WhyIsLifeLes émotionsDéfinitionsQu’est-ce que l’état de choc en psychologie

Qu’est-ce que l’état de choc en psychologie

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Salut, pote. Tu t’es lancé dans la grande aventure qu’est la psychologie, et tu veux piger comment fonctionne le cerveau humain? Chapeau, c’est pas donné à tout le monde. Mais es-tu prêt à percer le mystère de ce qu’est vraiment un état de choc? Rien de folichon ni héroïque, crois-moi. Je t’explique tout ça dans ce billet.
etat de choc

L’état de choc : réaction d’auto-défense du cerveau

Es-tu prêt à découvrir la vérité derrière le concept de l’état de choc ? Il n’est pas aussi glamour et excitant que le nom pourrait le faire penser. En fait, c’est plutôt à l’opposé. Fais-moi confiance, mon ami, je suis passé par là moi-même.

L’état de choc, qu’est-ce qu’il n’est pas une petite secousse superficielle. Non, c’est une véritable tempête interne qui emprisonne ton corps et ton esprit dans une étau inébranlable.

Figure-toi que c’est une réponse de notre système nerveux à une urgence ou à une menace. Il interrompt le train-train quotidien de notre cerveau pour mettre toute son énergie à gérer une situation de crise.

Un voyage dans nos origines mortelles

Alors, il ne s’agit pas de quelque chose que l’Homme moderne a inventé ! Nos lointains ancêtres, lorsque confrontés à des dangers vitaux comme un mammouth enragé ou un rival farouche, subissaient également cet état de choc.

Dans ses situations, notre corps libère une grande quantité d’adrénaline pour augmenter notre rythme cardiaque, notre respiration, et envoyer plus d’oxygène à nos muscles pour courir plus vite ou lutter plus fort.

C’est un mécanisme de survie ancestral !

Du passé à l’avenir : le choc persiste

Tu te demandes peut-être, « pourquoi expérimentons-nous cet état de choc dans notre monde moderne, alors que les mammouths enragés ne font plus partie de nos menaces quotidiennes? »

La réponse est simple, camarade. Le cerveau humain a évolué, mais certaines de ses anciennes fonctions restent intactes.

Confrontés à un danger physique ou psychologique – que ce soit un accident de voiture, une agression, ou le harcelement dans notre milieu de travail – notre cerveau déclenche toujours cette réaction de survie.

L’état de choc au quotidien : entre fardeau et bénéfice

L’état de choc est à la fois notre allié et notre ennemi. Dans une situation de danger imminent, il peut nous sauver en nous mettant dans un état d’hyper vigilance.

En revanche, notre cerveau ne fait pas toujours la différence entre une menace réelle et une menace perçue.

Ainsi, des situations stressantes du quotidien peuvent déclencher cet état de choc, mettant notre corps et notre esprit en tension constante.

Tu ne me crois pas ? Une étude publiée dans la revue « Science of the Total Environment » a pointé du doigt l’impact du stress quotidien sur les fonctions neurologiques.

Reprendre le contrôle : une aventure éprouvante

Dans ces moment-là, il y a de bonnes chances pour que tu sois terrorisé, incapable de bouger ou de penser clairement. Est-ce que tu te sens identifié, camarade ?

J’ai fait face à cette situation à plusieurs reprises dans ma propre vie , et je comprends parfaitement ton ressenti.

La vérité, c’est que la première étape pour sortir de cet état de choc consiste à admettre qu’on est en plein dedans.

Ensuite, il faudra du courage, de la patience et de l’aide pour pouvoir naviguer à travers cette tempête intérieure, et reprendre le contrôle de notre embarcation.

Chercher à comprendre l’état de choc, c’est avant tout chercher à comprendre soi-même, mon ami. C’est un parcours tortueux, mais toujours gratifiant.

Les causes de l’état de choc : au-delà de l’évident

Un danger imminent, réel ou imaginaire

Habituellement, l’état de choc se déclenche en face d’un danger réel et imminent, comme un accident ou d’un danger imaginaire mais perçu comme véritable.

Ça peut être pour un tas de trucs, un rendez-vous amoureux qui te bloque, un entretien d’embauche qui t’angoisse ou même un simple contrôle d’histoire en classe…

Ce type de stress peut parfois te projeter dans un état de choc puisqu’ils peuvent être perçus comme des menaces à ton intégrité physique ou émotionnelle.

Douleurs profondes et événements traumatiques

Je t’assure que les douleurs physiques, comme une blessure grave ou une maladie soudaine, peuvent aussi être à l’origine de cet état de choc. Comme si ton cerveau voulait te protéger de la douleur en détournant ton attention. De même, les événements traumatisants, comme un décès dans la famille, sont souvent à l’origine de cet état. C’est comme si ton cerveau décidait de se mettre en veille pour ne pas avoir à gérer la douleur émotionnelle.

Les conséquences de l’état de choc : attention, danger

Des sursauts pas toujours utiles

Cet état de choc te booste en te donnant un coup de pouce en cas de menace. Sauf que l’adrénaline c’est pas toujours bon pour ta santé, hein. À long terme, cet état de tension continue pourrait te mener droit dans un mur.

Oui, parce que franchement, qui aime vraiment sentir son cœur battre à la chamade, ses mains devenir moites, et sa tête tourner comme un manège à chaque fois que quelque chose va de travers? Peut-être toi, mais laisse-moi douter sérieusement de ça.

Quand le booster devient ton bourreau

Tu sais, l’adrénaline, c’est comme cet ami qui te pousse à sauter du haut du plongeoir la première fois : excitant, mais à répétition, cela peut devenir franchement lassant et dangereux.

Au lieu de te transformer en super-héros, tu finis par ressembler à quelqu’un qui n’a pas dormi depuis trois jours. Tu veux vraiment ça? À mon avis, non. Mais, peut-être que tu adores te sentir comme un hamster dans une roue, qui sait?

Les effets à long terme ne sont pas jolis-jolis : hypertension, problèmes cardiaques, anxiété… et j’en passe. On parle là de vrais trucs de films d’horreur pour ta santé, camarade. Mais tu t’accroches peut-être encore à l’idée que sans stress, tu ne pourrais pas fonctionner?

Reprendre le contrôle : c’est possible et nécessaire

Allez, il est temps de redescendre sur terre. Prendre conscience de cette surcharge d’adrénaline est le premier pas vers la récupération de ton bien-être.

Non, tu n’as pas besoin de vivre dans un état constant de « fuir ou combattre ». Oui, tu peux apprendre à gérer ton stress de manière plus saine. Ça ne te semble pas déjà plus respirable?

  • Apprends à respirer (oui, correctement) : des techniques de respiration peuvent réellement diminuer ta réponse au stress.
  • Mouvement : l’exercice régulier est un excellent moyen pour brûler cet excès d’adrénaline.
  • Méditation et pleine conscience : pour calmer ton esprit et ton corps, rien de tel que de revenir au moment présent.

La vie est suffisamment remplie de défis sans que tu aies besoin d’en rajouter en étant constamment en mode survie. Alors, prêt à changer de rythme et à retrouver un peu de paix? C’est à toi de jouer, mon ami.

En conclusion

On peut résumer l’état de choc à une réponse spontanée de ton système nerveux face à un danger, qu’il soit réel ou imaginaire.

Ça peut être la réaction à un danger réel comme un accident ou bien à une situation stressante comme un entretien d’embauche qui te terrifie.

Mais aussi, à des douleurs physiques brutales, ou des cartes postales d’un passé douloureux. Pas cool, n’est-ce pas ?

Mais voilà, cette réaction n’est pas toujours bonne pour toi. Ton corps se met en mode survie, et même si ça peut être utile pour fuir un danger, c’est pas hyper top quand les raisons de ton stress sont plus psychologiques.

En fait, ça peut faire plus de mal que de bien. Alors prends soin de toi, ok ?

Et tu sais quoi ? Si tu connaissais bien tes valeurs, ton « why« , et bien cet état de choc pourrait être moins présent dans ta vie. Ouais, carrément !

Car en te connaissant mieux, tu pourrais mieux évaluer ce qui est vraiment une menace pour toi ou pas. ça pourrait te permettre de gérer mieux ton stress, de diminuer les risques de te retrouver en état de choc

L’oeil du coach

Ah, le fameux « état de choc ». Les joies de notre magnifique cerveau qui embrouille tout dans sa tentative de nous protéger d’un danger, réel ou imaginaire.

C’est exactement ce dont tu as besoin, n’est-ce pas ? Continuer à naviguer sans cesse entre les bourrasques de stress quotidiennes, c’est une excellente idée. Franchement, qui aurait besoin de tranquillité et de sérénité ?

On parle d’un mécanisme primitif qui remonte aux grandes époques des hominidés. Tout comme notre chère petite glande surrénale qui libère de l’adrénaline en cas d’une soi-disant urgence, envoyant notre pauvre cœur dans tous les sens. Oui, oui, absolument vital.

On pourrait penser que nos ancêtres avaient de vraies raisons d’entrer en état de choc, genre face un mammouth en furie. Toi, ton mammouth, c’est l’e-mail de ton boss te demandant un rapport en 10 minutes. C’est essentiellement la même chose, n’est-ce pas ?

Eh bien, voici la bonne nouvelle. Tu n’es pas obligé de vivre dans cet état de pseudo survie permanent. Surprenant, non ? Tu peux prendre le contrôle, apprendre à connaître tes véritables valeurs, ton fameux « Pourquoi » et éviter de te faire secouer par chaque vague de stress qui passe.

Donc, je propose ceci : Ne fais rien. Continue à flotter sans but, sans raison d’être claire. C’est beaucoup plus amusant de rester coincé dans un cycle d’autodestruction, n’est-ce pas ?

A moins que…

Tu ne préférerais pas prendre le contrôle de ta vie, découvrir ton « Pourquoi » et vivre une vie plus harmonieuse. Mais non, c’est probablement trop d’effort. Après tout, pourquoi voudrais-tu une vie sans stress paralysant ?

Probablement pas intéressant. Alors continue à naviguer à vue, mon ami. C’est ce que tu veux, n’est-ce pas ?

COMME Tu as kiffé, c’est le moment de le partager autour de toi

stephane briot whyislife orange 2

Pour commenter, merci de te connecter à ton compte

à lire dans : Définitions

  • la passion

    C’est quoi la passion ?

    Stéphane
    /
    18/06/2024
  • la vengeance

    La vengeance, un sentiment toxique

    Stéphane
    /
    18/06/2024
  • accpeter prendre sur soi

    Quelle est la différence entre accepter et prendre sur soi ?

    Stéphane
    /
    18/06/2024

nouveau

Ras le bol de recevoir des mail ?

Alors, j’ai exactement ce qu’il te faut. Reçois les news du WhyIsLife via la messagerie Telegram, chaque soir, vers 21h00. Simple, rapide, gratuit.

Accès immédiat, simple et gratuit

prg confiance