Comment surmonter tes pensées limitantes

Salut! T’es face à un gros problème, hein? Cette foutue croyance limitante qui te colle aux yeux, genre tu pourrais jamais te débarrasser de ce truc qui te freine. Ce p’tit exercice, c’est une première étape. Tu vas voir, grande partie du taf est d’identifier ce qui cloche. Fais-toi plaisir, imagine une vie plus positive et sors-toi de cette pensée toute pourrie!
pensees limitantes

Le combat n’est jamais fini : Le piège des pensées limitantes

Maintenant que tu sais comment affronter et combat ces pensées limitantes, tu penses peut-être que tout est fini ? Détrompe-toi, mon ami ! Le combat ne fait que commencer.

Ces pensées limitantes, elles ont la peau dure, tu sais. Elles sont comme des moustiques dans une nuit d’été : tu penses en avoir écrasé un, mais il en reste toujours d’autres qui apparaissent. Elles sont tenaces, mais tu sais quoi ? Toi, tu l’es encore plus.

Dès que tu les sens revenir, ces pensées limitantes, tu dois leur faire face de nouveau. Mais cette fois-ci, tu es préparé. Tu sais comment les identifier, tu sais comment les combattre. Et surtout, tu sais à quel point elles peuvent t’empêcher d’aller de l’avant.

Alors tu te bats. Tu te bats avec tout ce que toi, tu as . Tu te bats pour toi, pour tes rêves, pour tes ambitions. Et chaque fois que tu remportes une victoire, même petite, même insignifiante, c’est une victoire contre elles. Contre ces pensées qui t’ont trop longtemps freiné.

L’importance de te faire confiance : Savoir reconnaître tes victoires

Une autre chose importante à retenir, camarade, c’est de savoir reconnaître tes victoires. Oui, oui, je parle bien de tes victoires, même les plus petites. Chaque fois que tu surmontes une pensée limitante, chaque fois que tu réalises un pas en avant, c’est une victoire.

Et tu sais quoi ? Ces victoires, même minuscules, elles sont le carburant qui te permet de continuer. C’est elles qui te donnent la force et l’énergie nécessaire pour continuer à te battre, à avancer.

Alors oui, je sais, ce n’est pas facile. Personne n’a dit que ça allait être facile. Mais crois-moi, camarade, c’est ce qui rend la victoire encore plus douce. C’est ce qui fait de toi une personne forte, une personne courageuse, une personne qui ne se laisse pas abattre par les pensées limitantes.

Être acteur de ton propre changement: La fin des pensées limitantes

Alors maintenant, mon ami, c’est à toi de jouer. C’est à toi de prendre le contrôle de ta vie. C’est à toi de ne pas laisser ces pensées limitantes te brider, te limiter, te freiner. C’est à toi de devenir l’acteur de ton propre changement, de ta propre évolution.

Cesse de te limiter. Cesse de te faire du mal. Embrasse la personne incroyable que tu es, et laisse de côté toutes ces pensées limitantes.

Et souviens-toi, mon ami : tu as le droit de réussir, tu as le droit d’atteindre tes rêves, tu as le droit de te sentir bien dans ta peau. Tu l’as non seulement le droit, mais tu en as aussi l’obligation.

Allez, mon ami, je sais que tu peux le faire. Je suis avec toi, à chaque étape de ce voyage. Alors debout, et en route pour la victoire !

En conclusion

Ne pense pas une seconde que le combat est fini. Le combat contre les pensées limitantes, c’est comme une partie de boxe qui n’en finit pas. Et toi, mon ami, tu es le boxeur.

Tu es celui qui doit encaisser les coups, mais tu es aussi celui qui doit rendre les coups. Alors oui, c’est dur, c’est très dur. Mais tu es un combattant, et un combattant, ça ne baisse pas les bras.

Les pensées limitantes, elles sont là. Elles vont toujours revenir, encore et encore. Mais toi, tu es plus fort qu’elles. Tu peux les combattre, tu peux les vaincre.

Et chaque fois que tu en vaincs une, mon pote, tu te rapproches un peu plus de tes rêves, de tes ambitions. Alors ne baisse pas les bras. Continue à te battre. Continue à croire en toi.

N’oublie pas de célébrer chaque victoire. Chaque pas en avant, aussi petit soit-il, est une victoire. Et chaque victoire est un pas de plus vers la réalisation de tes rêves. Alors sois fier de toi, mon ami. Prends le temps de te féliciter, de te célébrer.

Tu es le seul à pouvoir te libérer de ces pensées limitantes. Alors prends les choses en main. Ne laisse personne, même pas toi-même, te dire que tu es incapable.

L’oeil du coach

Alors, fier guerrier, tu penses que le combat contre ces vilaines pensées limitantes est terminé ? Tu es bien mignon ! Ça, ce n’est que le début du début ! Et voilà, mes pensées de champion sont comme des moustiques un soir d’été, toujours prêtes à revenir te piquer au moment où tu pensais être tranquille. Rigolo, non ?

D’accord, je suis le premier à admettre qu’elles sont tenaces ces bestioles, mais toi aussi non ? Je vais te dire, tu les sens revenir, tu les affrontes de nouveau avec ton armure bien lustrée.

Et oui, ces pensées que tu combats sans relâche, tu sais combien elles peuvent t’empêcher d’avancer. Et c’est là que tu entres en scène, toi, avec tes gros muscles, ton courage, tes rêves et tes ambitions.

Fais-moi rire en ne célébrant pas tes victoires, même les plus minuscules. Ouais, je parle de ces riquiqui victoires que tu gagnes contre ces pensées.

Tu sais quoi ? C’est ce carburant là qui te propulse en avant, qui te donne la gnac. Alors, fais semblant que c’est facile ! Mais toi, tu sais que c’est dur. Par contre, plus on cours, plus on a soif, et plus une bière fraiche est bonne, non ?

Tiens, à propos, allez, ne fais rien, reste là, à longueur de journée à te plaindre. Mais, attends voir, n’est-ce pas toi qui doit prendre en main ton propre changement, ton évolution ?

N’as-tu pas envie de dire STOP à ces pensées qui brident ta vie ? Allez, je te connais, rentre dans l’arène, montre-nous de quoi tu es capable !

Maintenant, tu as peut-être envie de conclure, de ranger les gants. Mais le combat continue, et toi, mon poids-lourd, tu es le boxeur sur le ring.

Alors soit, c’est dur, c’est très dur, mais un combattant, ça ne baisse pas les bras, ni n’oublie de les lever en signe de victoire.

Je te donne un dernier conseil avant de te lâcher dans l’arène : apprends à te gratifier à chaque victoire ! C’est aussi ça être un champion.

Ne sois pas timide, sois fier de toi ! Allez maintenant, debout et en route vers la victoire contre ces pensées limitantes, champion !

Classé dans :

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.
Pour mieux te connaitre
front box tests de personnalite 3

Où en-tu dans ta vie ?

le test pour faire le point sur ta vie
93%
test confiance

Quel est ton niveau de confiance en toi ?

Et ta confiance en toi, t’en es où
88%

à lire dans : Les actualités

  • vice affectif

    Qu’est-ce que le vide affectif ? Comprendre et gérer ce sentiment de manque émotionnel

    Stéphane
    /
    10/04/2024
  • vivre relation virtuelle

    Attention aux dangers des relations en ligne

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • sexe et religion

    la Religion et la sexualité

    Stéphane
    /
    03/04/2024

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Le bonheur, c’est une question de confiance en soi. La confiance, c’est ce qui t’aide à voir la vie du bon côté, ce qui te pousse à croire à en toi, ce qui t’aide à déplacer tes montagnes. Le plein de confiance, c’est ici.