Les émotions, c’est la musique du couple, et voici comment bien danser !

Allez, camarade, on plonge au cœur du truc. Dans ta tête, c’est là que ça se joue, le grand ballet des émotions. Colère, amour, tout ça, c’est ton étendard, ton cri de guerre. Mais attention, si tu laisses ces émotions te mener, ça va barder. Dans un couple, c’est crucial, crois-moi. Prêt pour une valse à deux entre joie, peines, et orages? On y va!
les emotions dans le couple

Ça s’passe dans ta caboche, mon pote

Ouais, toi là, t’es comme un automate à émotions, t’as pas de bouton on-off, je sais. T’y peux rien. Un mot qui claque plus fort que d’habitude et bam, tu grondes, tu lâches la vapeur. Une œillade d’amour et hop, t’es flottant, planant. Tes émotions sont tes signaux de fumée, tes drapeaux virevoltants, et elles disent au monde entier ce qui se passe à l’intérieur de ta caboche. Mais laisse-moi te dire un truc, si tu ne gères pas ces émotions, elles vont finir par te gérer.

C’est vrai, tu peux te la jouer à fond les ballons, c’est moi qui contrôle, « je suis maître de mes sentiments ». Bah ouais, tu as une certaine liberté sur comment tu te sens, mais tes émotions, elles, te pilotent en quatre-quatre à travers les montagnes russes de la vie. C’est normal, mon vieux, on est tous dans le même radeau, c’est le lot commun d’être humain.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Mais vois-tu, gérer ses émotions et vie de couple, ça a tout a voir. On est pas en train de parler de toi, solo en train de vivre tes émotions comme une tornade déchaînée. Non, là on parle de vie à deux, de partage de territoire émotionnel. C’est pas un truc à prendre à la légère.

La danse du couple : rire, pleurs et engueulades

Embarque avec moi dans l’A/R de la vie de couple. Imagine une danse, un pas de deux, un ballet avec des émotions comme pas de danse. T’as les pas joyeux, euphoriques, plein d’espérance, et puis y’a les pas plus hésitants, fébriles, angoissés. Toi et ton/ta partenaire vous oscillez entre ces pas, dans un rythme unique à votre danse.

C’est ça le rapport, mon pote. C’est une danse émotionnelle et tu veux pas être le danseur qui fait trébucher sa partenaire ou celui qui n’est pas à l’écoute du rythme.

Tu me suis ? Ouais, j’suis sûr que t’y arrives. Fais l’effort de comprendre comment tes émotions influencent tes réactions, et comment elle peuvent toucher ton/ta partenaire.

C’est pas en braillant que tu vas apaiser les craintes de l’autre. C’est pas en boudant que tu vas résoudre un désaccord. C’est en étant conscient de tes émotions, en les nommant, en les exprimant clairement, que tu réussiras ta danse de couple.

On a tous nos retombées émotionnelles, nos moments de spleen ou de joie débordante. Mais en couple, ces émotions sont amplifiées, elles ricochent sur l’autre, elles reboundissent et tournent en rond, formant le tourbillon de votre danse commune. Alors apprends à gérer cette danse, à mettre des noms sur tes pas, à exprimer clairement comment tu te sens.

T’es pas seul dans ta danse. On est tous là, à chercher à comprendre comment s’apprivoiser, à apprendre quand s’élever ensemble, quand laisser l’autre prendre de l’avance, quand se soutenir mutuellement.

Et cette danse émotionnelle, elle permet d’apprendre sur soi, sur l’autre, sur la rencontre de vos deux univers. Et ça, ça vaut tous les efforts du monde. Alors, prêt à danser?

Gérer la tension, embrasser la passion

Dans la danse du couple, tu peux pas faire comme si la tension n’était pas là. Tu la sens, tu le sais. Ça existe, tant mieux. Parce que ouais, mon vieux, la tension, c’est le sel de la danse. Sans elle, bah la danse est fade. C’est que des fioritures et des pas inutiles. Le truc, c’est de savoir canaliser cette tension, comme un danseur expérimenté. Savoir quand mettre le frein, quand la laisser éclater.

Et puis y’a la passion, cette flamme qui réchauffe et qui brûle. Elle rend la danse intense, vibrante. Faut pas en avoir peur, ni la laisser te consumer. C’est une émotion forte, elle demande du respect, de l’espace, faut la gérer, lui donner de la liberté sans la laisser partir en cendres. Y’a pas de danse sans passion, alors apprends à l’apprivoiser.

Le pas de deux : ce qu’il faut faire

Y’a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, mais des approches différentes. T’es pas obligé de te conformer à une seule danse, un seul rythme. T’as la liberté de créer ta propre chorégraphie, celle qui te ressemble et qui respecte l’autre.

Et toi ? Tu te sens comment dans la danse ?

Parce que c’est bien beau de parler de la danse en couple, mais et toi, dans tout ça ? T’es où ? T’es à l’aise dans tes pas ou tu te sens décalé ? T’as besoin de prendre une pause, de revoir certains mouvements ou tu veux juste continuer à danser ?

Relève la tête, regarde autour de toi, écoute la musique. Elle résonne en toi, elle fait vibrer ton cœur. Alors danse, danse en couple, danse avec tes émotions, avec tes envies, tes craintes. Et même si tu trébuches, que tu te tapes la honte, je te dirai un truc : c’est en dansant qu’on apprend à danser. Alors oublie pas ça, et danse, mon pote. On a qu’une vie pour le faire, fais-en ta plus belle chorégraphie.

En conclusion,

Mon gars, la danse de la vie, c’est pas un truc à prendre à la légère. Faut se laisser porter et faut savoir guider, t’as vu ? La tension et la passion, c’est pas des bêtes sauvages à éviter, au contraire ! Ce sont des partenaires de danse, des complices, des alliées même. Embrasse-les et laisse-les t’emmener dans la valse des sentiments. Parfois c’est chaud, parfois ça fait peur, mais c’est ça qui donne du sel à la danse, qui la fait briller.

La tension, c’est la gravité, le désir de se rapprocher, de se toucher, de se confronter. C’est la pulsation qui fait battre le tambour de la danse, qui la rend vivante, qui te fait vibrer jusqu’au bout des orteils. Elle doit pas t’effrayer, elle doit te motiver.

Et surtout, surtout, n’oublie pas : la danse, c’est une histoire de couple. Sois à l’écoute de ton/ta partenaire, comprends ses désirs, ses attentes, ses peurs. C’est pas toujours facile, mais c’est toujours enrichissant. Alors vas-y, lance-toi, ose et danse la danse des amants, la danse des guerriers, la danse de la vie.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

à lire dans : Vie amoureuse

  • peur infidelite

    Reconnais les signes de l’angoisse liée à l’infidélité en couple

    Stéphane/
    27/02/2024
  • creer le manque

    Comment provoquer un sentiment de manque chez ton partenaire en couple

    Stéphane/
    16/02/2024
  • vivre un amour platonique

    Découvre comment vivre l’amour platonique : ton guide complet

    Stéphane/
    16/02/2024