WhyIsLifeCroissance personnelleBien êtreVoir la vie du bon côté, le guide pratique

Voir la vie du bon côté, le guide pratique

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Eh mon pote, c’est quoi ton problème ? T’en as pas marre de broyer du noir non-stop ? J’en peux plus de ta mauvaise humeur constante ! Tu râles tout le temps, t’attires que des problèmes. Pourquoi t’es si pessimiste, hein ? Vas-y, jette ces putains de lunettes noires et apprends plutôt à déguster chaque jour avec positivité mec.
voir le vie gris

Aux chiottes, les lunettes noires, frère !

Pote, pourquoi tu te laisses toujours envahir par les vagues de négativité, pourquoi passer ta vie et ton temps à broyer du noir hein ?

T’as les lunettes noires H24 ou quoi ? Je te vois avec cette foutue mine renfrognée à baver sur tout ce qui t’entoure. Ta situation actuelle, ton taf, ta vie en général, tout est moche pour toi. Ah mais oui ! Il fait moche, tant qu’à faire !

Ton pessimisme, tu le portes comme un boulet autour du cou, t’es jamais content putain ! On te donne un citron, tu râles que ce n’est pas une orange. On te donne une orange, tu chouines que tu préférais un citron. À l’instant où tu ouvres les yeux le matin, c’est comme si tu cherches le truc qui va te foutre de mauvais poil.

Et tu te demandes pourquoi tu t’attires tous les problèmes ? C’est simple pote, t’es un véritable aimant à merde avec cette attitude ! Les ondes négatives que tu craches sans arrêt t’attirent des soucis comme un aimant attire du fer. Et les seules opportunités que tu vois, ce sont celles qui sont jumelées avec des problèmes. Tu crois vraiment que c’est comme ça que tu vas avancer ?

Apprends à dire merci, connard

Bon, assez de baratin. Tu veux vraiment arrêter de chialer comme une madeleine et commencer à voir le verre à moitié plein ? C’est bien simple, apprends à dire merci. Oui, tu m’as bien entendu, “merci”. C’est con, mais c’est efficace.

Au lieu de râler que tu te réveilles le matin, tu devrais déjà être reconnaissant pour le fait d’avoir un réveil qui fonctionne. Puis, va remercier ton bol de céréales. Oui, ça peut paraître idiot, mais ça te garantit un petit-dèj à boulotter. Remercie le soleil, ou la pluie, ou le vent, car sans eux la Terre serait un désert stérile. Remercie ton taf, parce qu’il te permet de payer ton loyer et de manger chaque jour.

Commence aussi à prendre le temps d’apprécier les petites choses de la vie : le sourire d’un inconnu, un bon repas, le fait d’avoir une maison, un job, des amis, une famille.

Bon, c’est sûr que ta vie n’est pas un arc-en-ciel de licornes qui font caca des pépites d’or. On a tous des problèmes, merde ! Mais il ne tient qu’à toi de choisir comment y réagir.

Tu peux continuer à regarder tout en noir et à râler à la moindre contrariété, ou alors tu peux choper le taureau par les cornes et décider de voir la vie de manière positive. Fais-toi violence, pote, parce que je te le dis, si tu changes pas, t’es plus dans la merde qu’un rat dans une piscine.

Garde en tête, à chaque instant, que la vie est une sacrée traînée qui te met à l’épreuve, mais aussi une douce mère qui t’offre des belles opportunités. Fais gaffe à ne pas passer à côté parce que tu étais trop occupé à râler.

Et surtout, arrête de toujours voir les choses sous leur angle le plus moche, car, comme on dit, “la nonne qui ne voit que les péchés du monde n’est pas une bonne nonne, mais une nonne constipée”.

Ouvre grands tes mirettes, p’tit con !

Alors, raconte-moi pas que t’as pas le temps de changer ta vision des choses, mon pote. Le temps, c’est exactement ce que tu as ! Tu l’as pour râler, te plaindre et gâcher ton énergie sur des conneries. Alors t’as aussi largement le temps d’apprécier ce que t’as, de savourer les petites choses et de faire ton lit avec une attitude positive.

T’en as pas marre de toujours te laisser balader par tes problèmes? D’accepter que tes journées soient dictées par les galères plutôt que par ce qui te fait kiffer? Il est grand temps de secouer ce cocotier de tristesse et de retrouver le sourire.

Les galères, c’est sûr, elles sont là. Mais putain camarade, c’est pas une raison pour te laisser marcher sur les pieds. Tu peux soit te résigner à avoir une vie de merde, soit choisir de saisir la chance qui se présente, la choper à pleines mains et la mâcher à pleines dents.

Mais pour ça, il faut que tu vises plus haut que le lambeau de viande hachée que tu es devenu. Tiens-toi droit, respire un grand coup et ouvre grands tes yeux sur le monde qui t’entoure. T’inquiètes pas, le monde est pas juste rempli de raclures et de merdes, même si tu y crois dur comme fer.

Y’a aussi des gens qui rigolent, des sourires, des regards pleins de tendresse. Y’a le vent qui caresse les arbres, la pluie qui fait scintiller les rues, et ces petits oiseaux qui chantent comme des dieux grecs.

Y’a les amis qui t’accompagnent dans tes galères, la famille qui te soutient et les collègues qui te tirent la langue mais qui sont là quand ça va mal. Y’a ce café qui t’attend chaque matin et cette bière qui t’accompagne chaque soir.

Alors, au lieu de toujours regarder ton verre à moitié vide, fais un effort pour voir qu’il est aussi à moitié plein. Et si c’est dur, ben putain, force-toi. Parce que si tu restes planqué derrière tes lunettes noires, tu verras jamais le soleil qui brille, p’tit con !

Allez, file maintenant, t’as du boulot. Te reconstruis pas un bunker de tristesse. Va plutôt cueillir l’occasion de rendre ta vie plus agréable, de comprendre que la vie, c’est pas que des problèmes, mais aussi des joies et des plaisirs.

Et avant tout, n’oublie jamais : “un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté.” Allez, hop, maintenant décolle et sois cet optimiste, bordel de merde !

En conclusion

Fallait que quelqu’un te le dise en face, ma vieille. Changer de perspective, c’est pas qu’un truc de bobo, c’est l’antidote pour virer la grisaille de ta vie. Y’a que toi qui peut prendre la décision de voir le bon dans ta vie, de chasser la négativité et de lever le cul pour prendre en main ton bonheur. T’as tout ce qu’il faut, t’as juste besoin de te décider. T’as compris, p’tit con ?

Oui, la vie est un casse-tête parfois, mais ne te laisse pas écraser. Ouais, lève-toi de ce fauteuil confortable de lamentation, et regarde autour de toi. La vie est pleine de surprises, d’opportunités et de belles choses si tu prends le temps de les chercher. Alors, au lieu de te concentrer sur ce qui cloche, ouvre grands tes yeux et ton cœur pour voir le bon, et pour voir que tout ne tourne pas autour de toi.

Pense à toi et aux autres avec le même amour, le même respect. C’est bon de rire, de câliner, de s’étirer au soleil et de se sentir vivant. Et en fin de compte, c’est pas si compliqué, si tu te lèves chaque matin en te disant que la journée va être bonne, elle le sera. Alors, t’as pigé, p’tit con ou faut te le dire en quelle langue ?

partage avec tes amis ou collègues, merci (:

stephane briot whyislife orange 2