Flirt, adultère dans le couple, que faire ?

Flirt, adultère dans le couple, que faire ?

flirt et adultère : la fin du couple ?
Le flirt, l’infidélité, le mensonge, la dissimulation ! Quelle horreur ! Personne ne veut être victime de cela. Personne. Pour autant, est-ce la fin du couple ?

Table des matières

Stéphane Briot

Stéphane Briot

Organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013.
Life Designer, avec le Why, je vous accompagne dans la construction d'une vie plus en rapport avec vos attentes, vos envies, vos besoins.

Aïe, aïe, aïe, le flirt et l’adultère ! Une fois que l’on est en couple, on ferme les portes ! Terminé, chacun est casé, et fin de l’histoire. Tout doit désormais se passer au sein même du couple. Jusqu’à ce que la mort nous sépare, pour le meilleur et pour le pire. Ho putain !

Une idée romantique

L’idée est belle. J’avoue, elle est même d’un romantisme sans pareil. C’est magnifique que de se dire que là, cette personne, c’est celle-là qui va faire battre notre cœur et brille nos yeux jusqu’à la fin de nos vies.

C’est génial de se dire que cette personne sera l’unique objet de nos désirs, de nos fantasmes, de nos pulsions, de nos attentions.

Oui, cette idée est d’un terrible romantisme. Mais déjà, à l’époque, elle ne tenait pas trop la route, alors aujourd’hui !

La vie moderne

Chacun d’entre nous croise des milliers de personnes tout au long de son existence, ne serait-ce que par le boulot, ou les réseaux sociaux, sans parler des soirées et autres occasions festives, là où l’alcool et la drogue sont monnaie courante.

Autant de situations qui peuvent, même si on ne le souhaite pas, devenir périlleuses. Sans même s’en rendre compte, nous pouvons flirter avec le sexe opposé. Et paf ! Voici la mère la morale qui s’en revient, et si jamais l’on vous voit, c’est parti pour les ragots et les rumeurs, ainsi que les jugements à l’emporte-pièce.

Flirter, est-ce mal ?

D’après Wikipédia, voici ce qu’est le flirt :

« Désigne notamment une conversation informelle qui peut précéder une relation : c’est ce qu’on nomme un peu familièrement la drague avec une touche romantique ou de façon plus désuète le badinage. Dans le flirt compris en ce sens, le langage corporel est primordial. »

Le Larousse nous dit ceci

« Avoir des relations amoureuses plus ou moins platoniques et passagères avec quelqu’un »

Cette dernière définition fait entrer la notion d’amour dans la danse. Je serais plus enclin à parler d’une attirance. Celle-ci peut-être physique et/ou intellectuelle. Aimer un esprit, une façon de voir la vie, ce n’est pas interdit.

Ceci dit, l’Amour n’est pas une question qui implique de facto le sexe. J’aime mes chats et ma fille, rien de sexuel dans tout cela. Évitons les raccourcis et les généralisations, ça pourrait aider.

Alors, flirter, est-ce un premier pas vers l’adultère (quel triste mot d’ailleurs) ? Pas nécessairement ! Encore une fois, une chose ne va pas en entrainer une autre de façon systématique.

Flirter, ce sont aussi deux esprits qui se rencontrent, c’est une connivence qui s’installe presque naturellement, une envie de passer du temps ensemble, de se parler, de se découvrir, de créer un lien plus épais que la superficialité et la banalité des relations traditionnelles.

Il y a quelque chose de vrai dans le flirt. On ne joue pas à être autre chose, on est là, simplement soi, un peu désarmé, un peu à fleur de peau, juste naturel.

C’est une complicité qui s’installe et qui fait du bien. Tout à chacun aime à se sentir un peu important pour une personne, se sentir désirable, sentir que le charme opère encore.

Le flirt et la morale

Dans une société, il n’est pas hallucinant que les individus aient un peu besoin de se savoir séduisants. En tout cas, cela ne me choque pas. Et ce n’est pas faire injure à la personne avec qui l’on vit.

La morale est une chose qui très subjective, et qui se fonde en grande partie sur les valeurs de l’individu.

Bien entendu, violer, tuer, torturer, être physiquement ou verbalement violent, voilà qui n’est pas autorisable, là-dessus, pas de négociations possibles. Tout ce qui touche à l’intégrité physique et/ ou morale d’une personne, c’est non.

Est-ce que le flirt entre dans cette catégorie ? Si l’un veut flirter et l’autre pas, inutile d’insister. Car là, oui, nous allons verser dans le lourd. Un peu d’intelligence, et puis on passe à autre chose.

Pour flirter, il faut être deux, et si les deux ont envie de jouer le jeu ? Je crois que chacun est adulte, responsable de ses actes, de ses pensées, aptes à assumer.

Pourquoi flirter ?

J’avoue avoir une tendresse pour le flirt. C’est doux à l’âme, c’est enfantin, c’est romantique, éphémère très souvent, c’est un moment qui passe, avec légèreté et tendresse.

Le flirt n’est pas une pulsion bestiale et purement sexuelle, ce n’est pas le jeu du chasseur et de la proie. C’est un pas de danse, une envie de s’approcher de l’autre, un ressenti, une émotion.

C’est une attitude ou un geste qui attire, qui donne l’envie d’en savoir plus, c’est une sensibilité, une ouverture sur soi, parce que cela demande de se connaitre un peu, et une ouverture sur l’autre, une curiosité.

Le flirt n’est clairement pas un jeu de séduction. Il n’est pas question d’attraper l’autre dans ses filets pour son unique plaisir à soi. Je me répète, c’est une danse, un mouvement élégant, soyeux.

On ne peut pas, et on ne veut pas flirter avec tout le monde. C’est un petit moment rare, ce qui le rend précieux. C’est la rencontre avec un autre esprit, une alchimie. L’autre est une présence agréable, légère.

Est-on pour autant infidèle lorsque l’on flirte ? Je vous renvoie à la conclusion de cet article…

Du flirt à l’adultère

Ne nous voilons pas la face, le pas pour passer du flirt à l’adultère n’est pas bien grand. Mais il existe !

Je crois fermement que personne n’est à l’abri de se retrouver un jour, ou une nuit, dans une posture d’infidélité.

Ce n’est pas une question de le vouloir ou non, c’est bien plus délicat. La vie de couple, la routine du quotidien, la lassitude, la tentation, les frustrations au sein du couple, le manque d’envie dans le couple, l’absence de dialogue sur le sexe, les raisons qui peuvent pousser une personne, consciemment ou non, à l’infidélité sont légion.

Pour ma part, je vois différents types d’adultères : le collectionneur, la double vie, l’exception

Ah le collectionneur. Avec son air de ne pas y toucher, d’être distant, détaché. Il met sa proie en confiance, et au moment opportun, il la capture. Un trophée de plus.

Il trouvera toujours une excuse ou une raison pour expliquer que ce n’est pas de sa faute. Pour lui, c’est un jeu. Mais que son ou sa partenaire ne s’avise pas d’y jouer. Vous avez dit malsain ?

Il y a aussi la « double vie ». Autant, je peux comprendre un égarement, autant, la « double vie », je trouve cela aussi abject que le collectionneur.

Et puis, je vois ce qui peut arriver à tout à chacun. La rencontre. Aucun des deux n’avait prévu d’être infidèle. Mais les évènements se sont enchainés, avec naturel et fluidité.

Le flirt était puissant, trop puissant. Chacun savait ce qu’il risquait d’arriver. Parfois, l’individu peut fuir et mettre fin au jeu, pour autant, son esprit va continuer d’écrire l’histoire. Bon courage pour dormir !!

Et puis, d’autres fois, l’histoire va suivre son cours, parce que l’attirance, le contexte, tout est tellement puissant, et il tellement bon de se laisser glisser dans ces moments… Et voilà comment on devient infidèle sans l’avoir voulu.

Flirt et infidélité, en conclusion

Presque tous autant que nous sommes, nous pouvons nous accommoder de flirter ou d’être un peu infidèle. Mais nous le supportons moins bien lorsque c’est notre âme sœur qui nous le fait subir. Ah l’être humain !

D’un autre côté, on ne peut empêcher les autres de vivre, et le risque zéro n’existe pas, en rien. Alors, on fait comment ?

Pour ma part, j’ai conscience que ma femme (tout comme moi) peut à tout moment se retrouver dans une situation d’infidélité. Bon. Est-ce que cela me ferait plaisir ? Bien entendu, non.

Si je viens à le savoir, j’aimerais comprendre une chose : ai-je une part de responsabilité, y’a-t-il quelque chose qui lui manque, que je ne lui apporte pas qui a fait que ?

Mais le mieux, pour moi, et pour avoir vécu les deux faces de l’infidélité, c’est de ne pas savoir.

Après tout, tant que nous sommes encore ensemble, que le désir de continuer à vivre ensemble est là, que l’attirance physique est là, qu’est-ce que je vais m’emmerder ?!

Ma femme s’est un jour retrouvée dans le lit d’un autre ? Hé bah ! Tant que je ne le sais pas, j’espère qu’elle se sera éclatée et que cela en valait la peine. Après tout, on ne vit qu’une fois. Mais qu’elle se démerde pour que je ne m’en rende pas compte, que je ne le sache pas.

Je serais bien moins complaisant avec la double vie, c’est certain. Mais pour un flirt, ou un moment d’exception, que voulez-vous que je vous dise ? Je ne vais pas me rendre malade à imaginer le pire à chaque fois qu’elle n’est pas là.

Je n’ouvre ni ne ferme la porte à l’infidélité. Elle fait partie de la vie, elle peut survenir à un moment ou un autre. Je ne suis pas un ange, ma femme non plus.

Ce qui m’importe, c’est la qualité de vie que nous partageons, les moments que nous passons ensemble, le désir et l’envie de prolonger l’aventure, de construire notre couple, notre famille.

L’infidélité est vieille comme l’espèce humaine. Loin de moi l’idée d’être infidèle ou de pousser à l’être. Je crois qu’être conscient de la faiblesse de la nature humaine aide à garder raison quand le besoin s’en fait sentir.

Le meilleur moyen pour éloigner tout cela, c’est encore de construire un couple heureux.

Lectures recommandées

Testez votre confiance en vous

Pour réussir dans la vie et/ou our réussir sa vie, la confiance est un atout indispensable. On peut parfois souffrir d’un manque de confiance, mais on peut aussi avoir trop confiance en soi. Alors, quel est votre niveau de confiance en vous ?

Avez-vous confiance en vous

Flirt, adultère dans le couple, que faire ? 1
Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Marion Girard-Ruiz Avatar

Stéphane est un super formateur, mentor, coach ! Il donne toujours de bons conseils, maîtrise son sujet parfaitement, est très motivant et nous fait avancer dans nos projets ! Un grand merci !

Marion G.

Offre de lancement

Maintenant, construisez la vie dont vous rêvez

Vous souhaitez changer, évoluer, construire une vie qui soit celle dont vous rêvez, vous voulez des astuces simples et un coaching individuel pour y parvenir ? 

Secrets & indiscrétions
Les derniers articles publiés

En quête d'une solution ?

Il arrive parfois que l'on soit bloqué dans la recherche d'une solution. Le plus simple, c'est d'en parler.

WhyIsLife - organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013

Discutons ensemble !

30 min pour faire connaissance, pour faire le point sur votre projet et vos envies

portrait-stephane

WhyIsLife - organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013

Mieux vivre : comment lâcher prise sur ses émotions