Qu’est-ce que la pudeur, pourquoi la ressens-tu et est-ce une mauvaise chose?

Alors, on parle de pudeur, mon pote? Tu sais, quand tu rougis comme une écrevisse dès qu’on titille un peu ton intimité ou que tu préfères te planquer plutôt que d’exposer tes sentiments à tout vent. Pudeur, c’est ça ton trip? Mais pourquoi t’affoles-tu à te camoufler avec tes habits tons sur tons? Microphone de coach à la main, j’vois bien ce sketch tous les jours. C’est quand même fou de voir des gens comme toi face à une époque où tout le monde se fout à poil pour des likes.
la pudeur

La Pudeur, ce mystère…

Tiens, tu es pudique, camarade? Tu sais, cet état où tu deviens une tomate géante dès qu’on effleure un sujet personnel.

Oui, ça, cette envie de te cacher dans ta coquille chaque fois que quelqu’un s’aventure un peu trop près de tes sentiments, c’est de la pudeur.

Alors pourquoi, hein? Pourquoi cette envie de te recroqueviller sur toi comme si ta vie dépendait du nombre de couches de vêtements qui te séparent du reste du monde?

Du haut de mes années de coach, je vois des types comme toi tous les jours. Et je peux te dire que c’est pas du luxe de voir un peu de pudeur, surtout dans ce monde où tout le monde se déshabille à tout va pour quelques likes.

Pudeur, une malédiction?

Et tu te sens mal, hein mon ami? T’as l’impression de pas être comme la bande de Marc, qui se change même sur la plage en pleine vue de tous. Ou encore cette amie qui déballe tout ce qui lui passe par la tête sans une once de gêne. Et tu te demandes peut-être si tu as un problème.

Mais laisse-moi te dire une chose, camarade. Si t’es pudique, c’est pas parce que t’as quelque chose qui cloche. Non, être pudique, c’est juste… être toi. C’est ce truc qui te rend unique, qui fait que t’es pas un robot programmé pour déverser tout ce qui te passe par la tête.

Je vois déjà ton sourcil se lever. « Tu te moques de moi? », tu te dis. Mais non, mon ami. Si j’étais ton ennemi, je te butterais à coups de « sois comme tout le monde » ou « arrête de te cacher ». Mais je suis pas là pour ça. Je suis là pour te dire que si t’es pudique, c’est ton droit le plus strict.

Alors, arrête de te comparer au reste du troupeau. C’est pas parce que le mouton à côté de toi bêle plus fort que t’es moins mouton, tu vois? Au final, c’est peut-être lui qui a un problème, pas toi!

Et toi qui perce dans ta carapace de temps en temps, c’est tout à ton honneur. Ça montre que tu as une certaine retenue, une certaine dignité. Tu laisses pas ton linge sale en évidence pour que tout le monde le voie. Non, tu es plus subtil que ça. Plus raffiné. A mon avis, c’est une qualité, pas un défaut.

Et puis, tu sais quoi? Une fois que tu acceptes cette partie de toi, tu seras plus heureux que jamais. Tu passeras moins de temps à te faire du souci sur ce que les autres pensent de toi et plus de temps à vivre ta vie, avec toute ta fabuleuse pudeur. Alors, lâche prise, arrête de te torturer parce que tu es différent.

Va donc faire un tour sur ce magazine, il y a quelques pistes pour apprendre à vivre avec ton unicité. Et si vraiment ça coince, n’hésite pas à me contacter. En attendant, reste ce que tu es. Tu es parfait comme ça.

L’origine de cette pudeur

Ça te prend d’où toute cette pudeur? Je vais te le dire, moi. C’est depuis ton enfance, ou même avant! Peut-être que tes parents t’ont dit de ne pas te mettre à poil devant les gens. Ou ta maîtresse d’école qui t’a puni parce que tu as dessiné un zizi en art plastique. Qui sait, peut-être même que tu as vu un film où un type se faisait humilier parce qu’il était trop transparent.

Toutes ces petites choses, elles s’accumulent dans ton cerveau. Qui, comme la bonne éponge qu’il est, absorbe tout ça et te transforme en ce super-héros de la pudeur que tu es aujourd’hui. Ce n’est pas un choix, ça s’est fait tout seul, en douce.

Et les conséquences alors?

Alors bien sûr, cette pudeur, elle ne t’est pas toujours bénéfique. Parfois, elle te pousse à te cacher, à ne pas te laisser voir tel que tu es. Mais à la longue, c’est usant, tu sais. Tu te demandes pourquoi tu ne peux pas te changer sur la plage comme Marc, pourquoi tu ne peux pas parler de tes sentiments comme les autres.

Mais je te propose de voir ça autrement. Ta pudeur, c’est ton bouclier, ton armure. Elle te protège de ceux qui cherchent à te blesser, à exploiter tes faiblesses. Et puis, c’est toujours bien d’avoir un petit jardin secret, non?

D’ailleurs, je suis sûr que tu as déjà vu cette fille qui ne semble pas t’accorder d’importance. Et bien sache que c’est parce qu’elle est intriguée par ton côté mystérieux. Ta pudeur, ça la rend curieuse. Alors tu vois, à ta place, j’embrasserais cette pudeur.

Alors, que faire?

T’es pas obligé de changer! Sauf si cette pudeur t’étouffe. Et ta pudeur, c’est toi et c’est pas une tare. Au contraire, c’est une qualité qui te rend unique, qui te différencie des autres. C’est ton superpouvoir, ta marque de fabrique. Alors arrête de te torturer avec ça. Arrête de te comparer aux autres. Tu es parfait comme tu es.

En conclusion

C’est clair, non? Ta pudeur, c’est ton essence, c’est toi. Alors oui, elle te complique parfois la vie, mais c’est aussi elle qui te protège, qui te rend mystérieux et unique. C’est pas parce que Marc se change à poil sur la plage que tu dois le faire aussi, ok? Chacun sa route, chacun son chemin, comme dirait l’autre.

T’es pas là pour essayer d’être comme tout le monde. Tu es là pour être toi, avec tes particularités, dont cette fameuse pudeur. Alors arrête de te prendre la tête avec ça. Arrête de vouloir être ce que les autres attendent de toi.

Et surtout, rappelle-toi que ta pudeur, c’est pas une plaie, loin de ça. C’est ton super pouvoir, ton truc à toi qui te définit. C’est ça qui fait que quand les autres te voient, ils voient quelqu’un de différent. Quelqu’un d’authentique. Alors, garde la pêche, mec! Embrasse ta pudeur et basta! Au final, c’est toi qui la contrôle, pas l’inverse. Alors, sois fier de la pudeur que tu as, et le reste suivra!

L’oeil du coach

Héhé, toi là, avec ta capuche de pudeur bien vissée sur la tête, tu t’en rends compte? Tu es un caméléon émotionnel, un maestro du secret, un baladin de la discrétion. Allez, laisse-moi deviner, tu détestes parler de toi, de tes sentiments. Non, ne rougis pas, c’est juste causerie.

Oui, oui, c’est bien ça. Alors tu as cette tendance à agir comme si tu portes en permanence une armure en kevlar, hein? Ah, c’est tellement confortable! C’est quoi le vrai problème alors? Tu t’en veux parce que tu n’es pas du genre à te promener en maillot de bain pour obtenir des likes sur les réseaux sociaux?

Ne rêve pas d’être comme ton pote Marc qui se pavane nu sur la plage, ou cette amie qui divulgue sa vie comme si c’était une série télévisée. Si tu veux mon avis d’expert, ils ont un souci, pas toi. Alors, oublie « sois comme tout le monde« . Ton silence, ta pudeur, c’est ton essence, c’est toi.

Et t’inquiète, il y a de quoi être fier. C’est pas donné à tout le monde de préserver un jardin secret aujourd’hui.

Alors oui, c’est pas toujours rose. Tu te dis que ta pudeur te cache du monde, qu’elle construit un mur autour de toi. Mais reconsidère les choses ; c’est ta protection, ton bouclier émotionnel.

Alors, que faire maintenant? Mais rien mon cher, car tu es parfait comme tu es. Que tu le veuille ou non, tu es un être unique, avec ses forces, ses faiblesses et une pudeur magnifique. Alors porte-là haut et fort.

De mon côté, je te le dis clairement, ta pudeur, c’est ton talisman, ton classement AOP. Tu n’es pas là pour imiter quelqu’un d’autre. Tu es là pour être toi, avec toutes les facettes que ça comporte, y compris cette pudeur si précieuse.

Si ta pudeur masque un manque de confiance, tu peux te rendre ici, y’a de quoi t’aider.

Alors, haut les cœurs, camarade! Tu as la pudeur, elle ne te possède pas. Fais-en ta fierté, et le monde te suivra!

Classé dans :

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.
Pour mieux te connaitre
front box tests de personnalite 3

Où en-tu dans ta vie ?

le test pour faire le point sur ta vie
93%
test confiance

Quel est ton niveau de confiance en toi ?

Et ta confiance en toi, t’en es où
88%

à lire dans : Les actualités

  • vice affectif

    Qu’est-ce que le vide affectif ? Comprendre et gérer ce sentiment de manque émotionnel

    Stéphane
    /
    10/04/2024
  • vivre relation virtuelle

    Attention aux dangers des relations en ligne

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • sexe et religion

    la Religion et la sexualité

    Stéphane
    /
    03/04/2024

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Le bonheur, c’est une question de confiance en soi. La confiance, c’est ce qui t’aide à voir la vie du bon côté, ce qui te pousse à croire à en toi, ce qui t’aide à déplacer tes montagnes. Le plein de confiance, c’est ici.