WhyIsLifeVivre ensemblecomment recevoir les compliments

comment recevoir les compliments

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Tu galères à prendre un compliment sans te sentir super gêné ? Genre, dès qu’on te lance un “t’es génial” ou un “belle job”, tu rougis, tu bafouilles, ou pire, tu changes de sujet. C’est quand même dingue, non ? Pourquoi c’est si dur d’accepter des mots sympas sans se sentir mal à l’aise ? Allez, avoue, t’as déjà pensé que t’étais pas à la hauteur pour les recevoir, pas vrai ? Accroche-toi bien, parce qu’on va plonger dans le pourquoi du comment ce truc tout simple te met dans tous tes états.
accepter compliments

accepter les compliments : un défi insurmontable ?

Oui, c’est vrai, tu es le genre de personne qui rougit, bafouille ou change immédiatement de sujet dès qu’un compliment se présente. Et comme la liste des compliments est bien longue, ce sont autant d’occasions possibles pour être mal à l’aise, pas vrai.

Pourquoi diable serait-il difficile d’accepter quelques mots gentils ? Peut-être parce qu’au fond, tu n’es pas convaincu de les mériter. Tiens-toi bien, camarade, car nous allons plonger dans les abysses de ton inconfort face aux louanges.

Le syndrome de l’imposteur, ce compagnon insidieux

Oh, le fameux syndrome de l’imposteur! Tu sais, ce sentiment persistant que, peu importe tes réalisations, tu n’es qu’un charlatan à deux doigts d’être démasqué. Ça te parle, n’est-ce pas ?

Selon une étude publiée dans le “Journal of Behavioral Science”, près de 70% des individus expérimenteront ce phénomène à un moment de leur vie.

Ce qui fait que, quand quelqu’un te complimente, ton premier réflexe est de penser qu’ils se trompent ou qu’ils essaient juste d’être gentils sans vraiment y croire.

Les racines profondes : ton parcours de vie

Grande nouvelle, l’histoire de ton enfance joue un rôle colossal ici. Moi-même, j’ai vécu une enfance déchirée par l’adversité, où les seuls compliments étaient aussi rares que les jours sans orages.

Si tu as grandi dans un environnement où la critique prédominait ou où les compliments étaient conditionnés par des attentes irréalistes, recevoir des commentaires positifs à l’âge adulte peut te sembler un terrain miné.

C’est comme si chaque compliment venait avec une petite voix intérieure qui criait : “Attention, c’est dangereux de croire à ces mots doux!

Une question d’autorité ; ton rapport à l’estime de toi

Peut-être penses-tu simplement ne pas être “assez bien” pour recevoir des éloges. Les experts en psychologie appellent ça une faible estime de soi, et c’est aussi courant que dévastateur.

Le fait de ne pas pouvoir accepter les compliments peut être un indice clair que tu dois travailler sur la valorisation de ton propre jugement et t’aimer un peu plus.

Reconnais ta valeur, mon ami, car les compliments que tu reçois sont souvent le reflet de la lumière que tu refuses de voir en toi.

Voyage au cœur de l’acceptation

Maintenant, comment dépasser cela ? Eh bien, un premier pas pourrait être de simplement dire “merci” au lieu d’argumenter ou de minimiser le compliment.

Laisse ces mots imprégner ton esprit, et chaque fois, cela deviendra un peu moins difficile. Et si cela te semble insurmontable, essaye de retrouver tes fondamentaux et réfléchis à ton “Pourquoi

Enfin, comprends que le chemin vers l’acceptation de soi est parsemé de petites victoires. Ces compliments que tu refuses, ce sont des opportunités de voir comment les autres te perçoivent vraiment, sans le filtre de tes propres jugements.

Il est temps de tirer profit de chacune de ces petites lueurs de reconnaissance : elles sont sincères, méritées et, franchement, le moins que tu puisses faire c’est de les accueillir à bras ouverts.

Mets en avant cette énergie nouvelle et élève-toi, camarade, car ton histoire ne se définit pas par les échos du passé mais par les pas courageux que tu choisis de faire aujourd’hui.

Du mal à prendre les compliments ? Apprends à les kiffer !

1. Capte le compliment au vol

Écoute, la prochaine fois que quelqu’un te lance un compliment, au lieu de le balayer d’un revers de main avec un “Ah, c’est rien” ou “T’exagères”, fais un effort pour vraiment l’entendre.

Quand quelqu’un te dit que ton projet est bien ficelé ou que t’as un sens du style de malade, c’est pas pour te faire plaisir ou par politesse, c’est souvent parce qu’il le pense vraiment.

Alors, prends une grande respiration, et laisse ces mots te perforer un peu la carapace.

2. Transforme le compliment en énergie positive

Imagine que chaque compliment est une petite dose d’énergie positive, une sorte de super carburant pour ta confiance. Au lieu de les refuser, absorbe-les comme si t’étais en train de charger tes batteries.

Ça t’aide pas seulement à te sentir bien sur le moment, mais ça te booste aussi pour tes prochaines actions en te rappelant que t’es capable de grandes choses.

3. Réponds par un simple “Merci!” et souris

C’est aussi simple que ça. Tu as juste à dire “Merci!” avec un petit sourire. Pas besoin de te justifier, de renvoyer un compliment direct ou de te sentir obligé de faire un discours.

Un merci sincère, c’est la porte ouverte à la reconnaissance de ton propre mérite sans que tu te prennes la tête.

4. Analyse pourquoi t’es gêné

Si chaque compliment te fait grimacer ou te rend mal à l’aise, pose-toi la question : Pourquoi ?

La plupart du temps, on découvre que nos réactions viennent de vieilles croyances ou de commentaires négatifs qu’on a engrangés étant plus jeune.

Sache que tu n’es plus le même, et que tu as le droit d’évoluer et de percevoir les compliments comme des témoignages de ta croissance.

5. Pratique, pratique et pratique

Comme tout, accepter les compliments c’est un truc qu’on apprend avec la pratique. Commence à t’exercer avec des amis proches ou des collègues en confiance.

Chaque fois que tu reçois un compliment, force-toi à suivre ces petits pas. Plus tu t’y exerceras, plus ça deviendra naturel.

Tu verras, un jour, tu seras capable de les accepter avec grâce et peut-être même d’en faire bénéficier autour de toi.

Franchement, les compliments, c’est des mini-cadeaux du quotidien. Commence à les accepter et tu verras, même tes journées les plus rudes pourront être éclairées d’une petite étincelle de positivité.

Lance-toi, et laisse les bonnes vibes te porter !

Eh ben, ouais, ça peut sembler un peu cheesy tout ça, mais crois-moi, apprendre à accepter les compliments, c’est juste une façon de faire un high five à toi-même.

La prochaine fois qu’on te dit un truc sympa, bloque ton reflex de rejeter ça et laisse-toi juste kiffer le moment.

C’est pas si compliqué : souris, dis merci, et basta. Tu verras, ça va te filer un petit boost, et franchement, qui n’a pas besoin d’un peu plus de bonne humeur dans sa vie ?

Alors arrête de te torturer l’esprit à chaque fois qu’on te lance un compliment. C’est pas une compétition, c’est juste quelqu’un qui reconnaît ton talent ou ton effort. Prends-le comme un cadeau gratuit, sans arrière-pensée.

Et n’oublie pas, plus tu pratiques, moins c’est dur. Tu vas finir par t’y faire, et ça, ça pourrait vraiment changer ta façon de voir les choses. O

n est suffisamment durs avec nous-mêmes, donc quand les good vibes débarquent, pourquoi les refuser ?

Accroche-toi à ces moments, et laisse-les booster ta journée. Allez, souris à la vie, tu l’as bien mérité!

L’oeil du coach

Ah, les compliments ! Ces petites perles de gentillesse lancées si innocemment et qui te mettent dans tous tes états. Pourquoi accepter des mots doux devrait-il être aussi compliqué, hein ? Après tout, continue à te torturer l’esprit semble tellement plus logique et moins risqué, non ?

Le Syndrome de l’Imposteur te connaît bien, n’est-ce pas ? Camarade, cette sensation de ne pas être à ta place, peu importe tes réussites, te colle à la peau.

Selon des recherches dans le “Journal of Behavioral Science”, presque trois personnes sur quatre se sentent comme toi à un moment donné.

Donc, bien sûr, quand quelqu’un te complimente, tu assumes qu’ils se trompent. C’est tellement plus simple de penser qu’ils sont juste polis.

Et ton enfance, parlons-en ! Avec un passé parsemé de critiques, comment pourrais-tu croire à un compliment sans arrière-pensée ?

Chaque louange ressemble à un piège, prêt à se refermer sur toi à la moindre marque de confiance en ces mots gentils. C’est tellement plus sécurisant de les rejeter, n’est-ce pas ?

Estime de soi en berne ? Parfait, continue ainsi. Refuser les compliments est probablement un signe que tu dois, en effet, ignorer tes propres valeurs. Pourquoi chercher à améliorer ton amour-propre quand tu peux simplement te convaincre que tu ne mérites pas ce que les autres voient en toi ?

Alors, comment avancer ? Un petit “merci” peut-être ? Non, bien sûr que non. Continua à te débattre avec cet agréable bain de gentillesse jusqu’à ce que le compliment perde son essence et devienne un vague murmure que tu as réussi à étouffer.

Franchement, pourquoi chercher à changer ta réaction ? Accueille l’opportunité de voir quelqu’un sous le même jour que les autres ne t’aidera sûrement pas.

Souris simplement, remercie et laisse cette énergie positive te transformer doucement. Trop facile, pas vrai ?

Alors pourquoi ne pas plutôt continuer à lutter contre ? Après tout, qui a besoin de bonne humeur et de reconnaissance dans sa vie ?

Rester dans le confort de ton doute permanent est tellement plus enrichissant, n’est-ce pas ?

Pour aller plus loin

Es-tu prêt à accueillir les éloges avec confiance ? Rejoins le programme “Retrouver la Confiance” et transforme ta manière de percevoir et d’accepter les compliments.

Ne te contente pas de minimiser tes réussites : découvre comment les célébrer. Débute ton voyage vers une confiance renouvelée en cliquant ici

partage avec tes amis ou collègues, merci (:

stephane briot whyislife orange 2