Pourquoi tombes-tu dans les addictions? Comprends les raisons derrière la dépendance.

« Hé, tu te demandes pourquoi t’arrives pas à larguer tes clopes ou ton alcool ? Pourquoi ça semble te tenir en laisse ? C’est pas ta faute, c’est un truc qui se passe dans ta tête. Dans ton cerveau, tu as un truc qu’on appelle un circuit de récompense. Il sert normalement à te motiver à faire des choses bénéfiques mais parfois, il nous drive vers des conneries. On va plonger ensemble dans le fonctionnement de cette machine, ça te branche ? »
lutter addiction

Ton circuit de récompense en folie

Tu te demandes sans doute pourquoi tu cédes parfois à l’addiction. Tu sais quoi ? Cela a à voir avec cette fantastique machine qu’est ton cerveau. Oui, oui, tu as bien entendu. Cette citadelle hautement sophistiquée tisse une grande part de ton existence et de ton comportement, et tes addictions n’y échappent pas.

Alors, ça t’arrive de te poser et de demander à ton paquet de clopes pourquoi tu ne peux pas t’arrêter ? Ou de fixer cette bouteille de whisky en te demandant pourquoi elle semble avoir le contrôle ? Tu sais, ce n’est pas ta faute, c’est un truc bien plus profond et insidieux.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Tu as ce qu’on appelle un circuit de récompense dans le cerveau, tu vois ? A la base, ça a été conçu pour nous faire avancer, pour trouver du plaisir dans les choses qui nous sont essentielles : manger, boire, se reproduire, tu vois le genre.

Mais là où ça devient compliqué, c’est que ce foutu circuit de récompense peut se tromper de cible. Plutôt que de chercher du plaisir dans un bon repas entre potes, il va nous pousser à chercher ce plaisir dans une clope, un verre, une pilule ou que sais-je encore.

Pour donner un exemple concret, imaginons que tu aimes manger du chocolat. La première fois que tu as mangé du chocolat, ton circuit de récompense a été stimulé. Maintenant, chaque fois que tu aperçois une tablette de chocolat, ton cerveau te rappelle combien tu as aimé cette sensation. C’est pareil avec les addictions, sauf que c’est beaucoup plus intense.

Blesser mais pas se faire mal, c’est ça ton truc ?

Maintenant, tu vois, ce n’est pas juste une histoire de circuit de récompense un peu déréglé. T’aimerais que ça soit si simple, pas vrai ? Nan, il y a aussi une bonne dose d’émotion là-dedans. Les addictions, ça te fait du mal, mais c’est aussi comme une béquille par moment. Tu te sens mal, tu es stressé, tu as du mal à gérer, et hop, tu te tournes vers ton addiction.

Par exemple, tu rentres chez toi après une journée de boulot horrible, ton boss t’a fait suer toute la journée, rien ne va comme tu veux. Tu te sens mal, énervé, frustré. Alors tu te tournes vers quelque chose qui te fait du bien, comme un verre de whisky. Et là, pouf, la magie opère. Tu te sens mieux, plus détendu.

Mais c’est un cercle vicieux tu vois ? Tu as mal, ton addiction te soulage, tu te sens encore plus mal parce que tu as succombé, et hop, tu replonges encore une fois, pour te soulager. Et ainsi de suite.

Alors, tu sais quoi ? Les addictions, c’est pas juste une question de volonté, de faiblesse ou de moralité. C’est un méli-mélo de cerveau, d’émotion, d’expérience, de stress et souvent de peine. Alors ne te juge pas trop fort si tu tombes dedans. C’est le genre de truc qui peut arriver à tout le monde, même aux meilleurs.

L’impact de ton entourage et de ta société

C’est pas tout, cher ami. Ton environnement joue aussi un rôle important dans cette histoire d’addiction. L’éducation que tu as reçue, les personnes avec qui tu traînes, même l’endroit où tu vis, tout ça a son mot à dire.

Par exemple, t’es dans un environnement où boire de l’alcool est la norme, où tout le monde t’incite à fumer, ne crois pas que tu seras épargné! Même chose pour les mômes qui grandissent dans ces quartiers où le deal de drogue se fait à chaque coin de rue. Y’a des chances qu’ils finissent par y plonger, non par choix, mais parce que tout autour d’eux, c’est ce qu’ils voient.

Et là, tu t’imagines, les conséquences, elles sont pas marrantes du tout. Ta santé, ton boulot, ta famille, ta vie en général, tout peut partir en cacahuète à cause de ton addiction. T’endommages ton foie à force de trop picoler, tes poumons deviennent tout noirs à cause de la clope, tu perds ta famille, ton taf, avec les drogues, tu te retrouves à la rue. Pas très glamour tout ça, n’est-ce pas ?

C’est quoi la solution alors ?

Allez, arrête de faire cette tête, il y a toujours une solution à tout. Pour commencer, tu dois accepter que t’as un problème. Ouais, je sais, c’est dur, mais c’est le premier pas. Après ça, tu dois chercher de l’aide. Tu peux pas t’en sortir tout seul, crois-moi.

Il y a plein de structures qui peuvent t’aider. Des centres de désintoxication, des groupes de soutien, des thérapies, même des médicaments peuvent aider à te sevrer. Et surtout, entoure-toi de personnes positives, qui t’encouragent à t’en sortir.

Le chemin est long et plein d’embûches, mais tu dois toujours garder espoir. Tu n’es pas seul dans cette galère, et chaque jour sans ton addiction est une petite victoire. Alors, prends soin de toi, et n’oublie jamais, la vie vaut la peine d’être vécue sans ce poison.

En conclusion

On peut pas nier que ton entourage et la société où tu vis, ça a un impact énorme sur toi. Ouais, ça peut te pousser à des trucs pas cool, comme l’addiction. Mais garde en tête que tu n’es pas seul, et surtout, tu n’es pas obligé de suivre le même chemin que tout le monde autour de toi, tu peux toujours faire le choix de dire non. C’est pas facile, je te le concède, mais c’est vraiment possible.

Et puis, souviens-toi que t’es pas une victime. T’as toujours le contrôle sur ta vie, et tu peux prendre des décisions qui vont te pousser vers le haut, plutôt que de te faire descendre. Arrête pas de croire en toi, et surtout, n’hésite pas à demander de l’aide. Y’a plein de monde autour de toi qui est prêt à mettre la main à la pâte pour t’aider à t’en sortir. Alors, ne baisse pas les bras, accroche-toi, parce que tu vaux bien plus que ton addiction, crois-moi!

L’oeil du coach

L’article aborde le thème de l’addiction sous différents angles. Il explique que l’addiction a ses racines dans le cerveau, précisément dans le circuit de récompense qui nous pousse à chercher du plaisir dans des activités fondamentales comme manger ou boire.

Mais ce circuit peut malheureusement aussi être stimulé par des substances addictives comme l’alcool, le tabac ou les drogues.

L’article mentionne aussi le rôle des émotions dans l’addiction, décrivant la façon dont les gens se tournent vers des pratiques addictives pour soulager le stress ou échapper à des sentiments d’inconfort.

En outre, l’environnement social joue également un rôle clé dans le développement des addictions. Être entouré de personnes qui consomment régulièrement de l’alcool ou des drogues augmente considérablement le risque de développer une dépendance à ces substances.

Cependant, il est important de souligner qu’il y a toujours possibilité de s’en sortir. Accepter qu’il y a un problème est le premier pas. Il est ensuite nécessaire de rechercher de l’aide, que ce soit par le biais de groupes de soutien, de thérapies, de médicaments ou de structures d’aide spécialisées.

En conclusion, l’article rappelle que malgré l’impact de l’entourage et de la société, chaque individu reste maître de sa vie et peut choisir de dire non à l’addiction. Reprendre le contrôle et croire en ses capacités sont cruciaux pour surmonter ce genre de difficulté sans sous-estimer l’importance de demander de l’aide. Elle rappelle qu’il ne faut pas perdre espoir ni minimiser ses propres accomplissements, même les plus petits, dans la lutte contre l’addiction.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

Populaires à bord
BOX CONFIANCE
86%
Excellent
17€
box ton dev perso
88%
excellent
box webinaire
97%
excellent
Gratuit

à lire dans : Comportements Toxiques

  • pourquoi mentir mensonges et menteurs

    Pourquoi les gens mentent-ils ? Découvre les raisons principales du mensonge.

    Stéphane/
    19/02/2024
  • poison emotionnel

    chantage affectif ou dépendance affective, deux poisons émotionnels

    Stéphane/
    16/02/2024
  • quitter parents toxiques 1

    Comment un parent vire à la toxicité

    Stéphane/
    06/02/2024