7 bonnes raisons de laisser tomber tes idoles

Découvre pourquoi avoir des idoles est toxique pour ton développement personnel
les idoles les heros 1

Les idoles. Ces figures captivantes qui semblent détenir les clés de la réussite, du bonheur ou même de la transcendance.

On les admire, on les vénère, parfois jusqu’à l’obsession. Mais pourquoi ?

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Au passage, cet article n’est pas quelque chose qui tu pourrais lire chez les coachs ayant une énorme visibilité sur internet, et pour cause ! Lis, tu vas comprendre…

les idoles les heros 3
  • Pourquoi cette quête éternelle de héros à adorer ?
  • Pourquoi ce besoin de mettre quelqu’un sur un piédestal ?

Le besoin génétique

D’abord, ne te méprends pas. C’est dans notre code génétique de chercher des modèles. Nos ancêtres ont survécu en imitant les plus aptes à la survie.

En d’autres termes, ceux qui savaient trouver de la nourriture, chasser, éviter les dangers.

Besoin de te rassurer dans l’infobésité

Dans un monde saturé d’informations et de choix, ton cerveau cherche des raccourcis.

Une idole, c’est un raccourci. Un chemin tout tracé vers un idéal qui te semble à la fois accessible et désirable.

Mais n’oublions pas le côté obscur de la chose. À force de chercher un guide, tu te déresponsabilises.

Tu transfères ton pouvoir personnel sur quelqu’un d’autre. Et à quoi ça rime? À un déni de ton propre potentiel.

À travers l’Analyse transactionnelle, on pourrait dire que cette fascination pour les idoles fait écho au « Parent » en toi, qui veut des règles claires, et à l’ »Enfant », en quête d’un univers où tout est magique et facile.

Mais où est l’Adulte dans tout ça ? Celui qui questionne, qui pèse le pour et le contre et qui prend ses propres décisions?

les idoles les heros 4

Le piège de l’idolâtrie

Le transfert de pouvoir, ce piège insidieux qui se referme sur nous avant même qu’on s’en rende compte.

On abdique notre souveraineté personnelle comme on renonce à une vieille habitude, souvent sans même s’en apercevoir, on laisse tomber son sens critique, c’est le début de la fin.

Et pourquoi? Parce que c’est plus facile, plus confortable, moins terrifiant que de confronter la réalité nue de notre existence.

On transfère notre pouvoir pour plusieurs raisons, mais la racine de tout ça, c’est la peur.

Peur de l’échec, peur du jugement, peur de la solitude.

Ces peurs nous tiennent en laisse, et il est plus aisé de les confier à quelqu’un d’autre que de les affronter nous-mêmes.

Si tu prends l’Analyse transactionnelle comme miroir, ce transfert de pouvoir s’apparente à une relation de « Parent à Enfant ».

Le « Parent » dans ce cas est l’idole, celui qui semble tout savoir, qui semble avoir tout pouvoir.

L’ »Enfant », c’est toi, en quête de directives, de louanges, ou même d’une tape sur l’épaule.

Ce jeu psychologique peut sembler rassurant au début, mais à long terme, il t’étouffe, te limite, te bride. Oui, tu te brides toi-même.

Alors comment en arrive-t-on là ? La plupart du temps, par des petites abdications quotidiennes de notre responsabilité.

On laisse quelqu’un d’autre décider à notre place, parce que c’est plus facile que de faire un choix.

On suit les conseils d’un « expert » sans questionner, parce que c’est moins angoissant que de se faire confiance.

On suit le troupeau parce que la dissidence semble risquée. Et chaque fois que tu le fais, tu perds un petit bout de toi-même.

Mais écoute, il y a de l’espoir. Ce processus n’est pas irréversible.

Tu peux reprendre ton pouvoir, morceau par morceau. Commence par comprendre ton propre « Why ».

Qu’est-ce qui te motive ? Quelle est ta raison d’être ? Une fois que tu auras trouvé, tu verras que le pouvoir d’une idole pâlit en comparaison de la force que donne un but personnel, authentique, viscéral.

Il faut du courage pour reprendre le contrôle, pour devenir le « Parent » de ton propre « Enfant ».

Mais je t’assure, ça vaut le coup. Le jour où tu reprendras ton pouvoir, tu te rendras compte que tu n’avais pas besoin de héros. Tu es ton propre héros.

Reprends ton pouvoir. La seule chose que tu risques, c’est de devenir la meilleure version de toi-même. Et ça, mon ami, c’est la plus belle quête qui soit.

les idoles les heros

Les 7 bonnes raisons de plaquer ton idole

Voici les sept raisons les plus toxiques pour lesquelles tu devrais arrêter de suivre une idole :

  1. Dépendance Émotionnelle: Si ton humeur dépend des hauts et des bas de ton idole, tu es dans une relation toxique avec elle. Ton bien-être émotionnel ne devrait jamais être mis en péril pour quelqu’un qui ne connaît même pas ton existence.
  2. Perte d’Identité: Idolâtrer quelqu’un au point de négliger qui tu es vraiment, c’est comme vendre ton âme au diable. Si tu te surprends à sacrifier tes propres valeurs, croyances ou passions pour te conformer à celles de ton idole, c’est un signal d’alarme énorme.
  3. Impuissance: Croire que tout ce que fait ton idole est inatteignable pour toi, c’est nier ton propre potentiel. Ça crée une dynamique de victime-bourreau où tu te retrouves impuissant, attendant que quelqu’un d’autre dicte les termes de ton bonheur ou de ta réussite.
  4. Distorsion de la Réalité: Les idoles sont souvent présentées sous leur meilleur jour, créant une image idéalisée qui est à la fois irréelle et inatteignable. Cela peut t’inciter à poursuivre des standards irréalistes, créant frustration et insatisfaction dans ta vie.
  5. Toxicité par Proximité: Si ton idole a des comportements nocifs, discriminatoires ou simplement toxiques, et que tu continues à la suivre, tu risques d’intégrer ces comportements dans ton propre arsenal émotionnel. Tu deviens, en somme, ce que tu adores.
  6. Stagnation Personnelle: Si suivre ton idole t’empêche de grandir, d’apprendre et de devenir la meilleure version de toi-même, alors cette relation est toxique. L’adoration passive ne remplacera jamais l’action proactive pour ta croissance personnelle.
  7. Dissipation d’Énergie: Chaque minute passée à suivre, à analyser et à adorer ton idole est une minute que tu aurais pu utiliser pour travailler sur toi-même. Cette dissipation d’énergie n’est pas seulement inutile, elle est carrément dangereuse pour ton bien-être à long terme.

Tu vois, suivre une idole peut sembler anodin au premier abord, mais les implications à long terme peuvent être catastrophiques pour ta croissance personnelle et ton bien-être.

Tu n’as qu’une vie, mon pote. Ne la gaspille pas à vivre dans l’ombre de quelqu’un d’autre. Lance-toi à la conquête de ta propre vie.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

Populaires à bord
BOX CONFIANCE
86%
Excellent
17€
box ton dev perso
88%
excellent
box webinaire
97%
excellent
Gratuit

à lire dans : Comportements Toxiques

  • pourquoi mentir mensonges et menteurs

    Pourquoi les gens mentent-ils ? Découvre les raisons principales du mensonge.

    Stéphane/
    19/02/2024
  • poison emotionnel

    chantage affectif ou dépendance affective, deux poisons émotionnels

    Stéphane/
    16/02/2024
  • quitter parents toxiques 1

    Comment un parent vire à la toxicité

    Stéphane/
    06/02/2024