les indicateurs qui prouvent que tu es victime d’une influence sectaire

Eh mon pote, t’imagines même pas à quel point tu peux sombrer sans t’en rendre compte. Tu vois ce titre là-haut? Tu penses que ça ne peut pas t’arriver à toi, hein? Que tu es trop intelligent pour ça. Détrompe-toi! Ces mecs sont des pros. Ils savent comment te manipuler. On va te filer les clés pour repérer leurs pièges, comprendre leurs manœuvres et ne plus te faire avoir. Alors reste bien accroché, ça va secouer!
emprise sectaire

Quoi, toi? Sous une emprise sectaire? Jamais!

Franchement, avoue… Tu as eu un léger pincement au cœur lorsque tu as lu ce titre, non? Allez, entre nous, il n’y a pas de honte. On peut tous tomber sous une emprise sectaire à un moment donné.

C’est un fait, mec. C’est ce qui leur donne cette foutue puissance. Ils savent comment s’y prendre. Et toi, pauvre poisson, tu ne peux pas savoir que tu es au bout de l’hameçon que si je te montre l’appât. Alors voilà les signes qui montrent que tu es sous une emprise sectaire.

D’abord, l’isolation sociale. Les sectes aiment te couper du reste du monde. Tu commences à dire non aux apéros avec tes potes parce que tu as une réunion à ne pas manquer… toujours la même réunion à ce propos. Famille, amis, collègues, tout le monde s’éloigne.

Mais toi, tu vois ça comme un signe de dévotion ou d’élévation par rapport aux autres. Tu les considères peut-être même comme les pauvres ignorants. C’est ça le piège, mon pote.

Ensuite, on te bourre le crâne. Ils te répètent les mêmes choses encore et encore, jusqu’à ce que leur discours devienne ton unique vérité. Ils te disent que c’est le seul chemin, la seule voie à suivre. Tu ne réalises même pas que tu bois leurs paroles sans rien remettre en question.

Liberté? Quelle liberté?

La moindre de tes actions est dictée, tu ne prends plus de décisions par toi-même. Tu les laisses choisir tes fringues, ta nourriture, ton emploi du temps.

Même quand il s’agit de tes propres sentiments ou réflexions, ils te disent quoi sentir, quoi penser.

Et toi, avec ton sourire conquis et ton hochement de tête, tu te dis que tu es en chemin vers une version améliorée de toi-même.

Réveille-toi, bonhomme! C’est exactement le contraire qui se passe.

Et le pire dans tout ça, c’est que tu ne te rends même pas compte que tu perds ton fric. Les dons, les cotisations, les « offrandes pour un monde meilleur », tout ça, c’est du flan, mec! Tu es en train de renflouer leurs poches pendant qu’ils te vendent des chimères.

Ah, et si tu t’es mis à détester ceux qui quittent le groupe, c’est l’alarme rouge. Madame Huguette qui a décidé de prendre sa retraite au lieu de continuer à nettoyer leurs chiottes? Traitre. Jean-Luc qui a préféré sa famille plutôt que leurs enseignements? Apostat. Tu vois le schéma, non?

Et si malgré tout, tu te sens mal, stressé, anxieux, épuisé, c’est normal. Parce qu’ils te maintiennent dans un état de faiblesse pour mieux te contrôler. Alors, tu vois les signes maintenant? Non, t’es sûr… Qui aurait cru que tu pourrais être sous une emprise sectaire! Pauvre de toi.

Effets sur ta santé… dupe, t’as vu!

Pendant toute cette manip, ton mental, c’est comme si tu le faisais courir un marathon qu’il a même pas choisi de faire, sans entraînement, sans ravitaillement, et avec une greffe de rein en milieu de parcours. C’est loin d’être marrant.

Et personne ne te propose d’arrêter parce que, tu sais quoi? Ton gourou adore voir le spectacle. Ça lui donne encore plus de pouvoir, cette illusion qu’il te contrôle jusqu’au bout de tes ongles.

T’es sous pression tout le temps, stressé à fond les ballons. C’est pas normal, mec! Tu commences à avoir des problèmes de sommeil, des maux de tête, des troubles de la concentration, et même parfois des crises d’angoisse. T

u te sens usé, épuisé mentalement et physiquement. Non, ce n’est pas un signe que tu travailles dur pour un bien supérieur. C’est un signe que tu es entrain de sombrer.

Ton avenir? Niqué!

Et que dire de ton futur, alors? Si tu continues dans cette voie, tu peux dire adieu à tes rêves et aspirations personnels.

Tu es réduit à un pantin qui n’a d’autre choix que de se conformer à ce qu’on lui demande.

Plus de place à l’imagination, à la créativité. Plus de place à l’originalité ou à la spontanéité. Plus de place à être toi-même, tout simplement.

En fait, ton futur n’appartient plus qu’à eux. C’est eux qui décident de ce que tu devrais faire, de ce que tu devrais viser.

Et si jamais tu te réveilles un jour et que tu décides de sortir de cette merde, devines quoi? Ils ont déjà pris toutes tes économies. T’es cuit ! Tu as tout perdu, sans même te rendre compte.

Et alors ?

Voilà, tout ceci n’est que la face émergée de l’iceberg, my friend. Il y a beaucoup d’autres horreurs qui se passent là-dedans. Des trucs qui brisent des vies, qui dévastent des familles. Mais savoir c’est pouvoir, mec.

Sache que tu peux te sortir de là, quoi qu’ils aient pu te faire croire. D’accord, tu pourras faire face à des difficultés, c’est sûr. Mais tu seras mieux loti que de rester dans leur putain de cercle. Rétablis-toi, cherche de l’aide. Parle à ta famille, à tes amis, à des spécialistes. Il y a des gens prêts à t’aider.

Ne te laisse pas broyer par leur machine. Tu es un être humain et tu mérites d’être libre, de faire tes propres choix, de vivre ta propre vie. Allez, lève-toi et rejoins la vraie vie. Fais-le pour toi. Parce que tu le vaux bien.

Internet, le repère des gourous

Reste méfiant, sceptique, pose-toi les bonnes questions. Déjà, si c’est trop beau pour être vrai, bah c’est sans doute que ça pue.

YouTube regorge de gourous, de personnages narcissiques qui te vendent de la méthode pour une vie meilleure, pour le succès, la confiance, faire revenir ton ex, et j’en passe.

À force de visionner ces vidéos, tu finis par t’enfermer tout seul dans une doctrine, un dogme, en cherchant ta voie.

Seulement, plus tu avances, moins tu trouves l’issue. Alors, tu commences à dépenser des fortunes (masterclass, programmes en ligne, séminaire à plusieurs milliers d’euros), à te raconter des histoires pour faire passer la pilule, comme l’idée que tu investi sur toi, ça en vaut la peine.

Ouais, 5000 balles dans un séminaire pour parler de tout et de rien, et entendre des poncifs, c’est vrai que c’est bon pour ta psyché, j’en doute pas un instant.

Et au moins, pendant ce temps là, tu fais pas vraiment face à tes problèmes de fond. Tu avances. Ouais. Vers où ? Va savoir. Ah, si : la meilleure version de toi même. Bel idéal. C’est quoi cette version au fait ?

Seulement, y’a un truc qui devrait te mettre en alerte. Si t’as pas ta dose de gourou plusieurs fois par semaine, t’es pas bien.

Donc, c’est ça aller mieux ? Avoir besoin d’une dose de gourou. Ah d’accord. Moi, je croyais que c’était de la dépendance, de l’emprise. Heureusement que t’es là pour me prouver que j’ai tort. Merci !

En conclusion

T’as vu un peu l’arnaque qu’on essaie de te fourguer là? Le jeu n’est pas clair du tout. Non, ce n’est pas une lutte vers un avenir radieux. C’est une guerre pour ta survie, pour ton identité. Tu ne peux pas laisser prendre le contrôle de ton être et de ta vie.

N’oublie pas, tu n’es pas seul. Il existe des personnes qui sont passées par là et qui sont prêtes à t’aider. Il y a toujours une porte de sortie, même dans les situations les plus sombres. Ne laisse pas la peur et la pression te tenir en otage. Mec, c’est toi le patron de ta vie!

Il ne s’agit pas d’éviter le stress et les hauts et les bas de la vie, mais d’apprendre à y faire face dans une situation saine et équilibrée.

Ton bonheur est à portée de main, juste là de l’autre côté du miroir. N’attends pas, on n’a qu’une vie, et crois moi, la santé on n’en a qu’une aussi. Protège-la, mec. Tu es plus fort que tu ne le penses. Tu peux faire face à tout cela. Tu peux vaincre ces manipulateurs, ces profiteurs. Rends-toi cette justice, pour toi, pour ta santé et ton avenir. Fonce, et ne regarde plus jamais en arrière!

L’oeil du coach

Veux-tu vraiment remettre ta vie entre les mains d’un étranger? L’humain est naturellement enclin à chercher sa place, à désirer être partie prenante de quelque chose de plus grand. Le sentiment d’appartenance est intrinsèque en chacun de nous, d’où notre vulnérabilité face à une emprise sectaire.

Nous aimons croire en des idées qui concordent avec les nôtres, un phénomène connu en psychologie sociale comme le biais de confirmation.

Néanmoins, je veux te mettre en garde! Souvent, ces groupes exploitent ce besoin d’appartenance en promettant une meilleure version de toi-même, recouvrant ainsi une manipulation subtile et sournoise.

Ils opèrent un isolement systématique en te coupant de tes amis, de ta famille, provoquant un éloignement progressif de ton cercle habituel.

Un exemple : tu veux réussir, tu veux devenir une meilleure version de toi même, alors, si tes proches ne pensent pas comme toi, éloigne toi d’eux, ils sont toxiques, entoure toi de gens positif, de gens qui pensent comme toi. Et voilà, le piège se met en place. Et le pire, c’est que c’est bien toi qui le construit !

Une étude de Langone (1993) sur la manipulation psychologique révélait comment ces sectes utilisaient l’amour, la peur et la culpabilité pour isoler et contrôler les individus.

Un autre indicateur est l’uniformité de la pensée. Celle-ci est insidieusement imposée jusqu’à devenir ton unique vérité.

Une répétition constante de la même rhétorique, d’après Janja Lalich et Madeleine Landau Tobias (2006), auteures de « Captive Minds, Captive Hearts ». Varie ta source d’information! Ton esprit a besoin de diversité pour fonctionner à son plein potentiel.

Et quand bien même tu sentes une pression constante, une fatigue mentale extrême, ne minimise pas ces effets sur ta santé.

Selon une étude de Herbert L. Rosedale et Michael D. Langone (1998), ce stress constant peut engendrer des problèmes physiques variés, des troubles du sommeil, de l’anxiété et même la dépression.

Alors, je vais surement pas t’empêcher de suivre ton gourou, après tout, tu es grand, adulte, et en capacité de faire tes choix.

Si tu penses que ta liberté, c’est de suivre les paroles d’un type qui ne sait rien de toi, si tu penses que dépenser ton argent dans des programmes vides, c’est bon pour toi, bah écoute, fais donc (:

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.
Pour mieux te connaitre
front box tests de personnalite 3

Où en-tu dans ta vie ?

le test pour faire le point sur ta vie
93%
test confiance

Quel est ton niveau de confiance en toi ?

Et ta confiance en toi, t’en es où
88%

à lire dans : Les actualités

  • vice affectif

    Qu’est-ce que le vide affectif ? Comprendre et gérer ce sentiment de manque émotionnel

    Stéphane
    /
    10/04/2024
  • vivre relation virtuelle

    Attention aux dangers des relations en ligne

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • sexe et religion

    la Religion et la sexualité

    Stéphane
    /
    03/04/2024

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Le bonheur, c’est une question de confiance en soi. La confiance, c’est ce qui t’aide à voir la vie du bon côté, ce qui te pousse à croire à en toi, ce qui t’aide à déplacer tes montagnes. Le plein de confiance, c’est ici.