WhyIsLifeCroissance personnelleCroyances, pièges et dérivesPourquoi tu te mens à toi-même ? avantages et inconvénients

Pourquoi tu te mens à toi-même ? avantages et inconvénients

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Eh ben, toi t’es du genre à t’inventer des histoires pour te la jouer cool, hein ? Allez, fais pas l’innocent avec moi ! On l’a tous fait à un moment ou à un autre, c’est humain. On va d’abord jeter un œil à François, un type pour qui j’ai bossé. L’auto-percussion, c’était son truc ! Mais mec, y a un prix à payer pour tout ça. Par contre, accepter la réalité, si dure soit-elle, ça peut t’être bénéfique. Allez, suis-moi dans ce dédale…
se mentir

Oh, tu fais partie de ceux qui se racontent des bobards pour se sentir mieux, n’est-ce pas ? Oui, oui… pas la peine de faire l’innocent. On y a tous goûté à un moment donné. C’est humain après tout.

On va donc creuser ensemble ce sujet délicat. Allez camarade, c’est parti pour un tour d’horizon sans pincettes !

Petit tour dans le royaume de l’illusion

Regardons un client pour qui je suis intervenu, nommons-le François (et non, ce n’est pas son vrai prénom). Lui, il avait érigé l’auto-duperie en art. Il pensait que s’il s’auto-intoxiquait suffisamment, on finirait par croire en son mythe. C’était les lunettes roses permanentes. Un vrai rayon de soleil ce gars !

Mais attend, ne sois pas trop dur avec François. Bien que cette attitude puisse sembler risible, c’est un mécanisme de défense.

La vie est râpée parfois, il est légitime de vouloir voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide. En d’autres termes, il rendait son existence supportable en se racontant des salades.

Par contre, ne te méprends pas, il y a un coût à cette petite comédie. Tu te rends aveugle aux problèmes qui t’entourent.

Ça peut se manifester de manière ennuyeuse, comme lorsqu’une relation commence à pourrir et que tu es le seul à ne pas le voir.

Ou pire encore, tu refuses de voir que ton mode de vie n’est pas sain et tu finis par te créer des problèmes de santé.

L’envers du miroir

Mais tu sais quoi ? Admettre la vérité, sans te mentir, peut être rafraichissant, et même libérateur.

Il y a un autre de mes clients à qui j’ai dû donner une véritable claque (métaphorique) pour le secouer de sa torpeur.

Appelons-le Bernard. Bernard cachait sa tête dans le sable en pensant que ses dettes se résoudraient d’elles-mêmes, comme par magie, qu’un jour, pouf, il trouverait la solution, comme ça.

Alors, j’ai eu cette conversation avec lui, cette conversation qu’il ne voulait pas avoir, qu’il avait peur d’avoir un jour. Pas pour mon plaisir, mais parce que j’étais son coach, et que mon job, c’est de l’aider.

Et devines quoi, camarade ? Ça a été un choc, mais ça l’a stimulé pour agir. Bernard a eu le courage de faire face à ses dettes, lui qui auparavant n’osait même pas ouvrir ses lettres de relance.

Ce qu’il faut que tu comprennes, c’est qu’accepter la réalité, même dure, va t’aider à faire des changements significatifs dans ta vie. C’est même indispensable pour avancer. Parce que tu peux pas corriger un problème si tu refuses de l’accepter, tu suis mon ami ?

Pour finir cette petite leçon de vie, retenons que se raconter des bobards a ses “avantages”, en surface au moins. Rappelle-toi de François, notre rayon de soleil. Mais au bout du compte, il vaudra toujours mieux affronter la réalité, porc-épic et tout, comme Bernard. C’est plus douloureux, c’est sûr, mais au moins tu agis en connaissance de cause et tu peux évoluer, tu comprends ?

Si tu as besoin d’une remise en question, jette un œil à ce Magazine, il pourrait te faire du bien.

Et si tu ne te sens pas prêt à faire face à tes problèmes seul, pas de soucis mon ami, regarde ce programme pour retrouver la confiance, ça aidera à te remettre sur les rails.

Le pourquoi du comment

Tu t’es déjà demandé pourquoi tu te racontes des bobards ? Pas de panique, c’est plus courant que tu ne le penses. Et ça porte même un nom : il s’agit de la distorsion cognitive.

Ça fait peur hein ! Simplement, ton cerveau est capable de créer un nouveau scénario qui lui convient le mieux. Il est plus à l’aise de réécrire la réalité et de lui donner plus de jus et de couleurs.

Alors tout naturellement, t’as tendance à écouter cette petite voix qui t’apporte du réconfort. Seulement voilà, en matière de réalité rien ne vaut… et bien la réalité, tu me suis ?

Oh, et ne commence pas à culpabiliser pour ça, c’est humain. Tu as cette petite paire de lunettes roses enfouie au fond de toi qui essaie de te faire voir la vie en rose.

Car oui, François a raison parfois. La vie a son lot de difficultés, d’échecs et de désappointements. Et devant tant de douleur, eh ben tu cherches un peu de soulagement chez ton ami imaginaire, Monsieur Bobard.

Un prix salé à payer

Cependant, sache que le prix à payer pour chaque mensonge est exorbitant, crois-moi. Ton cerveau lui, il n’oublie pas. Il t’enverra toujours des petits rappels, surtout au moment où tu t’y attends le moins. Les conséquences peuvent être dévastatrices.

T’as peut-être l’impression de vivre dans une réalité alternative, plus agréable, mais au fond tu sais que c’est pas vrai. Les soucis que tu refuses de voir vont grandir, grossir et c’est toi qui sera écrasé.

L’issue du tunnel

Le bon côté de tout ça, est que tu peux changer les règles du jeu. Tu peux décider de retirer tes lunettes roses et de regarder le monde tel qu’il est, avec ses beautés et ses laideurs, ses joies et ses peines, ses réussites et ses échecs.

Et tu sauras que tu n’es pas seul. Il y a des gens qui sont passés par là avant toi. Comme Bernard tu te souviens ? Ils ont dû faire face à leurs démons, à leurs peurs et à leurs insécurités. Et guess quoi ? Ils en sont sortis plus forts et plus résilients.

En conclusion

Les bobards, ça fait du bien sur le coup, mais ça ne règle rien sur le long terme. C’est plus facile de simplement admettre la vérité et faire face à ses problèmes. La vie n’est pas toujours rose, mais elle n’est pas non plus tout le temps grise.

Alors, la prochaine fois que ta petite voix te raconte des histoires, rappelle-toi que tu as le pouvoir de la faire taire et de prendre ton destin en main.

Et surtout, pas de panique ! Personne ne te demande de faire tout ça tout seul. Prends le temps de te renseigner, de demander de l’aide et de te faire accompagner si besoin.

Parce que oui, tu as le droit à l’erreur et tu as le droit à la réussite. Alors fonce et découvre ce que la vie a de mieux à t’offrir.

En conclusion

T’as bien pige ? Les bobards, ça peut être tentant, mais ça mène à rien de bon. Ton cerveau est une bête de boulot, il te trouve toujours une belle histoire bien confortable pour te bercer.

Mais crois-moi, cette histoire est rien qu’un chatterton sur une fuite d’eau : au début, ça tient. Mais à long terme, c’est la cata. Ç

a te soulage temporairement mais ça enlève rien au fait que ton problème est toujours là, à te narguer en sourdine.

Et les soucis, mon pote, ça grandit. Ça grandit jusqu’à ce que ça pète à la tronche, et c’est toi qui ramasses les miettes. Tu veux pas ça, non ? Alors sois malin, et fais face à tes peurs, tes problèmes, ce qui te tracasse. Comme on dit chez moi, “Mieux vaut prévenir que guérir”.

T’es pas seul dans ce merdier, je te rassure. Des tas de gens ont été dans ta situation avant toi. Ils ont dû affronter leurs démons. Et tu sais quoi ? Ils s’en sont sortis. Ils sont aujourd’hui plus forts, plus résilients.

Alors, la prochaine fois que tu entends cette petite voix qui essaie de te raconter des bobards, fais-toi violence et dis-lui de la fermer. Regarde la vie telle qu’elle est, pas comme tu voudrais qu’elle soit. Cette force, tu l’as en toi, je te le promets.

Pour finir sur une note un peu plus légère, jette un œil à ce magazine. Y a des tas d’infos, qui pourraient t’aider à y voir plus clair. Va jeter un œil, tu perds rien à te renseigner, au contraire! C’est parti mon kiki!

L’oeil du coach

Bah alors, on aime bien s’inventer des belles fables pour percevoir la vie en couleur, n’est-ce pas ? Oh, allez, ne joue pas l’innocent avec moi! Je t’ai percé à jour mon vieux!

Détends-toi, on est tous pareils. On arrondit les angles, hein. Mais aujourd’hui, on va arrêter de se mentir à soi-même. Prêt pour un épisode de vérités et réalités ?

Écoute bien, j’ai un client, appelons-le Bob. Il s’était auto-persuadé que tout finirait par s’arranger dans sa vie, sans qu’il doive s’en occuper. Tu te prends pour Harry Potter, Bob ?

En tout cas, il était champion toutes catégories en auto-duperie. C’était l’optimisme aveugle. C’est sûr que le soleil brille toujours plus fort dans le pays des bisounours!

Mais soyons indulgents avec Bob, le pauvre. On sait tous que la vie n’est pas toujours une partie de plaisir. Certains jours sont plus difficiles que d’autres. Alors, sincèrement, qui peut blâmer Bob pour s’être fabriqué son petit théâtre de marionnettes ?

Par contre, les blagues les meilleures sont les plus courtes hein, ne fais pas comme Bob ! Parce que si tu te voiles la face, oublies pas que les problèmes sont toujours là. Et ils grandissent, grossissent, se multiplient pendant que toi, tu préfères regarder les papillons. Campagne de vaccination ou pas, cette covid de vérité finira par te rattraper.

Oui, la vérité peut être amère, mais tu sais quoi ? Elle a le mérite être réelle. Comprends bien l’astuce, mon vieux. Accepter la réalité, aussi dure soit-elle, c’est le premier pas pour apporter des changements significatifs dans ta vie.

Parce que si tu ne reconnais pas l’existence d’un problème, comment diable comptes-tu le résoudre? Tu testes les miracles ou quoi?

Certes la vérité fait mal, mais c’est le seul chemin vers l’évolution. C’est un taureau qu’il faut prendre par les cornes.

T’es curieux de savoir pourquoi tu t’inventes des histoires rocambolesques? Tracasse, ça arrive à tout le monde. En psychologie, on appelle ça la distorsion cognitive. Ton cerveau se prend pour Spielberg et te sert un scénario bien joué et hyper réaliste pour te tranquilliser l’âme.

Ton vieille ami du fond de ta conscience essaie de te faire voir les choses sous un angle plus attrayant. On le comprend, la vie n’est pas toujours facile. Mais fais-moi confiance, croire à des contes de fées n’est que poudre aux yeux.

Les belles histoires que tu t’inventes te feront sentir mieux momentanément, mais elles ne résoudront rien à long terme. C’est beaucoup plus simple de reconnaître la réalité et de faire face à tes problèmes.

partage avec tes amis ou collègues, merci (:

stephane briot whyislife orange 2