trop de place, il pourrait être utile de faire appel à un coach en confiance en soi. Y’a pas de honte à demander de l’aide!

Souviens-toi, tu es capable de bien plus que tu ne le crois et l’avenir, il est plein de possibilités.

Allez, hop, c’est parti pour construire cette confiance et ce développement personnel qui vont te mener vers un nouveau toi, plus fort(e) et plus fier(e)! Changeons le « je suis nul » en « je suis en plein apprentissage », et regardons ce que l’avenir nous réserve.

QUAND TU CHERCHE TA VOIE

« Je suis nul, je ne mérite rien », tu la connais cette petite phrase, sous cette forme ou une autre… Ce truc qui te fais détester les fêtes comme Noël ou ton anniversaire. Je vais y revenir.

Quand tu te lances dans le développement personnel, tu le fais avec envie, avec détermination, avec espoir. Bon, pour l’espoir et la détermination, c’est pas tout le monde, et ça s’explique aisément. D’ailleurs, c’est le sujet de cet article, reste bien avec moi.

Alors, donc, quand tu lances dans ton développement personnel, tu as de l’envie.

Et même si tes objectifs ne sont pas très clairs, tu as envie. Ce serait bien plus pratique avec des objectifs bien définis, mais bon. D’ailleurs, je t’invite à lire cet article pour apprendre à bien définir tes objectifs, ça va t’aider.

UN BAGAGE INCOMPLET

Alors, tu as de l’envie. Et puis, tu y vas avec quoi d’autre ? De la détermination ou de la volonté ? Pas plus que cela.

En revanche, tu as de l’espoir. Beaucoup d’espoir. Chaque livre ou programme que tu achètes, tu es plein d’espoir. Tu espères y découvrir ta vérité, ton chemin, ce truc qui va d’un coup éclairer ta voie, ton chemin, te dire quoi faire, quelle direction prendre.

POURQUOI TU T’EN SORT PAS

Parce que tu doutes de toi. La confiance s’est étiolée, l’estime de soi est également en vacances.

En gros, tu attends un sauveur, quelqu’un qui va te porter secours, parce que toi, t’es une victime, parce que tu ne crois plus vraiment en toi, parce que tu crois que tu ne vas pas y arriver. Avec ça, t’es dans de beaux draps !

LA PEUR DE FAIRE DES CHOIX

Alors, prendre des décisions, faire des choix, prendre des risques, ce n’est pas au menu. Tu as besoin de te rassurer. Et tu en es arrivé à croire que les autres savent mieux que toi ce qui serait bon pour toi. Faux. Archi-faux.

Mais vu que tu doutes très fortement de toi, tu espère trouver quelqu’un qui te puisses (ou faire semblant de) te comprendre.

Malheureusement, attendre que l’on te dise quoi faire, comment penser, ça ne va pas t’aider. Parce que dès que tu es de nouveau face à toi, il se passe quoi ? Remarque, les gourous sont fans de gens comme ça. Ils achètent ce qu’on leur dit, ils ne font pas chier, bref, le client i-dé-al ! Cynique ? Véridique surtout.

QUAND TU TOURNES EN ROND

Alors, quand ton « guide » n’est plus là pour te dire quoi faire, il se passe quoi à ton avis ? Bah ! De nouveau, tu doutes, de nouveau, tu plonges, tu te remets en quête d’un autre et nouveau guide, de quelqu’un qui « saura » te dire quoi faire, comment le faire, en espérant aller mieux.

En résumé, tu tournes en rond, encore et encore. Encore une fois, pour la grande majorité des vendeurs, c’est une aubaine que tu agisses de la sorte.

Ainsi, il peuvent te vendre un nouveau produit à chaque tour que tu fais sur toi-même. Tu trouves cela cynique ? Parce que tu crois vraiment que le business est empathique à ce niveau-là ? Tu crois quoi ?

QUI VEUT TE VOIR T’EN SORTIR ?

Ceux qui sont contents de te voir t’en sortir, ceux qui sont là pour que tu arrêtes de tourner en rond, ce sont les psys, les coachs qui bossent avec toi, en tête à tête ou par téléphone et qui sont avec toi.

Ceux-là ont envie que tu arrêtes de consommer du développement personnel. Mais pour un type qui est sur YouTube avec des milliers d’abonnés, il a besoin que tu sois là régulièrement.

POURQUOI T’EN ES LÀ

Alors, comment t’en es arrivé là ? C’est assez simple. Il est arrivé sans doute que tu croises une personne qui a ruiné ta confiance, ton estime (un ami toxique, un parent, un manager aigri, etc…). Quelqu’un qui s’est plus ou moins déchainé sur toi.

Ou peut-être que ce fut un choc brutal, un accident de vie, une rupture dans ton parcours. Le décès d’une personne aimée, un licenciement fait salement, une longue période de chômage.

Il est arrivé un évènement qui a perturbé ton avancée. Et peu à peu, parce que remonter la pente était difficile, tu en es arrivé à croire que tu ne méritais pas mieux que ce qui t’arrivait.

Quand tu as grandi au contact de parents toxiques, tu as très vite acquis cette croyance que tu ne mérites pas d’être heureux, parce que tes parents ne t’aimaient pas beaucoup, pas du tout, alors, pour accepter ton sort, tu as finis par te dire que c’était mérité.

Soyons clairs, dans tous les cas, non, tu ne mérites pas de rester au fond du puits. Enfin, si tu n’as tué ou escroqué personne, si tu n’as fait de mal à personne de façon volontaire, tu ne mérites pas cela.

Mais voilà, tu crois que le monde est ton ennemi, tu te sens seul, perdu, et tu attends une main tendu, une personne qui sera gentille avec toi et qui va te montrer la voie pour guérir de cette sale période.

FUIR LE BONHEUR

Et peu à peu, tu t’es interdit les petits bonheurs du quotidien. Pourquoi ? Parce quand on se sent mal, quand on plus vraiment d’estime de soi, on se dit que le bonheur n’est pas pour soi.

Alors, tu as tendance à fuir ces moments, tu n’y a pas le droit. Et ça te rend triste. Tu te dis « pas maintenant, on verra plus tard, quand ça ira mieux ».

ELLE EST OÙ LA RÉPONSE ?

Mais c’est quoi « aller mieux » ? T’es-tu posé la question ?

La réponse à cela, elle n’est pas dans un livre ou sur YouTube. Elle est en toi. Parce que c’est ta vie, c’est ton parcours à toi. C’est donc ta décision à toi.

Et pour ton bien, tu ne devrais pas laisser quiconque te dicter ce qui serait bon ou non pour toi. Ce sont des questions dont les réponses doivent venir de toi. Et de personne d’autre.

Alors, oui, très logiquement, ça te fait peur. Bah oui ! N’ayant pas confiance en toi, n’ayant que peu d’estime de toi, décider de ce qui pourrait être bon pour toi, voilà qui est flippant.

MON EXPÉRIENCE DES BAS FONDS

Et pourtant ! Crois-moi, c’est bien le chemin. Et le seul chemin possible. Les autres routes sont des voies qui vont t’asservir et te vider les poches.

Tu sais, je suis un véritable survivant. Et j’utilise ce mot à bon escient, parce que j’ai connu la mort, la vraie.

Enfant d’une maman particulièrement violente, et physiquement et moralement, j’ai aussi connu deux infarctus, dont l’un avec une mort subite, les médecins ont réussi à me sortir de là.

Et puis, forcément, avec tout ça, j’ai connu les bas fonds de la dépression. Se sentir vidé, inutile, me demander à quoi ma vie pouvait servir, ces choses-là, ces questions-là, ces démons-là, je les connais. Et pourtant, je suis là, bien là, debout, et j’avance.

D’OÙ ÇA DOIT VENIR SELON TOI

Et même si tu as du monde pour te soutenir, crois-moi bien, tant que toi tu n’as pas décidé de te relever, tant que toi tu n’as pas décidé de te remettre en mouvement, tant que cela ne vient pas de toi, rien n’arrive.

Alors, le développement personnel, bah je vais te dire, tu pourras lire tous les bouquins du monde, tu pourras suivre tous les programmes du pire au meilleur, tu pourras faire tous les séminaires, si tu attends que ça vienne de l’extérieur, c’est cuit.

Ça doit venir de toi. Et tu dois tenir. Parce que tu vas connaitre de bons jours, et des jours où ce sera terrible, des jours où tu vas souffrir. La route ne sera pas tranquille. Mais semaine après semaine, tu vas voir, ça va commencer à revenir. Moins d’angoisse, moins de peur, un peu plus de sourire, un peu plus d’envie, un peu plus de joie.

Maintenant, logiquement, tu connais le truc, si j’étais un coach YouTube, là, je devrais te dire que si moi je m’en suis sorti, alors tu le peux, parce que tu vois, je ne suis pas un héros, ou je ne sais quelle connerie, et te glisser un lien vers un super programme qui va changer ta vie.

Mais un programme, un livre ou un séminaire ne peut rien faire tout seul. Celui qui fait que tu vie change, c’est toi. Uniquement toi. C’est toi qui a la clé, toi qui a le pouvoir. Moi, je ne suis là que pour être avec toi sur le chemin, t’aider à trouver tes réponses. Et cela reste à toi d’agir.

Et pour avoir fait le chemin, je sais un truc. C’est à toi de faire la route. Et ça va être dur. Je ne peux pas la faire pour toi. Et je ne veux pas.

Tu sais pourquoi ? Parce que je veux vraiment que tu ressentes toute la fierté que tu mériteras de ressentir quand tu sauras que tu en es sorti.

Comment tu sauras que c’est derrière toi ? Tu le sentiras. Tu le sauras. Y’a quelque chose dans les tripes qui te le dira jour après jour.

Et plus tu iras mieux, plus tu sentiras cette période s’éloigner, plus tu auras envie d’avancer, de croquer de nouveau dans la vie.

Alors, les programmes ne sont pas là pour faire le boulot à ta place, un bon programme est là pour te cadrer, t’aider à te poser les questions qui te dérangent, celles que tu n’as pas envie de te poser.

Et au bout du compte, c’est à toi de décider, à toi d’agir. Même si tu doutes, même si tu as peur, c’est à toi d’agir. Clique ici pour commencer à agir pour toi.

L’œil du Coach

Comment concentrer ton énergie de manière constructive et éviter les pièges de l’échec? En premier lieu, reconnais que chaque échec est une opportunité de grandir.

Ceux qui se sentent vaincus n’ont pas encore saisi la preuve que le changement est possible. La psychologie moderne nous permettra de comprendre comment remédier à cette situation et te donnera les outils pour réussir.

Explorons ton enfance. De nombreux psychologues affirment que les expériences de nos premières années façonnent notre valeur personnelle. L’opportunité est là pour toi d’essayer de nouvelles stratégies.

La séquence suivante pourrait être la cause révélant comment te retrouver confiance. Reste en ligne avec ta nature et trouve un moyen approprié pour te motiver.

Ta motivation est le moteur qui te aide à avancer. Lorsqu’un individu se sens nulle ou côtoie une personne toxique, la santé mentale est en jeu. Si ma réponse était utile, cela montre que tu n’as aucune qualité à négliger et que tu es capable d’un grand changement.

Reconnais ça, et tu seras déjà en train de remédier à bien des maux.

Prends garde aux réseaux sociaux, qui peuvent altérer ton image de toi et impacter ta santé mentale. La recherche démontre que l’excès de comparaison sociale mène souvent à un sentiment de ne pas être assez bien.

Pour retrouver confiance, centre-toi sur tes propres progrès. Si cette réponse a été utile, c’est que tu es prêt à en tirer valeur, et à ne pas te laisser définir par les autres.

Tu vas apprendre une grande chose : ta force réside en toi.

COMME Tu as kiffé, c’est le moment de le partager autour de toi

stephane briot whyislife orange 2

2 réponses à “Je suis nul, je ne mérite rien”

  1. Avatar de Gaspard
    Gaspard

    Cet article est très inspirant. J’aime la façon dont tu décompose l’auto-critique destructrice et offre des conseils pour surmonter cette pensée négative. C’est rassurant de savoir que nous ne sommes pas seuls à lutter contre ces sentiments.

    1. Avatar de Stef

      Merci beaucoup pour ton retour positif ! Je suis vraiment content que l’article t’ait parlé et que tu aies trouvé les conseils utiles. C’est vrai que l’auto-critique peut vraiment nous peser parfois, et il est important de ne pas se sentir isolé dans ces moments-là. On passe tous par des phases de doute et d’auto-jugement, et savoir qu’on n’est pas seul peut vraiment faire la différence. J’espère que tu pourras appliquer ces petites astuces au quotidien pour te sentir mieux. Encore merci pour ton commentaire, ça fait toujours plaisir de lire des retours comme le tien !

Pour commenter, merci de te connecter à ton compte

à lire dans : Confiance en soi

  • loser

    C’est quoi etre un loser, un raté, un bon à rien ?

    Stéphane
    /
    18/06/2024
  • etre soi meme

    Devenir et être soi même, mode d’emploi

    Stéphane
    /
    18/06/2024
  • manquede confiance en soi

    Comment savoir si l’on manque de confiance en soi ? 

    Stéphane
    /
    18/06/2024

nouveau

Ras le bol de recevoir des mail ?

Alors, j’ai exactement ce qu’il te faut. Reçois les news du WhyIsLife via la messagerie Telegram, chaque soir, vers 21h00. Simple, rapide, gratuit.

Accès immédiat, simple et gratuit

prg confiance