stephane briot whyislife articles

Stéphane Briot

Il n’est ni sûr ni honnête d’agir contre sa propre conscience. Me voici donc en ce jour. Je ne puis faire autrement.

Martin Luther

Repères

  • Autodidacte
  • Né en 1972 à Paris
  • J’ai vécu 18 ans à Marseille
  • Je vis à Tourcoing depuis 2022
  • En couple depuis 2003
  • Papa d’une puce née en 2009
  • Service militaire dans la Police nationale
  • Ancien Arbitre officiel de football
  • Formateur / Auteur / Conférencier / Coach
  • Avec le Why, j’accompagne les gens qui veulent évoluer depuis 2018. 

Pourquoi tu fais ce que tu fais ?

En voilà une bonne question !
Je n’ai pas choisi mon métier, dans le sens où ce n’est pas une vocation. Quand j’étais môme, le métier de coach n’existait pas encore en France, pas tel que nous le connaissons aujourd’hui.

Cependant, d’aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu comprendre « pourquoi » les gens pensaient et agissaient de telle ou telle façon. C’est quelque chose qui m’a toujours interpellé.

Alors, mon parcours m’a lentement conduit au coaching, tout en douceur. D’abord, j’ai créé un site qui parlait de « comment créer un site ».

Puis, peu à peu, j’en suis venu à parler des gens qui voulaient créer un site, de ce qui pouvait les bloquer, des embûches, des petits plaisirs à créer son site, à le promouvoir.

Ensuite, j’ai parlé des entrepreneurs, du marketing, comment utiliser le web pour faire connaitre et grandir son entreprise.

Et enfin, je me suis rendu compte que je souhaitais parler de l’Humain au sens large. Ainsi est né WhyIsLife.

Comment apprends-tu et progresses-tu ?

La lecture, la lecture, et la pratique. Je suis également mon premier client.

Du fait de mon enfance, j’avais des zones d’ombres à mettre en lumière. Je voulais avancer, comprendre, évoluer.

Pour cela, j’ai donc commencé à lire. Et j’ai été pris d’une envie d’en savoir plus, une envie qui n’est pas une passion, c’est plus profond que cela.

Je lis donc très régulièrement des ouvrages de développement personnel et de psychologie.

Et puis, forcément, la pratique, l’échange, qui permettent de progresser.

Ce qui te fait vibrer ?

La musique, le football, la photographie et la famille sont des choses qui me font ressentir des émotions.

Dans mon métier, ce sont ces moments où la connexion s’établit avec la personne en face, là où chacun sent qu’il se passe quelque chose, parce que nous venons de mettre la lumière sur un « truc ». C’est magique.

Ton sens et ta mission

Mon pourquoi s’établit ainsi : « Entendre et révéler l’humain pour chacun s’affirme à soi même ».

À quoi tu crois ?

Je crois que l’on peut toujours s’en sortir, s’accomplir, se réussir et réussir, peu importe d’où l’on vient. Je crois que l’on peut le faire tout en se respectant et respectant les autres.

Je crois que chacun est responsable de ses pensées, de ses actes, de sa propre vie. J’aurais aimé le croire plus tôt, ça m’aurait aidé tiens.

Je crois que les croyances ne sont que des croyances et que nous pouvons ainsi les modifier pour nos propres besoins (ce n’est pas facile, c’est possible).

Je crois que, malgré toutes les difficultés et les épreuves que nous pouvons rencontrer dans une vie, la vie vaut le coup d’être vécue.

Quelles sont tes sources d’inspirations ?

La vie, tout, rien. J’aime bien marcher nez au vent dans la rue, entendre ses bruits, ses sons, ses mouvements, regarder les couleurs, les formes et me laisser embarquer je ne sais où.

La musique, pour les émotions qu’elle véhicule, la façon dont elle peut aussi parfois soigner les blessures de l’âme.

Écrire est aussi quelque chose qui m’inspire. Poser les mots oblige à une réflexion particulière, à conscientiser et ordonner les émotions qui sont en soi. C’est un drôle d’exercice qui peut nous en apprendre beaucoup.