Quelle est la différence entre l’amour-propre et l’ego ?

Hey toi ! T’as déjà entendu parler de l’amour-propre et de l’égo ? Non, non, c’est pas la même chose ! Arrête de tout mélanger dans ta tête ! Ici, on va t’éclairer sur le sujet, alors accroche-toi et ouvre bien tes esgourdes ! C’est pas juste une histoire d’égo démesuré ou de narcissisme déguisé. On parle de respect de soi, d’estime de soi. Alors attention, parce qu’on va démêler tout ça et te filer les bonnes infos. Prêt ? Alors, c’est parti !
ego amour propre

Hey, on parle d’amour-propre ou d’égo ici ?

Bon, je t’explique. L’amour-propre et l’égo, c’est pas la même chose alors arrête de les confondre ! Oui, je sais, on les associe souvent mais ici, on va démêler tout ça et te mettre les idées au clair. Alors accroche-toi, on décolle !

Pour commencer, l’amour-propre. Tu vois, l’amour-propre, c’est comme un respect envers soi, c’est « Je suis important, je compte pour moi ». C’est prendre soin de toi, te respecter, t’estimer à ta juste valeur. Est-ce que c’est mal de se savoir digne des bonnes choses et des bons moments, de vouloir être bien traité, de choisir de ne pas se laisser piétiner par les autres ? Non, bien sûr que non !

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Avoir un amour-propre solide, ça veut juste dire que tu sais que t’es quelqu’un de bien. Ça veut dire que tu reconnais ton importance et que tu te donnes le droit d’être heureux. L’amour-propre, c’est aussi comme une force intérieure, ça t’aide à tenir lorsque les choses deviennent difficiles.

Et l’égo dans tout ça ?

Allez, on passe à l’égo. L’égo, c’est ce petit monstre insatiable qui, quand tu le laisses prendre le dessus, te fait tout faire pour être le centre de l’attention, pour être au top malgré tout et tout le monde. L’égo, c’est cette bête qui te pousse à voir les autres comme des rivaux, des ennemis, des menaces.

Là où l’amour-propre te dit « Je suis important », l’égo te crie « Je suis plus important que les autres ». Tu vois la nuance ? L’un te mène à te respecter, l’autre t’emmène sur un terrain où tu ne respectes pas les autres dans ta quête de supériorité.

Ne te méprends pas : avoir un égo, c’est normal. Même nécessaire. Il te pousse à te dépasser, à aller plus loin. Le vrai problème, c’est quand cet égo prend de l’ampleur, devient démesuré et te contrôle. Tu vois, c’est comme un carburant : si tu en mets trop, ça va surchauffer et endommager le moteur.

Alors, t’as compris la différence entre l’amour-propre et l’égo ? L’amour-propre, c’est cette estime de soi qui te permet de t’aimer, de te respecter. C’est un amour qui te permet de grandir en tant qu’individu. L’égo, de son côté, c’est ce besoin de te prouver supérieur aux autres, de n’éprouver de la satisfaction que dans cette supériorité.

Mais tu sais quoi ? Tu peux garder un égo sain sans le laisser prendre le contrôle. Tu peux être fier de tes accomplissements sans rabaisser ceux des autres. Et quand cet égo commence à se déchaîner, remets-le à sa place et dis-toi que tu es assez bien comme tu es, avec tes qualités et tes défauts.

N’oublie pas, l’amour-propre est respectueux de soi et des autres, tandis que l’égo cherche à se mettre au-dessus de tout le monde. Alors sois pas un égocentrique, OK ? Respecte-toi, ça oui ! Mais respecte aussi les autres. Montre-toi sous ton meilleur jour, tout en laissant les autres briller aussi. Tu verras, on y gagne tous !

Et toi, t’en es où?

Maintenant que t’as les idées plus claires sur la question, faudrait peut-être te poser et réfléchir. Toi, t’es plus du genre amour-propre ou égo ? On a tous un côté obscur, hein, mais faut savoir le dompter. T’es du genre à te respecter et à respecter les autres ou t’es plutôt du genre à te prendre pour le roi du monde et à marcher sur les autres ?

Fais gaffe, hein. Y’a des signes qui ne trompent pas. Si tu te retrouves toujours à faire ton intéressant, à prendre la parole juste pour te mettre en avant et à te comparer aux autres sans cesse, c’est que ton égo est peut-être un peu trop ballon gonflable. Et si tu t’dis que ta valeur ne dépend pas de ce que les autres pensent de toi, que tu sais t’aimer et t’estimer comme tu es, c’est que t’as un amour-propre au top.

Et si on s’observait un peu ?

C’est pas sorcier de voir où on en est. Suffit de s’observer un peu, de regarder comment on se comporte. L’égo, il est là quand tu te sens attaqué pour un rien, quand tu te sens obligé de te défendre à tout prix et que tu cherches constamment l’approbation des autres. L’amour-propre, lui, il te fait rester calme quand on te critique, et te permet de dire non quand ça va pas.

Tu vois quand je te disais que c’était pas la même chose ? Alors maintenant, il va falloir que t’agisses.

Allez, on se bouge !

C’est pas en restant les bras croisés que tu vas y arriver. Vas-y, prends les devants. Regarde droit dans les yeux ton égo et dis-lui bien qui c’est le patron. Fais-lui comprendre que tu n’es pas là pour te prendre pour un autre, mais pour être toi, juste toi. Et si ça te démange de le remettre à sa place, n’hésite pas.

Et surtout, cultivons cet amour-propre. Prends soin de toi, accorde-toi ce qui te rend vraiment heureux, et ne laisse pas les autres te dicter comment tu dois être. C’est toi qui a le contrôle, et personne d’autre.

Allez, t’arrête de te prendre la tête et tu fais ce qui doit être fait. Sois respectueux, sois aimant, sois vrai. Et surtout, reste toi-même. C’est comme ça que tu t’aimeras vraiment et que tu seras respecté par les autres.

En conclusion

T’as suivi jusqu’ici, c’est déjà bien. On a tous la possibilité de choisir qui on est, alors choisis bien, mon vieux. Surtout, ne te perds pas dans l’égo, n’y sacrifie pas ce que tu as de plus précieux : ta personne profonde, ton respect pour toi-même et pour les autres. Arrête de courir après l’approbation des autres, tu n’en tireras jamais la reconnaissance que tu mérites vraiment.

Attache-toi plutôt à l’amour-propre. Il t’apportera ce sentiment d’accomplissement, te poussera à faire ce qui te plaît et non ce qui plaît aux autres. Il t’aidera à garder la tête haute quand on te critique, te permettra de dire non quand ça ne va pas, te fera comprendre que tu n’as rien à prouver à qui que ce soit.

Donc…

C’est sur toi que ça repose. Fais le bilan, pose-toi les bonnes questions. Et surtout, dis-toi que tout ça, c’est pas pour les autres. C’est pour toi. Pour être bien avec toi-même. T’es le maître à bord, t’es aux commandes, et c’est toi qui décides vers où tu vas. Fais le choix de l’amour-propre, et tu verras, tu te sentiras mille fois mieux.

Allez, à ton tour maintenant! C’est parti pour cette belle aventure vers toi-même!

L’oeil du coach

Nous avons expliqué la différence entre l’amour-propre et l’égo. L’amour-propre est décrit comme un respect et une estime personnelle qui est cruciale pour le bien-être et le bonheur individuels.

Se valoriser et se traiter avec respect n’est pas synonyme d’égoïsme. D’un autre côté, l’égo est représenté comme une force plus destructive qui pousse un individu à se voir comme supérieur aux autres.

Avoir un égo est normal et même nécessaire à un certain degré, car il peut aider à se motiver et à se surpasser.

Cependant, des problèmes surviennent lorsque l’égo devient exagéré et commence à éclipser le respect et la compassion pour les autres.

Pour un bon équilibre, il est sain de maintenir un équilibre entre l’amour-propre et l’égo, et de ne pas laisser l’un ou l’autre contrôler ses actions et sa vision du monde.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

à lire dans : Les actualités

  • ours blanc daniel wegner

    Tout savoir sur l’Effet Ours Blanc de Daniel Wegner : Explications et détails

    Stéphane/
    20/02/2024
  • saute dhumeur

    Pourquoi as-tu des sautes d’humeur? Les 8 raisons principales à découvrir

    Stéphane/
    20/02/2024
  • la pudeur

    Qu’est-ce que la pudeur, pourquoi la ressens-tu et est-ce une mauvaise chose?

    Stéphane/
    20/02/2024