Comment l’action te permet de surmonter l’angoisse et l’anxiété efficacement

Ça te gonfle d’être toujours collé à l’angoisse et l’anxiété, non ? Je vais te dire, tu penses à faire un truc et bam, l’angoisse pointe le bout de son nez. Tu sens ton bide se tordre et grandir à en éclater. C’est lourd à porter, hein ? T’aurais bien envie de larguer ces saloperies. Et bien, bonne nouvelle : c’est faisable ! Et tu sais quoi ? C’est en bougeant ton cul que tu pourras les niquer. Oui, c’est ça, donner du mouvement à ton popotin est le meilleur remède contre l’angoisse et l’anxiété.
action combattre anxiete

T’en as marre d’être pote avec l’angoisse et l’anxiété, hein ?

Parle-moi de ça, n’aie pas peur ! T’as ce sentiment d’angoisse qui s’empare de toi dès que tu pensais à faire certaines choses, n’est-ce pas ? T’as cette boule au ventre qui grandit et prend tout l’espace. Ça devient difficile à gérer, hein ?

T’aimerais bien te débarrasser de ces fichus sentiments. Bonne nouvelle : c’est possible ! Et devine quoi ? C’est en agissant que tu vas les combattre. Oui, oui, bouger ton séant est le meilleur moyen de faire face à l’angoisse et l’anxiété.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Agis pour évacuer ce sale bazar dans ta tête !

C’est pas sorcier ! Si tu restes à cogiter dans ton coin, l’anxiété va avoir le champ libre. Elle adore ça, prend ses aises et t’envahit. Alors bouge-toi ! Faut que tu te secoues, que tu te lèves, que tu ouvres la porte et que tu sortes, que tu participes à la vie au lieu de ruminer tout seul à la maison. Faut que tu fasses quelque chose. Quoi donc ? Écoute, ça peut être n’importe quoi : te balader, lire un livre, écrire, peindre, jardiner, sortir avec des potes. L’important, c’est d’agir.

Agir, c’est comme dire « ta gueule » à l’anxiété. Ça la taquine, ça la perturbe. Agir, c’est montrer que t’as le contrôle. Oui, même si t’as la trouille, même si t’as l’impression d’avancer pieds et poings liés, c’est toi qui tiens les manettes.

Fais-le pour toi, pas pour les autres !

Et puis, entre nous, n’essaie pas d’être parfait. On s’en moque. T’as juste besoin de tenter des trucs. Parce que c’est en agissant que tu vas découvrir ce qui te plait vraiment, ce qui te motive, ce qui te donne de l’énergie. Et c’est bien plus marrant que de passer sa vie à éviter des situations qui te font peur, non ?

J’te le dis, agir, ça va te rendre plus fort, ça va te faire grandir. En mettant tes peurs face à l’action, tu leur montres qui est le patron. À chaque étape franchie, œil pour œil, tu gagnes en confiance et en assurance. Alors, t’attends quoi pour te lancer ?

Et si l’échec se pointe ?

Bon, y aura sans doute des moments où ça se passera mal. Quand tu agis, parfois, tu te plantes. C’est le jeu, ma pauvre Lucette. C’est humain, l’échec. Mais ce qu’il faut garder en tête, c’est que chaque échec est une leçon. C’est pas une sentence, c’est une expérience. Échouer, c’est apprendre à réussir.

Enfin, souviens-toi d’une chose : à trop attendre le moment parfait pour agir, tu risques de passer à côté de ta vie. Lâche l’anxiété avec qui tu passes du temps et bouge-toi ! C’est par l’action que tu peux détrôner l’angoisse et l’anxiété. Alors vas-y, fais-le premier pas. L’important c’est d’y aller. Et si t’as peur, dis-toi qu’on a tous peur. Mais ceux qui avancent sont ceux qui la foutent dans leur poche et font avec. Allez, on y croit, courage !

Tu crains l’échec ? C’est normal !

L’échec, c’est dur à avaler. On est d’accord. Mais qu’est-ce qui est pire : échouer ou regretter de n’avoir rien tenté ? Parfois, l’échec, ça fait chier, oui, mais ça aide aussi à avancer, à s’améliorer. Alors ne le crains pas. Au contraire, fais-lui face. Tu ne savais pas faire ? Maintenant tu sais. Tu as appris quelque chose. Vois-le comme ça : l’échec, c’est un pas de plus vers le succès.

Ouais, mais les autres, ils vont penser quoi de moi ?

Arrêtons-nous là-dessus un instant. Imagine, si tout le monde pensait comme ça, on n’avancerait pas, hein ? On resterait tous cloués au sol, sans bouger, sans risquer l’échec. Le regard des autres, on s’en fout. C’est pas eux qui vivent ta vie. C’est toi.

Et puis, c’est quoi ce truc d’être ‘parfait’ ?

Stop ! On arrête les conneries. Rien n’est parfait dans la vie. Personne ne l’est. Tu vois ton voisin qui semble avoir tout pour lui ? Il a ses propres insécurités, ses propres doutes, ses propres failles. On a tous nos travers. Donc toi aussi, tu as le droit de ne pas être parfait, de te tromper, de tâtonner. L’essentiel, c’est de ne pas rester à terre.

Tu ne sais pas par où commencer ?

C’est vrai, parfois, c’est le gros bazar dans la tête. On ne sait pas trop où on va, quoi faire, comment s’y prendre. T’as l’impression d’être au milieu d’un labyrinthe sans issue. Sauf que tu sais quoi ? Il y a toujours une issue. Il suffit de trouver la bonne voie. Commence par quelque chose de simple, de petit. C’est toujours par un petit pas que commence un grand voyage.

Tu as peur de t’aventurer dans l’inconnu ?

Ouais, ça peut foutre les jetons. Mais c’est aussi en plongeant dans l’inconnu que tu découvres de nouvelles choses, que tu te découvres toi. La peur, elle est là pour nous rappeler qu’on est en vie.

Alors oui, ça fout le trac, mais ça fait aussi vibrer, non ? N’oublie pas : ce n’est pas la destination, c’est le voyage qui compte. Alors chausse tes godillots et va explorer ce vaste monde qui t’attend. Allez, allez, tu peux le faire !

En conclusion

T’arrête pas à la peur de l’échec, t’impose pas de barrières à cause des autres, te laisse pas freiner par la quête illusoire de la perfection ou la crainte de l’inconnu. Tu sais pourquoi ? Parce que c’est normal. Parce que c’est humain. Et surtout, parce que tout ça, c’est des excuses.

Oui, des foutues excuses pour rester dans ta zone de confort. Alors oui, l’échec fait mal, le regard des autres aussi, ne pas être parfait et se perdre, ça fout le vertige. Mais putain, c’est ça la vie. C’est ton histoire. Et c’est à toi de la vivre pleinement, avec ses hauts, ses bas, ses réussites, ses échecs, ses doutes et ses certitudes.

L’important c’est pas d’arriver le premier, le plus vite, le plus haut. L’important c’est d’oser bouger, de tenter, de se lancer, de faire un pas après l’autre, à ton rythme. Peu importe si tu tombes ou si tu te trompes. L’important, c’est d’apprendre et de continuer à avancer. Alors vas-y, vas jusqu’au bout de tes rêves, de tes envies, de tes projets. C’est ta vie et c’est toi qui la construis. Alors vas-y, fonce, échoue, relève-toi et fonce encore.

L’oeil du coach

C’est à toi que je m’adresse. Oui, toi qui te cache derrière ton anxiété et tes peurs. Dis-moi, tu en as assez de cette situation, n’est-ce pas ? Selon le psychologue Albert Ellis, fondateur de la thérapie par les émotions rationnelles, l‘anxiété est une émotion complexe qui peut être gérée par le biais de l’action. Voilà une clé pour t’en débarrasser : l’action.

La psychologie cognitive nous enseigne que l’inaction nourrit l’anxiété. Plus tu penses à tes peurs, sans agir, plus elles gagnent de la force. Comme un cerf-volant dans le vent, elles prennent de la hauteur jusqu’à devenir des montagnes infranchissables. Ouvre donc la porte et agis, même minime soit ton action.

Personne n’est parfait, rappelle-toi en. Il est inutile de chercher cette perfection inatteignable. Les recherches du psychologue Thomas Gilovich montrent que les gens surestiment largement le niveau de jugement des autres. N’attache pas tant d’importance à leurs opinions. Chaque échec est une opportunité à saisir pour grandir et apprendre.

Ne laisse pas ton anxiété t’entraver, il n’y a pas de honte à échouer. Selon l’approche de l’apprentissage de Carol Dweck, l’échec n’est pas une mesure définitive de tes capacités, mais un outil pour te découvrir et te développer.

La peur de l’inconnu est tout à fait légitime, mais l’inconnu est aussi une merveilleuse source d’exploration et de découverte de soi. Ainsi, comme le souligne Susan Jeffers dans son livre « Feel the Fear and Do it Anyway », la peur n’est pas nécessairement une chose négative, mais plutôt une opportunité.

En résumé, fais face à ton anxiété. Bouge, agis, n’aie pas peur de l’échec, ignore le jugement des autres, embrasse l’imperfection et plonge dans l’inconnu. Ce sont des comportements nécessaires pour une vie pleinement vécue. Une vie que personne d’autre que toi ne peut vivre. Alors, lance-toi, avance et empare-toi de ton histoire.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

Populaires à bord
BOX CONFIANCE
86%
Excellent
17€
box ton dev perso
88%
excellent
box webinaire
97%
excellent
Gratuit

à lire dans : Vivre avec soi

  • la peur du jugement des autres

    Comment surmonter la peur du jugement des autres

    Stéphane/
    19/02/2024
  • le sentiment de rejet

    Pourquoi te sens-tu toujours rejeté ? Explications et solutions

    Stéphane/
    15/02/2024
  • se relever apres les echecs

    Que faire après avoir subi des échecs difficiles dans la vie ?

    Stéphane/
    09/02/2024