Qu’est-ce qu’une question ?

Poser une question est un art plus délicat qu’il n’y parait. Voici donc le guide ultime pour apprendre à poser LA bonne question.
IMG 6935

Une question est une phrase ou une expression utilisée pour demander des informations, des éclaircissements ou des détails sur un sujet particulier.

À quoi sert une question ?

Les questions sont souvent posées pour obtenir une réponse qui apporte des connaissances ou une compréhension supplémentaire.

Elles peuvent être formulées de différentes manières, selon la langue et les règles grammaticales.

Les questions sont un moyen essentiel de communication entre les individus et jouent un rôle important dans l’apprentissage, la résolution de problèmes et l’établissement de relations interpersonnelles.

Quels sont les types de questions ?

Les questions peuvent être classées en différentes familles ou catégories en fonction de leur objectif, de leur structure et de la nature des réponses attendues.

Voici quelques-unes des principales familles de questions :

Questions ouvertes

Ce sont des questions qui permettent une réponse détaillée et ne se limitent pas à un choix binaire.

Elles commencent souvent par des mots tels que

  • « comment »,
  • « pourquoi »,
  • « qu’est-ce que »,
  • « dans quelle mesure »
  • « de quelle manière ».

Par exemple, « Comment as-tu résolu ce problème ? »

Questions fermées

Ce sont des questions qui appellent généralement une réponse courte et précise, comme « oui » ou « non », un choix parmi des options données, ou une information factuelle spécifique.

Par exemple, « Avez-vous terminé le rapport ? » ou « Quelle est la capitale de la France ? »

Questions rhétoriques

Ce sont des questions posées sans attendre de réponse réelle, souvent pour faire passer un message, exprimer une opinion ou provoquer une réflexion.

Par exemple, « Qui ne voudrait pas d’une vie meilleure ? »

Questions à choix multiples

Ce sont des questions qui proposent plusieurs réponses possibles parmi lesquelles le répondant doit choisir.

Elles sont courantes dans les enquêtes, les tests et les sondages.

Par exemple, « Quelle est la couleur du soleil ? a) Vert, b) Rouge, c) Jaune, d) Bleu. »

Questions hypothétiques

Ce sont des questions qui explorent des situations imaginaires ou théoriques, souvent pour évaluer la pensée créative, les préférences ou les valeurs. Par exemple, « Si vous pouviez voyager dans le temps, où et quand iriez-vous ? »

Questions de sondage ou d’opinion

Ce sont des questions qui cherchent à connaître les opinions, les attitudes ou les préférences des individus.

Par exemple, « Quel est votre film préféré ? »

Questions de clarification

Ce sont des questions posées pour obtenir des informations supplémentaires ou une meilleure compréhension d’un sujet ou d’une déclaration.

Par exemple, « Pourriez-vous expliquer comment cette application fonctionne ? »

Qu’est-ce qu’une bonne question ?

Une bonne question est celle qui remplit efficacement son objectif en obtenant les informations, les réponses ou les réflexions souhaitées.

Ainsi donc, nous pouvons définir les caractéristiques d’une bonne question :

Clarté

Une bonne question doit être claire et compréhensible, sans ambiguïté. Cela permet au répondant de comprendre ce qui est demandé et de fournir une réponse appropriée.

Précision

Les questions doivent être précises et ciblées pour obtenir les informations ou les réponses spécifiques souhaitées. Évitez les questions trop générales ou vagues qui pourraient entraîner des réponses imprécises ou peu utiles.

Pertinence

Les questions doivent être pertinentes par rapport au sujet de la conversation ou à l’objectif recherché. Poser des questions sans rapport avec le contexte peut dérouter ou frustrer le répondant.

Respect

Une bonne question doit être formulée avec respect et considération pour le répondant. Évitez les questions qui pourraient être perçues comme impolies, offensantes ou trop intrusives.

Ouverture

Les questions ouvertes encouragent souvent des réponses plus détaillées et réfléchies, ce qui peut conduire à une compréhension plus approfondie et à des discussions plus enrichissantes.

Simplicité

Les questions simples sont souvent plus efficaces que les questions complexes ou enchevêtrées. Essayez de vous concentrer sur un seul point à la fois et d’éviter les questions à tiroirs.

Adaptabilité

Une bonne question doit être adaptée au contexte, à la situation et au public. Prenez en compte les connaissances, les expériences et les intérêts de la personne à qui vous posez la question.

Peut-on poser toutes les questions ?

Il est techniquement possible de poser toutes sortes de questions, mais il est important de considérer le contexte, le public et l’objectif avant de le faire.

Certaines questions peuvent ne pas être appropriées ou acceptables en fonction de la situation, de la relation avec le répondant et des normes culturelles ou sociales.

Voici quelques points à garder à l’esprit avant de poser une question :

Respect

Veillez à poser des questions qui respectent la vie privée, les sentiments et les croyances des autres personnes.

Évitez les questions qui pourraient être perçues comme impolies, offensantes ou intrusives.

Pertinence

Assurez-vous que vos questions sont pertinentes par rapport au sujet de la conversation ou à l’objectif que vous poursuivez.

Poser des questions sans rapport avec le contexte peut être déroutant ou inapproprié.

Sensibilité

Soyez conscient des questions qui pourraient aborder des sujets sensibles, controversés ou délicats.

Il est important de faire preuve de tact et de discernement lors de l’abordage de ces sujets, et parfois il peut être préférable de les éviter.

Confidentialité

Si vous posez des questions qui concernent des informations confidentielles ou privées, assurez-vous d’avoir l’autorisation de le faire et de respecter les limites établies.

Légalité

Dans certaines situations, il peut être illégal de poser des questions discriminatoires ou intrusives, par exemple lors d’un entretien d’embauche.

Assurez-vous de respecter les lois et réglementations applicables.

Réciprocité

Pensez à la manière dont vous réagiriez si on vous posait la même question.

Si vous ne seriez pas à l’aise de répondre, il est possible que la question ne soit pas appropriée.

Les questions dans l’accompagnement de la personne

Coaching ou mentorat, la question est l’outil premier. Elle permet à l’un, de guider, et à l’autre de trouver son chemin, sa résolution.

Ici aussi, la question est un art que l’on ne peut utiliser n’importe comment. Dans tous les cas, gardons à l’esprit que c’est l’accompagné qui doit trouver ses réponses, et non l’accompagnant qui doit les lui apporter.

Le fait de trouver soi même ses propres réponses à une valeur de révélation, de découverte, ce qui les rend plus puissantes, plus pertinentes. J’en parle plus bas dans cet article.

Voici donc quelques pistes à suivre pour poser « la bonne question » :

Questions ouvertes

Privilégiez les questions ouvertes qui encouragent des réponses détaillées et réfléchies plutôt que des questions fermées qui appellent des réponses courtes et précises.

Par exemple, demandez « Qu’est-ce qui te motive dans ce projet ? » plutôt que « Aimes-tu ce projet ? »

Centrées sur la personne

Les questions doivent être centrées sur la personne coachée ou mentorée, en mettant l’accent sur ses expériences, ses perspectives et ses objectifs.

Cela peut les aider à prendre conscience de leurs propres ressources et à développer leur confiance en soi.

Non-directives

Les questions devraient encourager la personne à explorer et à trouver ses propres solutions, plutôt que de fournir des réponses ou des conseils directs.

Par exemple, demandez « Quelles options pourrais-tu envisager pour résoudre ce problème ? » plutôt que « Que penses-tu de cette solution ? »

Favorisant la réflexion

Posez des questions qui incitent à la réflexion et à l’exploration de croyances, de valeurs, d’émotions et de pensées.

Par exemple, « Qu’est-ce qui t’a poussé à prendre cette décision ? » ou « Comment te sens-tu à propos de ce défi ? »

Encourageant la responsabilité

Les questions devraient encourager la personne à assumer la responsabilité de ses actions, de ses choix et de ses résultats.

Par exemple, demandez « Quelles actions pourrais-tu entreprendre pour atteindre cet objectif ? »

Clarifiant les objectifs

Aidez la personne à définir et à préciser ses objectifs en posant des questions telles que « Qu’aimerais-tu accomplir à long terme ? » ou « Quels sont les résultats spécifiques que tu souhaites obtenir ? »

Mettant en évidence les ressources

Encouragez la personne à identifier ses propres ressources, compétences et forces en posant des questions telles que « Quelles sont les compétences que tu possèdes qui peuvent t’aider à réussir dans cette situation ? »

Pourquoi trouver soi-même ses propres réponses ?

Comme je le disais plus avant, dans le cadre d’un accompagnement, la question posée doit guider le client vers la découverte de ses propres réponses.

Lorsque vous trouvez vous-même la réponse, vous passez généralement par un processus d’apprentissage actif, qui implique la recherche, l’analyse et la réflexion.

Ce processus renforce la compréhension du sujet et la capacité à retenir et à appliquer les informations. C’est aussi de la sorte que l’on apprend de ses erreurs.

Trouver ses réponses permet de développer des compétences importantes, telles que la pensée critique, la résolution de problèmes et l’autonomie. En outre, ces réponses correspondent à votre contexte à vous, ce qui évite les généralités.

Lorsque vous trouvez vos propres réponses, vous assumez la responsabilité de vos décisions et de leurs conséquences.

Ce qui peut renforcer votre sentiment de contrôle et d’autonomie, ce qui est essentiel pour la confiance en soi et la motivation.

Enfin, le processus de découverte et de résolution de problèmes par vous-même peut être gratifiant et renforcer votre estime de vous.

Le sentiment d’accomplissement qui en découle peut stimuler votre motivation et votre engagement envers vos objectifs.

Un coach ou un mentor est là pour vous guider sur le chemin de la réponse, pour vous sécuriser, car parfois, la réponse peut aussi faire peur. Avoir une personne avec soi, c’est rassurant.

Cependant, en aucun cas, le coach ou le mentor ne doit vous donner la réponse (en théorie, la pratique, dans certains cas, permet des entorses, en fonction du contexte).

La question en conclusion

La question est ce qui nous fait avancer, progresser, grandir.

Pourtant, d’un point de vue philosophique, toutes les questions ne demandent pas une réponse sur l’instant.

Nous ne sommes pas toujours prêts à les formuler ou les entendre sur le moment.

Cependant, même si la réponse est reportée, la question aura souvent le mérite d’apporter quelque chose à nos vies, à nos réflexions, et elles nourrissent nos esprits.

Comme tu as kiffé ce billet, maintenant, tu le partages, bah ouais, merci !

Contacte moi sur Whatsapp, clic ici, et parlons de toi

Ce qu’ils disent de moi

Valérie F.

Rated 4,0 out of 5

Un échange humain.

Effectivement, Stephane dépote.

Plus qu’un coaching, c’est un vrai moment de partage d’expérience de la vie, ce qui rend la discussion riche.

Je me suis fait remuer, et je dois dire que si j’étais réticente, au bout du compte, j’en avais besoin.

Valérie F.

Sophie A.

Rated 3,0 out of 5

Il faut aimer se faire bouger. Ce n’est pas toujours agréable, même si tout se passe dans la bonne humeur et avec le sourire.

On ne se fait pas gronder ou engueuler, mais ça remue, ça bouge.

Stéphane n’est pas là pour te laisser dans tes doutes, il te secoue.

Sophie A.
Pour mieux te connaitre
front box tests de personnalite 3

Où en-tu dans ta vie ?

le test pour faire le point sur ta vie
93%
test confiance

Quel est ton niveau de confiance en toi ?

Et ta confiance en toi, t’en es où
88%

à lire dans : Les actualités

  • vice affectif

    Qu’est-ce que le vide affectif ? Comprendre et gérer ce sentiment de manque émotionnel

    Stéphane
    /
    10/04/2024
  • vivre relation virtuelle

    Attention aux dangers des relations en ligne

    Stéphane
    /
    09/04/2024
  • sexe et religion

    la Religion et la sexualité

    Stéphane
    /
    03/04/2024

du doute à la puissance

89,99€
A retrouver sur Udemy.com
Le bonheur, c’est une question de confiance en soi. La confiance, c’est ce qui t’aide à voir la vie du bon côté, ce qui te pousse à croire à en toi, ce qui t’aide à déplacer tes montagnes. Le plein de confiance, c’est ici.