Réussir son couple

On fait comment pour réussir son couple ? Comme la plupart des gens qui attendent que cela vienne de l'autre, ou alors, existe-t-il une autre façon de faire ?

Le mail que te secoue la pulpe
Ce n'est pas le cul vissé dans un fauteuil, la tête dans les nuages et les pieds dans tes chaussons que tu vas trouver le chemin de ton propre succès.
Voici comment le trouver.

Pas facile de vivre ensemble, pas facile de devoir composer avec l’autre, avec ses humeurs, ses défauts, ses absences, ses errances. Pas facile de construire quelque chose à deux, de devoir encaisser les déceptions, les frustrations, les attentes qui se perdent dans le temps. Pas facile d’aborder des sujets comme la sexualité. On fait comme pour réussir son couple ?

Les excuses pour planter son couple

Les sites pour rencontres adultères, les sites pour excuse bidon, les rencontres sur le lieu de travail, une sexualité en berne, l’arrivée d’un bébé, un bouleversement professionnel, la lassitude. Le manque d’attention, ce putain de quotidien, la télé, le smartphone, les vacances, la belle famille.

Les raisons pour expliquer la faillite d’un couple sont légion. L’individu n’en manque pas. Sans parler de sa créativité pour trouver de nouvelles choses à même d’expliquer l’éloignement et l’envie d’une rupture.

Dans ces moments, pas facile de se souvenir des raisons qui ont poussé l’un et l’autre à vivre ensemble. D’ailleurs, le savent-ils ? Chacun est-il conscient des raisons qui ont fait que ?

Dans la grande majorité des cas, non. Ou bien vaguement. Parant de là, compliqué de réussir une aventure sur le très long terme. Et les voilà ensuite embarqués dans la grand aventure pour récupérer leur ex.

Cela vous parait déconnant ? Savoir pourquoi l’on est avec une personne, c’est se donner la chance de ne jamais oublier ce qui fais que nous sommes là.

La réussite, c’est une question de choix

J’ai connu ma femme, j’avais 31 ans. J’étais las de ces aventures, agréables certes, mignonnes c’est vrai, mais qui ne conduiraient nulle part.

Et je ne voulais pas me retrouver, un jour, par hasard, avec une personne et me dire quelques années plus tard que je n’avais peut-être pas fait le bon choix. Je ne le voulais ni pour elle, ni pour moi.

Pour me donner des chances, j’ai commencé à réfléchir un peu à ce que je voulais vivre dans mon couple, ce que je pourrais apporter à l’autre et ce que l’autre pourrait m’apporter.

Après le coup de foudre ?

Parce que le coup de foudre, c’est super sympa, mais toujours, nous revenons sur terre. Toujours, et passé cet effet whaoo, et bien nous regardons l’autre autrement, et l’autre nous regarde également autrement.

Ce passage du whaoo au quotidien est souvent une cause de rupture. Ou alors, on se dit « on verra bien, après tout, on n’est pas si mal ». Et chacun essaie de faire de son mieux.

C’est souvent ainsi. Pas toujours. Souvent. Pur s’en convaincre, il suffit de lire l’abondante littérature sur la vie de couple très instructif.

Je n’avais donc pas envie d’un coup de foudre et d’un coup de vide. Et j’étais persuadé qu’il était possible de faire autrement. En réfléchissant un peu à mes attentes, en état plus attentif à la personne en face de moi, en l’écoutant plus.

Au-delà de l’apparence

Et vous savez quoi ? Bah je ne me suis pas trop mal débrouillé. Car depuis 2003, nous sommes ensemble, et nous avons un enfant, et des projets.

Je me suis forcé à découvrir ce que j’appréciais chez cette personne, au-delà du physique, parce que le physique, avec l’âge hein…

J’ai essayé de trouver les valeurs qui animent cette personne, j’ai essayé de comprendre comment elle ressentait les choses, pour voir si cela cadrait avec ce que moi je ressentais.

Savoir l’autre pour construire ensemble

J’ai ouvert des tonnes de discussions, et puis, chemin faisant, je n’ai jamais cessé d’être curieux, j’ai entretenu jour après jour l’envie de la connaitre, de l’apprécier.

J’ai pris le temps de savourer les bons moments, j’ai aussi pris les tempêtes. Et vous savez quoi, prendre la tempête quand on sait pourquoi on est là, bah c’est vachement plus facile !

Soyons clairs, s’engueuler, se balancer des horreurs, en recevoir, ce n’est jamais un bon moment. Et tout cela se balaie rapidement quand on sait pourquoi on aime l’autre, pourquoi on est là.

C’est bien plus facile de revenir à la table des négociations avec l’envie de poursuivre le chemin, il est bien plus facile de s’excuser de ses propres conneries quand on sait ce que l’on risque de perdre et à quel nous y tenons.

Un plus un , ça fait combien en amour ?

Et pour en arriver là, il n’est pas de miracle ou de formules magiques. Discuter, savoir écouter en silence, tant au dehors qu’au-dedans, accepter que l’autre puisse et ai une vision différente de la notre.

Et que c’est aussi cette différence qui va nourrir notre couple, nourrir l’évolution de chacun, et donc, celle du couple.

Il est également important d’être bien avec soi même, d’oser être soi, d’avoir un minium d’estime de soi, car si le couple peut vous aider à vous aimez plus à titre individuel, il ne peut pas tout faire non plus. Et la fusion ou la symbiose ne sont pas des solutions.

Vous pensez encore que un plus un égal deux ? Vous avez tort. En matière de couple, un plus un égal trois. Vous plus l’autre égale un couple, soit trois entités.

Dans un couple, chacun continue de vivre son existence, et chacun amène ce que bon lui semble dans le couple. Fusionner est une connerie, un danger.

Si l’un veut fusionner dans le couple, il serait bien inspiré de se poser des questions sur sa peur d’affronter la vie, le monde et lui-même.

Je suis dur ? Je suis réaliste. Un couple qui perdure, ce sont deux personnes ouvertes, équilibrées et qui construisent un espace de couple au sein duquel elles vont aller et venir durant la vie du dit couple.

La vraie clé pour réussir un couple, ce n’est pas que l’autre vous écoute et fasse ce que vous attendiez de lui.

C’est à chacun de savoir écouter et d’apporter à l’autre ce dont il a besoin, ce qu’il attend de l’autre. Si vous lui apportez ce que vous croyez lui être utile, alors, vous aurez tout faux.

Céline Fouquet Avatar

De manière régulière, je suis les tribus de Stéphane Briot sur Live Mentor. C'est un vrai plaisir, c'est une source d'inspiration qui m'apporte des pistes de réflexion pour développer mes projets. J'apprécie son approche authentique.

Céline F.
Les derniers articles publiés

Organisme de formation enregistré
sous le numéro 93131897013

formation professionnelle
Stéphane Briot

Stéphane Briot

Life Designer, avec le Why, je vous accompagne dans la construction et la réalisation de vos objectifs. 

Organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013 et formateur professionnel certifié.