Que faire après avoir subi des échecs difficiles dans la vie ?

Eh, toi là-bas ! C’est fou comme t’as l’air d’avoir embrassé un train avec ta face ! C’est sûr, la vie ça peut être un vrai combat de rue ; elle peut te cogner et te re-cogner jusqu’à ce que t’ailles l’air d’un sac de patates. C’est normal de prendre des gnons, mais là il faut te ressaisir et te mettre sérieusement en selle pour le combat. Alors, tu te relèves et tu continues la bagarre, ou tu restes par terre comme une vieille loque ?
se relever apres les echecs

Tu prends des coups, allez, reprends toi!

Non mais, sans déconner, t’as vu ta tronche ? T’es là, la mine défaite, l’air de rien, le moral en berne.

Ouais, je sais, t’as pris un coup dur, un vrai coup de cuillère à pot. Je vais pas te mentir, la vie, elle peut être franchement moche des fois. Tu t’fais bousculer, tu t’prends des mandales, des uppercuts, des mornifles… bref, des grosses giclées de réalité, en pleine poire.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Et tu sais quoi ? C’est normal. On prend tous des coups dans la gueule, à un moment ou à un autre. C’est comme ça. T’as pas demandé, mais il faut faire avec.

Et là, t’es en plein dedans, en plein dans le dur, dans le mal. C’est chiant, c’est lourd, ça te bouffe, ça te refile la boule au ventre et le blues au cœur.

Mais d’autres ont été là avant toi, crois-moi. On a tous nos galères, nos ratés, nos échecs. C’est comme ça.

Et c’est pas parce que t’as pris une beigne que tu dois rester là, à te morfondre, à te lamenter sur ton sort. Non, sérieux!

Alors maintenant, qu’est-ce que tu fais ? Tu restes à terre, tu te plains et tu te lances dans une rengaine morbide ?

Ou tu te relèves et tu repars de plus belle ? C’est là tout l’enjeu. Soit tu te laisses aller et tu te laisses couler, soit tu repars à l’attaque.

Faire face et rebondir

Et c’est là que ça se joue, gros. Que tu prennes la décision de te battre, de résister, de tenir bon. T’es pas le seul à avoir morflé, à avoir été abîmé, endommagé, voire fracassé. On est plein. On est tous dans le bourbier, à s’agripper à nos peines, à nos espoirs, à nos rêves. Mais on continue de lutter. On ne lâche rien.

C’est dur de redresser la barre, de reprendre son envol et de se remettre sur les rails. Mais c’est faisable, je te jure. T’as juste à te donner les moyens. À te relever, à te battre, à tirer les leçons de tes erreurs. T’as été touché, mais t’es pas foutu. Loin de là.

Il faut voir chaque coup comme une occasion d’apprendre, de grandir, de se réinventer. Oui, c’est douloureux, ça laisse des marques, des cicatrices. Mais c’est ce qui te forge, ce qui fait de toi ce que tu es. C’est ce qui te rend plus fort, plus résistant.

Ca sert à rien de t’accrocher au passé, si ce n’est te faire encore plus de mal.

Le WhyIsLife

Alors maintenant, qu’est-ce que tu fais ? Tu restes là, à te plaindre, à te lamenter, à râler ? Ou tu te retrousses les manches, tu te redresses et tu te remets en selle ? C’est à toi de voir. À toi de choisir.

Mais souviens-toi que chaque coup que t’as pris, chaque épreuve que t’as traversée, chaque douleur que t’as ressentie, ça fait partie de toi. Ça te définit pas, ça te construit, ça te rend plus fort si tu es capable d’accepter que c’est arrivé, et que c’est dans le passé.

Et maintenant, allez, bouge-toi ! Va de l’avant, affronte tes peurs, dépasse tes limites. Il va falloir être fort, être brave, être courageux. Mais t’en es capable. J’en suis sûr.

Fonce, no pain no gain!

Tu peux pas rester là à te demander « pourquoi moi?« . T’es pas la première personne à qui ça arrive, et tu seras pas la dernière. Oui, tu as pris des baffes. Oui, tu as été estropié. Mais ça ne doit pas t’empêcher de te relever et de reprendre ta route.

Il faut que t’aies la foi en toi-même, mon gars ! Que tu croies en tes capacités. Que tu acceptes que tu as le droit de rater, de t’en prendre plein la gueule, mais que tu as aussi le droit de te relever et de te battre. Parce que c’est ça, la vraie vie.

Oui, c’est difficile. Oui, c’est chiant. Mais qui a jamais dit que c’était facile ? Personne. C’est pas pour les mous du genou la vie. C’est pour ceux qui ont le courage de se battre, de se relever, de persévérer. Et toi, t’as ce courage. Faut juste que tu le trouves. Au fond de toi.

Hey, t’es pas en sucre. Tu vas pas fondre au premier coup de chaud. T’es fort. T’es résistant. T’es capable. Et c’est ça qui compte. Pas les échecs, pas les rejets, pas les douleurs. Non, ce qui compte, c’est ce que tu fais après. C’est comment tu te relèves. Comment tu continues d’avancer malgré tout.

Maintenant, c’est ton moment. C’est ton temps. Faut que tu prennes ta vie en main. Que tu décides de ce que tu veux faire. Que tu fasses des choix. Et que tu les assumes. Parce que c’est ça, être un homme, être une femme, en somme être adulte. Accepter les conséquences, prendre ses responsabilités.

Alors, qu’est-ce que tu attends ? Va chercher ce dont tu rêves. Réalise toi. Deviens la personne que tu veux être. Parce que t’as pris des coups, et alors ? T’es toujours là. T’es toujours debout. Et c’est tout ce qui compte.

Vous savez quoi ? Je crois en toi. Je sais que tu peux le faire. Parce que t’es fort. Parce que t’es brave. Parce que t’es courageux. Et parce que je sais que tu ne te laisseras pas abattre. Alors, allez, fonce ! Tu peux le faire. No pain no gain!

En conclusion,

Il est temps de bouger de là, de te retirer cette épine du pied et de monter à l’assaut. T’as été cabossé, certes, mais t’es pas un vieil épave, loin de là ! T’as encore du jus, du potentiel, de l’énergie à revendre. T’as simplement besoin de te le fair rappeler.

Mec, personne ne viendra t’aider si tu ne te bats pas pour toi-même. Il faut que tu te battes, que tu sue, que ça te coûte, pour pouvoir apprécier la valeur de ce que tu gagnes. Les victoires faciles, ça ne construit rien, ça ne forge pas le caractère. C’est dans l’épreuve, dans l’adversité que tu trouves la force, que tu grandis.

Donc, oui, tu t’es pris des baffes, mais t’es toujours debout! T’es encore dans le jeu! Et tant que t’abandonnes pas, le match n’est pas fini. Alors, quoi, tu vas rester là, au coin, à compter les points ? Ou tu vas avancer, te jeter dans l’arène, te battre pour ce que tu veux ?

Alors, bouge toi les miches, et fonce! Fais-toi mal s’il le faut, car n’oublie jamais : « no pain, no gain »! Alors, vas-y, montre-moi ce que tu as dans le ventre!

L’oeil du coach

Dans cet article, l’auteur s’adresse directement à une personne abattue, lui transmettant un puissant message de résilience, de combativité et de croyance en soi.

Il admet que la vie peut être cruellement difficile, et que tout le monde fait face à des difficultés, des échecs et des déceptions à un moment ou à un autre.

L’auteur incite cependant le lecteur à prendre cela en compte comme parties intégrantes de la vie et comme des opportunités d’apprendre, de grandir et de se renforcer.

Par un appel urgent à se relever, à se battre et à avancer malgré les défis, l’auteur exhorte le lecteur à chercher ses propres ressources internes pour surmonter les épreuves.

Il encourage fortement à la persévérance, en insistant sur l’idée que la douleur et la lutte sont essentielles à l’apprentissage et à l’acquisition de la résilience.

Le message fondamental est qu’il est important de garder la foi en soi, de ne jamais abandonner, et de continuer à se battre pour les objectifs et les rêves, malgré les difficultés et les coups durs rencontrés.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

Populaires à bord
BOX CONFIANCE
86%
Excellent
17€
box ton dev perso
88%
excellent
box webinaire
97%
excellent
Gratuit

à lire dans : Vivre avec soi

  • la peur du jugement des autres

    Comment surmonter la peur du jugement des autres

    Stéphane/
    19/02/2024
  • le sentiment de rejet

    Pourquoi te sens-tu toujours rejeté ? Explications et solutions

    Stéphane/
    15/02/2024
  • dialogue voix interieure

    Comment maîtriser ta voix intérieure qui te critique constamment

    Stéphane/
    15/02/2024