Les conseils pour ne plus vivre comme une victime et enfin être maitre à bord

Marre de te morfondre dans ton coin et de te sentir comme le raté de service? Stop! Décide de faire bouger les choses et prends le taureau par les cornes! Un petit coup de pied au derrière peut faire des merveilles pour te sortir de la spirale de la victimisation. Viens, je t’explique comment tu peux devenir le vrai patron de ta vie!
la victimisation

Fini l’apitoiement sur soi-même, c’est le moment de se ressaisir!

Alors toi aussi, tu en as marre d’être le dindon de la farce, le sous-fifre, la pauvre victime à peine malheureuse? Tu veux arrêter de te sentir inférieur, être cette personne qui prend les coups sans rien dire et qui croit ne pas avoir les armes pour se défendre? Si tu as répondu oui à ces questions, alors bravo!

Tu as fait le premier pas pour sortir du piège de la victimisation. Et c’est pas une blague, tu as du cran! Allons-y gaiement et voyons comment tu peux sortir de cette spirale infernale et devenir le maestro de ta propre vie.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Pour commencer, reconnais que tu n’es pas toujours une victime. OK, OK, tu as connu des moments nuls, on en a tous eu. Mais ça ne veut pas dire que tu es une victime éternelle. Tu as le pouvoir de déterminer qui tu es et qui tu veux être. Alors, stop! Arrête de te souvenir du passé comme si c’était le seul film de ta vie. Merde, il faut que tu passes à autre chose. Tu es l’acteur principal de ce film, pas le figurant. Tu contrôles ton avenir.

Deviens le héros de ta propre histoire

Si tu veux sortir du piège de la victimisation, tu dois prendre des mesures radicales. Et pourquoi pas devenir le super-héros de ta propre vie? Non, je ne te demande pas de porter une cape et de voler (quoique, si tu peux, c’est plutôt cool).

Par super-héros, j’entends quelqu’un qui est capable de surmonter ses peurs et ses problèmes, et de prendre en main sa vie, sans attendre que quelqu’un d’autre vienne à sa rescousse.

Pour cela, tu dois apprendre à te battre. Ouais, tu m’as bien entendu. Il va falloir que tu te mettes à boxe sérieusement avec tes problèmes. C’est sûr, les débuts seront un peu glissant, mais au fil du temps, tu vas commencer à aimer ça et à voir les changements.

Ensuite, apprends à t’aimer toi-même. Oui, toi! Toi qui te caches derrière ce sourire forcé, qui ne te trouves pas assez bien, qui penses que tout le monde est mieux que toi. Arrête de te dévaloriser.

Tu es unique, tu as des compliments à offrir. Commence par t’accepter tel que tu es, avec tes défauts et tes qualités. Et si ça ne te suffit pas, bosse sur toi. Évolue pour devenir la personne que tu veux être, pas celle que les autres veulent voir.

Enfin, n’oublie jamais que tu es le seul à tenir ta barque. C’est toi qui écris ton histoire, pas les autres. C’est toi qui prend les décisions, personne d’autre. Si tu veux arrêter de tomber dans le piège de la victimisation, il faut que tu prennes la responsabilité de ta vie.

Alors arrête d’adopter cette attitude de victime. Arrête de te plaindre tout le temps de ta malchance, de tes échecs. C’est fatigant à écouter et ça ne mène nulle part. Factuellement, ta vie n’est pas pire que celle des autres; elle est juste différente. Tu as le pouvoir de la changer, alors fais-le!

Je sais, tu te dis que c’est facile à dire, mais que dans la pratique, c’est une autre histoire. Mais je te le promets, une fois que tu auras brisé ce cycle vicieux de la victimisation, une fois que tu auras repris le contrôle de ta vie, tu seras libre, fier de toi, et prêt à affronter n’importe quel défi. Allez, au boulot!

On cogne, on tombe, mais on se relève toujours

Alors maintenant, écoute-moi bien! Reprends-toi en main, il est grand temps de ne plus subir ta vie mais de la dominer. Et oui, ça va être du challenge, mais un challenge que tu peux relever. Tu n’es pas en sucre, tu es solide comme un roc.

Entraîne-toi à te battre, formellement ou symboliquement. Inscris-toi à un cours de boxe ou autre sport de combat, ou va courir, ou encore nager. Fais-toi du bien physiquement et apprends à canaliser ta colère, ta frustration et ton désir de reprendre le contrôle. C’est une décharge dans l’esprit qui pousse à se surpasser.

Apprends aussi à ne plus prendre toutes les remarques pour toi, à ne pas t’accrocher aux opinions des autres comme si c’était ton ballon de sauvetage. Les critiques, c’est comme une diarrhée verbale, ça sort sans filtres et ça n’a pas forcément de sens.

Comprends bien ceci : personne n’a le pouvoir de te faire sentir inférieur sans ton consentement. Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent, c’est toi qui décides si tu les laisses t’atteindre ou non. Alors merde, arrête de donner ce pouvoir à celui ou celle qui ne mérite pas ton estime.

Mets-toi au volant et roule!

Prépare-toi à prendre la responsabilité complète de tes actions, de tes choix et de ton futur. C’est effrayant, hein? Mais c’est aussi excitant. Devenir le maître de sa vie, c’est la liberté ultime. Et cette liberté, elle ne s’obtient pas en faisant pitié à tout le monde, non, elle s’obtient en prenant le volant, en dépassant ses peurs et en fonçant droit dans le mur pour le briser si nécessaire.

Ras-le-bol des discours négatifs, des plaintes incessantes et des attitudes de victime. Change ta perspective, change ton attitude, et tu verras combien ta vie peut se transformer. La clé du succès, c’est toi. La clé du bonheur, c’est toi.

Alors, en route! Et n’oublie pas, la route sera parfois cahoteuse, il y aura des crevasses, des virages serrés, des brouillards épais, mais continue d’avancer. Et si ça coince, tu as le droit de faire une pause, de descendre du véhicule, de te secouer, de respirer un grand coup et de repartir. Mais jamais, je dis bien, jamais tu ne dois abandonner ta route. Tu as tous les outils pour aller loin, alors vas-y, fonce!

En conclusion

Oui, tu prends des coup, tu tombes, mais tu sais quoi ? C’est ça, la vie. Les luttes sont là pour te rendre plus fort, pour forger ton caractère et faire de toi l’être exceptionnel que tu peux être. Tu cogneras, tomberas, mais n’oublie jamais de te relever. Montre à tous ce dont tu es capable.

N’oublie pas, c’est ta vie, pas celle des autres, alors arrête de chercher validation et approbation en-dehors de toi. Vas-y, suit ton instinct, ta passion, ta voie. Ne sois pas effrayé de faire des erreurs ou de prendre des chemins inconnus. Tout cela fait partie du voyage, de ton voyage.

La victoire ne sera pas toujours au bout de chaque combat, mais rappelle-toi, tant que tu te relèves, tu n’as pas perdu. Ton pouvoir, c’est toi. Tu es le seul à pouvoir décider comment tu te sens, comment tu réagis, comment tu avances.

Les gens vont parler, vont critiquer, vont juger. Laisse-les parler. Tu n’es pas né pour plaire à tout le monde. Tu es né pour être toi, pour vivre ta vie, pour réaliser tes rêves.

Alors lève-toi, regarde devant toi et prends le volant de ta vie. Roule, avance, explore, découvre, prends des risques, apprends, crois en toi, fais-toi confiance. Vas-y, la route est là, devant toi. Il est temps de partir, de vivre pleinement ton aventure. Et n’oublie pas, à chaque fois que tu tombes, relève-toi. Toujours!

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

à lire dans : Les actualités

  • peur de l engagement

    Comment reconnaître les symptômes de la peur de l’engagement ?

    Stéphane/
    27/02/2024
  • peur de vieillir

    Comment surmonter ta peur de vieillir

    Stéphane/
    27/02/2024
  • emotion sensation perception

    distinguer les émotions, les sensations et les perceptions

    Stéphane/
    26/02/2024