WhyIsLifeCroissance personnelleLe bonheurSais tu ce que tu veux vraiment, pas ce que la pub te dit de vouloir, non, ce que toi tu veux

Sais tu ce que tu veux vraiment, pas ce que la pub te dit de vouloir, non, ce que toi tu veux

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Eh camarade, t’as déjà confondu le gros creux dans ton ventre avec celui qui te taraude l’intérieur? Oui, parfois on croit avoir faim alors qu’en fait, on a juste un méga besoin de se sentir écouté, compris, voire chouchouté. Avoue, combien de fois t’as commandé une pizza, non pas parce que t’avais vraiment les crocs, mais parce que t’avais un petit coup de blues ou besoin d’un peu d’affection? Allez, aujourd’hui on va mettre le doigt là-dessus et creuser un peu ce qu’il y a derrière ces envies déguisées.
que veux tu vraiment

À quand la dernière fois où tu as confondu ton envie de pizza avec ton besoin d’attention?

Eh bien, oui, il faut le dire! C’est souvent beaucoup plus facile de se précipiter sur le dernier iPhone en promotion que de s’asseoir tranquille et d’écouter cette petite voix au fond de toi, n’est-ce pas?

Cette petite voix qui, contrairement à ton fil Instagram, ne te ment jamais sur ce qui pourrait réellement combler les vides de ton existence.

Aujourd’hui, parlons de tes véritables désirs. Non pas de ceux que les pubs et les influenceurs surpayés te vendent comme essentiels. Non, parlons de ce que toi, au fond, tu veux réellement.

Le mirage des besoins façonnés

Faut-il rappeler l’étude menée en 2017 par des chercheurs de l’Université de Cambridge, qui démontrait que la consommation compulsive est souvent un pansement émotionnel plutôt qu’un besoin réel?

Oui, l’étude concluait que beaucoup achètent pour combler un vide émotionnel, non pour répondre à un besoin logique. Toi, tu te demandes sans doute encore si acheter le dernier gadget à la mode te rendra vraiment heureux.

Et bien sûr, chaque achat compulsif te rapproche un peu plus de cette réalité : ce n’est pas l’objet qui compte, mais ce qu’il est censé combler.

Et si on laissait de côté ces pseudo-besoins pour fouiller un peu plus profondément?

La quête de ton véritable “Pourquoi”

Alors, plongeons au cœur du problème, cherchons cette boussole qui te guide réellement. Découvrir ton véritable “Pourquoi” selon Simon Sinek, ce n’est pas choisir entre la marque X ou Y.

C’est savoir pourquoi tu te lèves le matin, pourquoi ton cœur bat, et surtout, ce qui te fait vibrer quand toutes les distractions sont éteintes.

Mon propre chemin m’a montré que redécouvrir et aligner ses actions avec ses valeurs peut transformer un quotidien sombre en une existence vibrante de significations. Pense à ces moments où tu t’es senti pleinement engagé, pleinement vivant – voilà ton indice!

Ne te laisse pas séduire par la facilité

La simplicité d’un achat impulsif est séduisante, je te l’accorde. Un clic, un emballage brillant, et hop, un baume temporaire sur une blessure persistante. Mais ce n’est pas ça, la facilité dont tu as besoin.

La véritable facilité réside dans la compréhension de tes émotions, de tes valeurs, dans la connaissance de toi-même. En découvrant ce que tu veux vraiment, les décisions deviennent plus claires, et surtout, plus enrichissantes.

Tu te libères ainsi des chaînes de la consommation sans fin, pour forger un chemin où chaque pas est décidé non par un panneau publicitaire, mais par ton propre cœur.

L’échappatoire par l’authenticité

Alors oui, cela demande du courage. Confronter ses véritables désirs peut signifier découvrir des vérités inconfortables sur ce que tu as toujours cru vouloir. Mais rappelle-toi, chaque pas vers plus d’authenticité est un pas vers un bonheur plus durable, plus profond.

Prends un moment aujourd’hui, pas pour écouter les sirènes du marketing, mais pour écouter ce murmure au fond de toi, te racontant l’histoire de ce que tu désires véritablement.

Transforme la mélodie de ce murmure en cri de guerre pour une vie menée non par des impulsions acheteuses, mais par des décisions authentiques et personnelles.

Voilà, en te faisant remettre en question ces fausses nécessités imposées, tu commences déjà à voir clair dans le jeu des désirs artificiels. Ne t’arrête pas en si bon chemin. Ose creuser encore plus, ose définir et poursuivre ce qui compte vraiment pour toi.

Et rappelle-toi, au milieu du chaos de consommation, de doutes et de flashy promotions, là se trouve ta véritable force : ta capacité de choisir consciemment, passionnément, ce que tu veux vraiment.

Démasquer les faux désirs

Bon, t’es prêt à creuser encore plus ce sillon? C’est bien beau de reconnaître que tu te laisses trop souvent berner par les sirènes du marketing, mais il est temps de passer à l’action.

Arrête de te laisser distraire par chaque nouvelle sortie de smartphone ou par les sneakers en édition limitée. As-tu vraiment besoin de ces trucs, ou est-ce juste une fausse solution à un mal-être plus profond?

Pose-toi la vrai question : qu’est-ce qui te manque vraiment dans ta vie pour que tu cherches à combler le vide avec des choses matérielles?

Le courage de rencontrer ton vrai moi

Il est clair que plonger en soi, que de prendre conscience, bah ça peut être flippant. Cette peur, pote, c’est signe que tu te rapproches de quelque chose de vrai, de brut. Ça va peut-être secouer, mais c’est le seul moyen d’arrêter de tourner en rond avec des achats qui n’apportent qu’un plaisir éphémère.

Commence par t’isoler un peu, coupe ton téléphone, éloigne-toi des notifications constantes, et écoute ce que ton for intérieur a à te dire. Ce ne sera pas confortable, mais putain, ça en vaudra la peine.

Authenticité vs. Impressions

Et cette obsession d’impressionner les autres avec des trucs cools, ça te mène où exactement? À un appart rempli de gadgets et un compte en banque toujours dans le rouge? Lâche cette idée de vouloir toujours montrer quelque chose à quelqu’un.

Ceux qui comptent vraiment pour toi s’en moqueront de ton dernier achat. Ils veulent voir le vrai toi, pas la version Instagrammable de ta vie. Concentre-toi sur l’authenticité, ça attire les bonnes personnes et crée des relations qui ne sont pas superficielles.

Écoute ta petite voix

Cette petite voix, mec, c’est ton meilleur guide. Elle sait ce qui te rendra heureux mieux que n’importe quelle pub vantant le dernier produit à la mode.

Chaque fois que tu ressens l’impulsion d’acheter quelque chose spontanément, fais une pause. Respire. Demande-toi si cet achat est en ligne avec ce que tu veux réellement dans la vie, ou si c’est juste un autre moyen de combler un vide instantanément.

Le plus souvent, tu découvriras que la patience et une écoute attentive te mèneront à des décisions bien plus satisfaisantes.

Construis ton propre épanouissement

Enfin, réalise que ton bonheur ne dépend pas des choses que tu possèdes, mais de ce que tu fais de ta vie.

Commence à construire ton épanouissement sur des bases solides : tes passions, tes relations, et tes rêves. Oui, ça demande du boulot. Oui, c’est plus compliqué que de remplir un panier d’achat en ligne.

Mais crois-moi, construire ta vie sur tes propres termes, c’est le seul chemin vers un contentement durable. Alors, laisse de côté les achats impulsifs et commence à investir dans ce qui compte réellement.

Et tu verras, petit à petit, ce chaos de consommation se transformera en un chemin clair et authentique.

En conclusion

Allez, arrête un peu de te faire avoir avec toutes ces conneries qu’ils te vendent à tout va. Faut vraiment que t’ouvres les yeux, mon pote. Le dernier truc à la mode, les fringues de marque, les gadgets high-tech…

Ça sert à rien si ça te fait pas vraiment plaisir au fond. Tu crois que ça te rend heureux ? Que dalle ! Ça remplit juste ton appart et vide ton porte-monnaie.

Réfléchis deux secondes, qu’est-ce qui te rendrait vraiment heureux, là, au plus profond de toi? C’est pas en te ruant sur le premier truc shiny qui passe que tu vas trouver ton bonheur.

Non, mec, le vrai kif, il est dans les trucs simples, dans les vraies relations, dans les passions que t’as vraiment envie de poursuivre. Tourne-toi vers ça, et laisse tomber ces fausses envies qui te font juste tourner en rond.

Sérieux, prends le temps de vraiment kiffer ce que t’as déjà, et de construire quelque chose qui compte pour toi. Ça vaut toutes les dernières sorties du monde. Et ouais, c’est peut-être moins clinquant au début, mais crois-moi, c’est là que t’auras un sourire sincère qui

L’oeil du coach

La grande illusion de la satisfaction instantanée

Ah, excellent choix, camarade! Tu préfères commander une autre pizza plutôt que de t’attaquer à ce vide que tu ressens?

C’est tellement plus simple de céder à une envie immédiate que d’explorer ce dont tu as réellement besoin, n’est-ce pas? Laisse-moi te bousculer un peu.

Continuer sur cette voie, c’est comme mettre un pansement sur une jambe de bois. Tu veux rester dans cette illusion confortable? Parfait, ne change rien!

Le piège des besoins superficiels

Rappelons cette étude de 2017 par des chercheurs de l’Université de Cambridge. Tu sais, celle qui souligne que nous achetons non pas par nécessité, mais pour calmer nos émotions? Ça te dit quelque chose?

Oui, tu poursuis probablement cette dernière tendance non pas pour le plaisir, mais comme un pauvre substitut à ce qui manque réellement dans ta vie. Tu veux continuer à t’illusionner? Très bien, mais où cela te mène-t-il réellement?

La quête de ton véritable “Pourquoi”

Plonger au cœur de ton désir profond, c’est pas de tout repos. Mais chercher et comprendre pourquoi tu fais ce que tu fais, ce qui te passionne vraiment, cela peut radicalement changer ta perspective.

Tu te souviens de ces moments où tu étais absorbé par quelque chose que tu aimais? Capture cette essence, mon ami, car c’est là ton véritable guide, pas les publicités qui clignotent à chaque coin de rue.

L’appel de l’authenticité

Continuer la façade, ça te va si bien, non? Acheter pour combler un vide, feindre une vie que tu ne vis pas vraiment. Pourtant, si tu oses regarder au-delà, si tu as le courage de voir ce qui te rend authentiquement heureux, tu découvriras une joie bien plus profonde et durable.

Prends un moment, loin des tumultes de la consommation, et écoute cette voix qui murmure tes vrais désirs.

L’importance de choisir ses combats

Tu es prêt à mettre de côté ces leurres de la modernité pour quelque chose de plus significatif? Excellent, sinon tu pourrais bien continuer à tourner en rond, poursuivant des ombres.

C’est le moment de focaliser sur ce qui te fait vraiment vibrer. Ne laisse personne d’autre te dicter tes besoins. Toi seul sais ce qui est essentiel pour toi.

En conclusion, il semble que tu aies deux choix : continuer à remplir ta vie de superflu ou prendre le temps d’explorer et d’investir dans ce qui forge vraiment ton bonheur.

Alors, vas-y, prends ce téléphone, commande une autre pizza, ou mieux encore, éteins-le et commence à vivre vraiment. Qu’est-ce que tu choisis?

partage avec tes amis ou collègues, merci (:

stephane briot whyislife orange 2