Comment pardonner aux autres améliore également ta santé mentale et ton bien-être

Aller, faut qu’on parle un coup. On a tous fait des conneries, y compris toi, même si tu l’avoueras pas. Et là, t’as un poids, une rancœur, et ça te bouffe. Genre t’as un sacré virus qui te pompe toute ton énergie et franchement, ça sert à rien. Stop! Sois malin et laisse tomber cette rancune, mec.
accorder le pardon

Allez, lâche cette rancune!

Ecoute gars, tout le monde s’engage dans une petite teuf avec l’erreur de temps à autre. Tu fais une gaffe, ton pote faire une gaffe. Même ta mamie avec ses biscuits aux pépites de chocolat parfaits fait probablement des faux pas de temps en temps. C’est la vie, mec. Personne n’est un saint. Là où ça devient dingue, c’est quand tu gardes rancune.

Non seulement ça bouffe une quantité absurde d’énergie que tu pourrais dépenser à faire quelque chose d’utile, comme faire du yoga ou apprendre à tricoter, mais ça te rend aussi malheureux. On parle d’un mega nez qui coule, d’une barre au front. Ça ne te fait pas du bien – il est temps de laisser courir le bousin. Sacré bazar, c’est fini!

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

« Mais mec, » tu dis, « Ils m’ont fait du tort! »

Ouais, je sais. La vie peut être une sacrée garce parfois. Elle te jette des aubergines pourries quand tu t’attends à de belles pommes rouges brillantes. C’est ce qu’elle fait. Mais tu vois, la chose, c’est qu’en gardant rancune, en refusant de pardonner, tu laisses quelqu’un d’autre prendre le pouvoir sur ton bonheur. Pourquoi donner à quelqu’un d’autre les rênes de ton bonheur, hein?

Pardonner – c’est pour toi, pas pour eux. Tu donnes à l’autre crétin un chèque en blanc sur ta joie de vivre chaque fois que tu ressasses cette vieille rancoeur. Arrache ce putain de chèque de leurs mains, bon sang!

Le pardon, tu vois, c’est une forme de propre thérapie. Ça te débarrasse de ta rancune et de ton amertume et te laisse du temps pour faire des choses qui comptent. Des trucs sympas, comme les promenades au clair de lune, les pâtisseries maison qu’envoie Maman au printemps, les parties de jambes en l’air brûlantes. C’est libérateur, mec. C’est comme larguer un sac de merde brûlant à la porte de ton ex. En beaucoup moins illégal.

Le pardon, c’est aussi où tu trouves ta vraie puissance. C’est facile de dire: « Va te faire cuire un œuf! » et vacherie facile de le penser. Mais il faut une sacrée force personnelle pour dire: « Ouais, tu m’as fait du mal, mais je lâche prise. » C’est super héroïque, mec. C’est là que tu montres réellement de quoi tu es fait.

Alors, tu vois, ça peut paraître dingue, mais pardonner aux autres, ça te fait du bien. C’est bon pour toi. Ça nettoie ton esprit, ça te laisse libre pour des choses plus importantes et ça te donne de l’espace pour respirer. Alors, laisse tomber cette rancune, mec, et va mordre à pleines dents dans la vie !

Parce que tiens-toi bien, mec, la vie est trop courte !

Tu réalises ça ? Le temps ça ne repousse pas comme une misérable branche d’arbre, ou un ongle incarné. Une fois que ça file, c’est partie pour de bon. Alors, tu préfères vraiment remplir ton précieux temps à te vautrer dans la rancune comme un porc dans la boue ?

Franchement mec, c’est du gaspillage pur et dur. Ce tissu qui fait de toi un humain – ce truc qui se balade dans ton crâne et qui réfléchit à des trucs stupides comme « je devrais me faire cuire un œuf » – ça ne dure pas éternellement. Alors, pourquoi tu voudrais gâcher ne serait-ce qu’une seconde de ce précieux temps de cerveau à penser à des conneries qui ne te font que du mal ?

Et regarde, je ne vais pas faire le moralisateur, mais à la fin de la journée, tous ces idiots qui t’ont fait du mal, ils gagnent, mec. Car tant que tu passes ton temps à ruminer sur ce qu’ils t’ont fait, ils continuent de vivre dans ta tête.

Par contre, devines quoi ? Le jour où tu décideras de lâcher prise, de pardonner, c’est toi qui gagneras la bataille. C’est toi qui reprendras le contrôle de ton esprit, et c’est toi qui pourras aller de l’avant comme une bête, faisant des choses bien plus intéressantes que de te morfondre dans des vieilles rancœurs.

Le pardon, c’est comme une bonne vieille claque dans la gueule. Ça pique au début, mais ensuite ça réveille, ça donne un sacré coup de fouet, et ça aide à avancer. Alors, même si ça fait mal au début, tu verras que ça en vaut le coup. C’est un peu comme passer du piment sur une plaie ouverte, ça brûle grave, mais au final ça désinfecte et ça permet de cicatriser proprement.

Donc voilà, mon pote. C’est mon conseil. Pour toi. Pour ta santé mentale. Pour ton bonheur. Pour ton futur. Lâche cette foutue rancune. Prends le contrôle. Pardonne. Avance. Deviens une force de la nature, et va te foutre le monde entre les mains.

Parce que je te le dis, mec. Tu es bien plus grand, plus fort et plus impressionnant que toutes ces vielles rancunes qui te bouffent. Alors montre leur une bonne fois pour toutes. Prends les rênes de ta vie et montre leur de quoi tu es fait!

En conclusion

Bro, la vie est trop courte pour la gâcher en ruminant des rancoeurs. Prends les rênes de ta vie. Car, crois-moi, chaque seconde compte, chaque moment est précieux et chaque pensée, chaque rêve, chaque espoir, vaut bien plus qu’un ridicule vestige de haine ou de regret.

Alors, pourquoi ne pas te libérer de ce fardeau ? Pourquoi ne pas simplement tourner la page et regarder devant toi ? Vas-y, mec, lâche prise ! C’est ton putain de droit de vivre sans ce poids, sans ce fantôme du passé qui hante ton présent.

Ta vie, ton bonheur, ton futur, c’est à toi de les construire. Et c’est toi, et toi seul, qui peut choisir de les vivre libre. Alors fais le choix du pardon, fais le choix de l’envol, fais le choix de la vie. Commence à vraiment vivre. Prends le pouvoir. Bouge-toi. Deviens la force irrésistible que tu es capable d’être, et mets le monde à tes pieds.

Fais savoir à tes vieilles rancunes que t’es plus robuste, plus puissant, et franchement plus classe qu’elles. Montre-leur une fois pour toutes. Et surtout, n’oublie jamais : la vie est trop courte, alors vis la à fond.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

à lire dans : Les actualités

  • peur de l engagement

    Comment reconnaître les symptômes de la peur de l’engagement ?

    Stéphane/
    27/02/2024
  • peur de vieillir

    Comment surmonter ta peur de vieillir

    Stéphane/
    27/02/2024
  • emotion sensation perception

    distinguer les émotions, les sensations et les perceptions

    Stéphane/
    26/02/2024