WhyIsLifeLes actualitésParler avec ses états intérieurs

Parler avec ses états intérieurs

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Découvre la puissance des états du moi pour trouver des solutions à tes problèmes
dialogue parent adulte enfant 3

J’ai déjà parlé des états du moi sur WhyIsLife, je ne vais donc pas m’attarder sur leur importance dans l’Analyse Transactionnelle.

L’objet de cet article est de comprendre comment ils fonctionnent et comment nous pouvons les utiliser pour nous aider à avancer dans le quotidien.

L’État du Moi Parent

dialogue parent adulte enfant 1

Imaginons que tu es au supermarché et tu vois quelqu’un qui laisse son caddie en plein milieu de l’allée.

Une voix à l’intérieur de toi gronde : « Quel irrespect ! Dans mon temps, on aurait jamais fait ça. »

Félicitations, tu viens de rencontrer ton Parent intérieur.

Il est plein de préjugés, de commandements et de conseils non sollicités. Et il juge. Oh, comme il juge.

L’État du Moi Adulte

Maintenant, disons que tu es face à un choix de carrière. Un taf qui paie bien mais que tu détesteras et un autre qui te fait vibrer mais dont le salaire fait grincer des dents.

Ton Adulte, c’est celui qui va peser le pour et le contre sans laisser les émotions ruiner la fête.

C’est comme Spock dans Star Trek, mais sans les oreilles pointues. Il est rationnel, c’est un problème-solveur.

C’est lui qui va dire : « Bon, si je prends le taf pourri, je pourrai économiser et faire ce que j’aime plus tard. Ou je pourrais vivre frugalement mais heureux maintenant. »

L’État du Moi Enfant

Et puis, il y a l’Enfant. Tu sais, cette petite voix qui te dit de manger une autre part de gâteau alors que tu es déjà rassasié. Ou celle qui boude quand tu te fais critiquer.

Ton Enfant, c’est ta spontanéité, ta créativité, mais aussi tes blessures et tes caprices.

La cohabitation

Les trois états du moi qui coexistent en toi comme une colocation un peu cheloue.

Le truc, c’est de savoir qui donne les ordres à quel moment.

Parce que si c’est ton Enfant qui pilote ta vie amoureuse ou tes finances, attends-toi à des montagnes russes émotionnelles.

À l’inverse, si c’est ton Parent qui dirige, tu risques de devenir cette personne qui passe sa vie à juger tout le monde, toi y compris, et ce n’est pas ta best life.

dialogue parent adulte enfant

Le dialogue des 3 états

Prenons une situation que beaucoup connaissent : tu as un travail qui paye bien, mais qui t’épuise mentalement et émotionnellement.

Tu penses sérieusement à tout plaquer pour suivre ta passion, qui est beaucoup moins sûre financièrement.

Le Parent commente :

Parent : « Laisser un bon travail pour un rêve incertain ? C’est irresponsable et naïf. Tu as des responsabilités. Que diraient les gens ? »

L’Enfant commente :

Enfant : « Je déteste ce job, il me rend malheureux. Je veux faire ce qui me passionne, tout de suite. On verra bien ce qui se passe après, non ? »

L’Adulte commente :

Adulte : « Je comprends que le job actuel n’est pas épanouissant et qu’il y a une passion qui appelle. Mais il y a des risques financiers à considérer. Peut-on trouver un moyen de concilier sécurité et passion ? »

Le Dialogue et l’Accord :

Adulte à Parent : « Je comprends ton besoin de sécurité et ta préoccupation pour notre réputation. Mais notre bien-être mental est tout aussi important. Pourquoi ne pas envisager un plan de transition vers notre passion, en conservant une certaine sécurité financière ? »

Adulte à Enfant : « Je sais que tu es impatient et que tu as soif de créativité et de liberté. Mais nous devons agir de manière réfléchie pour ne pas nous retrouver dans une situation financièrement instable. Peux-tu être patient si nous élaborons un plan concret pour suivre cette passion tout en assurant nos arrières ? »

Parent : « Un plan de transition, hein ? Ça pourrait être acceptable. Mais il faudrait des étapes claires et un filet de sécurité. »

Enfant : « D’accord, je peux patienter un peu si ça signifie que je pourrai faire ce que j’aime plus tard, mais il faut vraiment qu’on fasse quelque chose parce que je suis en train de mourir à petit feu ici. »

Sortie de crise :

Adulte : « Très bien, nous sommes tous d’accord sur un plan de transition. Je vais rechercher des options pour développer notre passion tout en conservant notre emploi actuel. Peut-être prendre des cours le soir ou pendant les week-ends ? On peut aussi mettre de l’argent de côté pour avoir un coussin financier. On réévaluera notre position dans six mois. »

Tout le monde a son mot à dire, tout le monde est entendu, et un plan d’action réaliste et centré sur un objectif clair est élaboré.

Quand le passé refait surface

Le passé est un sujet délicat, mais qui mérite d’être démêlé pour éviter de rester piégé dans un cercle vicieux. Essayons d’y voir plus clair avec les états du moi. Prêts ? Allons-y.

La Situation :

Tu es en couple depuis quelque temps, et tout se passe bien. Mais soudain, ton partenaire hausse le ton lors d’une dispute.

Cela te ramène immédiatement à une expérience traumatisante d’une relation passée où tu as été victime de violence verbale.

Le Parent commente :

Parent : « Tu vois ! Toutes les relations finissent mal. Tu n’as jamais su choisir les bonnes personnes. Tu devrais quitter cette situation immédiatement pour te protéger. »

L’Enfant commente :

Enfant : « Je me sens effrayé et vulnérable. Je veux fuir et trouver un endroit où je pourrai être en sécurité. Pourquoi suis-je toujours dans ces situations ? »

L’Adulte commente :

Adulte : « Je reconnais que cette situation ressemble à ce que nous avons vécu auparavant et que c’est effrayant. Mais nous sommes dans une nouvelle relation, et il faut évaluer les choses telles qu’elles sont aujourd’hui. S’agit-il d’un drapeau rouge ou d’une réaction émotionnelle exacerbée par notre passé ? »

Le Dialogue et l’Accord :

Adulte à Parent : « Je comprends ta volonté de me protéger, mais réagir de manière radicale peut nous priver d’une relation potentiellement saine. Peut-on prendre du recul et discuter avec notre partenaire de ce qui vient de se passer pour clarifier les choses ? »

Adulte à Enfant : « Je sais que tu es effrayé, mais nous sommes plus forts et plus sages maintenant. Ton alarme émotionnelle est précieuse, mais elle n’est pas infaillible. Donnons-nous la chance de comprendre ce qui se passe réellement. »

Parent : « D’accord, mais à la moindre répétition, nous devons sérieusement envisager de mettre un terme à cette relation pour notre bien-être. »

Enfant : « Si tu dis que nous allons gérer la situation et la clarifier, je te fais confiance. Mais je veux que tu prennes mes peurs au sérieux. »

dialogue parent adulte enfant 2

Sortie de crise :

Adulte : « Merci à tous les deux. Nous allons discuter calmement avec notre partenaire pour comprendre ce qui a causé cette montée de tension. Si cela devient un schéma, nous prendrons les mesures nécessaires pour nous protéger. Et nous consulterons également un professionnel pour nous aider à gérer les ombres de notre passé traumatique. »

Voilà comment, même face à un traumatisme, une discussion interne équilibrée entre tes états du moi peut te guider vers une action mesurée plutôt que réactionnaire.

Oui, le passé a de l’influence, mais tu as aussi le pouvoir de choisir ton présent et de construire un futur différent.

En guise de conclusion

Bien, alors qu’est-ce que tout cela nous enseigne ? Que tu n’es pas une seule voix, mais un chœur de différents états du moi qui cherchent tous à influencer le cours de ta vie.

Et plutôt que de les laisser se disputer la première place, pourquoi ne pas les diriger comme un chef d’orchestre ?

Que tu sois face à une opportunité risquée ou aux ombres lourdes d’un passé traumatisant, la clé réside dans la communication entre ces parties de toi.

Le Parent veut te protéger, l’Enfant veut te libérer, et l’Adulte veut te guider en toute rationalité.

Si tu peux apprendre à les faire dialoguer, à peser le pour et le contre sans laisser les émotions te submerger ou les dogmes te contraindre, alors tu tiens le stylo qui écrit le scénario de ta propre vie.

D’ailleurs, tu peux concrètement prendre un papier et un stylo pour poser ce dialogue par écrit.

Alors, pour terminer, arrête de te demander si tu es assez bon pour le monde qui t’entoure. Vis ta vie, tout simplement.

COMME Tu as kiffé, c’est le moment de le partager autour de toi

stephane briot whyislife orange 2

à lire dans : Les actualités

  • peur de rompre

    Je ne suis pas bien dans mon couple, mais j’ai peur de rompre

    Stéphane
    /
    18/06/2024
  • identite numerique

    identité en ligne : comment les relations virtuelles transforment qui tu es

    Stéphane
    /
    18/06/2024
  • business du developpement personnel

    4 Révélations sur le business du développement personnel

    Stéphane
    /
    18/06/2024

nouveau

Ras le bol de recevoir des mail ?

Alors, j’ai exactement ce qu’il te faut. Reçois les news du WhyIsLife via la messagerie Telegram, chaque soir, vers 21h00. Simple, rapide, gratuit.

Accès immédiat, simple et gratuit

prg confiance