Comment réussir sans devenir arrogant

Découvrez comment gérer le succès sans tomber dans le piège de l’arrogance, tout en restant humble et empathique
reussite arrogance

Le succès et le sentiment de supériorité

Le succès : un sentiment d’invincibilité

Lorsque tu réussis, il est naturel de ressentir une certaine euphorie.

Tu as travaillé dur, tu as surmonté des obstacles, et finalement, tu as atteint ton objectif. C’est une sensation incroyable, n’est-ce pas ?

Tu te sens invincible, comme si rien ne pouvait t’arrêter.

Prenons l’exemple de Thomas. Après des années de travail acharné, il a finalement obtenu la promotion qu’il convoitait tant.

Il était sur un nuage, se sentant invincible. Il avait l’impression que rien ne pouvait l’arrêter, que tout ce qu’il touchait se transformait en or.

reussir arrogance

Le revers de la médaille : le sentiment de supériorité

Cependant, ce sentiment d’invincibilité peut rapidement se transformer en un sentiment de supériorité.

Tu commences à penser que tu es meilleur que les autres, que tu es plus intelligent, plus compétent, plus méritant. Tu commences à regarder les autres de haut, à les juger, à les dévaloriser.

Dans le cas de Thomas, son sentiment d’invincibilité a commencé à se transformer en arrogance.

Il se sentait supérieur à ses collègues, pensant qu’il était le seul à pouvoir faire le travail correctement. Il a commencé à les critiquer, à les rabaisser, à les traiter avec condescendance.

Le danger de l’arrogance

Mais attention, ce sentiment de supériorité est trompeur et peut te mener à l’arrogance.

L’arrogance peut te faire perdre le contact avec la réalité, te rendre insensible aux sentiments des autres et te faire oublier d’où tu viens.

Pour Thomas, son arrogance a fini par lui coûter cher. Ses collègues ont commencé à l’éviter, à le critiquer derrière son dos.

Il a perdu le respect de son équipe et a fini par se sentir isolé et malheureux.

Ne te compare pas aux autres

L’unicité de chaque individu

Chaque personne est unique, avec son propre parcours et ses propres expériences.

Nous avons tous des histoires différentes, des talents différents, des défis différents. C’est ce qui fait la beauté de la diversité humaine.

Prenons l’exemple de Marie. Marie est une artiste talentueuse qui a toujours eu une passion pour la peinture. Elle a un style unique, une vision unique du monde qui se reflète dans son art.

Le piège de la comparaison

Cependant, il est facile de tomber dans le piège de la comparaison.

Tu vois les réussites des autres, leurs talents, leurs possessions, et tu commences à te sentir inférieur.

Tu te demandes pourquoi tu n’as pas les mêmes choses, pourquoi tu n’as pas le même succès.

Dans le cas de Marie, elle a commencé à comparer son art à celui des autres artistes.

Elle voyait leurs œuvres exposées dans des galeries, leurs noms dans les journaux, et elle se sentait inférieure.

Elle se demandait pourquoi elle n’avait pas le même succès, pourquoi son art n’était pas aussi reconnu.

Le bonheur dans ton propre chemin

Mais comparer ta vie à celle des autres ne fera que te rendre malheureux.

Il est impossible de comparer deux parcours de vie différents de manière équitable.

Chacun a son propre rythme, ses propres défis, ses propres réussites.

Marie a finalement réalisé que la comparaison ne faisait que la rendre malheureuse.

Elle a décidé de se concentrer sur son propre chemin, sur son propre art.

Elle a commencé à peindre pour elle-même, pour son propre plaisir, et non pour la reconnaissance des autres.

Concentre-toi sur tes propres progrès

Il est préférable de se concentrer sur ton propre chemin et tes propres progrès. C’est toi qui définis ton succès, pas les autres. C’est toi qui décides de ton bonheur, pas les autres.

Marie a commencé à se concentrer sur son propre progrès.

Elle a commencé à apprécier chaque petite amélioration, chaque nouvelle idée, chaque nouvelle œuvre d’art.

Et elle a trouvé le bonheur dans son propre chemin, dans son propre art.

Il est donc primordial de ne pas te comparer aux autres, mais de se concentrer sur ton propre chemin et ses propres progrès. C’est là que se trouve le véritable bonheur.

Souviens-toi d’où tu viens

etre superieur

Le succès et l’oubli des origines

Lorsque tu connais le succès, il est facile d’oublier d’où tu viens.

Tu es tellement concentré sur le présent, sur tes réalisations, que tu oublies les étapes qui t’ont mené là où tu es aujourd’hui.

Prenons l’exemple de Laura. Laura est une entrepreneuse à succès qui a créé sa propre entreprise à partir de rien.

Elle est maintenant à la tête d’une entreprise prospère, respectée par ses pairs et admirée par ses employés.

L’importance de se souvenir de ses débuts

Toutefois, il est important de toujours se souvenir de tes débuts.

De te rappeler des difficultés que tu as surmontées, des défis que tu as relevés, du chemin que tu as parcouru pour arriver là où tu es aujourd’hui.

Laura n’a pas toujours été une entrepreneuse à succès. Elle a commencé en tant qu’employée dans une petite entreprise, travaillant de longues heures pour un salaire de misère.

Elle a dû surmonter de nombreux obstacles, faire face à de nombreux échecs, avant de pouvoir créer sa propre entreprise.

Le chemin parcouru et la gratitude

Te souvenir de d’où tu viens te permet de rester humble, de rester ancré.

Cela te permet d’apprécier le chemin que tu as parcouru, de te sentir reconnaissant pour ce que tu as accompli.

Laura se souvient toujours de ses débuts. Elle se souvient des longues heures de travail, des échecs, des obstacles.

Et elle se sent reconnaissante pour le chemin qu’elle a parcouru.

Elle sait qu’elle n’aurait pas pu arriver là où elle est aujourd’hui sans ces expériences.

Il est donc bon de toujours se souvenir de d’où l’on vient, de toujours apprécier le chemin parcouru.

Cela te permet de rester humble, de rester reconnaissant, et de ne jamais oublier les leçons que tu as apprises en cours de route.

Ne te vante pas de tes réussites

arrogance reussite

La fierté de réussir

Il est tout à fait normal de se sentir fier de ses réussites. Tu as travaillé dur, tu as surmonté des obstacles, tu as atteint tes objectifs. C’est une réalisation dont tu peux être fier.

Prenons l’exemple de Pierre. Pierre a travaillé dur pour obtenir son diplôme. Il a passé de nombreuses nuits à étudier, à réviser, à préparer des examens. Et finalement, il a réussi. Il était fier de lui, fier de ce qu’il avait accompli.

Le piège de la vantardise

Cependant, il ne faut pas tomber dans le piège de la vantardise. Il ne faut pas se vanter de ses réussites, ne pas les utiliser pour se sentir supérieur aux autres.

Dans le cas de Pierre, il a commencé à se vanter de son diplôme. Il le mentionnait à chaque occasion, il le montrait à tout le monde. Il utilisait son succès pour se sentir supérieur aux autres, pour les regarder de haut (Pierre ressemble à tous ces entrepreneurs sur LinkedIn qui n’en peuvent plus de leur réussite).

Ne regarde pas les autres de haut

La valeur intrinsèque de chaque individu

Chacun a sa propre valeur, indépendamment de ses réussites ou de ses échecs.

Nous sommes tous des êtres humains, avec nos propres talents, nos propres défis, nos propres histoires.

Prenons l’exemple de Sophie. Sophie n’a pas eu une vie facile. Elle a dû surmonter de nombreux obstacles, faire face à de nombreux défis. Mais malgré tout, elle a toujours gardé la tête haute, toujours continué à se battre.

Le danger de regarder les autres de haut

Cependant, il est facile de regarder les autres de haut, surtout lorsque tu as connu le succès. Tu te sens supérieur, tu te sens comme si tu étais mieux que les autres.

Dans le cas de Sophie, certaines personnes la regardaient de haut. Elles la jugeaient pour ses échecs, pour ses difficultés. Elles pensaient qu’elles étaient mieux qu’elle, qu’elles étaient supérieures.

Le respect des épreuves des autres

Mais tu ne dois jamais oublier que tu ne sais pas quelles épreuves les autres ont dû surmonter. Tu ne sais pas quelles difficultés ils ont dû affronter, quels défis ils ont dû relever.

Sophie a dû surmonter de nombreuses épreuves. Elle a dû faire face à des défis que la plupart des gens ne peuvent même pas imaginer. Et malgré tout, elle a continué à se battre, à avancer.

Alors, ne regarde jamais les autres de haut, respecte toujours leur valeur, indépendamment de leurs réussites ou de leurs échecs.

Voilà ce que te permet de rester humble, de rester respectueux : ne jamais oublier que chacun a sa propre histoire, ses propres défis à surmonter.

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Débloque ton potentiel caché et ouvre la porte à tes rêves

à lire dans : Vivre avec soi

  • identite passe

    Est-ce que ton passé définit ton identité ?

    Stéphane
    /
    11/04/2024
  • DALL·E 2024 04 09 16.24.14 Imagine a scene depicted in a detailed black and white ink drawing. The entire 16 9 space is filled with the image of a Parisian man wearing jeans a

    Se mentir à soi même, ça suffit

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • restructuration cognitive

    restructuration cognitive, le guide pour les nuls

    Stéphane
    /
    09/04/2024