Se blinder pour ne plus souffrir, la mauvaise idée

Je sais, les blessures de la vie ça douille. Ça peut même ravager jusqu’à l’âme et laisser un goût de rance. Ce que tu captes pas, c’est qu’en remballant ta sensibilité, tu t’empêches aussi de vivre le bonheur, l’amour, la légèreté. Crois-moi, c’est ça qui te ruine en vrai.
peur de se sentir vulnerable

T’accrocher à ton blindage, ça te coûte quoi ?

Dis donc, ça doit peser lourd le poids de ton armure. Avoue. T’es embusqué dans ton bunker à te barricader derrière toutes ces défenses que t’as érigées. Et je peux te dire une chose, c’est que c’est humain de se blinder après avoir pris des coups. Mais, il y a un truc à comprendre, c’est que ce blindage, il brime aussi chaque battement de ton cœur et étouffe tes émotions. Et crois-moi, à la longue, ça peut devenir sacrément étouffant.

Les blessures de la vie, je sais, ça fait mal. Ça peut même griffer jusqu’à l’âme et déposer un goût amer dans la bouche. Mais ce que tu ne comprends pas, c’est qu’en refusant de ressentir cette vulnérabilité, tu refuses aussi d’éprouver la joie, l’amour et le soulagement. Et je te le dis, c’est ça qui te coûte réellement.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Casser la carapace, est-ce que ça fait vraiment mal ?

Tu vois, être vulnérable, cela ne veut pas dire que tu es faible. Au contraire, c’est une force, une sacrée même. Il faut du courage pour se dévoiler, pour montrer ses faiblesses. Laisser le monde te voir tel que tu es, sans masque, sans armure, c’est ça être fort.

Et puis, se rendre vulnérable, ça permet de se connecter réellement avec les autres, pas juste sur un plan superficiel. Les relations deviennent plus profondes, plus riches. T’auras plus besoin de balancer des « tout va bien » alors que t’as juste envie de hurler que rien ne va.

Allez, ose laisser la douleur te traverser

C’est vrai, ça peut faire peur de se confronter à ses démons, de laisser la douleur nous traverser. Mais c’est bien là que réside le secret, tu dois apprivoiser cette douleur, pas la repousser. Elle fait partie de toi, elle a sculpté ton être, et elle mérite d’être entendue. L’accepter, c’est une première étape vers la guérison.

Il y a une beauté dans la vulnérabilité, une authenticité qui te permet de toucher à ton essence même. Ta douleur, ta peine, elles sont le reflet d’une vie éprouvante, pas vrai ? Alors n’aie pas honte de ces marques qui prouvent que t’es humain, que tu ressens, que tu vis.

Regarde-toi dans le miroir et embrasse cette personne que tu vois, avec toutes ses cicatrices et ses failles. Parce que c’est toi, avec tous tes morceaux cassés, mais toujours là, toujours debout. Accepte d’être vulnérable, et tu verras que tu n’es pas seul. On est tous là, avec nos propres blessures, à chercher à guérir. Alors faisons-le ensemble, sans jugement, avec amour et compassion. C’est là qu’on trouve la véritable force, crois-moi.

Vas-y, casse la barrière, elle ne sert à rien

Écoute, se débarrasser de la couche de blindage est une bataille en soi, je ne te dis pas le contraire. Ça va demander du courage, de la force, de la persévérance. Mais crois-moi, laisse-moi te dire que c’est une bataille qui en vaut la peine.

Une fois que tu commences à démonter ce mur de protection, tu réalises le poids que tu portais, le fardeau dont tu te débarrasses. Non, ça ne veut pas dire que tu seras un punching-ball pour tout le monde. Ça signifie juste que tu te permets de vivre, de ressentir, d’interagir sans être entravé par le poids de ton bouclier.

La liberté, ça te dit quelque chose ?

Regarde, abandonner ton armure, c’est finalement te donner la possibilité d’explorer la liberté. Liberté de te sentir, de te livrer, de te montrer nu face au monde. Maintenant, ne t’imagines pas que le chemin sera facile. Fais gaffe, il y aura des moments où tu te sentiras vulnérable, où des émotions tourbillonnantes te feront presque regretter ton vieux blindage. Mais reste ferme, n’abandonne pas.

La liberté peut sembler effrayante au premier abord, c’est l’inconnu, c’est sortir de ce que tu connais. Mais la liberté c’est aussi pouvoir aimer sans retenue, lâcher prise, laisser entrer les autres dans ton monde. C’est pouvoir vibrer avec qui tu es vraiment, sans avoir à te retenir, sans avoir à te cacher.

Penses-y, veut tu vraiment vivre dans une prison?

Au final, le choix est entre tes mains. Toi seul décides si tu veux rester dans ta forteresse ou si tu prépare à sortir et découvrir ce qu’il y a dehors. Penses-y. Veux-tu vivre enfermé dans une boîte, coupé du monde, privé des expériences les plus profondes et les plus authentiques de la vie ? Ou es-tu prêt à te jeter dans l’inconnu, à se plonger la tête la première dans le véritable tourbillon de la vie ?

En conclusion

Ouais, c’est à toi de choisir, à toi de décider si tu veux continuer à vivre dans l’ombre de ton blindage ou si tu es prêt à en sortir et à passer au niveau supérieur. Personne ne peut prendre cette décision à ta place. Mais laisse-moi te dire juste un truc: vas-y, lance-toi! La barrière ne sert à rien. Elle limite ton mouvement, empêche ton évolution. Brise-la, casse-la, démolis-la. Libère-toi.

Vivre dans une prison imaginée par soi-même est une véritable tragédie. Tu mérites mieux que ça, tu mérites de vivre tout haut, tout fort. Alors, laisse tomber cette armure, laisse tomber ces chaînes. Le monde a besoin de toi, de ton vrai toi. Tu ne pourras jamais réaliser ton plein potentiel tant que tu te caches derrière ces murs.

Je sais que ça semble effrayant, je sais que c’est un pas dans l’inconnu. Mais crois-moi, c’est un pas que tu ne regretteras pas. Parce que ce n’est que quand tu casses la barrière et que tu laisse le vrai toi apparaître que tu commences réellement à vivre. Fonce, je te promets, tu ne seras pas déçu.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

Populaires à bord
BOX CONFIANCE
86%
Excellent
17€
box ton dev perso
88%
excellent
box webinaire
97%
excellent
Gratuit

à lire dans : Le passé

  • le passe n existe pas

    le passé n’existe pas

    Stéphane/
    23/02/2024
  • vivre dans le passe

    Comment savoir si tu vis encore dans le passé : les signes à ne pas ignorer

    Stéphane/
    08/02/2024
  • accepter le passe

    Pourquoi ressasser ton passé ne sert à rien

    Stéphane/
    05/02/2024