La frustration, comment bien la gérer

Ne vous laissez plus dépasser par la frustration. Découvrez qui elle est, comment elle agit et comment reprendre la main sur votre vie
IMG 6909

Définition de la frustration

La frustration est un sentiment d’irritation, d’impuissance ou de déception causé par l’incapacité d’atteindre un objectif ou de satisfaire un dési, ce qui peut devenir très contrariant.

Pourquoi sommes nous parfois frustrés ?

La frustration peut être causée par des obstacles internes (manque de compétences, de confiance en soi) ou externes (circonstances, personnes ou situations).

Elle peut entraîner des émotions négatives telles que la colère, la tristesse ou la dépression, ainsi que des comportements inappropriés tels que la détermination, la résignation ou la rébellion.

Voici des cas qui peuvent engendrer une frustration

  • Incapacité à atteindre un objectif ou une aspiration : la frustration peut survenir lorsque l’on est confronté à des obstacles ou des défis qui empêchent de satisfaire un désir ou d’atteindre un objectif.
  • Attentes irréalisables : lorsque les attentes sont trop élevées ou inappropriées pour les ressources et les capacités disponibles, l’individu peut alors se sentir pris au piège, frustré ou impuissant.
  • Limitations personnelles : lorsque les compétences, les connaissances ou les ressources sont insuffisantes pour atteindre un objectif.
  • Conflits interpersonnels : surviens dans les relations avec les autres lorsque les désirs et les besoins sont en conflit.
  • Événements incontrôlables : lorsque les événements sont incontrôlables ou imprévisibles, tels que les retards, les échecs ou les décisions des autres.
  • Conditionnement personnel : des croyances, des attitudes et des comportements négatifs envers soi-même et les autres peuvent engendrer ou exacerber la sensation de frustration.

Dans la vie quotidienne

Être frustré peut aussi survenir dans des moments de la vie de tous les jours, comme par exemple :

  • Attendre dans les bouchons peut être source de frustration pour certains.
  • Les problèmes informatiques, électroniques ou tout autre type de panne peut être source de frustration.
  • Perdre à un jeu d’argent peut être source de frustration pour les joueurs.
  • Être déçu par la fin d’une histoire d’un film ou d’un roman peut être source de frustration.
  • Perdre ses clés, son téléphone ou tout autre objet important peut être source de frustration.
  • La météo peut être source de frustration, en particulier lorsqu’elle empêche de faire ce que l’on veut.
  • Perdre une compétition sportive peut être source de frustration pour les athlètes et les fans.
  • Un câlin pas vraiment réussi dans le couple peut également déclencher un sentiment de frustration

Les conséquences d’une frustration mal gérée

On pourrait croire qu’être frustré, comme toute émotion, finit par passer toute seule. Mais comme toute émotion, si l’on ne prend pas le temps utile à sa gestion, elle va finir par nous pourrir la vie.

Voici les conséquences que les études ont mises en avant, de la plus grave à la moins dramatique, ainsi, se sentir frustré :

  1. Peut contribuer à l’apparition de troubles mentaux tels que la dépression, l’anxiété, le stress et les troubles de l’humeur.
  2. Peut augmenter le niveau de stress et de tension, ce qui peut avoir un impact négatif sur la santé physique, notamment sur le système cardiovasculaire et le système immunitaire.
  3. Peut entraîner des tensions et des conflits dans les relations interpersonnelles, y compris les relations de couple, les relations familiales et les relations amicales.
  4. Peut avoir un impact sur la productivité et la performance au travail ou dans les activités scolaires.
  5. Peut réduire la qualité de vie en diminuant le niveau de satisfaction et de bonheur.
  6. Peut perturber le sommeil, ce qui peut avoir un impact sur la santé physique et mentale.
  7. Peut entraîner une impulsivité accrue et des comportements délictueux, tels que la consommation excessive d’alcool ou de drogues, la violence ou la criminalité.
  8. Peut-être associée à des problèmes de poids, tels que la prise de poids ou le trouble de la boulimie.
  9. Peut réduire l’intérêt pour les activités plaisantes, ce qui peut entraîner un sentiment de vide et de démotivation.
  10. Peut avoir un impact sur l’estime de soi, en réduisant la confiance en soi et en provoquant un sentiment de défaite ou d’échec.

Quelques chiffres sur la frustration

La frustration est un phénomène qui passionne les chercheurs depuis bien longtemps. On sait désormais qu’elle peut entrainer de la violence, des comportements agressifs, de la régression. Voici une liste d’études et leurs conclusions :

« Frustration and Aggression » de Dollard, Doob, Miller, Mowrer et Sears (1939) – Cette étude a exploré le lien entre la frustration et l’agression en utilisant des expériences avec des animaux et des enfants. Les résultats ont montré que la frustration peut entraîner de l’agression.

« Frustration-Aggression Hypothesis » de Berkowitz (1959) – Cette étude a proposé l’hypothèse de la frustration-agression, qui stipule que la frustration peut entraîner de l’agression. Les résultats ont montré que la frustration est souvent associée à l’agression.

« Frustration and Regression: A Study of Some Social-Psychological Determinants of Children’s Behavior » de Rotter (1954) – Cette étude a examiné le lien entre la frustration et la régression chez les enfants. Les résultats ont montré que la frustration peut entraîner une régression dans les comportements adaptatifs chez les enfants.

« The Frustration-Aggression Hypothesis Revisited » de Tedeschi (1981) – Cette étude a réexaminé l’hypothèse de la frustration-agression en utilisant des données plus récentes et en explorant les limitations de l’hypothèse originale. Les résultats ont montré que la frustration peut entraîner de l’agression, mais que d’autres facteurs tels que les croyances et les motivations peuvent également jouer un rôle important.

« The Role of Frustration in the Development of Depression » de Alloy et Abramson (1979) – Cette étude a examiné le rôle de la frustration dans le développement de la dépression. Les résultats ont montré que la frustration peut être un facteur de risque pour le développement de la dépression.

« Frustration and Coping » de Endler et Parker (1990) – Cette étude a examiné les stratégies de coping utilisées pour faire face à la frustration. Les résultats ont montré que les personnes peuvent utiliser des stratégies telles que la distraction, la réflexion et la confrontation pour faire face à la frustration.

« Frustration and Substance Use » de Cooper, Russell et George (1977) – Cette étude a examiné le lien entre la frustration et l’utilisation de substances. Les résultats ont montré qu’être frustré peut être un facteur de risque pour l’utilisation de substances nocives.

« Frustration and Creativity » de Amabile (1983) – Cette étude a examiné l’impact de la frustration sur la créativité. Les résultats ont montré qu’elle peut avoir un impact positif sur la créativité en stimulant la motivation et en provoquant une réflexion plus profonde sur les obstacles.

À quoi sert la frustration ?

La frustration peut jouer un rôle important dans la construction de l’identité de l’individu et sa place dans la société.

Ainsi, comme toutes nos émotions, la frustration présente un côté pile et un côté face, clair ou obscur.

Les bons côtés de la frustration

D’un côté, la frustration peut être un moteur pour la croissance personnelle et sociale.

Elle peut aider les individus à développer des compétences, à améliorer leur capacité de résolution de problèmes et à acquérir une plus grande maturité émotionnelle.

De plus, elle peut inciter les individus à se battre pour leurs croyances et leurs valeurs, ce qui peut contribuer à la cohésion sociale.

Et ses mauvais aspects

D’un autre côté, la frustration peut avoir des conséquences négatives pour l’individu et la société.

Elle peut conduire à la colère, à l’agression et à la dépression, ce qui peut perturber les relations interpersonnelles et la cohésion sociale.

De plus, une intolérance à la frustration peut conduire à des comportements compulsifs, à l’addiction et à des problèmes de santé mentale.

Se construire avec cette émotion

La frustration peut avoir des effets à la fois positifs et négatifs sur le processus de construction psychique.

D’un côté, la frustration peut être source de motivation pour surmonter les obstacles et atteindre les objectifs, ce qui peut renforcer la confiance en soi et la persévérance.

D’un autre côté, si la frustration n’est pas gérée de manière adéquate, elle peut entraîner des émotions négatives telles que la colère, la tristesse ou la dépression, ainsi que des comportements inappropriés tels que l’agressivité ou la résignation.

Cela peut avoir un impact négatif sur la santé mentale et la construction de soi.

La frustration peut être considérée à la fois comme bonne et mauvaise, selon la façon dont elle est gérée et utilisée pour influencer le développement personnel.

L’intolérance à la frustration

L’intolérance à la frustration, dont nous avons parlé un peu plus haut dans cet article, désigne la difficulté à gérer ou à tolérer la frustration dans certaines situations.

Les personnes souffrant d’intolérance à la frustration peuvent être rapidement découragées ou en colère lorsqu’elles se heurtent à des obstacles ou des défis, même mineurs.

Elles peuvent avoir des réactions exagérées ou des comportements impulsifs en réponse à la frustration.

L’intolérance à la frustration peut être influencée par un certain nombre de facteurs, notamment le tempérament, les antécédents familiaux, les expériences de vie, les croyances personnelles et les habitudes de pensée.

Elle peut également être associée à des troubles mentaux tels que l’anxiété et la dépression.

Être frustré, en conclusion

Voici une émotion dont nous aurions sans doute aimé nous passer. Toutefois, comme toutes nos émotions, la frustration peut être un bon levier à activer pour avancer dans la vie, pour trouver nos limites, notre place.

En réalité, une émotion n’a pas de valeur négative ou positive, c’est nous, de par nos réactions qui allons lui apporter sa couleur claire ou obscure.

Mais nous l’oublions souvent et nous nous laissons souvent submerger par le côté obscur de nos ressentis.

Gardez à l’esprit que vous avez tout à fait la capacité de gérer vos émotions et d’utiliser cette énergie où et comme bon vous semble, même si cela demande un peu d’entrainement.

Et puis, parfois, une bonne frustration est bienvenue, elle va vous pousser à mieux faire, mieux apprécier les choses quand elles vont se représenter à vous.

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.
Pour mieux te connaitre
front box tests de personnalite 3

Où en-tu dans ta vie ?

le test pour faire le point sur ta vie
93%
test confiance

Quel est ton niveau de confiance en toi ?

Et ta confiance en toi, t’en es où
88%

à lire dans : Les émotions

  • instinct de survie

    Qu’est-ce que l’instinct de survie

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • se sentir coupbale

    Se défaire de sa mauvaise conscience

    Stéphane
    /
    05/04/2024
  • indifference

    Pourquoi l’indifférence nous blesse-t-elle autant ? Explications et compréhensions

    Stéphane
    /
    27/03/2024

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Le bonheur, c’est une question de confiance en soi. La confiance, c’est ce qui t’aide à voir la vie du bon côté, ce qui te pousse à croire à en toi, ce qui t’aide à déplacer tes montagnes. Le plein de confiance, c’est ici.