ton partenaire est-il vraiment un pervers narcissique

Alors toi, tu te réveilles, et tu te dis « Mon partenaire est un pervers narcissique ». Hé ho, t’es sûr de toi là? C’est pas un truc qu’on lâche comme ça. Ok, cette histoire de pervers narcissique est tendance. Le moindre truc de travers et hop, tu balances cela. J’en ai vu quelques-uns, ce n’est pas marrant. Mais attention, tous les connards ne sont pas pervers narcissiques! Ta meuf qui débarque soûle à 4h du mat sans réponse à ton message n’est pas non plus dingue. Non, mec, c’est bien plus complexe. Et la vraie question c’est : es-tu dans une relation destructrice?
partenaire pervers narcissique

Tes yeux s’ouvrent sur la réalité

On discute, toi et moi, comme deux potes autour d’une bière. Et là, je te vois venir : « Je crois que mon partenaire est un pervers narcissique. » Mais attends, t’es sûr ou t’es à côté de la plaque ? C’est pas un terme qu’on jette comme ça, mec.

Les pervers narcissiques, c’est le truc à la mode. On en parle dans les émissions télé, dans les magazines féminins. Alors forcément, dès que ton partenaire te fait une crasse, tu te dis : « C’est ça ! Il/elle est pervers narcissique ! » On se connait, tu le sais que j’ai bossé avec des cas comme ça. Et c’est pas joli-joli à voir.

Pourtant, ne va pas croire que tous les salauds sont des pervers narcissiques. Ou que ta partenaire qui rentre bourrée à 4 heures du matin sans répondre à ton message est un malade mental.

Non. C’est plus subtil que ça, mon pote. Et la vraie question à poser serait : Es-tu dans une relation destructrice ?

Comment détecter la perversité narcissique?

Fais gaffe à toi, je ne te dis pas que ton partenaire est un ange. Peut-être qu’il/elle est réellement un pervers narcissique. Faudrait savoir reconnaître les signes.

Tu te sens constamment coupable? Tu as l’impression que tout est toujours de ta faute? Que tu n’es jamais assez bien? Quelque chose tourne pas rond.

Un pervers narcissique, il/elle est expert à te manipuler, à te faire croire que tu es le problème.

Peut-être qu’il/elle fait du « gaslighting ». C’est une technique de manipulation pour te faire douter de ton jugement. Il/elle nie des faits évidents, change constamment d’histoire, te fait sentir fou/folle.

Et ton estime de toi alors, elle ressemble à quoi? Un pervers narcissique va lentement mais sûrement démolir ton estime de toi. Tu te sens comme une merde? Alerte rouge, mon pote.

Je pourrais te raconter l’histoire de Sophie, une de mes clientes. Son mec, c’était un vrai tyran. Il la critiquait tout le temps, la rabaissait devant ses amis. Un jour, elle est venue me voir. Elle se sentait tellement nulle, elle croyait même qu’elle méritait ce traitement.

Mais, attends, avant de crier au loup, regarde bien. Parfois, on confond perversité narcissique avec un gros égo ou un manque de maturité. Un pervers narcissique ne sera pas tout le temps un salaud. Il peut même être charmant, c’est ce qui rend le truc encore plus retors.

Sache que je suis là pour toi, mec. On est dans la même équipe. Si tu sens que ta relation te détruit plus qu’elle ne t’aide, viens me parler. On va trouver une solution, ensemble. Parce que tu mérites mieux que ça. Tu mérites d’être aimé et respecté, pour qui tu es vraiment. Ne laisse personne te faire croire le contraire.

Les causes : pourquoi est-on un pervers narcissique ?

Tout d’abord, détends-toi un peu, pose ta bière et écoute. Pourquoi devient-on un pervers narcissique ? C’est un bon point de départ. Les experts pensent que c’est un mélange de plusieurs facteurs, souvent lié à l’enfance du bonhomme ou de la bonnasse en question.

Si ton partenaire a vécu une éducation en mode sergent instructeur, tu sais, du genre : « Tu seras le meilleur ou rien », ou s’il/elle a été blessé(e) durant son enfance, il y a des chances que son petit cœur se soit renfermé sur lui-même.

C’est triste, mec, mais c’est la réalité : beaucoup de pervers narcissiques ont souffert, ne savent pas gérer leurs émotions et utilisent leur partenaire comme punching-ball émotionnel. C’est naze, mais c’est comme ça.

Les conséquences : c’est grave, docteur ?

Reprends ta bière, parce que ça, ça va te faire mal. Les conséquences d’une relation avec un pervers narcissique sont souvent brutales. Dépression, anxiété, problèmes de sommeil, problèmes de santé mentale, tu risques de prendre cher.

Sans parler du coup que ça peut porter à ta confiance en toi. T’es quelqu’un de bien, mais après une relation avec un pervers narcissique, on a souvent l’impression d’être au fond du trou. C’est normal, mec, c’est normal.

Et je ne te parle même pas des conséquences pour tes proches. Voir quelqu’un qu’on aime se faire maltraiter, c’est dur. ça fait mal.

On fait quoi alors ?

Pour commencer, si tu te reconnais dans ce que je te dis, faut agir. C’est pas en restant assis sur ton cul que ça va s’arranger. Alors bouge-toi, et va chercher de l’aide.

Parle-en à quelqu’un, demande de l’aide à un pro. Je suis là pour toi, mais là, faudrait voir à pas trop déconner non plus. On parle de ta santé, de ta vie, merde !

Il existe des endroits où tu peux aller, des associations, qui pourront t’aider à sortir de cette merde. Alors, fais-le. Pour toi, d’abord, et ensuite pour les autres. Parce que c’est toi qui compte avant tout.

Et tu vois, cette bière qu’on est en train de siroter, j’aimerais bien qu’on puisse la boire tranquillement, sans avoir à parler de ces conneries. Alors, reprends-toi, et fais ce qu’il faut.

Ta santé mentale, camarade, c’est précieux. Plus précieux que n’importe quelle relation toxique. Tu mérites mieux. Alors fais-toi respecter, et bazarde cette pourriture hors de ta vie.

En conclusion

Je crois qu’on peut dire que devenir un pervers narcissique, c’est pas forcément une histoire de choix. C’est plus une accumulation d’expériences de merde, de blessures et de manque de modèles équilibrés. T’es d’accord ? Attends, ça veut pas dire que tu tout accepter, tout pardonner hein ! T’es pas la serpillère ou la poubelle émotionnelle de ta moitié, y’a des limites à imposer.

Et crois-moi, c’est dur, mec, mais il faut que tu réalises que t’es tombé dans la gueule du loup. Ton partenaire, c’est pas juste un connard ou une conne, c’est quelqu’un qui est malade.

En plus, tu sais quoi ? Si tu continues comme ça, tu vas finir par sombrer. Depuis le temps qu’on en parle, tu dois bien te rendre compte que te noyer dans l’alcool ou au boulot, ça va pas résoudre le problème. Il faut que tu prennes ta vie en main.

L’oeil du coach

Alors, c’est toi, tu penses que ton partenaire est un pervers narcissique? Tu sais ce que je te dis? Peut-être que tu es dans le vrai, mais aussi, tu peux très bien te planter. Tout le monde a un côté sombre, ça ne veut pas dire que tu es avec un névrosé.

Si tu te sens constamment coupable, que ton estime de toi est à ras les pâquerettes, là peut-être qu’on touche du doigt le problème. Ou alors, ta moitié peut juste avoir un égo surdimensionné. Dans tous les cas, je suis là, avec toi pour y voir plus clair.

C’est pas tout, réfléchis, pourquoi ton chéri(e) se comporterait comme un salopard ou une garce? Peut-être à cause d’une enfance gâchée ou d’une éducation à la dur… Le résultat? Pour protéger le petit cœur qui bat dans sa poitrine, il/elle s’attaque à toi verbalement. C’est alarmant, et ça craint pour toi.

Franchement, si tu es avec un pervers narcissique, attends-toi à mal digérer. Possibles conséquences : dépression, anxiété, problèmes de sommeil et j’en passe. Si tu n’as plus confiance en toi, c’est probablement ça. Et ça fait mal aussi pour ceux qui t’aiment.

Là, si tu te reconnais dans ce portrait, sors-tu de ton confort et bouge-toi. C’est pas en restant dans ton canapé que tu vas t’en sortir. Cherche une oreille bienveillante, une aide professionnelle, moi je suis là pour toi.

Mais là, on ne rigole plus, il faut que tu prennes soin de toi. Va voir les associations, elles sont là pour ça. Je pense que j’aimerais bien boire une bière avec toi en toute tranquillité, sans discuter de ces trucs affligeants. Alors reprends-toi en main. Fais-le pour toi.

Tu sais, un pervers narcissique, c’est plutôt une victime de circonstances qu’un choix délibéré. On est d’accord, non? Il se peut que tu te sois fourré dans un sacré merdier.

Arrête de te réfugier dans l’alcool ou le boulot, ça ne résoudra rien. Tu mérites du respect, débarrasse-toi de ce toxique. Alors, fais ce qui est nécessaire. Bouge-toi, mec, tu le vaux bien.

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.
Pour mieux te connaitre
front box tests de personnalite 3

Où en-tu dans ta vie ?

le test pour faire le point sur ta vie
93%
test confiance

Quel est ton niveau de confiance en toi ?

Et ta confiance en toi, t’en es où
88%

à lire dans : Les actualités

  • vice affectif

    Qu’est-ce que le vide affectif ? Comprendre et gérer ce sentiment de manque émotionnel

    Stéphane
    /
    10/04/2024
  • vivre relation virtuelle

    Attention aux dangers des relations en ligne

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • sexe et religion

    la Religion et la sexualité

    Stéphane
    /
    03/04/2024

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Le bonheur, c’est une question de confiance en soi. La confiance, c’est ce qui t’aide à voir la vie du bon côté, ce qui te pousse à croire à en toi, ce qui t’aide à déplacer tes montagnes. Le plein de confiance, c’est ici.