Comment vos émotions peuvent vous trahir

Comment vos émotions peuvent vous trahir

Comment les métions peuvent vous tendre un piège
Soif de liberté, soif de sécurité, besoin d'appartenance, lutter contre l'anxiété et la solitude. Ces besoins humains sont tout à fait normaux, seulement, s’il n’y prend garde, voici comment l’individu peut vite se retrouver dans un état de crise et de détresse.

Table des matières

Stéphane Briot

Stéphane Briot

Organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013.
Mentor & Coach, grâce au Why, je vous aide à être libre et à trouver les clients qui vous ressemblent.

Il est temps de parler de vous

L’être humain est un animal libre. Il s’est défait de ses liens à la nature pour la dompter, il s’est défait de l’Église pour prendre le contrôle de son esprit et de son cœur, il s’est défait de l’État et de l’Entreprise pour prendre le contrôle de sa vie. Et pourtant, rien ne lui fait désormais plus peur que cette liberté chèrement acquise. C’est quoi le problème ? Et comment parvenir à le résoudre ?

Faisons une parenthèse rapide sur le déterminisme et autres courants philos ophiques qui réfutent largement le fait qu’aujourd’hui puisse être le seul responsable de ses actes.

Pour ces courants de pensée, l’Humain reste lié au Cosmos, à l’Univers et à d’autres forces invisibles qui déterminent son existence. Rien ne pouvant prouver l’un ou l’autre, chacun reste libre de ses croyances.

En ce qui me concerne, si je devais croire au déterminisme, il certain que je me serais foutu en l’air depuis un moment. J’ai donc bien plus envie de croire à la possibilité que chacun, en fonction de ses choix, d’influer sur son existence et de lui donner une direction ou une autre.

C’est quoi la liberté ?

Exercer son choix, c’est exercer sa liberté. C’est exactement ce que l’homme a pu gagner en se libérant des Puissances qui autrefois régissaient son existence. Ce qu’il ne savait pas, ce qu’il a appris avec le temps, c’est qu’il est donc devenu responsable de lui-même.

Et là, c’est le drame ! Alors qu’auparavant, il pouvait s’en prendre à l’Univers, à Dieu, à son patron pour transférer la responsabilité de ses échecs, aujourd’hui, il doit lui-même les affronter.

Tout de suite, c’est vachement moins fun en fait. Quand c’est le patron, ou Dieu, ou n’importe quelle autre force contre laquelle il ne peut lutter, c’est quand même vachement plus confortable. On s’endort plus facilement le soir.

Comment vos émotions peuvent vous trahir 1
Exclusif

Secrets de réussite

Ne vous contentez plus d’envier ceux qui réussissent. Rejoignez-les ! Découvrez ces détails qui font la différence, ces détails qui changent une ambition en vérité.
Le Coffret Secrets de réussite vous dévoile ce qui change les rêves en réalité.

Télécharger votre coffret

Mais quand nous devons affronter nous-mêmes les raisons de nos échecs, il est clair que la nuit est quand même moins douce. Et moins reposante.

La quête d’un nouveau Maitre

Pour combler cela, l’homme se cherche donc désormais de nouveaux maitres, des « forces » capables de lui indiquer la voie à suivre pour atteindre le ou les objectifs qu’il s’est fixés dans son existence. Bon, ces forces, elle sont en lui. Mais il en doute.

Et voilà comment sont apparus les sectes d’abord, puis le coaching, puis le développement personnel, sans parler de tout ce qui peut nous manipuler au quotidien avec notre bon consentement.

Sans vouloir mettre tout le monde dans le même panier, il est croustillant de constater la soif de liberté de tout à chacun tout en étant soumis volontairement à des injonctions dictées par untel ou untel.

Lire aussi  Comment faire du syndrome de l'imposteur une véritable arme pour votre business

Cette soumission s’explique par la peur, la peur de mal faire, la peur du mauvais choix, la peur dans toute sa grandeur.

La peur est souvent liée à l’ignorance, c’est une vérité à la fois philosophique et psychologique. C’est ce qui fait que l’humain est pétrifié face à l’inconnu, et qui fait qu’il va librement se soumettre à « celui qui sait ».

Et c’est bien là toute l’ambiguïté et tout le piège dans lequel certaines personnes vont aisément tomber, ce qui peut parfois virer au drame.

Vouloir combattre le sentiment d’insécurité, chercher quelques garanties face à son existence, face à l’avenir incertain, rien n’est plus normal.

Cependant, cette quête peut pousser à faire de mauvais choix et s’en remettre aux mauvaises personnes, et ainsi, rentrer dans une relation teintée de sadomasochisme, d’après le psychologue Erich Fromm.

Une personne en quête de réponse(s) sera bien plus encline à écouter et adopter des préceptes qui ne sont pas vraiment les siens.

Une question de contexte

Sa situation économique et sociale pouvant jouer un rôle important. Prenons le cas d’un individu qui se lance dans l’entrepreneuriat.

Pour diverses raisons, il peut ressentir la prégnance de l’urgence et plus naturellement se tourner vers un gourou en vue sur internet, via des publicités sur Facebook, ce qui est monnaie courante.

Ces publicités promettent de la visibilité et de l’hyper croissance (beaucoup de client et de gains financiers rapidement) et tout cela sans connaissance de base, et sans devoir fournir de réels efforts.

Pour notre individu dans une situation d’urgence ou en quête de sécurité, voilà qui est rassurant, au moins au début. Malheureusement, ils sont nombreux à déchanter, et à se retrouver dans une situation pire qu’au départ.

Il en va de même dans le développement personnel et dans l’impérieux besoin de se sentir « comme tout le monde ».

Il est étrange de voir comme l’individu peut tout à la fois être en quête d’individuation et en même temps, pour vaincre son angoisse, être capable de se conformer à l’extrême en suivant les mêmes injonctions qu’un pseudo coach va imposer à sa communauté, et tout cela sans que cela ne lui pose le moindre problème.

Sauter dans le gouffre, la tête la première

En voulant retrouver un paysage émotionnel intérieur apaisé, en voulant trouver la recette du bonheur en 5 astuces simples, voilà notre individu qui se retrouve encore plus bas qu’il ne l’était avant.

Car que se passe-t-il ? D’une part, son lien de soumission à « l’autorité » que représente le gourou devient de plus en plus fort : lui sait, moi non.

Ensuite, il pense, souvent à tort, que les « autres clients » ont vraiment obtenu des résultats probants avec ladite méthode. Bien entendu, il n’est aucune preuve tangible de cela.

Lire aussi  La Communication non violente, pour de meilleures relations

Le témoignage client ? Bien souvent bidon, car le témoignage en question résulte d’une action marketing et est donc forcément orienté.

En outre, les effets de la méthode sont-ils durables dans les temps ? Il est permis d’en douter quand on voir ces mêmes clients passer d’un gourou à l’autre.  

Enfin, dans ce jeu de comparaison, si notre individu n’obtient pas les résultats souhaités, c’est forcément la faute du client, puisque les « autres », eux, obtiennent les résultats attendus (cf. les témoignages clients).

Le piège se referme, et voilà notre individu face à lui-même, et prêt à se tourner vers un nouveau gourou et ainsi recommencer les mêmes erreurs.

Remonter la pente et retrouver ses esprits

Que faudrait-il pour sortir de cercle de l’enfer ? Du temps. La notion de temporalité tend à disparaitre dans notre société.

La réussite entrepreneuriale ? C’est tout de suite. Le bonheur ? C’est maintenant. L’amour, c’est immédiatement. Et tout est ainsi.

Seulement, construire une réussite professionnelle, c’est un marathon. Le bonheur ? C’est quelque chose qui se décide et se travaille chaque jour, il en va de même pour l’amour.

En refusant de s’inscrire dans la durée, en faisant appelle à des méthodes miraculeuses, en étant obsédés par la pensée magique, bien des individus se coupent d’une réalité tangible et sombrent peu à peu dans l’isolement et la dépression.

Oui, c’est triste. Malheureusement, il n’est pas grand-chose à faire. Vous pensez sans doute, à juste titre, qu’il faudrait prévenir ces personnes, les informer.

Ce n’est pas l’information qui manque. Cependant, quand vous êtes face à une croyance qui s’appuie sur les ressorts de la peur et de l’urgence, plus vous allez tenter d’informer, plus vous allez renforcer la croyance.

Il est presque impossible de convaincre une personne qui ne veut pas changer d’avis. Et tant qu’elle sera dans une situation d’urgence et de crainte, alors elle restera sensible à ces messages magiques. Ainsi fonctionne la psychologie humaine.

Si l’un de vos proches se trouve dans une telle situation, le mieux est d’attendre qu’elle prenne conscience d’elle-même. Ce qui peut prendre un peu de temps, voire beaucoup de temps.

Exercer sa liberté, être en capacité de faire des choix, être capable de répondre de ses choix, voilà qui est sans doute le plus grand des défis qui nous attend toutes et tous.

Nous avons voulu la liberté, il nous revient l’immense responsabilité de construire l’existence qui va avec.

 Et que l’on ne s’y trompe pas, c’est là une tâche ardue, et chaque chose ayant un prix, financier, moral, ou psychologique, il est impérieux d’en être conscient pour mieux apprécier les fruits de nos efforts.

partager cet article

Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Nicolas Vidal Avatar

Stéphane est à l'écoute et de bon conseil. J'ai beaucoup apprécié de travailler avec lui. Beaucoup d'humour et d'empathie.
Merci Stéphane !

Nicolas V.
Secrets & indiscrétions

Discutons ensemble

Le Why est-il adapté à vos besoins, à vos envies ? Prenons le temps d'en parler sans engagement

Devenez vous même avec le Développement Personnel

WhyIsLife - organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013

Discutons ensemble !

30 min pour faire connaissance, pour faire le point sur votre projet et vos envies

portrait-stephane
Devenez vous même avec le développement personnel

WhyIsLife - organisme de formation enregistré sous le numéro 93131897013

Secrets de réussite, le coffret exclusif à télécharger ici