Comment reprendre le contrôle de la réalité, sans changer ladite réalité (vous suivez ?)

Comment reprendre le contrôle de la réalité, sans changer ladite réalité (vous suivez ?)

comment changer la réalité
Ce que nous voyons est-il l’exact reflet de ce qu’est la réalité que nous pensons vivre ? Hé bien non ! Bien, alors, comment vivre quelque chose de plus vrai ? C’est tout l’enjeu de cet article.

partager cet article

Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Table des matières

Stéphane Briot

Stéphane Briot

Mentor & Coach, spécialisé dans la recherche et la découverte du Why

Ah, ouais, étrange ce titre ! Suivez le propos : combien sommes-nous sur ce bout de caillou perdu dans le cosmos ? Quelques milliards. Et nous vivons toutes et tous des réalités différentes. Étonnant n’est-ce pas ? Deux personnes vivant sous un même toit, nous pourrions penser qu’elles vivent la même chose. Hé bien non ! Voyons pourquoi et voyons comment nous pouvons les aider à se rapprocher.

Pourquoi nos réalités sont elles différentes ?

Voici 17 ans que je partage mon quotidien avec la même femme. Nous avons traversé des hauts, des bas. Nous avons passé des heures et des nuits parfois à nous engueuler. Vous le savez tout aussi bien que moi, la vie de couple est tout sauf un long fleuve tranquille.

Comment expliquer que les relations interpersonnelles soient aussi délicates ? Pourquoi avons-nous du mal à nous entendre, à nous écouter, à nous comprendre ?

Avant toute autre chose, il est important de comprendre ceci : notre personnalité, ce qui nous fait, ce qui nous caractérise, c’est une base qui repose sur trois piliers :

  1. La culture
  2. La personne
  3. La neurologie

Chacun de ces trois piliers agit comme un filtre qui distorde chaque information que nous voyons, entendons, et ressentons.

Prenons le cas d’une promotion que l’on offre. Une personne y verra là une opportunité, une autre pourra y voir une menace.

C’est pourtant la même réalité, cependant, du fait des trois piliers, la vision et le ressenti de chacun varient fortement.

Ce qui nous amène à dire que notre vision du monde n’est pas le monde. En PNL, on dit que la carte n’est pas le territoire.

Ce que vous pensez du monde, la représentation mentale que vous vous en faites, cette vision n’est pas LA réalité. C’est votre réalité, votre vision que vous venez plaquer sur le monde pour mieux l’appréhender, mieux le comprendre.

D’où vient cette distorsion ?

Elle nous vient des trois piliers. La culture en premier lieu. Selon que vous soyez d’une religion ou d’une autre, selon l’éducation reçue, selon votre parcours, la façon dont vous percevez le monde varie.

Lire aussi  Comment devenir créatif grâce à ces 3 conseils que même un môme peut appliquer

La personne ensuite : selon la façon dont vous avez pu vivre les divers évènements de votre vie, vous allez conserver une empreinte ou positive ou négative. Ces empreintes restent en vous et peuvent ressurgir de façon inopinées à un moment ou un autre selon le contexte dans lequel vous vous trouvez à l’instant T.

La neurologie : Nous sommes tous humains, cependant, notre « câblage » neuronal diffère d’un individu à l’autre. La façon dont notre cerveau va construire ses chemins neuronaux va être fonction de tous les évènements que nous allons vivre.

Ainsi, vous pouvez être face à une situation donnée avec une tierce personne, et vivre deux expériences totalement différentes.

Notre carte étant ce qu’elle est, nous pensons, tout naturellement, que chacun possède la même carte, après tout, nous sommes tous humains.

C’est vrai, nous tous humains, et comme je viens de l’indiquer, nous avons tous des parcours différents, et la façon dont ces parcours se sont imprimés en nous font que nous avons cultivé des différences.

Chaque personne possède donc sa propre carte. C’est ce que nous devons garder à l’esprit lorsque nous entamons une discussion, lorsque nous créons un lien avec un tiers.

Ainsi, ce qui peut nous poser un souci dans un contexte, ou un rapport avec une autre personne, ce n’est pas tant la réalité des faits, mais bien la représentation qui nous nous en faisons.

Comment coller un peu plus à la réalité des faits ?

Gardez bien à l’esprit que ce que vous ressentez une interprétation de la situation. Vous pouvez donc reconsidérer la situation.

Nous parlons ici de se décentrer, ou d’adopter un autre angle de vue. Voici ce que je propose à mes clients comme exercice pour les aider.

Lire aussi  Comment le pourquoi est-il devenu le pilier de toutes les réussites durables

Imaginez-vous être un photographe. Vous avez une scène à photographier. Un vase est posé sur une table, un spot éclaire l’ensemble.

Que pouvez-vous faire sachant que vous ne pouvez pas toucher à la table ou vase qui représente la « réalité » ?

Vous pouvez tourner autour de la scène, vous pouvez monter sur un escabeau pour voir la scène avec de la hauteur, vous pouvez également vous baisser.

Vous pouvez faire bouger le spot de la même façon afin d’obtenir des éclairages différents, dans le même esprit, vous pouvez modifier l’intensité de la lumière.

Face un contexte donné, vous pouvez, mentalement, faire exactement la même chose. Soyons francs, cela demande beaucoup d’effort tellement nos schémas sont ancrés en nous.

Toutefois, lorsque vous êtes face une contrainte, ou dans une situation négative, vous pouvez donc faire cet exercice pour reconsidérer la situation.

Comment faire ?

  1. Vous pouvez chercher les éléments que vous auriez volontairement ou non mis de côté
  2. Vous pouvez chercher quels sont les avantages que vous ne voyez pas a premier coup d’œil
  3. Vous pouvez également chercher des avis contraires au vôtre

Pourquoi faire cela ?

Il est très rare que nous puissions influer sur les faits en eux-mêmes. Nous n’avons pas le contrôle sur les évènements. En revanche, nous pouvons avoir le contrôle sur la vision que nous avons de la situation.

Ainsi, en changeant notre regard, nous changeons notre perception, nous changeons notre rapport émotionnel, et nous découvrons de nouvelles possibilités, de nouvelles capacités.

Dans le rapport que nous avons à l’autre, c’est aussi la solution pour nous ouvrir à l’extérieur, c’est ainsi que nous allons développer notre empathie, notre aptitude à mieux comprendre l’autre, tout en nous enrichissant nous même. Et tout cela de façon fluide, sans lutter.

Lire également

Le Club WhyIsLife

Un contenu exclusif pour les membres

Rejoignez le Club WhyIsLife pour un contenu dédié à l’entrepreneur. 

Au programme, mindset et marketing. 

Chaque semaine, de nouveaux contenus pour créer l’entreprise qui vous ressemble.