La honte, la comprendre et la dépasser

Voici une émotion puissante, et pas toujours facile à détecter, car elle se cache souvent derrière d’autres émotions, comme la peur, pour se camoufler. Parlons de la honte.
la honte emotion definition 8

La honte, cette si délicieuse émotion

T’as déjà senti ton corps entier se crisper sous le poids d’un regard, comme si chaque personne autour de toi pouvait lire dans tes pensées les plus sombres? T’es pas seul(e). 

La honte, c’est ce mur invisible qui sépare une âme de la conscience qu’elle a d’elle-même – que t’es un homme, une femme ou autre, t’as sûrement déjà croisé ce monstre.

Dans l’univers impitoyable d’Annie Ernaux, écrivaine française nominée aux éditions Gallimard, la honte s’invite dans le texte comme un personnage à part entière. Entre ces pages, tu te retrouves propulsé(e) dans une France où chaque code social est une bataille, chaque injustice un acte de violence contre ton être.

L’écrivain russe Dostoïevski disait que la beauté sauverait le monde. Ouais, peut-être. Mais faut d’abord affronter cette tendance à la honte excessive, à cette souffrance qui modifie notre regard sur nous-même et sur autrui. 

Ernaux l’a bien pigé, et elle t’invite à renverser la vapeur: transformer la honte d’un simple objet de gêne en moteur pour la justice. 

C’est pas du blabla de philosophe, mais un véritable soutien pour qui se permet de plonger dans les profondeurs d’une émotion aussi complexe que la honte.

A travers ses mots, Annie Ernaux pousse chaque étudiant, chaque professeur, et chaque parent à reconsidérer la honte, non pas comme une marque de déshonneur, mais comme un début possible d’une divine comédie humaine.

Bon, tout ça, c’est bien, mais regardons ce qu’est la honte dans la vie quotidienne pour chacun d’entre nous.

La honte, définition

La honte camarade, c’est ce truc qui te tord les tripes quand tu te sens aussi bas qu’un cafard.

Tu sais, cette sensation poisseuse qui te colle à la peau quand t’as fait un truc que t’aurais pas dû, ou quand t’es pas à la hauteur des attentes, les tiennes ou celles des autres.

C’est ce moment où t’aimerais te planquer dans un trou de souris, disparaître de la surface de la Terre parce que t’as l’impression d’être le dernier des derniers.

La honte, c’est pas juste se sentir coupable pour un truc précis ; c’est se sentir minable en entier, comme si tout toi était un échec.

Et le pire ? C’est souvent dans ta tête, ce jugement impitoyable que tu te balances en pleine face. T’es ton propre juge, ton propre bourreau.

Mais, hé, ça peut aussi être le coup de pied aux fesses qu’il te faut. La honte, ça peut te réveiller, te faire bouger, changer, te transformer.

Elle peut survenir lorsque nos actions, nos paroles ou notre comportement ne correspondent pas aux normes sociales, morales ou personnelles.

Pour parler plus simplement, la honte est ce que l’on ressent quand on a l’impression d’avoir fait quelque chose de mal ou d’embarrassant aux yeux des autres ou de soi-même.

La honte peut se mêler à d’autre émotions, ce qui la rend souvent difficile à détecter, comme la colère, ou parfois la tristesse, et très souvent, de la culpabilité.

Et tout ceci peut bien entendu conduire à une forte sensation de frustration. Quand on vous dit que la honte sait se camoufler…

Comment la honte arrive-t-elle ?

Chaque personne est unique, et ainsi, chaque personne peut ressentir un sentiment de honte à des moments qui lui sont propre.

Toutefois, selon les études, voici quelques exemples courants durant lesquels un sentiment de honte peut s’emparer d’une personne.

Actions inappropriées

La honte peut survenir lorsqu’une personne réalise qu’elle a agi d’une manière qui est considérée comme inappropriée ou contraire aux normes sociales ou morales.

Échec ou erreur

Une personne peut ressentir de la honte lorsqu’elle échoue ou commet une erreur, surtout si cela est perçu comme une faiblesse ou une incapacité de sa part.

Humiliation publique

La honte peut être provoquée par une situation où une personne est humiliée ou ridiculisée en public, ce qui entraîne une perte d’estime de soi et un sentiment d’infériorité.

Comparaison aux autres

Lorsqu’une personne se compare aux autres et se trouve en défaut ou inférieure, elle peut éprouver de la honte.

Par exemple, si quelqu’un se sent moins compétent ou moins accompli que ses pairs, cela peut provoquer de la honte. Voir également, ici, le syndrome de l’imposteur.

Non-respect des attentes

La honte peut également survenir lorsque quelqu’un ne répond pas aux attentes de sa famille, de ses amis ou de la société en général.

Par exemple, ne pas obtenir un diplôme ou un emploi prestigieux peut provoquer de la honte.

Stigmatisation et discrimination

Les personnes qui sont stigmatisées ou discriminées en raison de leur origine, de leur apparence, de leur orientation sexuelle ou de tout autre facteur peuvent éprouver de la honte.

Révélation de secrets ou d’informations personnelles

Si des informations sensibles ou personnelles sont révélées sans le consentement de la personne concernée, cela peut provoquer de la honte.

Comment se manifeste la honte sur l’instant

Ici, encore une fois, chacun a ses propres réactions. Toutefois, voici un éventail de ce que l’on peut observer comme réaction lors d’études sur la honte.

  • Une personne qui éprouve de la honte peut rougir, transpirer ou montrer d’autres signes physiques de malaise.
  • Elle peut donner envie de fuir la situation ou de se cacher pour éviter le regard des autres.
  • Elle peut provoquer une variété d’émotions, telles que la tristesse, la colère, l’anxiété ou la peur.
  • Une personne qui éprouve de la honte peut voir sa confiance en elle et son estime de soi diminuer, se sentant indigne ou incapable.
  • Elle peut amener une personne à se retirer socialement, évitant les interactions avec les autres ou les situations où elle pourrait être jugée.
  • La honte peut rendre difficile la concentration sur les tâches ou les activités en cours, car l’esprit de la personne est préoccupé par le sentiment de honte.
  • La honte peut entraîner un comportement défensif, où la personne cherche à se protéger en minimisant, niant ou justifiant son comportement.
  • Une personne qui éprouve de la honte peut ressentir le besoin de s’excuser ou d’expliquer son comportement aux autres.

Quand la honte appelle la peur

« Se taper la honte » est une chose. Mais voilà, malheureusement pour l’individu, notre amie la honte voyage rarement seule.

Elle vient souvent avec son amie la peur. Ainsi, une émotion de honte va très souvent engendrer une peur dans la foulée, les deux s’entremêlant, ce qui empêche d’y voir clair et permet à la honte de se cacher dans l’ombre.

Dans les paragraphes suivants, je vous livre les peurs les plus courantes.

Peur du rejet

La honte peut provoquer la peur d’être rejeté par les autres en raison de nos actions, de nos paroles ou de nos comportements. Cette peur peut nous amener à nous isoler pour éviter le risque de rejet.

Peur du jugement

L’individu peut se retrouver avec la peur d’être jugé négativement par les autres.

Cette peur peut nous rendre hypersensibles aux opinions des autres et nous pousser à modifier notre comportement pour plaire aux autres.

Peur de l’humiliation

Elle provoquer la peur d’être humilié ou ridiculisé en public. Ce qui peut nous amener à éviter les situations où nous pourrions être exposés à la critique ou à l’embarras.

Peur de l’échec

Avoir honte peut engendrer la peur de l’échec, nous faisant craindre de ne pas être à la hauteur ou de ne pas répondre aux attentes des autres.

Ceci peut nous empêcher de prendre des risques ou de poursuivre nos objectifs.

Peur de l’abandon

Elle peut provoquer la peur de l’abandon, en particulier si nous pensons que nos actions pourraient conduire nos proches à nous laisser tomber ou à nous quitter.

Peur de l’intimité

La honte peut engendrer la peur de l’intimité, nous rendant réticents à partager nos pensées, nos sentiments et nos expériences avec les autres.

Ce qui peut nuire à nos relations et à notre capacité à créer des liens significatifs.

Peur de perdre le contrôle

Nous pouvons avoir peur de perdre le contrôle sur notre image ou notre réputation.

Ceci peut nous amener à nous inquiéter excessivement de la façon dont nous sommes perçus par les autres et à tenter de contrôler tous les aspects de notre vie pour éviter de nouvelles situations de honte.

Peur d’être soi

Enfin, elle peut engendrer la peur de révéler notre véritable moi aux autres, de peur qu’ils ne nous rejettent ou ne nous jugent. Cette peur peut nous pousser à masquer notre identité et à nous cacher derrière un faux-semblant.

Les conséquences d’une honte qui perdure dans le temps

Le sentiment de honte est parmi ceux qui peuvent s’avérer comme bien toxiques. Si l’on n’y prend garde, ou si l’on grandit au sein d’un foyer toxique, ce sentiment peut avoir des conséquences lourdes.

Important : si les conséquences peuvent être pesantes et causer du tort à l’individu qui porte ce sentiment honteux en lui, il est aussi à noter que l’on peut s’en sortir.

Ainsi donc, la honte persistante peut entraîner une faible estime de soi et un sentiment d’indignité, ce qui peut affecter de nombreux aspects de la vie d’une personne, y compris les relations, la carrière et la prise de décision.

Les personnes qui éprouvent régulièrement ce sentiment honteux peuvent se retirer socialement, évitant les situations et les interactions où elles craignent d’être jugées ou humiliées.

Une honte chronique peut contribuer au développement de la dépression, une condition caractérisée par une tristesse persistante, un désintérêt pour les activités et des difficultés à fonctionner au quotidien.

Elle peut également contribuer à l’anxiété, en particulier l’anxiété sociale, où une personne craint d’être jugée ou humiliée dans les situations sociales.

La honte peut causer des problèmes dans les relations personnelles, car elle peut empêcher la communication ouverte et honnête et créer des tensions entre les individus.

Les personnes qui ressentent de la honte peuvent se livrer à des comportements autodestructeurs, tels que l’automutilation, la consommation excessive d’alcool ou de drogues, ou des troubles alimentaires, comme moyen de gérer leur douleur émotionnelle.

La honte peut rendre difficile pour une personne de pardonner à elle-même ou aux autres pour les erreurs passées, ce qui peut entraver sa capacité à avancer et à guérir.

Deux livres sur la honte

nouveau

Ras le bol de recevoir des mail ?

Alors, j’ai exactement ce qu’il te faut. Reçois les news du WhyIsLife via la messagerie Telegram, chaque soir, vers 21h00. Simple, rapide, gratuit.

Accès immédiat, simple et gratuit

prg confiance

à lire dans : Les émotions

  • broyer du noir

    Broyer du noir, définition et solutions

    Stéphane
    /
    17/05/2024
  • peur du changement 2

    Dépasse la peur du changement en 5 étapes

    Stéphane
    /
    17/05/2024
  • peur de l inconnu

    Surmonte La peur de l’inconnu en 3 étapes

    Stéphane
    /
    16/05/2024

à lire dans : Dossier les grandes émotions

  • la vengeance

    La vengeance, un sentiment toxique

    Stéphane
    /
    17/05/2024
  • instinct de survie

    Qu’est-ce que l’instinct de survie

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • influence des emotions 2

    Comment les émotions influencent nos comportements

    Stéphane
    /
    19/12/2023