être triste, c’est facile, et en plus, c’est nul

Eh, toi ! Yes, toi là, avec ton air de chien battu. T’es malheureux, hein ? Écoute, être triste, c’est facile. T’as juste à te laisser tomber dans le trou noir de ton malheur, sans rien faire pour te relever. T’as sûrement tes raisons, mais tu comptes t’y vautrer éternellement ? T’as pas marre de cet air de tristesse grandissant chaque jour ? T’es prêt à te laisser engloutir dans ce tsunami de négativité ?
etre malheureux

T’es malheureux ? Pas étonnant. C’est la voie la plus simple.

Eh, toi qui est assis là ! Il faut qu’on cause. Tu connais cette expression, « malheureux comme les pierres » ? T’en es là, non? Mais je vais te dire un truc, mon ami : être malheureux, c’est méga ultra facile ! Et voilà, je l’ai dit.

Écoute, je comprends que tu vives des moments super chauds là. Mais, franchement, tu vas continuer à broyer du noir comme ça encore longtemps ?

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Mais il faut que tu comprennes que se vautrer dans son malheur, c’est carrément bien nul.

Il faut arrêter d’avoir toujours ce masque de tristesse dans le miroir, d’avoir toujours ce sac de négativité sur les épaules. Si tu es triste, montre-le, pépère, mais ne te laisse pas emporter par le raz-de-marée de ton malheur. C’est difficile, certes. Mais tu vois, en fin de compte, rester des heures à te noyer dans ton malheur, c’est super simple. Parce que, tu sais quoi, être malheureux, ça ne demande aucun effort, aucune volonté, aucune détermination.

Relève-toi ! Le bonheur, c’est tellement plus désirable

Pourquoi tu ne te relèves pas hein ? Pourquoi tu n’essaies pas d’emprunter la voie la moins empruntée ? Celle du bonheur ? Au bout du compte, c’est tellement plus pétillant, plus désirable.

Mec, le bonheur, c’est comme un burger juteux, un bon film, un bon livre, une bonne sieste, ou même une bonne séance de sport. Ça demande des efforts, ouais, pas de doute. Mais crois-moi quand je te dis que ça en vaut la peine.

Allez, prends une grande inspiration, regarde autour de toi. Le monde est rempli de couleurs, de musiques, de chocolats, de sourires. Oui, c’est une bataille, ça, je l’admets. Mais au lieu d’être sur le ring à te faire boxer par la vie, tu pourrais être dans les gradins, à manger du popcorn et à rire.

Pas facile, mais super cool, mec. Trouve ta passion. Ecoute de la musique. Danse sous la pluie. Apprends quelque chose de nouveau. Fous toi du monde et de ses attentes. Fixe-toi des objectifs, et baise les pieds à tes problèmes en les écrasant sous ta volonté de fer.

Joue à la vie et arrête de lui laisser te jouer des tours. Qu’est-ce que tu as à perdre, franchement ? Et surtout, pourquoi continuer à être malheureux quand tu peux être heureux à la place ? Surement pas pour continuer dans la facilité en tous cas.

Juste une chose à retenir, mon gars : le bonheur est l’art de faire un bouquet avec les fleurs qui sont à notre portée. Trêve de blabla, cap sur le bonheur maintenant, on arrête de faire du surplace dans le malheur. C’est trop facile et franchement bien nul.

Tourne la page, fais un trait sur tes ennuis

Bon, tu t’es peut-être déjà fait ce discours dans ta tête mais t’as pas réussi à y croire : « ça ira mieux demain. Sauf que demain, c’est aujourd’hui. Et demain aussi, d’ailleurs. Héhé! Tu piges pas?

Laisse-moi t’expliquer, camarade. T’as le droit de pas aller bien, de ressentir du négatif, de la tristesse, mais faut juste que tu piges un truc : tu as aussi le droit de passer à autre chose.

  • Ouais, ton boulot te plait pas ? Change.
  • Tes potes te saoulent ? Va voir ailleurs.
  • Tu tournes en rond dans ta vie ? Bouge-toi le cul et trouve une nouvelle direction.

Merde, mec, t’as une gamme d’émotions en toi autre que la tristesse, utilise-les! T’es humain, pas un robot. La seule chose qui nous différencie des pierres, c’est que nous, contrairement à elles, on est capable de se bouger, de changer, d’évoluer. Pourquoi tu te contentes d’être aussi inerte qu’une pierre?

Smile, dude ! Le bonheur n’est pas une utopie

Oublie pas, chacun a ses moments de faiblesse et d’échecs. C’est pas une honte, ça fait partie du jeu. C’est pas parce que tu tombes que t’es nul. C’est pas parce que tu te sens mal que t’es condamné à ça toute ta vie. Et au bout du compte, c’est sûrement pas parce que t’es malheureux que tu mérites pas d’être heureux.

Prends le contrôle, fraté. Prends une douche, sors de chez toi, respire de l’air frais, souris. Pourquoi t’es toujours en train de faire la gueule, d’ailleurs ? C’est quoi, tu cherches à battre ton record de temps passé sans sourire ? C’est pas une compétition, détends-toi.

Il y a rien de plus triste qu’un sourire qui n’existe pas. Crois-moi. C’est peut-être l’exercice le plus dur, mais bordel, qu’est-ce que c’est bon de sentir sa lèvre supérieure toucher le bout de son nez. Et puis un sourire, c’est comme un antidote, ça te protège contre tes maux du cœur.

Allez, camarade. Sois fort, tu vaux plus que tes problèmes. Tes problèmes, tu les pisses au lit! Le bonheur, c’est pas un objectif, c’est pas une destination. C’est un mode de vie, un choix de tous les instants. Et toi, tu choisis quoi maintenant ?

En conclusion

T’as pigé le truc maintenant ou quoi ? T’as le droit d’être triste, de pas aimer ta vie actuelle, mais mec, t’as aussi le droit de prendre des décisions pour ça change.

Au final, c’est toi le seul maître à bord, c’est toi qui choisit comment tu veux vivre. Faut juste que tu arrêtes de te morfondre et que tu commences à te bouger.

Fais le tri dans tes problèmes, dans tes potes et dans ta vie. Crée-toi la vie qui te fait sourire, celle qui te fait vibrer.

Et puis, n’oublie pas de sourire. Le sourire, c’est la vie. C’est comme si tu disais un gros « merde » à tes problèmes et que tu décidais de profiter de chaque instant.

Et quand t’auras commencé à sourire, tu verras, petit à petit le bonheur, il viendra te chercher, il viendra s’installer chez toi et tu seras capable d’affronter tout ce qui se mettra en travers de ta route.

Allez, mec. Ton bonheur, tu l’as en toi. Il est peut-être caché sous des tonnes de problèmes, mais il est là, j’en suis sûr. Fais un effort, prends une pelle et creuse. Vas-y. Vas-y maintenant.

Il est temps de tourner la page. Il est temps de prendre le contrôle. Allez, fais un trait sur tes ennuis. Attrape ton bonheur à bras le corps, et ne le lâche plus.

L’oeil du coach

Il est tout à fait normal et naturel, de temps à autre, de ressentir de la tristesse, de l’insatisfaction et du mécontentement. Cependant, si tu te retrouves très souvent dans un état de malheur, il est temps de s’y pencher et de chercher du changement.

Une étude de Lyubomirsky et al. (2005) affirme que 50% de notre capacité à être heureux est déterminée par nos gènes, 10% par notre environnement et 40% par nos actions, nos attitudes et nos pensées. Ce qui signifie que tu as le contrôle sur une grande partie de ton bonheur.

La psychologie positive t’encourage à identifier et cultiver tes propres forces et vertus qui peuvent t’aider à surmonter le malheur. Selon Seligman et Csikszentmihalyi (2000), focalise-toi sur tes qualités positives, cela peut améliorer ton sentiment de satisfaction et ton bien-être. Essaie donc de te concentrer sur ce que tu as, plutôt que ce que tu n’as pas.

L’objectif n’est pas de nier ou de réprimer ton malheur, mais de reconnaître que tu as la capacité de réagir différemment. Comme le mentionne David D.Burns dans son livre « Être bien dans sa peau« , lorsque nous nous sentons déprimés, notre perception de la réalité est souvent faussée. Il propose des techniques cognitives pour déconstruire ces pensées négatives déformées.

Aussi, une étude menée par Fredrickson et ses collaborateurs (2008) a démontré comment les émotions positives peuvent construire des ressources psychologiques durables. Il pourrait être utile de prendre un moment chaque jour pour apprécier ce qui se passe bien dans ta vie.

Enfin, n’oublie pas de prendre soin de toi physiquement. Des études ont prouvé un lien direct entre l’exercice physique régulier et la réduction des symptômes dépressifs (Harvard Health Publishing, 2013). Il est important de faire de l’activité physique, de bien manger et de te reposer suffisamment.

En somme, ce discours a un but : te rappeler que malgré les difficultés, tu es capitaine de ton propre navire de bonheur. Il est temps de lever l’ancre et de naviguer vers des mers plus claires.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

Populaires à bord
BOX CONFIANCE
86%
Excellent
17€
box ton dev perso
88%
excellent
box webinaire
97%
excellent
Gratuit

à lire dans : Vivre avec soi

  • la peur du jugement des autres

    Comment surmonter la peur du jugement des autres

    Stéphane/
    19/02/2024
  • le sentiment de rejet

    Pourquoi te sens-tu toujours rejeté ? Explications et solutions

    Stéphane/
    15/02/2024
  • se relever apres les echecs

    Que faire après avoir subi des échecs difficiles dans la vie ?

    Stéphane/
    09/02/2024