Comment cesser de subir ta vie et reprendre le contrôle : guide complet

Ouais, toi là, qui passe ton temps à pleurnicher sur ton sort. T’as pas marre que ta vie te file entre les doigts ? Alors secoue-toi les puces, et arrête de gémir en regardant le monde avancer sans toi. T’attends quoi au juste ? Que tout te tombe tout cuit dans le bec ? Désolé de te décevoir, mais la vraie vie, ça marche pas comme ça. Alors prends-toi en main, bouge-toi un peu et arrête de chialer. Dans la vie, faut savoir se salir les mains et affronter les problèmes, pas les fuir.
ne plus subir la vie

Reprend la main, arrête de meugler

Avant toute chose, t’as deux neurones qui s’entrechoquent encore dans ton crâne ou c’est juste de la gelée? Bah ouais, on va pas se mentir. T’as l’impression que la vie te claque la porte au nez à chaque coin de rue et tu t’étonnes encore que t’es pas le maître de ta propre existence.

C’est pas en restant le cul vissé sur ton fauteuil à chialer que ça va changer. Allez, on va tout de suite mettre les points sur les i et les barres sur les t, tu veux pas subir la vie, tu veux prendre le contrôle? Faut mettre les mains dans le cambouis mon pote. C’est pas ton voisin ou ta belle-mère qui vont le faire à ta place. Faudrait voir à pas oublier qui tient la barre.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

C’est pas avec une mentalité de sous-cafard que tu vas y arriver. Râler, c’est facile. Faut bouger ton popotin, arrêter de geindre, prendre le taureau par les cornes et tenter des trucs. Le premier truc à faire, c’est accepter que la vie c’est pas un tendre cotonnade. Elle te façonne, elle te broie, elle te remue. Mais si tu la laisses pas te rentrer dedans, c’est toi qui la rouleras.

Mets un coup de pied dans la fourmilière

Prends-toi en main. La vie c’est pas une pâquerette, c’est un rosier avec des épines, des belles, des bien douloureuses. Mais en prenant des risques, en t’égratignant un peu les mains, tu peux atteindre la rose. Commencer, c’est déjà la moitié du chemin. Glisse-toi entre les coups, montre que t’es pas qu’un paillasson.

Faut pas t’étonner que t’es sous l’eau si t’es en sous-marin. Sors la tête de l’eau, prends une grande inspiration et nage dans le sens du courant. Arrête de faire l’autruche, affronte ce qui te fout les miquettes, brise les barrières. Tu crois que la vie va s’arrêter pour toi ? Que le monde va se mettre sur pause le temps que tu t’y adaptes ? Non, démerde-toi !

Y a bien un moment où faut arrêter de se regarder le nombril et agir. Bouge-toi le cul et prends les choses en main. Prends des décisions, assume-les. Choisis ton chemin, même si c’est pas le plus facile. Roule en première classe dans ton existence, au lieu de te traîner en queue de train.

Alors laisse-moi te dire un truc. La vie, elle te met des claques. Et alors? Tous autant qu’on est, on en prend. On va pas se laisser abattre pour autant. C’est en prenant les rênes de ton existence que tu vas te transformer, grandir, devenir ce que t’es sensé être.

Reprends la main. Pas demain, pas après-demain. Mais maintenant. Fonce. Aie le cran de faire les choix que personne n’ose faire. Et surtout, surtout, arrête de te plaindre. La vie ne te doit rien mais tu te dois à toi-même de la vivre pleinement.

Croque la pomme à pleines dents

Ouais, c’est sûr, c’est pas un parcours de santé. Tasha, ma voisine du troisième, elle dit que c’est comme manger une pomme avec des vers. Ça te donne des hauts-le-cœur mais si t’as la dalle, tu manges quand même, nan? Ben la vie, c’est pareil. Tu la bouffes à pleines dents, même si c’est amer, même si ça te fait pleurer.

Faut lâcher les jérémiades, arrêter de se lamenter sur son sort. On a tous des embrouilles, des moments où on a l’impression d’être lâché en pleine jungle sans boussole. Mais c’est dans ces merdiers-là que tu découvres qui tu es. Peu importe combien de fois tu tombes, c’est le nombre de fois où tu te relèves qui compte.

Alors oui, des fois, tu as l’impression d’être seul dans un tunnel, sans la moindre lumière au bout. Mais c’est pas en restant vautré dans la boue que tu vas trouver la sortie. Faut te relever, t’épousseter et continuer à avancer. Les coups qui ne nous tuent pas nous rendent plus fort, rappelle-toi de ça.

Bon, faut que je te dise un truc. La vie, elle te demande pas ton avis. Elle te jette des obstacles, des épreuves, des coups bas. Mais c’est à toi de décider comment tu vas réagir. Tu peux choisir de te laisser écraser, ou tu peux choisir de te battre, de surmonter, de vaincre.

Plutôt que de te plaindre, grouille-toi. Transforme chaque échec en leçon, chaque obstacle en défi. Prends les rênes de ta vie et respire. Faire face aux problèmes, c’est ça la vraie vie. Et crois-moi, ça vaut tous les désagréments du monde.

Fais-toi violence, dépasse tes limites. C’est pas en restant dans ton coin que tu vas construire quelque chose. L’action, c’est la clé. Alors bouge-toi, arrête de faire le chouchou.

Allez, haut les cœurs ! Rends-toi compte que t’es le maître de ton destin. La seule personne qui te retient, c’est toi. Arrête d’avoir peur, lâche-toi et fonce. Vas-y à fond, sans rien attendre en retour. Et tu verras, à force de persévérance, tu arriveras à te construire une vie qui vaut le coup.

En conclusion

Faut arrêter de tergiverser. Croquer la pomme à pleines dents, malgré ses aspérités, est ce à quoi tu devrais aspirer. C’est pas en se cachant que tu vas y arriver mon ami. Merde alors, la vie mérite d’être vécue, elle mérite d’être croquée à pleines dents, peu importe les emmerdes qui viennent avec.

Alors tu te serres la ceinture et tu fonces, tu t’accroches, tu lutes et tu prends tout ce qui te tombe dessus. Faut pas rester sur le trottoir à attendre que le bonheur vienne te chercher. Vas-y, bouffe la vie, et même si ça pique parfois, putain, tu te régales !

N’oublie jamais que les problèmes, c’est que du piment dans ton sandwich. C’est pas la merde qui te définit, mais comment tu l’essuies. Les coups durs, les échecs, les déceptions, tout ça, c’est ce qui forge le guerrier en toi.

Accepte-les, apprends d’eux, fais-en une force ! Alors ouais, la vie, c’est pas une promenade de santé, mais bordel, c’est sacrément excitant à vivre !

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

à lire dans : Les actualités

  • ours blanc daniel wegner

    Tout savoir sur l’Effet Ours Blanc de Daniel Wegner : Explications et détails

    Stéphane/
    20/02/2024
  • saute dhumeur

    Pourquoi as-tu des sautes d’humeur? Les 8 raisons principales à découvrir

    Stéphane/
    20/02/2024
  • la pudeur

    Qu’est-ce que la pudeur, pourquoi la ressens-tu et est-ce une mauvaise chose?

    Stéphane/
    20/02/2024