Comment gérer ses émotions, les 5 clés

Identifie, accepte, comprends. Utilise des stratégies comme la respiration profonde et change ta façon de penser. Tu ne contrôles pas tes émotions, mais tu peux contrôler ta réaction.
comment gerer ses emotions 1

Comment prendre le contrôle de vos émotions et transformer votre quotidien?

Avez-vous déjà ressenti cette vague de colère qui vous submerge sans prévenir, ou cette tristesse profonde qui semble vous entraver chaque pas? 

Vous n’êtes pas seul. Chaque jour, des milliers de personnes sont confrontées à la gestion de sentiments qui peuvent sembler insurmontables. Mais apprendre à maîtriser ces réactions émotionnelles est un exercice de force intérieure qui change la donne.

Imaginez pouvoir transformer chaque émotion négative en une action positive, pouvoir aborder chaque nouvelle situation avec calme et assurance. C’est précisément l’objectif de cet article : vous offrir les astuces et exercices concrets qui aideront votre intelligence émotionnelle à s’épanouir, vous permettant de vivre pleinement chaque instant, en paix avec vous-même et votre entourage.

Transformez la peur en pouvoir : Maîtriser l’art de l’émotion positive

Qu’est-ce qui distingue une personne qui semble toujours en contrôle de ses émotions, qui rayonne de bonheur et de confiance, de quelqu’un d’autre qui est constamment balloté par les tempêtes de la vie?

La réponse est simple : la maîtrise. La maîtrise des réactions émotionnelles n’est pas un don réservé à quelques élus, c’est une compétence que nous pouvons tous développer. Il s’agit de prendre conscience de nos émotions, de les exprimer de manière saine, et surtout, de ne pas les laisser prendre le dessus sur notre bien-être physique et mental.

À travers des conseils pratiques et accessibles, nous allons explorer les stratégies qui permettent de canaliser la colère, la tristesse et la peur, pour en faire une force qui vous propulse vers le bonheur et le succès personnel et professionnel.

Pourquoi comprendre ses émotions

Dans ce monde en mouvement, les softs skills sont en train de se faire la part belle. Derrière ce terme se cache la dimension émotionnelle de l’être humain. Retour sur un paysage encore méconnu de la grande majorité des gens, pourquoi et comment partir à sa conquête. Ou quand l’être humain découvre ses émotions.

L’émotion, c’est quoi ?

L’émotion est un signal que nous recevons de l’extérieur, ce signal est interprété par notre cerveau, et nous prépare ensuite à agir (et nous pouvons avoir la main sur l’action à mener)

C’est grâce à cette capacité que peu à peu l’homme est venu se positionner en tant qu’espèce dominante sur la planète. Les émotions sont le pouvoir de l’être humain.

Une émotion négative nous fait sentir mal à l’aise, voire, elle nous fait souffrir, parfois atrocement.

Nous vivons deux grandes familles d’émotions : les positives et les négatives.
Nous recherchons les émotions positives autant que nous fuyons les négatives.

Posons une petite chose d’emblée. Peut-on contrôler ses émotions ?

Hé bien non. Nous ne pouvons pas. Mais attendez ! Tout n’est pas perdu, car nous pouvons contrôler la réponse que nous apportons à l’émotion.

Ce qui signifie que nous pouvons décider de la façon dont nous allons réagir à une émotion qui se produit en nous.

La gestion des émotions n’est pas évidente d’entrée, il nous faut apprendre à comprendre notre ressenti, comprendre ses émotions, les nommer, et puis, ne pas se laisser déborder. Nous allons voir tout cela dans cet article.

Gérer une émotion, c’est la traverser

Il est souvent dit de « traverser une émotion », au lieu de gérer une émotion, car « traverser une émotion » implique de reconnaître et d’accepter cette émotion, plutôt que de la refouler ou de la nier. Ah oui, dans certains cas, cela demande du courage, comme le deuil par exemple.

En traversant une émotion, on prend le temps de la ressentir, de l’analyser et de comprendre d’où elle vient, ce qui peut aider à la surmonter ou à la gérer de manière plus efficace.

Comment traverser une émotion ?

Alors, « traverser une émotion », c’est bien beau comme expression, mais on fait comment ? Voici le mode d’emploi :

  • Reconnaître et nommer l’émotion : cela peut aider à la comprendre et à l’accepter.
  • Respirer profondément : la respiration profonde peut aider à calmer le corps et l’esprit, ce qui peut faciliter la traversée de l’émotion.
  • Se permettre de ressentir l’émotion : il est important de ne pas refouler ou de nier l’émotion, mais plutôt de la ressentir et de lui donner la place qui est la sienne.
  • Utiliser des techniques de relaxation : telles que la méditation, le yoga, la marche, la musique, etc.
  • Parler à quelqu’un : partager ses émotions avec un ami ou un professionnel peut aider à les comprendre et à les gérer.
  • La pratique de gratitude : se concentrer sur les choses positives dans sa vie peut aider à relativiser les émotions négatives.

Le principe est assez simple finalement : nommer et ressentir l’émotion, et ensuite, faire ce qu’il faut pour qu’elle passe. Et le faire aussi souvent que nécessaire.

Bon à savoir : Plus vous tenterez de nier l’émotion, plus cette dernière sera forte et viendra polluer votre existence, vos relations. Une émotion a besoin d’être traverser avant de s’en aller.

Dans certains cas, cela prendra du temps. La perte d’un être cher par exemple peut s’étendre sur plusieurs semaines. Cela semble pénible, mais c’est ainsi.

Alors, tant que vous aurez mal en pensant à la personne perdue, c’est qu’il faut continuer, la traversée n’est pas encore terminée.

Soyez rassurés, tout arrive, et viendra le moment où vous serez enfin libéré de l’émotion.

Comment savoir si j’ai bien traversé mon émotion ?

Je vous le disais, il arrive donc un moment, un jour où vous aurez enfin traversé votre émotion. Comment le savoir ? Voici quelques points de repère :

  • Vous êtes capable de parler de la situation qui a déclenché l’émotion sans ressentir de forte charge émotionnelle.
  • Vous arrivez à vous rappeler de la situation qui a déclenché l’émotion sans la ressentir de nouveau.
  • Vous arrivez à parler de la situation qui a déclenché l’émotion sans vous sentir coupable ou honteux, ou triste.
  • Vous vous sentez plus en contrôle de vos émotions et de votre comportement.
  • Vous arrivez à vous concentrer sur les tâches de la vie quotidienne sans être distrait par vos émotions.
  • Vous arrivez à vous détendre et à dormir normalement après avoir traversé l’émotion.
  • Vous vous sentez plus calme et en paix après avoir traversé cette émotion.

Comment gérer ses émotions avec l’alphabétisation émotionnelle

Voyons désormais des façons alternatives d’aborder l’émotion.

Si ne pouvons pas nommer nos émotions, elles nous restent inconnues. Et rien ne fait plus peur à l’humain que l’inconnu. Et quand l’inconnu se manifeste en nous, alors la peur peut vite prendre des allures de terreurs.

D’après le psychologue Claude Steiner (qui a collaboré avec Éric Berne à l’émergence de l’Analyse Transactionnelle), il existe cinq degrés de compétences pour parvenir à un équilibre émotionnel, ce qu’il nomme l’alphabétisation émotionnelle dans son livre « l’abc des émotions« .

  • Premier degré : Connaitre ses propres sentiments (et être capable d’évaluer leur degré).
  • Second degré : Savoir ce que ressentent les autres.
  • Troisième degré : Parvenir à gérer ses émotions (savoir leur apporter la bonne réponse).
  • Quatrième degré : Savoir réparer les dégâts émotionnels que nous causons
  • Cinquième degré : Intégrer et maitriser les quatre précèdent degrés dans la vie courante.

5 autres étapes pour mieux gérer ses émotions

Que faisons-nous lorsque survient une émotion en nous ? De façon très classique, c’est un torrent de pensées qui s’empare de nous. Et là, c’est le drame. Alors, quand c’est la joie qui nous submerge, pas de souci.

Mais quand c’est la peur, la colère ou la tristesse qui viennent à s’emparer de nous, ce n’est pas vraiment confortable.

En premier lieu, mettez tout sur pause ! Prenez le temps de laisser faire l’émotion, de la ressentir un instant. Déroutant ? Oui, mais non. Ressentir sa peur ou sa colère un instant, l’accepter, c’est mieux que de lutter et finalement la faire grossir au point de ne plus la contrôler du tout et de vivre de long et pénible moment sous son emprise.

Étape deux : laissez file vos pensées ! Lorsque la peut, la colère ou la tristesse vous envahissent, ce ne sont pas les pensées sombres qui vont manquer de venir à votre esprit. Laissez-les passer, ne vous y arrêtez pas, ne les conscientisez pas, ne les réfléchissez pas ! Surtout pas, car c’est là le début de la fin.

Étape trois : concentrez-vous sur vous, sur les faits, et non sur ce que vous croyez entendre, ou ce que vous croyez voir. Restez aussi lucide que possible.

Étape quatre : Prenez le temps de respirer, et si besoin, fuyez les lieux ! Isolez-vous, j’en parle dans cet article sur la colère. Il est bien plus intelligent de s’isoler que de rester là à affronter quelque chose de destructeur surtout si vous ne vos sentez pas en mesure de gérer vos émotions avec sérénité.

Étape cinq : pas obligatoire, mais fortement recommandée, c’est de noter ce que vous avez pu ressentir. Préparez un tableau avec trois colonnes.

La situation, les ressentis, les pensées qui vous sont venues automatiquement. Et soyez aussi spécifique possible. Plus vous irez dans le détail, plus vous serez en mesure de comprendre comment vous réagissez de façon instinctive, et plus vous serez en mesure de modifier vos comportements.

Gérer ses émotions, en conlusion

En réalité, que cela soit sous une forme ou sous une autre, le développement personnel, la philosophie, les religions, la spiritualité, toutes ces disciplines nous invitent à une chose essentielle à côté de laquelle nous passons par manque d’éducation : la prise de conscience et l’amour de soi.

Vouloir être heureux, vivre le bonheur est rationnellement impossible quand on ne sait pas le reconnaitre. Et parfois, pour changer de vie, il suffit simplement de changer son rapport aux émotions.

Le bonheur est une émotion, et si nous sommes des « illettrés émotionnels » alors, comment reconnaitre le bonheur, comment savoir que nous sommes heureux ?  

dans cet article, je viens de vous donner plusieurs méthodes pour mieux gérer vos émotions, et donc, pour reprendre la main sur votre vie. N’ayez plus peur de ressentir. Une émotion est un cadeau, car elle vous indique la voie à suivre, pour vous, dans votre vie.

Classé dans :

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.
Pour mieux te connaitre
front box tests de personnalite 3

Où en-tu dans ta vie ?

le test pour faire le point sur ta vie
93%
test confiance

Quel est ton niveau de confiance en toi ?

Et ta confiance en toi, t’en es où
88%

à lire dans : Les émotions

  • instinct de survie

    Qu’est-ce que l’instinct de survie

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • se sentir coupbale

    Se défaire de sa mauvaise conscience

    Stéphane
    /
    05/04/2024
  • indifference

    Pourquoi l’indifférence nous blesse-t-elle autant ? Explications et compréhensions

    Stéphane
    /
    27/03/2024

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Le bonheur, c’est une question de confiance en soi. La confiance, c’est ce qui t’aide à voir la vie du bon côté, ce qui te pousse à croire à en toi, ce qui t’aide à déplacer tes montagnes. Le plein de confiance, c’est ici.