WhyIsLifeComment réussirComment optimiser ton plan d’actions pour réussir dans tous tes projets

Comment optimiser ton plan d’actions pour réussir dans tous tes projets

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

T’as soif de réussite, de pures victoires ? Ne bouge pas, t’es au bon endroit ! Que tu veuilles grimper l’Everest, finir ton mémoire, courir un marathon ou stopper de remettre à plus tard tes tâches. T’as besoin d’une formule magique ? Je l’ai pour toi. Pas de blagues, pas de truc tarabiscoté. Juste du concret, du réel, du sérieux. Hé, ouvre bien tes oreilles, et prépare-toi à ingérer les secrets d’un plan d’action qui déboîte ! On déconne pas ici. Allons-y franco !
fiere atteindre sommet

Tu veux réussi tout ce que tu entreprends ? Écoute bien !

Hey l’ami ! Oui, oui, je m’adresse à toi, qui fais un millier de things-todo avant de te coucher, qui cours après tes rêves ou qui essaies d’arrêter de reporter à plus tard tout ce que tu pourrais faire dès maintenant… Ce blabla pourrait bien être la réponse à tes prières. Sois attentif, je te donne le b.a-ba du plan d’actions efficace. On va pas tourner autour du pot. En piste !

D’abord, tu dois te poser et être clair sur ce que tu veux vraiment. Oublie cette vision en carton de gosse où tout serait rose sans lever le petit doigt. Avoir des buts, c’est génial, mais encore faut-il qu’ils soient crédibles. Quoi que tu veuilles, il ne suffit pas de le clamer haut et fort pour que ce soit vrai, il faut y croire.

Baisse pas les bras, on est tous dans le même bateau. Pose-toi, respire un grand coup et demande-toi : “qu’est-ce que je veux vraiment ?”.

Ensuite, ta meilleure amie, c’est l’organisation. Fais-toi un programme, un emploi de temps, des deadlines. Pas question de les bâcler. Les sous-estimer ou les surestimer c’est comme mettre un éléphant dans un sac poubelle ou une fourmi dans une boîte de déménagement, tu vois le délire ? Alors trouve l’équilibre, que tes objectifs soient atteignables et réalisables sans que tu passes ta vie à courir après.

La mise en application : rien ne te résistera !

Maintenant, faut passer à l’action. Pose tout ça sur papier. On est pas tous des génies de l’organisation, donc commence petit si nécessaire. Tu peux bricoler des tableaux, des “to-do lists”, ce qui te convient du moment que ça rend clair ce que tu dois faire ensuite, où et quand. Oui, oui, faut se bouger les fesses, c’est ça aussi un vrai plan d’actions.

Un dernier conseil : n’essaie pas d’avaler l’éléphant en une bouchée. Prends ton temps, s’il faut couper tes actions en tout petit pour les digérer, fais-le. L’essentiel, c’est que tu avances. Fais-toi confiance, apprends de tes erreurs, rattrape-toi quand tu trébuches et ne laisse personne te dire que tu ne peux pas faire quelque chose. Tu peux, point.

Pas question de passer par quatre chemins ou de flirter avec la réussite. Sois fier de chaque petit pas que tu fais. On se fout de ce que les autres pensent, c’est ta vie. Personne ne connaît ton rythme, jamais personne ne t’a marché dans les chaussures. La route sera pas toujours droite, y’aura des bosses, des virages à angle droit, des tempêtes et des nuits sans lune, mais n’oublie pas : c’est toi aux commandes, c’est toi le boss.

Allez, fini de traîner. On se retrousse les manches, on taille le crayon et on se met au boulot. Commence maintenant, ce soir, demain matin. N’attends pas le moment parfait. Il n’existe pas. C’est toi qui créés tes propres opportunités. C’est ton plan, ce sont tes actions, c’est ta vie. Tu veux réussir tout ce que tu entreprends ? Eh bien, vas-y, donne tout ce que tu as dans la panse et n’arrête pas jusqu’à ce que tu sois fier de toi. Tu t’en fiches du reste.

En résumé : sois clair sur tes objectifs, organise-toi, passe à l’action, avance petit à petit et sois fier de toi. Ça semble facile comme ça, mais crois-moi, une fois que tu auras ton plan d’actions bien huilé devant les yeux, tu te sentiras invincible.

Saisis ta chance, crée ton destin !

Oui tu m’entends bien, pote. C’est entre tes mains, pas celles de quelqu’un d’autre. T’en as rien à foutre, hein, que le voisin réussisse mieux ou moins bien que toi, que ta belle-mère te dise que t’arriveras à rien, que ton ex suggère que tu es bon à rien. C’est de la foutaise, du pipeau. Ignore-les. C’est ta vie, c’est ton truc. Fais ton truc, c’est simple.

Parfois, t’auras l’impression que le monde s’effondre, que rien ne va, que tout tes projets sont hors de ta portée. Si c’est le cas, souviens-toi que c’est ok de déconner, c’est ok d’échouer, tant que tu te relèves et que tu continues d’avancer. Y’a aucune honte à ça. La seule honte, c’est de ne pas essayer. C’est de te contenter de rêver sans agir. Et toi, tu le sais, tu veux plus que ça.

Surmonte les difficultés, relève-toi plus fort !

Alors accroche-toi, déchire-toi ! Quand tu tomberas, tu te relèveras, quand tu échoueras, tu essaieras encore. Embrasse chaque échec comme une leçon, chaque retard comme une chance de te préparer davantage, chaque revers comme un tremplin vers quelque chose de plus grand. Qu’est-ce que t’en dis ? C’est du lourd, non ?

Et n’oublie pas de célébrer tes victoires, aussi petites soient-elles. Chaque pas en avant est une gagne, une preuve que tu es sur la bonne voie. Fais donc la fiesta pour chaque réussite, c’est la cerise sur le gâteau qui fait le travail acharné vaut la peine. Alors, vas-y, fais péter les confettis, joue de la musique, invite tes amis. Parce que ta réussite, c’est aussi leur réussite.

Va de l’avant, fait confiance au processus !

Et reprends le travail le lendemain. Y’a rien de magique là-dedans, juste une dose de détermination, un peu de sueur et beaucoup de patience. Crois en toi, fais-toi confiance. Au fil du temps, tu verras, tu te sentiras de mieux en mieux, tu feras des trucs de plus en plus grands. Et crois-le ou non, ça deviendra plus facile. Pas parce que le boulot est plus facile, mais parce que tu deviens meilleur. Tu y arrives.

Allez, assez parlé. C’est pas en lisant des bouquins ou en écoutant des discours que tu vas avancer, hein ? C’est en travaillant, en agissant, en persévérant. Donc vas-y, fonce, suis ton plan. Et surtout n’oublie pas, quelque soit le résultat, tu as déjà réussi parce que tu as osé essayer. Allez, hop ! Au boulot !

En conclusion

Ouais, voilà l’idée, l’ami ! T’as la clé de ta vie entre les mains. C’est à toi de créer ton propre chemin, de saisir ta chance et de définir ce qu’est ta réussite. C’est pas ta maman, ton oncle ou ton meilleur ami qui vont le faire, non ! C’est toi ! Personne ne peut prédire ton destin, encore moins le définir. C’est toi l’artiste, c’est toi le chef d’orchestre, c’est toi le maître de ton jeu.

Ne laisse pas les moments difficiles t’abattre, ne laisses pas les échecs te définir. C’est ok de tomber, le tout, c’est de savoir se relever et de ne jamais, jamais abandonner. Chaque échec est une leçon, chaque réussite une victoire, même minime. Et le secret ? Bouge ton cul et fonce !

Ignore les doutes, encaisse les coups, et garde le cap. Pense à ton rêve, à ton but, à cette chose qui te fait vibrer. C’est ça qui compte, c’est ça qui te donnera la force de te relever et de continuer.

Va de l’avant, fait confiance au processus !

Et surtout, fais-toi confiance. Le chemin est long et parfois chaotique, mais il en vaut la peine. Tu en vaut la peine.

Tu es capable d’atteindre ton but, tu es capable de grimper chaque montagne sur ton chemin.

Alors, prends une grande respiration, saute dans le grand bain et nage. Chaparde ta chance, crée ton propre destin et fais-nous rêver.

Alors, qu’est-ce que tu attends ? Bouge-toi et crée ! Allez, on t’a assez chauffé les oreilles. Maintenant c’est le moment d’agir !

L’oeil du coach

Être clair sur ses objectifs, savoir s’organiser et passer à l’action sont les clés pour réussir ce que l’on entreprend. Il faut être réaliste et bien définir ces objectifs pour ne pas perdre de temps et d’énergie. Par exemple, je veux gagner 1 millions d’euros par an, ou bien, je veux être heureux, ce sont là des objectifs vagues, lointain et effrayant. Découpe les en étapes pour les rendre plus accessibles et plus mesurables.

Une fois les objectifs définis, il est important de bien s’organiser afin de les atteindre. Il ne faut pas négliger cette étape car la désorganisation peut entraîner l’échec.

Enfin, il faut passer à l’action, ne pas attendre le moment parfait car il n’existe pas. Il est normal d’échouer, l’important est de se relever et de continuer d’avancer.

Il faut célébrer chaque petite victoire, elle est la preuve que l’on est sur la bonne voie. Le chemin vers le succès peut être long et difficile, mais il faut rester déterminé et patient.

Rien n’est magique, le travail et la persévérance sont nécessaires pour atteindre ses objectifs. Il faut croire en soi et ne pas se laisser abattre par les moments difficiles. Fais ton truc, et sois fier des petits pas que tu fais.

C’est à toi de créer ton propre chemin et si tu le fais de la bonne manière, tu te sentiras de mieux en mieux. Alors, bouge, bosse et profite des fruits de ton travail.

partage avec tes amis ou collègues, merci (:

stephane briot whyislife orange 2