Comprends l’approche narrative et apprends à l’utiliser pour toi-même

Bah écoute, tu te demandes peut-être ‘c’est quoi ce truc, l’approche narrative, au juste?’ Pas de panique, je vais t’expliquer. C’est pas une prise de tête à écrire un roman, loin de là. C’est juste une technique super maline et ultra facile pour ranger ta vie, savoir où t’en es et surtout, avancer comme t’en as envie. C’est une façon de raconter ton histoire à ta sauce pour te capter et réaliser tes désirs. Et non, je te baratine pas, j’ai de vrais exemples, tu vas voir.
approche narrative

Mais c’est quoi ce truc, l’approche narrative, au juste ?

Alors, tu sais, moi, quand je parle de l’approche narrative, je te parle pas de te lancer dans l’écriture du prochain Goncourt. Pas du tout.

L’approche narrative, c’est un outil smart et hyper simple pour trier ton vécu, faire le point où tu en es et surtout, avancer comme tu le veux.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

C’est un moyen de raconter ton histoire à ta manière pour te comprendre et aller au bout de tes rêves. Et je te dis pas ça en l’air, sans rien derrière. J’ai des exemples concrets, tu vas voir.

Imaginons, Thierry, 45 ans, bosse en banque depuis 20 piges. Mais voilà, Thierry, la finance, ça le branche plus trop. En gros, il tourne en rond.

Alors, Thierry, avec l’approche narrative, il dresse le tableau de sa vie, sa vie pro en tout cas. Pas en listant bêtement ses postes et ses compétences, nan. Il raconte ses expériences, ses réussites, ses galères aussi, ce qu’il ressentait, ce qui manquait… Et là, bam ! Thierry il prend conscience que ce qui le fait vibrer, c’est le brainstorming, la créativité, le travail en équipe. Et surtout pas les chiffres. Donc l’approche narrative, ça lui a permis de mettre des mots sur ce qu’il vivait et de comprendre que son taf ne lui correspondait plus.

Et moi, je fais comment pour appliquer l’approche narrative à ma petite personne ?

Je te rassure, t’as pas besoin d’être un as de la plume. L’important, c’est que tu sois franc avec toi-même.

D’abord, tu commences par lister les grands moments de ta vie. Tes joies, tes peines, tes réussites, tes échecs. Tu peux tout séparer par thèmes : boulot, famille, amour, amitiés… Le truc, c’est de faire remonter à la surface tes ressentis, tes émotions.

Après, tu dois analyser tout ça. Y’a pas de règles. Tu peux dessiner, écrire, parler, peu importe. Invente-toi une méthode qui te parle. L’essentiel, c’est que tu comprennes pourquoi t’as ressenti telle chose à tel moment.

Par exemple, si à chaque fois que tu penses à une dispute avec ton ex, tu te sens fâché, cherche à savoir pourquoi. Est-ce à cause de son comportement, du tien, de la situation, d’un mélange de tout ça ?

Enfin, n’oublie pas : l’approche narrative, c’est pas pour te plonger dans des souvenirs pas cool et te sentir mal. L’objectif, c’est que ça te serve de tremplin pour avancer, réaliser tes rêves, comprendre ce qui te fait kiffer, ce qui te bloque.

En gros, l’approche narrative, c’est un peu comme un road trip intérieur. C’est toi le boss, c’est toi qui décides où tu vas et comment tu y vas. Et crois-moi, une fois que t’as compris ça, t’es plus le même. Alors, t’hésites encore à prendre la route ?

En avant pour le road trip intérieur, mais après, je fais quoi ?

Alors, tu t’es lancé dans ton road trip, t’as analysé tes ressentis, tout ça. C’est bien, mais une fois que t’as terminé ton voyage, que tu te retrouves la carte de ton vécu dans les mains, tu fais quoi ? Tu la ranges dans un tiroir et tu l’oublies ?

Pas du tout ! Maintenant que t’as une perception plus claire de toi-même, de ce qui te fait avancer, de ce qui te plombe, t’as de quoi actionner les manettes de ta vie.

Par exemple, les trucs qui te boostent, les activités, les gens, les situations qui te font te sentir bien dans tes baskets, essaie de les intégrer davantage dans ta vie quotidienne. Et à l’inverse, pour les choses qui te plombent, essaie de les éviter.

Ok, mais concrètement, j’apporte quoi à ma vie avec tout ça ?

Franchement, beaucoup. Déjà, tu gagnes en connaissance de toi. Tu vois mieux ce qui t’anime, ce qui compte pour toi.

Tu apprends aussi à mieux gérer tes ressentis, ton stress, ta colère, ta tristesse… Parce que comprendre pourquoi on ressent les choses, ça aide à encaisser.

Ensuite, ça te donne des repères pour prendre des décisions, choisir les bonnes voies pour toi. Si tu te retrouves à un carrefour, à hésiter entre deux boulots, deux villes, deux relations, tu sauras mieux quel chemin est aligné avec ton vécu, tes aspirations, tes émotions.

En embrassant l’approche narrative, tu deviens le héros de ta vie. Tu n’es plus juste spectateur, tu la diriges comme tu l’entends. Tu te sais capable d’affronter les obstacles, de rebondir après les échecs. Tu as une vision plus claire de ce que tu peux accomplir et de ce qui t’amène du bonheur.

Et si je galère avec l’approche narrative ?

Ça peut arriver, c’est clair. Se lancer dans un travail d’introspection, ça peut te sembler compliqué. C’est peut-être le moment pour toi de te tourner vers un pro, un coach ou un psy. C’est comme un guide, il te donne des outils, te conseille, mais c’est toujours toi qui reste aux commandes.

L’important, c’est de comprendre que personne ne peut faire ce voyage à ta place. Tu es le seul à pouvoir vraiment te connaître, comprendre ce qui te fait vibrer, ce qui te bloque.

Te lancer dans l’approche narrative, c’est te lancer dans la grande aventure de ta vie, celle qui va te permettre de comprendre tes points forts et tes points faibles, de comprendre qui tu es vraiment. Alors, t’es prêt à embarquer ?

En conclusion

Bon, c’est bien beau tout ça, mais il faut retenir l’essentiel : ce road trip intérieur, c’est un passeport pour une meilleure connaissance de toi-même, qui te permet de prendre le volant de ta vie comme tu l’entends.

C’est à la fois un miroir pour voir ce qui t’anime vraiment, un outil pour mieux gérer tes émotions, un GPS pour t’aider à faire les bons choix. C’est toi, le héros de ton histoire, qui prend les commandes, guidé par ton vécu, tes aspirations, tes ressentis.

Mais attention, hein, on est là dans une aventure à long terme, pas dans un truc express, genre cure minceur de deux semaines.

Le road trip intérieur, c’est comme une graine que tu plantes en toi, il faut du temps pour qu’elle pousse, mais une fois qu’elle a pris racine, elle ne cesse de grandir.

C’est un voyage sans fin en réalité, parce que tu te découvres chaque jour un peu plus et que tu continues à évoluer.

Et si t’as besoin d’un coup de main, n’hésite pas à te faire accompagner. Ce n’est pas une honte, bien au contraire. Un guide peut t’aider à éclaircir certaines zones d’ombre, à creuser plus profondément, à voir les choses sous un autre angle.

Alors, mon pote, prêt à embarquer pour le grand voyage de ta vie ? À toi de jouer maintenant ! Il est temps de lâcher tes freins et d’aller à la rencontre de toi-même. Et rappelle-toi, c’est toi le héros de ton histoire, alors vas-y, trace ta route comme tu l’entends.

L’oeil du coach

L’approche narrative, c’est comme te lancer dans un road trip intérieur, pour mieux comprendre qui tu es vraiment, quels sont tes rêves et comment les réaliser. Ce n’est pas une solution express, il faut de la patience et un vrai engagement.

Mais une fois que tu te lancé, ce voyage t’offrira une meilleure connaissance de toi-même et te permettra de prendre des décisions plus alignées avec tes valeurs et tes aspirations.

C’est un outil psychologique puissant. Pour le docteur Michael White, un des pionniers de la thérapie narrative, chaque individu est l’expert de sa propre vie.

En racontant ton histoire, en explorant tes expériences passées et tes sentiments, tu te sens plus impliqué dans ta vie et tu prends conscience de ta capacité à faire des choix qui te correspondent.

L’approche narrative, comme l’explique Jerome Bruner, célèbre psychologue cognitiviste, nous aide à donner un sens à notre expérience de vie – « nous construisons et interprétons nos vies comme si elles étaient une histoire ». Reconnaître cette narrativité, c’est reconnaître notre rôle dans la direction de notre vie.

S’engager dans cette aventure peut sembler intimidant. Analyser ses émotions, se replonger dans des moments heureux ou douloureux de sa vie, n’est pas toujours facile. C’est pourquoi, selon le psychologue Carl Rogers, le soutien d’un professionnel peut être bénéfique.

Un psy ou un coach peut t’aider à faire ce voyage en toute sécurité, en fournissant des outils et des conseils, sans pour autant prendre les commandes de ton voyage.

En conclusion, l’approche narrative est une véritable invitation à prendre le volant de ta vie. Elle te lance dans une aventure passionnante pour mieux te connaître, comprendre tes rêves et comment les réaliser. C’est une expérience à long terme, exigeante, mais aussi gratifiante. Alors, prêt pour le road trip de ta vie ?

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

à lire dans : Les actualités

  • ours blanc daniel wegner

    Tout savoir sur l’Effet Ours Blanc de Daniel Wegner : Explications et détails

    Stéphane/
    20/02/2024
  • saute dhumeur

    Pourquoi as-tu des sautes d’humeur? Les 8 raisons principales à découvrir

    Stéphane/
    20/02/2024
  • la pudeur

    Qu’est-ce que la pudeur, pourquoi la ressens-tu et est-ce une mauvaise chose?

    Stéphane/
    20/02/2024