Le guide pratique pour trouver du plaisir dans l’effort

Eh ouais, on a tous l’impression que l’effort, c’est synonyme de douleur, de galère, de sueur. Tu te dis surement que c’est le truc pépère réservé aux sportifs de haut niveau ou à ceux qui bossent 12h par jour. Sauf que nan, c’est pas ça du tout. L’effort, ça peut aussi être kiffant, fun, excitant même. Et oui, je dis bien excitant ! Tu te marres ? Attends deux secondes, tu vas voir, je vais te prouver ça. L’effort, mec, c’est pas seulement la galère.
plaisir effort

Hey! L’effort, c’est pas que la galère

Ok, avoue-le. Rien qu’en lisant le titre, t’as déjà envie de répliquer : « hey, mec, t’es sérieux là? » Parce que franchement, le plaisir et l’effort, c’est comme essayer d’associer huile et eau, y’a un truc qui cloche, non ?

Mais attend, reste là deux secondes, je vais te prouver que ce n’est pas une blague. Prendre du plaisir dans l’effort, pas seulement c’est possible, mais en plus, ça peut être génial.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Oui tu l’as bien lu. Génial. On est pas en train de parler d’une légende urbaine, d’un mythe, d’un truc qui n’arrive qu’aux autres. On parle de toi, de moi, de tout le monde. Parce que l’effort, c’est rien de plus qu’une manière de repousser ses limites, de devenir une meilleure version de soi-même. Et c’est là que ça devient fun.

Redéfinir la notion de l’effort

Arrête de voir l’effort comme un colosse insurmontable, une montagne de douleur et de souffrance. C’est pas un ennemi ! L’effort, c’est juste quelque chose qui te pousse à sortir de ta zone de confort. Et c’est quoi la zone de confort ? C’est ce petit cocon douillet où tu te reposes, tranquille, et où rien ne change.

Tu vois, l’effort, c’est comme un bon vieux pote qui te donne un petit coup de pied aux fesses pour que tu arrêtes de ronfler sur ton canapé et que tu te bouges un peu.

Évidemment, ça va te demander du travail. Mais, hey, personne n’a dit que ça serait facile. La clé c’est de voir cet effort comme un défi, comme une chance de te prouver à toi-même ce dont tu es capable. C’est excitant, non ?

Et le plaisir dans tout ça

Maintenant, tu dois te demander : « mais où est le plaisir dans tout ça ? » Patience, je vais y venir. Le plaisir, c’est pas quelque chose qui vient comme ça, sur un claquement de doigts. Non, le plaisir, c’est un truc qui se construit, qui se développe.

En commencant par surmonter un petit effort, tu ressens déjà un sentiment de fierté, de satisfaction. Ça, c’est du plaisir. Et si tu augmentes peu à peu le niveau de l’effort, eh bien le plaisir sera proportionnel.

Un dernier truc à comprendre : le plaisir ne vient pas de l’effort lui-même, mais de ce qu’il représente. Le fait de surmonter un défi, de se surpasser, de prendre conscience de ses propres capacités. C’est ça qui est grisant. Et c’est là que tu en viens à éprouver du plaisir dans l’effort.

Alors, prêt à chausser tes baskets, à sortir de ton confort et à te donner à fond ? Oui, ça va suer, ça va batailler, mais c’est pour la bonne cause : le plaisir d’avoir réussi, d’avoir été au bout de toi-même. Et ça, crois-moi, ça n’a pas de prix.

Alors fait le choix de l’effort et savoure le plaisir qui en découle. Parce que la vraie réussite, c’est pas de faire les choses sans effort. Non, la vraie réussite, c’est de faire l’effort… et d’y trouver son plaisir ! Alors, t’es prêt ?

Goûter au plaisir de l’effort, c’est possible

T’es peut-être sceptique à l’idée de t’imaginer en train de suer à grosses gouttes et de kiffer ça. Et je te comprends. Mais crois-moi, une fois que tu auras goûté à ce sentiment d’accomplissement qui suit l’effort, tu n’auras plus envie de revenir en arrière.

Pour commencer, faut que tu trouves ta passion. Que ce soit le sport, la musique, l’art, la danse, la cuisine, ou je ne sais quoi d’autre, ça doit être un truc qui t’allume, qui te fait vibrer. Un truc qui te donne envie de te surpasser, de t’améliorer.

Tu te dis peut-être « Ouais, mais moi, je suis pas doué ». Stop. Oublie cette idée. La douance, c’est pas la question ici. On parle d’effort. Et l’effort, tout le monde peut le faire. C’est juste une question de volonté, de persévérance.

Le plaisir après l’effort, ça existe vraiment

Une fois que tu auras choisi ton truc, ton domaine de prédilection, ce sera à toi de jouer. Il faudra que tu te donnes à fond, que tu te fixes des objectifs, que tu te mettes des défis. Et là, tu te rendras compte que l’effort, ce n’est pas juste une idée abstraite. C’est concret, c’est tangible. Tu vas le sentir dans tes muscles, dans ta tête, dans ton cœur.

Et quand tu auras fini, quand tu auras atteint ton objectif, quand tu auras relevé ton défi, tu te rendras compte d’une chose incroyable : tu kiffes ça. Tu kiffes ce sentiment de satisfaction, d’accomplissement. Tu kiffes ce bien-être qui envahit tout ton corps, qui fait vibrer tout ton être.

Et là, tu te diras que l’effort, finalement, c’est pas si mal que ça. Et que le plaisir qui en découle, c’est juste le truc le plus kiffant du monde.

Alors, maintenant, qu’est-ce que t’attends ? Bouge-toi, trouve ton truc, donne-toi à fond, et découvre le plaisir de l’effort. Parce que, crois-moi, une fois que tu y auras goûté, tu ne pourras plus t’en passer.

En conclusion

Bouge-toi, trouve cette passion qui te fera vibrer. N’aie pas peur de suer, de te donner à fond, de repousser tes limites. L’effort, c’est pas que de la transpiration et des muscles qui tirent.

C’est une sensation d’accomplissement incroyable, un sentiment de fierté qui te fait te sentir invincible. C’est ça qui est kiffant, c’est ça qui donne envie de recommencer, encore et encore. Oublie l’idée que tu n’es pas doué, oublie la peur de l’effort. L’important, c’est pas le résultat, c’est le chemin que tu fais pour y arriver.

Alors, ose. Ose te lancer, ose te surpasser, ose goûter au plaisir de l’effort. Parce que je te le dis, une fois que tu y auras goûté, tu ne pourras plus t’en passer. C’est une drogue, une addiction, mais une addiction saine, bénéfique.

C’est pas juste une question de sport ou de domaine précis, c’est une façon de vivre. Alors, t’es prêt à essayer ? À goûter au plaisir de l’effort, à découvrir cette sensation incroyable d’accomplissement ? Parce que je te le promets, tu ne le regretteras pas.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

à lire dans : Les actualités

  • peur de l engagement

    Comment reconnaître les symptômes de la peur de l’engagement ?

    Stéphane/
    27/02/2024
  • peur de vieillir

    Comment surmonter ta peur de vieillir

    Stéphane/
    27/02/2024
  • emotion sensation perception

    distinguer les émotions, les sensations et les perceptions

    Stéphane/
    26/02/2024