20 jeux psychologiques (et toxiques) sur les réseaux sociaux

Tu penses maîtriser les codes des réseaux sociaux ? Attends de voir cette liste de jeux psychologiques qui pullulent en ligne. Sauveurs, victimes et persécuteurs t’attendent
reseaux sociaux toxiques featured

Tu passes du temps sur les réseaux sociaux, n’est-ce pas ? Allez, avoue.

Entre deux vidéos de chats et le partage compulsif de memes, tu as sûrement remarqué que les interactions en ligne sont, disons, un peu tordues.

Ah, le merveilleux monde où tout le monde veut être aimé, validé ou tout simplement remarqué. Mais attention, ça ne se passe pas toujours comme dans un conte de fées.

Non, non, non. C’est plutôt un mélange explosif de drames, d’ego surdimensionnés et de jeux psychologiques que j’ai présenté ici.

Oui, des jeux, mais pas du genre amusant. Des jeux qui te manipulent, te rabaissent, ou pire, te font croire que tu as toujours raison.

Tu veux en savoir plus ? Accroche-toi, parce qu’on va plonger dans la psyché humaine façon réseaux sociaux. Ça va être délicieux, je te le promets et tu vas comprendre pourquoi les réseaux et tes croyances peuvent être particulièrement toxiques.

reseaux sociaux toxiques

Les 20 jeux les plus courants sur les réseaux

1. « Le Sauveteur non sollicité »

  • Position de départ: Sauveur
  • Description: Une personne donne des conseils non sollicités, en se présentant comme l’expert.
  • Gain: Sentiment de supériorité ou de contrôle.
  • Solution: Ignorer ou établir des limites claires.
  • Exemple: « Tu devrais vraiment faire du sport, ça t’aiderait. »

2. « L’éternelle victime »

  • Position de départ: Victime
  • Description: Poste constamment sur ses malheurs, cherche de la sympathie.
  • Gain: Attention et validation.
  • Solution: Ne pas nourrir le comportement, encourager à chercher de l’aide professionnelle.
  • Exemple: « Personne ne m’aime, la vie est injuste, le monde aussi. »

3. « Le Troll »

  • Position de départ: Persécuteur
  • Description: Provoque et dénigre les autres pour créer du conflit.
  • Gain: Sentiment de pouvoir et d’anonymat.
  • Solution: Ne pas réagir, bloquer l’utilisateur.
  • Exemple: « Ton avis est nul, tu es idiot. »

4. « Le Comparateur »

  • Position de départ: Victime
  • Description: Compare sa vie à celle des autres de manière négative.
  • Gain: Sympathie, validation.
  • Solution: Prendre conscience des biais de comparaison, se concentrer sur soi.
  • Exemple: « Regardez sa vie, pourquoi la mienne n’est-elle pas comme ça? »

5. « Le Fanatique »

  • Position de départ: Persécuteur
  • Description: Impose, avec force, son opinion aux autres, souvent avec agressivité.
  • Gain: Sentiment de supériorité.
  • Solution: Ignorer ou bloquer.
  • Exemple: « Si tu ne penses pas comme moi, tu es contre moi. »

6. « Le Mentor »

  • Position de départ: Sauveur
  • Description: Offre une « sagesse » en permanence, même lorsque ce n’est pas nécessaire.
  • Gain: Valorisation personnelle.
  • Solution: Décider si les conseils sont utiles ou non et agir en conséquence.
  • Exemple: « Tu devrais vraiment lire ce livre, il a changé ma vie. »

7. « Le Juge »

  • Position de départ: Persécuteur
  • Description: Critique les choix et comportements des autres.
  • Gain: Sentiment de supériorité.
  • Solution: Ignorer ou réaffirmer ses choix.
  • Exemple: « Tu manges de la viande? Quelle honte!« 

8. « Le Plaisantin »

  • Position de départ: Victime
  • Description: Utilise l’humour pour dévier de sujets sérieux ou problématiques.
  • Gain: Évitement de la confrontation.
  • Solution: Identifier et aborder le problème sous-jacent.
  • Exemple: « Haha, je suis toujours en retard, quelle surprise! »

9. « L’Exhibitionniste »

  • Position de départ: Victime
  • Description: Partage excessivement sa vie privée pour obtenir une réaction.
  • Gain: Attention.
  • Solution: Établir des limites et ne pas encourager le comportement.
  • Exemple: « Voici tous les détails de ma rupture douloureuse. »

10. « Le Faux Expert »

  • Position de départ: Sauveur
  • Description: Prétend avoir des connaissances ou compétences qu’il n’a pas.
  • Gain: Valorisation de l’ego.
  • Solution: Vérifier les informations, ne pas prendre les affirmations au pied de la lettre.
  • Exemple: « Je sais tout sur la nutrition, laisse-moi te dire ce que tu devrais manger. »

11. « Le Martyr »

  • Position de départ: Victime
  • Description: Sacrifie ses propres besoins ou désirs, puis se plaint de son sort.
  • Gain: Attention, validation.
  • Solution: Ne pas renforcer le comportement, encourager la personne à prendre soin d’elle-même.
  • Exemple: « Je fais tout pour tout le monde, et personne ne fait rien pour moi. »

12. « Le Négociateur »

  • Position de départ: Sauveur
  • Description: Propose constamment des solutions à des problèmes non exprimés.
  • Gain: Sentiment de compétence et de contrôle.
  • Solution: Ignorer ou indiquer que l’aide n’est pas requise.
  • Exemple: « Si tu as ce problème, tu devrais vraiment essayer ceci. »

13. « L’Instigateur »

  • Position de départ: Persécuteur
  • Description: Incite à la discorde en pitant les gens les uns contre les autres.
  • Gain: Divertissement, sentiment de contrôle.
  • Solution: Ne pas engager, identifier et éviter le jeu.
  • Exemple: « A a dit que B pense que vous êtes incompétent. »

14. « Le Curieux »

  • Position de départ: Victime
  • Description: Pose des questions intrusives pour attirer l’attention sur lui.
  • Gain: Attention, sentiment d’importance.
  • Solution: Ignorer ou mettre en place des limites claires.
  • Exemple: « Pourquoi n’as-tu pas d’enfants encore ? »

15. « Le Flambeur »

  • Position de départ: Persécuteur
  • Description: Se vante constamment de ses réalisations ou de sa richesse.
  • Gain: Validation externe, ego boosté.
  • Solution: Ignorer ou minimiser l’engagement.
  • Exemple: « J’ai encore gagné un prix, comme c’est surprenant ! »

16. « Le Pessimiste »

  • Position de départ: Victime
  • Description: Voit toujours le mauvais côté des choses, démoralise les autres.
  • Gain: Attention, validation de son point de vue.
  • Solution: Ne pas engager ou encourager une perspective plus équilibrée.
  • Exemple: « Ça ne marchera jamais, pourquoi même essayer ? »

17. « Le Moralistisateur »

  • Position de départ: Sauveur
  • Description: Utilise des arguments moraux pour imposer son point de vue.
  • Gain: Sentiment de supériorité morale.
  • Solution: Ignorer ou présenter des contre-arguments.
  • Exemple: « Une bonne personne ne ferait jamais cela. »

18. « Le Sceptique »

  • Position de départ: Persécuteur
  • Description: Remet toujours en question l’authenticité ou la véracité des autres.
  • Gain: Sentiment de supériorité intellectuelle.
  • Solution: Ne pas engager ou fournir des preuves, si nécessaire.
  • Exemple: « Ça me semble trop beau pour être vrai. »

19. « Le Fan »

  • Position de départ: Victime
  • Description: Idolâtre quelqu’un d’autre et dénigre ses propres qualités.
  • Gain: Sentiment d’appartenance, validation par association.
  • Solution: Encourager l’autonomie et la confiance en soi.
  • Exemple: « Je ne serai jamais aussi bon que X. »

20. « L’Auditeur sélectif »

  • Position de départ: Sauveur
  • Description: Écoute seulement ce qui renforce son propre point de vue.
  • Gain: Validation de ses croyances.
  • Solution: Encourager une écoute plus ouverte ou ignorer.
  • Exemple: « Tu vois, même cette célébrité est d’accord avec moi. »

Voilà ! Je suis certain que tu vas en reconnaitre quelques uns. Flippant n’est-ce pas ? Hé oui !

Désormais, tu sais à quoi t’en tenir, et tu sais pourquoi l’excès de réseaux sociaux peut s’avérer toxique.

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Débloque ton potentiel caché et ouvre la porte à tes rêves

à lire dans : Comportements Toxiques

  • pourquoi mentir mensonges et menteurs

    Pourquoi les gens mentent-ils ? Découvre les raisons principales du mensonge.

    Stéphane
    /
    19/02/2024
  • conflit parents

    Impact de la dispute de tes parents sur toi

    Stéphane
    /
    22/03/2024
  • poison emotionnel

    chantage affectif ou dépendance affective, deux poisons émotionnels

    Stéphane
    /
    16/02/2024