La méthode Briot : pourquoi c’est utile, et pourquoi ça marche

Eh toi ! Faut qu’on parle. T’as peut-être l’impression que je t’agresse, que je cherche à te pourrir ton petit confort pépère. Ben t’as pas tout à fait tort. Sauf que ce n’est pas pour l’fun, crois-moi. J’arrête pas de te rentrer dedans pour une seule et bonne raison : te secouer un bon coup. Allez, accroche-toi et laisse-moi te filer mon explication.
methode briot whyislife

Pourquoi je te rentre dedans ? Pas par plaisir, mais pour te secouer !

Ouais, je te rentre dedans et je fais pas dans la dentelle. T’as peut-être un peu l’impression que je te fais la morale, hé bien… non. C’est juste une méthode, une façon comme une autre, de te faire réagir, de te pousser à sortir de ta bulle, de ton petit confort.

Tu comprends pas ? Laisse-moi te dire un truc : on vit dans un monde où les gens soit passent leur temps à se plaindre, soit s’endorment sur leurs lauriers, un monde où faire sa place tient du parcours du combattant.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Tu veux rester dans la masse, être un mouton de plus dans le troupeau ? Parfait, si c’est ça qui te botte. Moi, je préfère ceux qui osent, qui s’affirment, qui bousculent un peu les codes.

Tu trouves que je suis dur parfois, que je t’accable, que je suis toujours sur ton dos ? Tu peux penser ce que tu veux, chacun son truc. Mais n’oublie pas que c’est justement en te bousculant que je cherche à faire sortir le meilleur de toi.

En fait, tu sais pourquoi ça marche ? Parce qu’on a tous besoin d’une petite claque de temps en temps !

Et n’imagine pas que je tire un quelconque plaisir à te rentrer dedans. C’est juste que, dans le fond, t’en as besoin. On en a tous besoin. Besoin d’un peu d’électricité pour nous réveiller, pour nous rappeler qu’on est vivants, qu’on a des ressources, des capacités, qu’on est pas juste des pions sur un échiquier. Mon vrai kiff, c’est quand tes yeux se mettent à briller, quand tu piges, et que tu passes à l’action, là, je kiff grave.

lkd portait

Je te rentre dedans, je te bouscule, je te secoue, et t’aimes pas ça. Normal. Après tout, pourquoi apprécierais-tu d’avoir quelqu’un qui remet en cause tes choix en permanence ? Mais laisse-moi te dire une chose : c’est en acceptant de te prendre une claque que tu te redresses, que tu apprends à rebondir, que tu te surpasses.

Parce que voir les choses bien en face, c’est douloureux. C’est comme un miroir qui te refléterait tes défauts en gros plan. Ça pique, ça blesse, mais au final, ça te fait grandir, ça te fait prendre conscience de ce qui ne va pas, pour être plus fort, pour aller plus loin.

Tu vois, mon rôle, c’est pas de te mâcher le travail, de te prend par la main, de te consoler et de te dire que « tout va bien se passer ». Non, y’a des déjà des milliers de coachs qui font ça, et ça marche ? Pas vraiment ! Plus ça va, plus y’a des gens qui vont mal, c’est quoi le délire ?

Alors, moi, mon rôle, c’est d’être là, de te secouer un peu, de te pousser dans tes retranchements, de te montrer le bon chemin, même s’il est pavé de difficultés. Parce que, chez bien des gens, c’est seulement en voyant le pire que tu peux espérer le meilleur.

Je vais pas te mentir, c’est pas toujours une partie de plaisir pour moi non plus. Parfois, je me demande pourquoi je m’obstine, pourquoi je continue à te rentrer dedans sans arrêt. Mais quand je te vois évoluer, quand je vois que tu te surpasses, que tu te sors les doigts du c…, là je me dis que tout ça en vaut la peine.

Alors, ouais, je te rentre dedans, encore et encore, parce que je sais que c’est ce qui marche, que c’est ce qui te fait avancer. Et tu sais quoi ? J’ai pas l’intention d’arrêter de sitôt. Alors prépare-toi, parce que tant que t’auras pas compris, je serai toujours là, prêt à te rentrer dedans, à te bousculer, à te secouer. Tu peux compter sur moi pour ça !

Ho rassures toi, je sais aussi me poser, écouter, trouver les mots justes, j’suis pas le Sergent Instructeur qui ne fait que beugler, non. C’est bien plus subtil que ça tout de même, lis donc mes réponses aux commentaire sur Facebook par exemple, tu verras bien par toi même (:

Mais n’oublie pas, mon gars, je fais ça pour toi, pas pour moi.

N’ose pas croire que c’est facile pour moi de te voir gueuler, de te voir aigri et de te voir te rebeller ! Et tu sais quoi ? Ca me fait chier, mais ça me fait bien plus chier de te voir stagner, sans ambition, sans détermination, comme un légume qui attend simplement de pourrir.

Les gens comme toi, j’en ai vu des tas. Certains ont laissé tomber, ils ont fait comme toi : ils ont pris la facilité, ils ont suivi les autres moutons. Mais y’en a d’autres, hein ! Y’en a qui se sont secoués les burnes, y’en a qui ont pris leur vie en main. Y’en a qui ont accepté la claque, se sont relevés et ont dit « vas-y mec, rends-moi plus fort ! ». Et tu sais quoi ? Ces gars-là, aujourd’hui, ils sont au top.

Ne dis pas que j’en fais trop, parce que, crois-moi, je pourrais en faire bien plus. Si je te rentre dedans, c’est pour te pousser à être ce que tu n’es pas encore, mais ce que tu peux devenir. Pour te faire ouvrir les yeux et te montrer que tu peux changer, qu’il te suffit de te bouger le cul un peu.

Quelques clients qui sont passés entre mes mains

Tu veux savoir ce que les gens pensent de ma méthode ? Que ce soit des particuliers, des entrepreneurs, que ce soit pour du coaching ou une formation, voilà comment ils ont ressenti ma méthodologie.

Lyz Basse

Inscrite à la Tribu Live Mentor, j’ai suivi des présentations inspirantes, avec un effet AVANT/APRES totalement surprenant. J’arrive le cerveau remplit de questions / hésitations, pour finalement ressortir avec une approche nouvelle, authentique qui donne un bon coup de BOOST! Avec son naturel, Stéphane, sais mettre en mot tout ce qui nous turlupine; il nous apprend à penser autrement pour avancer dans notre projet entrepreneurial, c’est vraiment du plus plus plus, de bénéficier de ses connaissances.

Lyz Basse
Verified

Nicolas Vidal

Stéphane est à l’écoute et de bon conseil. J’ai beaucoup apprécié de travailler avec lui. Beaucoup d’humour et d’empathie.

Merci Stéphane !

Nicolas Vidal
Verified

Christelle Jeannette

Je trouve les interventions de Stéphane très enrichissantes. J’aime son tempérament. Il parle « vrai », et nous pousse sans cesse à la réflexion.

J’apprends énormément grâce à lui.

Christelle Jeannette
Verified

C’est pas un jeu, p’tit gars, c’est la vie ! C’est la réalité pure et dure. C’est un combat de tous les jours pour ne pas se laisser bouffer par la routine, pour ne pas devenir un mouton de plus, pour rester soi-même, avec ses forces et ses faiblesses.

Je suis pas là pour te cajoler ou pour lécher tes plaies, je te l’aie dit, y’en a des tas qui font déjà ça, qui joue tes potes, et qui n’en n’ont rien à cirer de ce qui t’arrives ! Je suis là pour te montrer la réalité, pour te mettre face à tes peurs, tes doutes, tes failles. T’es pas d’accord ? Qu’est-ce que tu veux que je te dise, mon pote ? Si tu veux rester dans ta merde, reste-y, après tout, c’est ta vie à toi, c’est toi qui ressent toutes ces merdes.

Tu vois, cette douleur, cette frustration, cette colère que tu ressens quand je te rentre dedans, c’est exactement ce dont tu as besoin. C’est ça qui va te faire réagir, qui va te faire bouger, qui va te faire dire « merde, assez parlé, passons à l’action ! ». Tu sais pas comment ? T’inquiète, je serai là pour te montrer le chemin.

Ouais, je suis dur. Ouais, on n’est pas là pour s’apitoyer, va voir un autre coach pour ça. Accepter la douleur, oui, s’apitoyer, non. Parce que tant que tu es là à chouiner, d’une tu n’acceptes pas ta douleur, et de deux tu n’avances plus.

En conclusion

Si je suis dur avec toi, c’est uniquement parce que je crois en toi, en ton potentiel à devenir meilleur. Je te pousse, je te secoue, je te provoque, pas pour mon plaisir, mais pour t’aider à extirper de toi-même la personne que tu as la capacité d’être. C’est ça que tu dois comprendre. C’est pas de la méchanceté gratuite ou de la dureté injustifiée – c’est de l’amour, p’tit gars, de l’amour brut et sans fioritures.

Je sais bien que c’est pas la méthode la plus douce, j’en conviens parfaitement. Mais parfois, c’est en recevant un bon coup de pied au cul, en se prenant une baffe de réalité en plein visage, qu’on trouve enfin la force et le courage de se bouger, de se lever et d’affronter le monde.

Crois-moi, je ne fais pas ça pour moi, c’est pour toi… Alors maintenant, c’est à toi de jouer. C’est à toi de décider si tu préfères rester un mouton parmi les autres, ou si tu es prêt à devenir simplement toi, et si tu prêt à te respecter. J’te dis pas d’écraser le monde ou des conneries de ce genre, non. Juste, être toi, vraiment, sincèrement.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

à lire dans : Les actualités

  • peur de l engagement

    Comment reconnaître les symptômes de la peur de l’engagement ?

    Stéphane/
    27/02/2024
  • peur de vieillir

    Comment surmonter ta peur de vieillir

    Stéphane/
    27/02/2024
  • emotion sensation perception

    distinguer les émotions, les sensations et les perceptions

    Stéphane/
    26/02/2024