12 traits de caractère communs aux personnes souffrant d’insécurités

Allez, on va causer claire et net, on va parler de ces putains d’insécurités qui nous pourrissent la vie, nous foutent les boules et nous tirent vers le bas. Ces trucs qui nous poussent à douter de nous, qui nous font flipper à la moindre occasion. Et non, ce n’est pas juste une histoire de fringues ou de physique, ça va beaucoup plus loin que ça, mec. Alors, tu t’sens visé ? On y va.
sentiment insecurite 2

C’est quoi ces putains d’insécurités ?

Je vais le balancer comme ça, parce que des fois, faut pas passer par quatre chemins. Les insécurités, c’est comme un gros poids qui pèse sur les épaules, un truc qui te fout les boules à chaque fois que tu tentes un truc nouveau. C’est ton mec ou ta meuf qui te lâche un « T’as vraiment envie de porter ça ? » et ça te fiche le moral à zéro pour toute la journée.

Mais attendez une minute ! Ce n’est pas juste une question de complexe physique, hein ! Non, c’est bien plus que ça. Les personnes qui souffrent d’insécurités ont ces 12 traits de caractère que je vais te déballer là, juste comme ça.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.
  1. Elles se dénigrent constamment. Voyons, elles essaient de se rabaisser avant même que quelqu’un d’autre ne le fasse. C’est du genre « Je suis pas bon à ça » ou « Je suis pas assez bien pour toi ».
  2. Elles cherchent l’approbation de tout le monde comme si leur vie en dépendait. Elles ont besoin que tout le monde les aime pour se sentir bien avec elles-mêmes.
  3. Elles sont toujours en train de s’excuser, même quand elles n’ont rien fait de mal. C’est toujours leur faute, tout le temps.
  4. Elles doutent de tout. Même quand les choses se passent bien, elles vont trouver un problème.
  5. Elles sont super sensibles aux critiques. Un rien, et elles sont complètement bouleversées.
  6. Elles ont peur de l’échec… du coup, elles ne tentent rien de nouveau.
  7. Elles se comparent constamment aux autres. Et généralement, elles se sentent moins bien que tout le monde.
  8. Elles ont une estime d’elles-mêmes plus basse que le niveau de la mer. Elles ne s’aiment pas, tout simplement.
  9. Elles ont du mal à faire confiance aux autres, parce qu’elles ont peur d’être déçues ou trahies.
  10. Elles ne sont jamais satisfaites de ce qu’elles font ou de ce qu’elles sont.
  11. Elles ont l’impression de ne jamais être à la hauteur.
  12. Elles se sentent invisibles, inutiles, pas importantes.

Ce sont les signes les plus classiques. Toutefois, dans certains cas, ont peut constater un autre type de réaction. En effet, pour se protéger, certaines personne vont se construire une carapace, elles vont se refermer et devenir narcissiques, égoïstes, et oublier l’empathie. Tout vas dès lors tourner uniquement autour d’elle.

T’as reconnu quelqu’un ? Tu t’es reconnu toi ?

Alors maintenant que tu connais tous ces signes, pense à quelqu’un que tu connais. Tu reconnais quelques-uns de ces traits ? Ouais, c’est ce que je pensais.

Pas de panique, on a tous ces traits à des degrés divers. On se sent tous un peu insécurisé de temps en temps. C’est normal, c’est humain.

Mais si tu reconnais tous ces traits de caractère chez une personne, ou pire… chez toi, ce n’est pas le moment de baisser les bras. Plutôt le contraire. C’est le moment de dire « Merde ! J’en ai marre de me sentir comme ça » et de commencer à bosser sur toi. Ça prendra du temps, ça sera pas toujours facile, mais au bout du compte, tu te sentiras beaucoup mieux. Parce que tu mérites de te sentir bien avec toi-même, bordel !

Et au fait, n’oublie pas : tu n’es pas seul. On est là pour toi. Parce que oui, t’es important, t’es capable et t’es sacrément génial, ne laisse personne te dire le contraire, surtout pas toi-même ! Allez, maintenant tu sais ce que tu as à faire.

sentiment insecurite 3

Relève-toi et prends le contrôle, nom d’un chien !

D’abord accepte-le, ça fait mal mais c’est nécessaire à ta guérison. Repére ces traits chez toi, admet-les comme une part de toi, merde ! Et puis quand tu l’auras fait, commence à travailler sur toi. C’est la seule putain de solution. Non, il n’y a pas de remède miracle, ni de solution toute faite.

T’as compris ? T’es pas un cas isolé. On est tous dans le même bateau. Donc t’as deux solutions : Soit tu restes dans ton coin à te plaindre, ou tu fais face à ces insécurités et tu commences à arrêter de te dévaloriser tout le temps.

Mais fais gaffe, hein ! Arrête pas du jour au lendemain de te comparer aux autres ou de douter de tout. Non, ça risquerait de te faire plus de mal que de bien. Vas-y pas à pas. Commence par croire un peu plus en toi, à chaque étape, avance doucement mais sûrement.

Et surtout, putain, arrête de chercher l’approbation des autres ! Fais-toi confiance, apprend à te respecter toi-même. N’oublie pas que tu vaux la peine, que tu es important.

Et si tu sens que tu n’arrives pas à vaincre ces insécurités seul, demande de l’aide. Ouais, tu as le droit de le faire, tu n’es pas faible pour autant. Tu n’es pas obligé de toujours porter cette charge tout seul.

Eh oui, c’est dur. Mais rien de bon ne vient sans efforts.

Donc bouge-toi le cul, et commence à travailler sur toi. Tu verras, peut-être que demain, tu te réveilleras et tu te sentiras un peu mieux. Peut-être que la semaine prochaine, tu te rendras compte que non, tu n’es pas un échec et que oui, tu peux faire des choses incroyables.

Allez, je te laisse maintenant. J’ai fait ma part, à toi de faire la tienne. Vas-y, monte sur le ring et affronte tes insécurités comme le guerrier que tu es. Je suis sûr que tu peux le faire. Alors, prêt à te battre ?

sentiment insecurite 1

En conclusion

Le contrôle sur ta vie, tu l’as. Il faut juste que tu arrêtes de te foutre des bâtons dans les roues. Tu as le pouvoir de changer les choses, d’améliorer ta situation. Mais pour ça, il faut que tu y mettes du tien. Il faut que tu te ressaisisses et que tu arrêtes de ruminer.

En gros, arrête de te cacher derrière tes peurs, de te laisser dominer par tes insécurités. Nom d’un chien, reprends les rênes ! Tu as le potentiel d’être qui tu veux être, de faire ce que tu veux faire. La seule chose qui te retient, c’est toi-même. Alors arrête de te freiner, d’entraver ta propre progression.

Maintenant, c’est à toi de jouer. Prends le contrôle, fais quelque chose, bouge-toi, merde ! Arrête de te plaindre et commence à agir. Tu vas voir, une fois que tu auras commencé, tu ne pourras plus t’arrêter. Alors, reprends-toi en main, et commence dès aujourd’hui.

Et rappelle-toi, tu n’es pas seul. Tu peux demander de l’aide quand tu en as besoin. Alors, qu’attends-tu ? Fonce, nom d’un chien !

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

à lire dans : Les actualités

  • peur de l engagement

    Comment reconnaître les symptômes de la peur de l’engagement ?

    Stéphane/
    27/02/2024
  • peur de vieillir

    Comment surmonter ta peur de vieillir

    Stéphane/
    27/02/2024
  • emotion sensation perception

    distinguer les émotions, les sensations et les perceptions

    Stéphane/
    26/02/2024