La théorie du complot et ses adeptes

Trump, la COVID, la dictature en France, nous n’en finissons plus de voir apparaitre des théories plus ou moins fumeuses. Alors, c’est quoi les théories du complot, et qui sont les complotistes ?
IMG 6885

Très en vogue en France depuis la pandémie de la COVID, la théorie du complot gagne du terrain en ces temps de conflits sociaux.

Elle fut très utile à Donald Trump qui l’utilisa à plein pour se faire élire président des USA.

Vous avez aussi entendu parler des QANON qui défrayent la chronique outre-Atlantique assez régulièrement.

En France, nous avons désormais Cyril Hanouna et son émissions TPMP qui fait la part belle à toutes ces théories.

Nous avons aussi des théories bien connues comme celle qui dit que l’homme n’a jamais été sur la Lune, et que tout ceci est une habile manœuvre de la NASA pour détruire l’ex URSS.

C’est quoi le complotisme ou la théorie du complot ?

Le complotisme, également connu sous le nom de théorie du complot ou conspirationnisme, est une croyance selon laquelle des événements importants, des situations ou des phénomènes sont le résultat d’actions secrètes et malveillantes menées par des groupes d’influence ou des organisations cachées.

Les théories du complot se caractérisent souvent par un scepticisme extrême envers les explications officielles et la conviction que des forces cachées sont à l’œuvre pour tromper le grand public ou manipuler la réalité.

Elles peuvent concerner divers sujets, tels que la politique, l’économie, la santé, les technologies ou les événements historiques.

Certaines théories du complot sont relativement bénignes, tandis que d’autres peuvent avoir des conséquences néfastes, notamment en alimentant la peur, la méfiance et la polarisation sociale.

Toutes les théories du complot ne sont pas fausses, et certaines peuvent avoir un fondement dans la réalité.

Cependant, la plupart d’entre elles sont basées sur des preuves insuffisantes, des coïncidences ou des hypothèses non vérifiées, ce qui conduit à des conclusions erronées et parfois dangereuses.

A quoi servent ces théories complotistes ?

Certaines théories du complot peuvent avoir des motivations politiques ou être utilisées à des fins politiques, bien que ce ne soit pas toujours le cas.

Manipulation et désinformation

Les acteurs politiques peuvent diffuser ou soutenir des théories du complot pour discréditer leurs adversaires, semer la confusion ou détourner l’attention des problèmes réels.

Cela peut être fait dans le but de gagner du soutien, de promouvoir un programme politique ou de nuire à la réputation d’un opposant.

Renforcement des clivages idéologiques

Les théories du complot peuvent exacerber les divisions politiques et idéologiques en alimentant la méfiance et l’hostilité entre différents groupes.

En encourageant la croyance en des complots cachés, les acteurs politiques peuvent attiser les tensions et consolider le soutien de leur base.

Justification des politiques

Les théories du complot peuvent être utilisées pour justifier des politiques ou des actions politiques en présentant des menaces perçues comme réelles et urgentes.

Par exemple, une théorie du complot concernant une menace à la sécurité nationale pourrait être utilisée pour justifier des mesures de surveillance accrues ou des interventions militaires.

Mobilisation des partisans

Les théories du complot peuvent servir à mobiliser les partisans en présentant un ennemi commun, souvent sous la forme d’un groupe d’influence caché ou d’une organisation secrète.

Cela peut renforcer l’identité du groupe et encourager les partisans à agir en faveur d’un objectif politique.

Comment reconnaitre une théorie du complot ?

Reconnaître une théorie du complot n’est pas toujours évident. Avec le temps, les adeptes ont bien travaillé, car certaines peuvent sembler plausibles ou être basées sur des éléments de vérité.

Toutefois, tout n’est pas perdu. Il existe des caractéristiques communes aux théories du complot qui peuvent vous aider à les identifier :

Explications secrètes et malveillantes

Les théories du complot reposent généralement sur l’idée qu’un groupe d’individus ou d’organisations cachées conspire secrètement pour atteindre des objectifs malveillants ou pour tromper le grand public.

Rejet des explications officielles

Elles rejettent souvent les explications officielles ou les versions établies des événements, même lorsqu’elles sont soutenues par des preuves solides et des experts crédibles.

Preuves anecdotiques et coïncidences

Elles s’appuient fréquemment sur des preuves anecdotiques, des coïncidences et des conjectures plutôt que sur des données factuelles rigoureuses ou des analyses approfondies.

Absence de réfutation possible

Les théories du complot sont souvent formulées de manière à ce qu’elles ne puissent être réfutées.

Les preuves contraires sont rejetées comme faisant partie du complot, ce qui rend impossible une discussion ou un débat rationnel.

Logique circulaire

Les théories du complot reposent souvent sur une logique circulaire, où les éléments de preuve sont interprétés de manière à confirmer la théorie, même si les mêmes éléments pourraient être expliqués autrement.

Simplification excessive

Les théories du complot ont tendance à simplifier des situations complexes, en attribuant les événements à des forces cachées plutôt qu’à des interactions complexes entre de nombreux facteurs.

Pour évaluer la crédibilité d’une théorie, il est impératif d’examiner les preuves disponibles, de vérifier les sources d’information et de considérer d’autres explications possibles (ce qui est valable pour n’importe quelle information d’ailleurs).

Qui sont les adeptes des théories complotistes ?

Les adeptes des théories du complot sont des individus qui adhèrent à des croyances conspirationnistes.

Il est difficile de dresser un portrait unique des adeptes des théories du complot, car ils peuvent provenir de divers horizons, groupes d’âge, niveaux d’éducation et orientations politiques.

Cependant, certaines recherches suggèrent que les personnes attirées par les théories du complot peuvent présenter certaines caractéristiques ou traits communs :

Méfiance envers les autorités

Les adeptes des théories du complot ont souvent une méfiance envers les institutions, les gouvernements et les médias traditionnels.

Cette méfiance peut découler d’expériences personnelles, de l’éducation ou de l’influence d’amis ou de membres de la famille.

Besoin de cohérence et de contrôle

Les personnes attirées par les théories du complot peuvent avoir un besoin de cohérence et de contrôle dans leur vie.

Les théories du complot fournissent des explications simples et cohérentes qui peuvent aider à donner un sens aux événements et aux phénomènes complexes.

Recherche d’appartenance sociale

Ils peuvent chercher un sentiment d’appartenance à un groupe qui partage des croyances communes.

L’adhésion à une théorie du complot peut renforcer l’identité du groupe et fournir un soutien social.

Expériences personnelles

Les personnes ayant vécu des expériences personnelles qui contredisent les récits officiels ou les explications traditionnelles peuvent être plus enclines à adhérer aux théories du complot.

Pensée en termes de « nous contre eux »

Les adeptes des théories du complot ont souvent une vision du monde en termes de « nous contre eux », où leur groupe est en opposition avec des forces cachées et malveillantes.

Sensibilité aux biais de confirmation

Les adeptes des théories du complot peuvent être particulièrement sensibles aux biais de confirmation, ce qui les amène à accorder plus de poids aux informations qui confirment leurs croyances préexistantes.

Face à ces faits, il serait un raccourci rapide que de dire que le public attiré par le complotisme est fait de personnes en souffrance psychologique.

Ce n’est pas vrai dans tous les cas. Cependant, certaines recherches suggèrent que les individus qui vivent du stress, de l’anxiété, de la solitude ou d’autres formes de souffrance psychologique peuvent être plus vulnérables aux théories du complot.

Tonton Jeannot est complotiste, je fais comment ?

Chaque année, le complotisme fait de nouveaux adeptes. Et il n’est pas impossible que dans votre famille vous soyez un jour confronté à cela.

Alors, on gère comment un oncle, une tante, ou un parent complotiste ? Voici quelques pistes à suivre. Toutefois, n’oubliez pas que vous ne pouvez pas obliger une personne à changer ses croyances.

Et pire encore, plus vous la pousserez à changer, plus elle va s’ancrer dans sa croyance et se couper de la réalité. Un peu comme les enfants qui traversent la crise d’adolescence.

Voici donc comment aborder un ami ou un membre de votre famille qui serait tombé dans le complotisme :

Écoutez attentivement

Essayez de comprendre les préoccupations et les croyances de la personne sans jugement. Montrez que vous êtes prêt à écouter et à essayer de comprendre leur point de vue.

Faites preuve d’empathie

Exprimez de l’empathie pour les sentiments et les inquiétudes de la personne.

Ca peut aider à établir un lien et à créer un environnement dans lequel la personne se sent comprise et respectée.

Posez des questions ouvertes

Encouragez la personne à réfléchir à ses croyances en posant des questions ouvertes et non menaçantes.

Cela peut les aider à examiner de manière critique les preuves et les sources d’information qu’ils utilisent pour soutenir leurs croyances.

Présentez des informations factuelles

Si vous êtes bien informé sur le sujet, présentez des informations factuelles et des sources crédibles pour remettre en question la théorie du complot. Cependant, faites-le de manière respectueuse et non condescendante.

Évitez les confrontations directes

Les confrontations directes peuvent amener la personne à se braquer et à renforcer ses croyances. Adoptez plutôt une approche douce et engageante pour encourager un dialogue ouvert.

Encouragez la pensée critique

Aidez la personne à développer ses compétences en matière de pensée critique en discutant des méthodes pour évaluer les sources d’information, en identifiant les biais de confirmation et en examinant d’autres explications possibles pour les événements.

Soyez patient

Changer les croyances fermement ancrées peut prendre du temps. N’attendez pas de résultats immédiats et soyez prêt à poursuivre le dialogue sur une période prolongée.

Sachez quand prendre du recul

Si la conversation devient trop tendue ou conflictuelle, il peut être préférable de prendre du recul et de donner à la personne de l’espace.

Vous pouvez toujours reprendre la conversation à un autre moment, lorsque les émotions sont apaisées.

En guise de conclusion

Effectivement, cela ressemble à une forme de coaching. Cependant, si vous abordez la discussion en adoptant une attitude conflictuelle, cherchant à prouver que l’autre a tort, personne n’en tirera profit.

En conclusion, la situation est similaire à celle des sectes : il faut généralement beaucoup de temps pour que les individus réalisent et acceptent qu’ils ont été trompés.

Les motivations des complotistes peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre. Certains peuvent chercher la reconnaissance, le pouvoir ou l’influence, tandis que d’autres peuvent être motivés par d’autres facteurs (comme nous l’avons vu dans cet article).

Qu’ils soient journalistes ou travailleurs ordinaires, l’adhésion à ces théories nébuleuses cache souvent des problèmes personnels qui entraînent de la souffrance.

Les théories du complot, lorsqu’elles ne visent pas à acquérir du pouvoir (comme dans le cas de M. Trump), servent souvent d’échappatoire à cette souffrance.

Bonus : les complots les plus soutenus dans l’univers des complotistes

Théories du 11 septembre

Certaines personnes croient que les attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis ont été orchestrés ou permis par le gouvernement américain, afin de justifier des interventions militaires au Moyen-Orient et de restreindre les libertés civiles.

Théories sur les Illuminati et le Nouvel Ordre Mondial

Ces théories soutiennent que des groupes d’élite secrets, tels que les Illuminati, contrôlent le monde et cherchent à établir un gouvernement mondial unique, appelé le Nouvel Ordre Mondial.

Théories sur les chemtrail

Selon ces théories, les traînées de condensation laissées par les avions dans le ciel sont en réalité des substances chimiques ou biologiques délibérément répandues pour nuire à la population ou manipuler le climat.

Théories sur les vaccinations

Certaines personnes croient que les vaccins sont dangereux ou utilisés à des fins malveillantes, comme le contrôle de la population ou l’implantation de puces de traçage.

Théories sur les extraterrestres et les OVNIs

Ces théories soutiennent que des extraterrestres visitent la Terre et interagissent avec les gouvernements, ou que les OVNIs sont des technologies secrètes développées par les gouvernements.

Théories sur la Terre plate

Malgré les preuves scientifiques écrasantes, certaines personnes continuent de croire que la Terre est plate et que les gouvernements et les organisations scientifiques dissimulent la vérité.

Théorie du complot de QAnon

QAnon est une théorie du complot largement discréditée qui prétend qu’un réseau secret de pédophiles satanistes contrôle le monde et que l’ancien président américain Donald Trump lutte contre ce réseau.

nouveau

Ras le bol de recevoir des mail ?

Alors, j’ai exactement ce qu’il te faut. Reçois les news du WhyIsLife via la messagerie Telegram, chaque soir, vers 21h00. Simple, rapide, gratuit.

Accès immédiat, simple et gratuit

prg confiance

à lire dans : Les actualités

  • impermanence

    Comprendre l’impermanence et avantages

    Stéphane
    /
    20/05/2024
  • suis je heureux

    Comment savoir si je suis heureux

    Stéphane
    /
    20/05/2024
  • se sentir innutile

    Dompte la peur de se sentir inutile

    Stéphane
    /
    17/05/2024

à lire dans : Au quotidien

  • gentillesse couple

    le secret des couples heureux

    Stéphane
    /
    21/05/2024
  • comment se motiver

    Comment se motiver (même quand on a pas l’envie)

    Stéphane
    /
    21/05/2024
  • impermanence

    Comprendre l’impermanence et avantages

    Stéphane
    /
    20/05/2024