titre whyislife article V2
stephane briot le developpement personnel

Trouver la confiance en soi

Plus que dans une méthode, une formation, une liste de choses à faire, ou peut-on trouver la cofiance en soi ?

Le mail que te secoue la pulpe
Ce n'est pas le cul vissé dans un fauteuil, la tête dans les nuages et les pieds dans tes chaussons que tu vas trouver le chemin de ton propre succès.
Voici comment le trouver.

Dans ce billet

Salut,


Question : avez-vous confiance en vous ? 

Oui ? Non ? Vraiment... Hé bien, vérifions cela ! 

Répondez à ces quelques questions et dans moins de 5 minutes, vous en saurez plus sur vous grâce à ce test scientifique élaboré par des psychologues. 

Vos résultats vous seront communiqués par mail.

Avez vous confiance en vos propre décisions ?
Seriez-vous inquiet si l'on vous demandait de prononcer un discours au mariage d'un ami ?
Vous arrive-t-il de proposer des idées lors de réunion ?
Lors d'une soirée, vous allez volontiers rencontrer de nouvelles personnes ou bien vous restez avec vos amis
Seriez-vous très nerveux à l'idée de rencontrer des personnalités importantes (star, homme ou femme politique, ...)
Vous préoccupez-vous de votre apparence
Vous considère-t-on comme une personne très positive
Faites-vous du sport uniquement pour gagner ou pour le plaisir
Vous êtes vous déjà inscrit à un jeu télévisé
Que penseriez-vous de donner une conférence sur un sujet que vous maitrisez bien
Aimez-vous aborder les personnes influentes quand vous en avez l'occasion
Croyez-vous au pouvoir de la pensée positive
Avez-vous déjà appellé une émission de radio ou de télé pour participer à un débat
Vous arrive-t-il de vous opposer à votre supérieur
Vous participez à une dicussion au sein de laquelle tout le monde s'oppose à votre point de vue
Accepteriez-vous de sauter à l'élastique pour une oeuvre de charité ?
Vous venez de patienter un long moment dans la file d'attente, c'est à voutre tour et la personne au guichet est particulièrement agressive et fait preuve de mauvaise volonté
Vous arrive-t-il de prendre le parti de la minorité au cours d'un débat
Aimez-vous flirter avec d'autres personnes
Êtes vous nerveux à l'idée d'être vu nu(e)
Jouez-vous un rôle particulier en famille durant les fêtes de Noël
Vous êtes en voiture, il fait beau, et voici une belle ligne droite bien dégagée
Quand vous achetez un billet de loterie, à quel point espérez vous gagner ?
Voyager en avion
Votre entreprise va être entièrement réorganisée
Completez le formulaire ci-dessous pour voir les résultats

La confiance en soi, pour un coach, c’est quand même ballot de l’égarer en cours de route. Et pourtant… Ce n’est pas une chose qui me fut offerte par ce que j’ai vécu dans l’enfance. J’ai longtemps couru après, sans jamais vraiment réussir à l’attraper et encore moins à la conserver.

Avant même de quitter Marseille pour venir m’installer à Tourcoing avec ma femme et ma fille, j’ai senti un tremblement au fond de moi. Un vide immense qui s’ouvrait sous mes pieds. Et moi qui n’en finissais plus de tomber.

Je sentais que cela allait arriver tôt ou tard, car mes écrits depuis quelques mois me laissaient clairement imaginer ce que j’allais traverser. Et c’est arrivé.

Je ne sais pas réellement à quoi je me suis accroché pour passer ces moments. J’en suis encore un peu secoué aujourd’hui. Les sanglots, les larmes, les douleurs. Les matins à croire que tout cela n’en finirait jamais.

Y’a pas eu un déclic. Y’a eu autre chose. Une lente et douloureuse prise de conscience via les mots des autres. Ceux de ma femme qui a refusé de me laisser sombrer. Ceux de ma fille, simplement juste et touchante, lucide. Et quelques autres puisés dans mes lectures.

Ce que la confiance n’est pas

Revenons-en à la confiance en soi. On nous en parle comme on vend un putain de produit de grande consommation. Avec promo, méthodes et formations nous promettant la confiance en soi et forcément, l’accès à un niveau de vie supérieure. Mais quelle putain de connerie !

Vous pouvez aussi vous lire toutes les citations sur la confiance, le bien-être et j’en passe. Certaines sont plutôt inspirantes, c’est vrai, voire même très pertinentes. Toutefois, lire est une chose. Agir ?

Pour beaucoup, le doute et l’absence de confiance viennent des douleurs passées, bien souvent des blessures de l’enfance, des parents pas trop aimants, ou parfois trop et très maladroits.

Il y a une perte de sens, une perte de soi, quelque chose qui s’est dilué, quelque part dans le passé. Une perte des repères fondamentaux. Et l’on se met à lutter contre son passé, à vouloir l’oublier, le dépasser, le vaincre, on ne sait pas quoi en foutre !

Mais en réalité, rien n’est plus con (je parle ici pour moi). Tu peux faire ce que tu veux, rien n’y fera. Car comme le dit Eckhart Tollé, ce qui est, est. Et j’ajoute que ce qui a été, a été. Alors, vaincre ton passé ? Mais c’est se vaincre soi. Vaincre le passé, c’est simplement mourir.

Je ne voulais pas mourir, je voulais que meure ce putain de passé. Comme toi, ou toi, ou encore toi, j’ai regardé les méthodes, les formations, les astuces, écouté les « coachs YouTube ». Je n’ai jamais cru en tout ce marketing.

La confiance n’est pas un produit, elle n’est pas quelque chose que l’on trouve dans un miroir, des injonctions, de l’auto manipulation, un séminaire vendu par un gugusse ou une reprogrammation de mon esprit.

Je ne suis pas une machine que l’on programme !

Parce que nous ne sommes pas des putains de robots. Alors, je ne sais pas toi, mais moi, quand on me parle de « reprogrammer » mon esprit, je me sens privé de mon essence humaine.

Ça veut dire quoi « reprogrammer » ? Que je suis juste une machine équipée de programmes, et que je suis défectueux, que je dois donc passer chez Darty pour une mise à jour de mon logiciel ?

C’est donc cela « être humain » ? Paradoxe, je trouve la PNL très intéressante sous certains de ses aspects. PNL ? Programmation Neuro Linguistique. Dans PNL, beaucoup lisent « programmation » et oublient « linguistique ». Les mots, la construction du langage, des phrases, et leur impact sur nos neurones. Autre sujet…

Ainsi donc, pour la plupart des « coachs », la confiance ne serait qu’une question de « programmation » de mon cerveau défaillant. Mouais, mais non. Parce que ce genre de pansement, ça ne tient qu’un temps.

Je peux vous le dire, depuis que je suis né, j’en ai usé des pansements de ce genre. Et toujours, je retombe. Ça roule pas trop mal quelques mois, et puis ça plonge, ça plonge, encore. Et ça remonte un peu, et ça repart au fond. Épuisant.

Une effrayante vérité

Dans mon for intérieur, j’ai commencé à pressentir une chose terrifiante à mes yeux. Quelque chose qui me faisait vraiment peur. La confiance, ce n’est pas l’absence du doute ou de la peur. Clairement pas.

La confiance, ce n’est pas avoir tout sous « contrôle », parce que la vie est incontrôlable par essence, et que c’est ce qui fait son charme, son sel et son évidence.

La confiance, ce n’est pas non plus méthodes, trucs, astuces et je ne sais quoi. Pas plus que ce n’est l’oubli de son passé et de ses douleurs.

J’ai vécu ce que j’ai vécu. La vie m’a offert l’une des pires mères qu’un enfant puisse craindre d’avoir. Mais elle m’a aussi offert une femme extraordinaire, une petite fille tout aussi magique. Deux êtres que j’estime exceptionnels.

Alors que penser de la vie ? Elle est un tout. Tout comme je suis un tout. Je suis cet homme aimé par sa femme et sa fille. Je suis aussi cet enfant qui fut traumatisé par les coups de sa mère.

Les deux sont totalement opposés. Mais je souviens que c’est en acceptant le passé que j’ai pu, à certains moments, écrire ma vie d’homme. Aussi confuses soient les lignes de cette histoire, elle s’écrit.

La vie c’est un tout d’où vient la confiance

Alors, je ne veux plus lutter contre le passé. C’est une perte de temps. Je ne veux plus lui donner un sens, c’est peine perdue. Je ne veux plus chercher à haïr ou pardonner cette femme qui m’a tant fait souffrir. J’ai à aimer ces deux êtres qui sont là, chaque jour, avec moi, au présent.

Et pour faire cela le plus librement possible, j’ai pris le temps, pour plonger, faire remonter les émotions, pleurer tout ce qui devait l’être. Et puis, aujourd’hui, tout comme toi, ou toi, ou encore toi, hé bien oui, j’ai des doutes.

Bien sûr que j’ai des doutes. Comment ne pas en avoir face à la vie, face à ce que j’ai vécue, face à ce qui arrive chaque jour dans le monde, face à ce flot de conneries que l’on peut voir partout sur internet et dont la masse s’abreuve prenant cela comme étant « la vie » et une façon d’être à soi, une façon d’être au monde.

Parfois, l’avenir et l’inconnu me font peur, parce que par le passé, ce qui était « inconnu » tournait toujours à la maltraitance maternelle, pour une raison ou une autre.

J’ai fini par oublier, sous le poids des coups, que l’inconnu n’était pas que souffrance et douleurs. Parce qu’il m’est arrivé d’avoir confiance, d’avoir foi en la vie, de me dire que cela ne pouvait pas être que cela. Et j’avais raison.

La vie sentimentale et matérielle qui est la mienne aujourd’hui me le confirme. Étrange situation où la douceur du jour vient par-dessus les horreurs de l’enfance. Et pourtant, c’est ainsi.

Pourquoi en serait-il autrement d’ailleurs ? La vie n’est pas un simple « programme ». Elle est grande, mystérieuse, complexe.

Et pour la vivre, la vie, il n’est d’autre choix que de l’accepter dans ce qu’elle est. Faite ici d’horreur et là, d’une beauté insondable et lumineuse.

Ainsi donc, le parcours d’une vie peut avoir son lot de douleurs, d’atrocités, de violence, et aussi, sa beauté, ses lumières, ses douceurs.

Le mouvement de la vie crée la confiance

La confiance dans tout cela vas-tu me dire ? Hé bien elle est là. Là, dans cette envie de vivre, de croire dans quelque chose de plus grand que toi, avoir la foi dans la possibilité que les choses changent quand tu te mets en mouvement.

Et le mouvement, ce n’est que de là que peut surgir la confiance. Si tu ne te bouges pas le cul, il ne va rien arriver. Ah oui, tu peux attendre de ne plus douter, de ne plus avoir peur, d’avoir tout sous contrôle. Et tu risques d’attendre un moment.

Et puis, si tu fais cela, où sera la merveilleuse sensation d’avoir dépassé la peur, le doute, la crainte ? Si le doute n’existe pas, si la peur n’existe pas, si l’inconnu n’existe pas, dis-moi, pourquoi la confiance existerait ??? Il n’y aurait nullement besoin de « confiance en soi ».

La confiance, finalement, si c’était « simplement » avoir foi en soi, en la vie, en son mystère ?

Mystique ? Sans doute. Sinon, il te reste les méthodes et promos en vente sur YouTube. Je ne sais pas si tu y trouveras ton bonheur, en tout cas, cela allégera, non tes doutes, mais tes finances.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Julie Lieber Avatar

Stéphane est très professionnel, pragmatique. Ses conseils sont très précieux !

Julie L.
Qui êtes vous ?

Alors, qui êtes-vous ? Plutôt une personnalité équilibrée, forte, ou en dedans ? C'est ce que ce test scientifique va vous révéler grâce à ses 25 questions. 

Chaque question vous propose de choisir instinctivement entre 3 propositions, choisissez celle qui correspond le plus à ce que vous pensez de vous. 

Dans quelques minutes, vous saurez quelle type de personnalité vous êtes. Prêt à le découvrir ?

Q1
Q2
Q3
Q4
Q5
Q6
Q7
Q8
Q9
Q10
Q11
Q12
Q13
Q14
Q15
Q16
Q17
Q18
Q19
Q20
Q21
Q22
Q23
Q24
Q25
Completez le formulaire ci-dessous pour voir les résultats
footer whyislife novembre 2022

Organisme de formation enregistré
sous le numéro 93131897013

SCORF BANNIERE
logo large whyislife
stephane briot footer le developpement personnel et le why

Stéphane Briot

Coach de vie (pro et privée), avec le Why, je vous accompagne dans la construction et la réalisation de vos objectifs. 

Organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013 et formateur professionnel certifié.