Comment ton éducation influence-t-elle ta vie sexuelle ?

T’es prêt à affronter les vieux fantômes de ton passé qui foutent le bordel dans ta vie sexuelle ? Parce que ta sexualité, c’est pas juste une affaire de biologie, mec. T’as peut-être pas réalisé, mais tout ce que t’as vécu, toutes les conneries que t’as absorbées pendant ton enfance, tout ça joue un rôle. Ouais, même ce truc embarrassant que t’as oublié du collège. Alors accroche-toi, on va plonger dans le grand bazar de ton histoire personnelle et de ta sexualité. Ça va remuer, mais t’inquiète, on est là pour ça. Allez, let’s go !
sexualite regard des autres

Quand ton passé se mêle à ta vie intime…

Ah, l’éducation et la sexualité, deux thèmes qui tournent souvent être en contradiction, n’est-ce pas ? Tu t’imaginais peut-être, naïvement, que tes mésaventures du collège n’auraient aucun impact sur ta vie de couple, hein ? Rien de plus amusant que de te voir déstabilisé par ta propre ignorance.

As-tu déjà entendu parler de Sigmund Freud, ce charmant neurologue autrichien qui, à la fin du XIXème siècle, a mis en lumière le lien entre notre histoire personnelle et notre sexualité ?

Ce brave homme s’est attiré les foudres de la communauté scientifique pour avoir eu l’audace de remettre en question des principes établis. Mais, tu sais quoi camarade ? Il avait raison. Hé ouais, désolé de t’apprendre que tu n’as pas échappé à l’influence de ton éducation sur ta vie intime.

Ton enfance, c’est cette période de fragilité où tu absorbes comme une éponge tout ce qui se passe autour de toi. Les valeurs, les peurs, les projections de tes proches façonnent ta personnalité, pour le meilleur et pour le pire. Ton rapport à la sexualité n’échappe pas à ce conditionnement.

Une étude menée par l’Université de Californie en 2011 a révélé que les enfants ayant vécu dans des atmosphères fortement restrictives développaient souvent des troubles sexuels à l’âge adulte.

Surpris ?

Prends le cas de Marie. Élevée dans une famille ultra-conservatrice, elle a été conditionnée à voir la sexualité comme quelque chose de honteux et de sale. Devenue adulte, elle rencontre des difficultés à se débarrasser de ces vieux démons, bloquant son épanouissement sexuel.

Mais ne t’alarme pas, ami ! Il n’est jamais trop tard pour réécrire son histoire. Il suffit souvent de comprendre ce qui nous a conditionné et d’y poser un regard bienveillant.

Einstein disait « On ne résout pas un problème avec le même niveau de pensée qui l’a créé« . Alors ouvre les yeux, et accepte que ton passé ne définit pas qui tu es aujourd’hui.

Alors, comment changer la donne ?

Tu veux prendre le contrôle de ta vie sexuelle, hein ? Tu ne veux plus être le mouton qui suit aveuglément les croyances inculquées par ton éducation.

Et bien, figure-toi que j’ai rédigé un article qui pourra t’aider dans ta démarche. Ça s’appelle « Le rôle de l’éducation dans la construction de notre sexualité« . Pas mal, hein ?

La première étape consiste à identifier tes conditionnements. Pour cela, rien de tel que de faire un travail de réflexion sur tes souvenirs, tes ressentis, tes premières expériences. C’est le chemin le plus direct vers la prise de conscience.

Sors de ta zone de confort, questionne-toi, ose regarder en face tes peurs et tes croyances. Tu en seras étonné.

Oui, parce qu’il se trouve que nos peurs sont souvent comme les monstres sous notre lit d’enfant : une fois que tu allumes la lumière, tu réalises qu’ils n’existent pas vraiment.

Ensuite, bien entendu, vient la phase d’action. Parce que la prise de conscience, ça va bien deux minutes, mais ce n’est que le début. Il faut maintenant agir en conséquence et intégrer ces nouvelles connaissances à ta vie quotidienne.

Et ce n’est pas une mince affaire, je t’accorde. Mais je te rassure, il existe des outils et des techniques pour te faciliter la tâche.

Tu veux des faits ? Une étude réalisée en 2015 par des chercheurs de l’Université de Yale a conclu qu’une approche cognitivo-comportementale est souvent efficace pour résoudre les problèmes sexuels liés aux traumatismes de l’enfance.

Mais souviens-toi, camarade, que le changement est un voyage, pas une destination. Tu vas te tromper, tu vas stagner, tu vas sans doute même reculer. Et alors ? Est-ce que ça fait de toi un échec ? Certainement pas !

Chaque pas, chaque erreur, chaque découverte est une victoire en soi. Ne t’attends pas à une transformation du jour au lendemain. Et pour cela, mon ami, ton meilleur allié reste la bienveillance envers toi-même.

Alors oui, ton éducation a laissé ses traces sur ta sexualité. Mais tu n’es pas condamné à rester prisonnier de ton passé.

Comme l’ont fait tant de mes clients, tu peux prendre en main ton histoire, t’affranchir de tes chaînes et écrire ton propre scénario. Parce que dans cette pièce qu’est ta vie, tu es le héros, et c’est toi qui tiens le stylo. Alors n’attends plus et prends le contrôle de ta destinée.

Un beau combat, n’est-ce pas, camarade ? Et si tu ne te sens pas encore prêt à le mener seul, je suis là pour t’accompagner.

C’est quoi les causes ?

Allez, penchons-nous sur ton histoire, ou plutôt sur comment ton passé a foutu un sacré bordel dans ta vie sexuelle. Premier point, la psychose de tes parents à propos de la sexualité. Hé oui, à l’époque, ils pensaient que tout ce qui tourne autour du sexe était sale et honteux. Du coup, tu te trimballes avec cette peur irrationnelle du sexe. T’es conditionné pour voir la sexualité comme quelque chose de mauvais. La conséquence ? Des troubles sexuels à l’âge adulte.

Deuxième point, tes expériences sexuelles de merde. Soit tu as été traumatisé par un événement lié au sexe, soit tes premières fois étaient tellement pourries que ça a ruiné ton rapport à la sexualité. Encore une fois, tu te retrouves avec des vieux démons qui bloquent ton plaisir sexuel.

Et les conséquences, alors ?

Ah, les conséquences, l’apothéose de la merde dans laquelle tu t’es embourbé.

Premièrement, tu es victime de troubles sexuels, un genre de malédiction qui te rend incapable de t’épanouir au lit.

Que ce soit des pannes d’érection, un manque de désir, ou même de la douleur pendant les rapports, ces troubles sont les fantômes de ton éducation et de tes expériences passées. Et crois-moi, ça ne se limite pas à la chambre à coucher. Ça te poursuit, ça affecte ta confiance en toi, ton image de soi, et même tes relations.

Deuxièmement, il y a cette incapacité à communiquer sur le sexe. Parce que tu as appris que c’était tabou, que c’était quelque chose dont on ne parle pas, tu te retrouves muet comme une carpe quand il s’agit d’exprimer tes désirs, tes limites ou même tes inquiétudes à ton partenaire. Cette communication est pourtant cruciale pour une sexualité épanouie.

Troisièmement, tu risques de reproduire le schéma. Si tu ne te confrontes pas à ces problèmes, si tu ne les déconstruis pas, il y a de fortes chances pour que tu transmettes inconsciemment ces mêmes tabous et peurs à tes enfants. Le cycle de l’ignorance et de la honte continue, sauf si tu décides de le briser.

Alors, comment on s’en sort

Premier pas, la reconnaissance. Admettre que tu as un problème, c’est déjà un énorme pas vers la guérison. Cela nécessite du courage, de l’honnêteté envers soi-même, et c’est déjà la preuve que tu es sur la bonne voie.

Ensuite, l’éducation. Il n’est jamais trop tard pour apprendre. Renseigne-toi sur la sexualité, sous tous ses aspects. Il existe des tonnes de ressources disponibles qui peuvent t’aider à déconstruire les mythes et à construire une relation saine avec ta sexualité.

La thérapie, également, peut être une excellente idée. Un professionnel peut t’aider à naviguer à travers tes traumas, à comprendre d’où viennent tes blocages, et à développer des stratégies pour les surmonter.

Enfin, la communication. Parle avec ton partenaire. Ouvre-toi sur tes peurs, tes désirs, et tes limites. Apprends à écouter aussi. La sexualité est une danse à deux (ou plus, selon les goûts), et la communication est la musique qui permet à cette danse de se faire sans accroc.

Brise le cycle, mon ami. Ta sexualité est à toi, et elle peut être une source incroyable de plaisir, de connexion et de croissance personnelle. Ne laisse pas ton passé te voler cela.

En conclusion

Franchement, c’est une sacrée galère dans laquelle tu es, camarade. Mais vois le bon côté des choses, tu sais maintenant pourquoi tu traines ces boulets.

Et ouais, c’est une étape importante pour aller de l’avant. Avoir conscience des causes te permet de te libérer petit à petit des chaînes du passé. Ce n’est pas une tache facile, loin de là, mais ça en vaut la peine, crois-moi.

Maintenant que tu es conscient de tout ça, il est temps de faire le point sur toi-même. Connaitre tes valeurs et ton « pourquoi » t’apportera une meilleure compréhension de tes motivations profondes.

Ça aidera à te défaire de ces idées reçues sur la sexualité qui te hantent. Une fois débarrassé de ces conneries, tu verras que la sexualité est une chose normale et agréable, pas un vieux maléfice qui te pourrit la vie.

Le passé, une affaire privée?

T’es naïf mon ami, très naïf même. Tu pensais vraiment que ton éducation n’aurait pas d’effet sur ta vie intime adorée ? J’te vois, le regard écarquillé et la bouche ouverte, les yeux fixés sur l’écran.

Et ce cher Freud, tu l’as oublié ? Ça t’aurait fait du bien de le garder en mémoire, histoire d’éviter quelques déboires. Enfoiré de talent, il a mis le doigt sur un truc simple : ton sac à dos de la vie, celui plein de souvenirs d’enfance, il pèse aussi dans la chambre à coucher. Et mes camarades de l’Université de Californie me donneraient raison. Leur recherche de 2011 montre comment les mômes qui vivent dans un environnement restrictif finissent souvent par développer des problèmes sexuels.

Ah Marie, tu la connais ? Élevée dans une tribu ultra-catho, pour elle, la sexualité, c’est le diable en personne. Aujourd’hui, elle oscille entre envie et répulsion. Quand ça touche la peau, ses vieux démons ressurgissent.
Mais bonne nouvelle, ce n’est pas une fatalité !

Es-tu prêt à prendre le taureau par les cornes?

Veux-tu faire taire les vieux refrains qui parasitent ta tête? Alors, prends en main ta sexualité, démêle le vrai du faux, fais sauter les chaînes de ton éducation rétrograde. J’ai écrit, rien que pour toi, un article plein de bons tuyaux « Le rôle de l’éducation dans la construction de notre sexualité ». C’est pas que pour les intellos, je te rassure.

Tout d’abord, trie tes souvenirs d’enfance, fais le bilan, tu verras ça fait du bien. Une fois que tu auras fait tomber les masques, tu seras surpris de trouver plutôt des ombres que des monstres. L’important ensuite, c’est d’agir, de faire bouger les choses. Un peu comme pour le sport, sans entrainement, tu n’arrives à rien.

Ton combat, ça vaut le coup crois-moi

Alors oui, c’est dur de changer, d’essayer, de se tromper, de chuter et de recommencer. Mais rappelle-toi, chaque erreur est une occasion d’apprendre, chaque échec est un pas vers la réussite. Le plus important, c’est de te traiter avec justesse et bienveillance.

Alors non, même si ton passé a laissé des traces ou fait quelques dégâts, tu n’es pas condamné à subir. Alors prends en main ta vie, crée ta propre partition. Courage camarade, je suis là pour t’épauler si besoin. Prends aussi le temps de lire cet article, ça pourrait t’aider à y voir plus clair « Oser sa voie, oser être soi ».

Et garde une chose en tête, il n’est jamais trop tard pour mettre un coup de pied dans la fourmilière de ta vie sexuelle. Au boulot !

nouveau

Ras le bol de recevoir des mail ?

Alors, j’ai exactement ce qu’il te faut. Reçois les news du WhyIsLife via la messagerie Telegram, chaque soir, vers 21h00. Simple, rapide, gratuit.

Accès immédiat, simple et gratuit

prg confiance

à lire dans : Vie amoureuse

  • gentillesse couple

    le secret des couples heureux

    Stéphane
    /
    21/05/2024
  • porno couple ruine

    comment le porno peut détruire ta vie sexuelle

    Stéphane
    /
    17/05/2024
  • amour durable

    transformer un coup de foudre en amour durable

    Stéphane
    /
    09/05/2024

à lire dans : Dossier le sexe dans le couple

  • porno couple ruine

    comment le porno peut détruire ta vie sexuelle

    Stéphane
    /
    17/05/2024
  • les fantasmes

    Le fantasme, quand ta tête part en voyage

    Stéphane
    /
    05/04/2024
  • la masturbation

    La masturbation, c’est bien, c’est mal ? Le guide ultime pour tout savoir

    Stéphane
    /
    03/04/2024