Qu’est-ce que signifie être une personne autocentrée ?

Hey toi ! T’as déjà entendu le mot autocentrisme ? Non ? Alors laisse-moi te dire, tu dois connaître quelqu’un qui l’est. Tu sais, celui ou celle dont le monde tourne autour de son nombril. Oui, celui qui te raconte tout de sa vie mais ne t’écoute jamais. Ça te dit quelque chose ? Bon, je vais te le décrire bien comme il faut. Crois-moi, tu vas piger très vite. On va aborder ça sans chichis. Alors, prépare-toi, ça va être du lourd.
auto centree

T’as déjà entendu parler de l’autocentrisme ?

Alors, c’est quoi être une personne autocentrée ? C’est une question qui te turlupine et ça se comprend. On a tous dans notre entourage une ou deux personnes qui semblent n’avoir de yeux que pour leur propre nombril.

T’sais, le genre de personne qui te parle pendant des heures de sa dernière fiesta monumentale, de ses exploits ou de son régime alimentaire dernier cri, mais qui semble ne jamais te poser de questions sur toi ? Bon, ça, c’est un exemple type d’une personne autocentrée.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Allez, toi et moi, on va mettre les pieds dans le plat et creuser le sujet. Pas de chichis, pas de langue de bois, on va dire les choses comme elles sont.

Tiens-toi bien, parce que ça risque de secouer un peu.

L’autocentrisme, c’est quoi au fond ?

Quand tu penses à une personne autocentrée, tu vois souvent quelqu’un d’égoïste, qui ne pense qu’à ses petits bobos et qui semble ignorer totalement ceux des autres.

Eh bien tu vois, c’est exactement ça. Quelqu’un qui est autocentré reste bloqué dans une bulle de narcissisme et ne semble pas réaliser que le monde ne tourne pas autour de lui seul.

Prenons un exemple pour être sûr que t’as bien saisi. Disons que tu te retrouves à dîner avec une amie. Tu lui racontes comment ta journée a été pourrie, comment ton boss t’a refilé une tonne de boulot à la dernière minute et que t’es crevé.

Au lieu de te montrer de l’empathie, de te dire qu’elle compatit avec toi, elle rebondit sur ton histoire en commençant à te raconter comment elle, elle a eu une journée tellement magnifique, avec un chef qui la vénère et un boulot passionnant. Là, t’as un bel exemple d’une personne autocentrée.

Maintenant que t’as saisi le principe, t’es sûrement en train de te demander : « Ouais, ok, mais why? Pourquoi ils sont comme ça ? »

Eh bien, la plupart du temps, l’autocentrisme cache une vulnérabilité émotionnelle, une insécurité.

C’est en quelque sorte un mécanisme de défense. C’est en parlant d’eux-mêmes qu’ils essaient de se rassurer. Parfois, ça peut même être dû à un manque de confiance en soi.

Alors, comment faire face à une personne autocentrée ?

La solution, c’est pas de leur rentrer dedans comme dans un match de rugby. Non, faut essayer de comprendre ce qui les pousse à agir comme ça.

La compassion, c’est ta meilleure pioche pour creuser. Ecoute-les, et surtout, montre-leur de l’empathie. Fais-leur comprendre que tu es là, que tu les vois et que tu les entends. Souvent, ils ont simplement besoin de se sentir validés.

Mais attention, faut pas non plus te laisser marcher sur les pieds. Impose tes limites. Si tu vois que ça devient trop, dis-leur, calmement mais fermement. Faut pas que tu te sacrifies pour les autres non plus.

Alors oui, avoir une relation avec une personne autocentrée, c’est pas toujours évident. Mais avec de l’empathie, de la patience et une bonne dose de courage, tu peux aider cette personne à sortir de sa bulle. Après tout, tout le monde mérite d’être entendu et compris, non ?

Ceci dit, n’oublie pas qu’il y a une différence entre être autocentré et avoir de l’amour-propre. Fais attention à ne pas confondre les deux. Et souviens-toi : de l’amour-propre, t’en as aussi besoin !

Les différences entre être autocentré et avoir de l’amour-propre

Comprends bien ceci : être autocentré et avoir de l’amour-propre, c’est pas du tout la même chose. Oui, dans les deux cas, tu te concentres sur toi-même.

Mais pour l’amour-propre, c’est dans le but de prendre soin de toi, de t’affirmer et de respecter tes besoins. Tandis que pour l’autocentrisme, c’est plus dans le but de t’imposer, d’être au centre de l’attention et de t’affirmer au détriment des autres.

Souvent, on confond les deux, alors qu’en vrai, avoir de l’amour-propre, c’est super important ! T’as le droit de prendre soin de toi, de te respecter toi-même et de t’accorder de l’importance.

Les conséquences de l’autocentrisme sur les relations

Je vais pas te mentir, traîner avec une personne autocentrée, c’est souvent un véritable casse-tête. Leur truc, c’est eux et uniquement eux. Du coup, ça peut vite devenir lassant et créer des tensions.

Avec ce genre de personne, tu peux avoir l’impression que t’existes pas. Quoi que tu dises ou fasses, c’est leur monde, leur vision, leurs problèmes qui prévalent. C’est hyper frustrant pour toi, surtout si t’as besoin de soutien ou juste d’échanger.

Et là, tu te demandes : « Mais comment je fais pour ne pas péter un câble ? »

Comment gérer une relation avec une personne autocentrée

Déjà, t’as pas à endosser le rôle du psy. Ton boulot, c’est pas de réparer les personnes autocentrées. Tu dois juste essayer de comprendre et de tolérer leur comportement jusqu’à un certain point.

Pour y arriver, faut que tu saches poser tes limites. Des fois, ça veut dire dire non. D’autres fois, ça veut dire ne pas donner suite à leur théâtre narcissique. Choisis consciemment ce qui te convient et tiens-toi en.

Si malgré tout, la relation te semble toxique, prends de la distance. T’as pas à sacrifier ta santé mentale pour quelqu’un d’autre. Peut-être que perdre des relations les fera réfléchir et les aidera à changer. Ou pas. Mais dans tous les cas, tu auras fait ce qui est le mieux pour toi.

Conclusion

En somme, faut que tu retiennes ceci : l’autocentrisme, c’est une façon que la personne a de gérer sa propre insécurité. Tu peux essayer de comprendre, d’être patient et de montrer de l’empathie. Mais ne te perd pas dans le processus.—-

Gardes tes distances si nécessaire, et surtout, n’oublies pas de t’accorder de l’amour-propre. C’est ultra-important si tu veux être équilibré et bien dans ta peau. Alors prends soin de toi. Tu le mérites, tout comme tout le monde.

Écoute bien, l’autocentrisme, ce n’est pas forcément signe de méchanceté, mais plutôt le reflet de quelqu’un qui ne sait pas gérer ses insecurités. Le truc, c’est que tu n’as pas à te perdre toi-même en essayant d’épauler ces personnes. Je te dis pas de les rejeter, mais simplement de comprendre jusqu’où tu peux aller pour elles sans te négliger.

Apprends à dire non, à prendre du recul. C’est pas toujours facile, je sais, mais c’est primordial pour ta santé mentale.

Et surtout, n’oublie jamais que t’accorder de l’amour-propre est essentiel. T’embarque pas dans le jeu de dévalorisation que l’autocentré peut essayer de te faire jouer. Tu vaux plus que ça. Alors soit assertif, respecte-toi, et prends soin de toi. C’est la clé pour être bien dans ta peau et mener une vie équilibrée.

Franchement, t’es la seule personne avec qui tu seras sûr de vivre toute ta vie. Alors autant être ton meilleur ami, non?

L’oeil du coach

Cette réflexion t’invite à connaître davantage l’autocentrisme, ce comportement où une personne semble se concentrer principalement sur elle-même, et non sur les autres.

Les individus autocentrés peuvent te donner l’impression qu’ils sont obnubilés par leurs propres expériences et ignorants de celles des autres. Ces personnes ne sont pourtant pas nécessairement égoïstes. L’autocentrisme cache souvent une insécurité émotionnelle ; ces personnes cherchent à se rassurer en parlant constamment d’elles-mêmes. C’est un mécanisme de défense.

Si tu te retrouves face à une telle personne, l’astuce n’est pas de la confronter violemment mais plutôt de comprendre cette attitude. Manifeste de l’empathie, écoute attentivement, et montre-lui que tu es réellement présent. Cependant, n’oublie pas d’instaurer des limites; si leurs comportements commencent à t’affecter, n’hésite pas à l’exprimer calmement.

En revanche, l’autocentrisme est différent de l’amour-propre. L’amour-propre consiste à t’affirmer, à respecter tes propres besoins, à prendre soin de toi-même. L’autocentrisme, lui, se centre sur l’ego sans prendre en compte les autres. Ne confonds pas les deux.

Si tu te sens submergé par une relation avec une personne autocentrée, n’oublie pas que tu n’as pas à endosser le rôle de psychologue. Connais tes limites, et si la relation devient toxique, accorde-toi le droit de prendre du recul. Ceci n’a rien à voir avec l’égoïsme; il s’agit de t’accorder de l’amour-propre, ce qui est essentiel pour ton équilibre et ton bien-être.

En conclusion, bien que l’autocentrisme puisse être un défi dans les relations, avoir de l’empathie et des limites claires peut aider à gérer ce type de comportement. Et n’oublie pas de t’accorder avant tout de l’amour-propre.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

Populaires à bord
BOX CONFIANCE
86%
Excellent
17€
box ton dev perso
88%
excellent
box webinaire
97%
excellent
Gratuit

à lire dans : Vivre avec les autres

  • les signes du mensonge

    Comment détecter un mensonge : les 12 signes infaillibles

    Stéphane/
    16/02/2024
  • pourquoi juger les autres

    Qu’est-ce que juger sévèrement les autres révèle sur ta personnalité ?

    Stéphane/
    16/02/2024
  • accepter lautre tel quil est

    accepter les gens tels qu’ils sont vraiment, pas comme tu les imagines

    Stéphane/
    12/02/2024