logo-boussole-4

Le cercle d’or : Pourquoi, comment, quoi, quand les coachs ne comprennent rien à Simon Sinek

Le cercle d’or : Pourquoi, comment, quoi, quand les coachs ne comprennent rien à Simon Sinek

Le cercle d'or de Simon Sinek, comment bien l'utiliser
Construisez une communication inspirante basée sur vos valeurs avec le cercle d'or de Simon Sinek et découvrez votre client idéal sans faire aucun effort !

partager cet article

Partager sur pinterest
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Table des matières

Stéphane Briot

Stéphane Briot

Mentor & Coach, spécialisé dans la recherche, la découverte et la mise en oeuvre du Why pour l'entrepreneur. Pour découvrir comment le Why va changer votre entreprise, cliquez sur le bouton ci-dessous

Rejoignez maintenant le Club WhyIsLife

Pour aider les entrepreneurs à devenir libres et indépendants, j’ai décidé de créer une formation en ligne, parce que l’éducation nationale ne nous prépare pas à devenir entrepreneurs. Voilà le message classique des vendeurs de formation sur internet. Ce message est-il inspirant ? Ce message donne-t-il envie ? Chacun verra midi à la porte de lui-même. Voici son antithèse : le Cercle d’or, qui vient du Why.

Ce qui nous intéresse ici, c’est la construction du message en lui-même. Il utilise la syntaxe suivante :

Quoi > Comment > Pourquoi

QUOI > j’ai décidé de créer une formation pour aider les entrepreneurs à devenir libre et indépendant

COMMENT > j’ai créé une formation en ligne

POURQUOI > parce ce que l’éducation nationale ne nous prépare pas à devenir entrepreneur

Le syndrome du héros

Et le public ébahi se dit qu’il a bien de la chance d’avoir trouvé un tel héros, un tel sauveur, une personne qui est là pour combler les lacunes du système.

Le but, pour l’auteur d’une telle accroche marketing est de jouer sur votre croyance que le système est mauvais (l’éducation nationale), que seul lui peut vous venir en aide (j’ai décidé de créer une formation / pour vous aider…).

Seulement, si vous avez envie d’utiliser le WHY dans votre communication, il va falloir oublier cette façon de penser et d’écrire.

Pourquoi > Comment> Quoi, le Golden Circle

Il va même falloir inverser le paradigme, et passer en mode pourquoi > comment > quoi. Et pour cela, il ne suffit pas d’inverser l’ordre des phrases. Il faut tout changer !

Bienvenue dans le monde du « golden Circle », le cercle d’or de Simon Sinek, ou tout part de votre Why.

Le Why est centré sur vos valeurs, vos croyances profondes, ce que vous souhaitez apporter au monde. Et « parce que l’éducation nationale ne fait pas son boulot » n’est pas un why. C’est une opposition.

Le why n’est pas une opposition, c’est une action pour quelque chose. Ce qui est très différent.

Exemple avec WhyIsLife

Mon why : entendre et révéler l’humain pour que chacun s’affirme au monde

Maintenant, essayons de décliner ce why dans un argumentaire de vente, sans le dénaturer, sans en rajouter.

Lire aussi  Ce qui fait que le Why n'est PAS un outil dogmatique
Pourquoi, comment, quoi : le cercle d'or pour créer un message marketing inspirant

POURQUOI > au-delà des compétences classiques comme le marketing, je suis convaincu qu’il faut guider l’entrepreneur dans la découverte de ses capacités personnelles pour l’aider à réussir son projet

COMMENT > pour répondre à cet impératif, j’accompagne le futur entrepreneur et je le challenge dans un dialogue constructif et individuel

QUOI > ainsi, je propose un coaching et des exercices adaptés à l’entrepreneur. Je propose également un coaching de groupe, en live pour stimuler l’échange et la créativité.

Côté slogan, je peux obtenir la déclinaison suivante : Trouvez votre voie et attirez les clients qui vous ressemblent pour gagnez de l’argent grâce à vos valeurs

Comme nous le constatons, ma communication est d’abord centrée sur mes valeurs, et sur ce que je souhaite apporter. Je ne me positionne pas « contre » quelque chose, mais bien en faveur de quelque chose.

Valeurs, vision : créer son persona

Ce type de discours permet au lecteur de découvrir mes valeurs et ma vision, et c’est à cela que je souhaite qu’il adhère, et c’est exactement ce qu’il se passe !

D’une certaine façon, je viens de créer un persona ! Une personne qui croit qu’il est important de soigner son développement personnel pour se donner plus de chances de réussir en tant qu’entrepreneur.

Une personne qui croit que si les compétences traditionnelles sont importantes, elles ne font pas tout dans la réussite, il manque un élément important : l’humain.

Et je touche également une autre cible : l’entrepreneur qui ne s’en sort pas avec le buyer persona, car c’est trop abstrait, trop éthéré, trop éloigné de lui. Aussi, en lui proposant une approche plus pragmatique, je suis en mesure de suciter son intérêt, et un passage à l’action.

Alors, effectivement, je n’utilise pas la méthode classique pour créer un persona, mais dans le fond, on s’en fout ! Ce qui compte, c’est bien d’arriver à ses fins, et en l’occurrence, ici, d’avoir un buyer persona en direction de qui communiquer.

L’avantage de procéder de la sorte, c’est que je n’ai pas à chercher ce que je vais lui raconter, je le sais déjà, puisque je vais me baser sur ce qui me motive, sur ce qui me fait avancer, ce qui me fait vibrer.

Lire aussi  Pourquoi les émotions possèdent un super pouvoir qui influe sur votre vie (que vous le vouliez ou non)

Important : tout le monde ne va pas adhérer à cette vision, et ce n’est pas grave. Notre ambition est ici d’attirer des personnes qui soient en phase avec notre ressenti, avec nos valeurs. C’est ce que l’on appelle « le client idéal ».

Mais plutôt que de passer par un portrait robot qui ne vous inspire pas un brin, nous passons par ce qui vous inspire vraiment, ce qui me parait quand même bien plus simple.

D’un point de vue confiance, c’est mieux. Alors que beaucoup d’entrepreneurs perdent confiance en leur moyens en butant sur le persona, ici, vous gardez votre confiance et vous avancez bien plus sereinement, puisque vous avez trouvé votre persona sans même le chercher.

Comme quoi, le développement personnel dans l’entrepreneuriat, ça aide n’est-ce pas, d’ailleurs, en cliquant ici, vous découvrirez mes articles sur la question, mais orientés vers l’entrepreneur.

Travail préparatoire du Cercle d’or

Afin d’arriver à proposer une vision qui inclut vos valeurs, il est important de découvrir votre why.

Vous pourriez éventuellement vous contenter de trouver vos valeurs, cependant, d’expérience, je sais qu’il existe un piège à faire cette recherche tout seul : la croyance.

Par exemple, vous avez envie de croire que le courage est une de vos valeurs. Alors, vous le notez dans votre liste.

Seulement, il se peut très bien que vous ne possédiez pas cette valeur. Vous pouvez l’apprécier et pour autant, ne pas la posséder.

Pour avoir une véritable certitude, être accompagné dans la découverte de votre why et vos valeurs est important, c’est un regard extérieur et neutre.

Le cercle d’or, en résumé

Plus qu’un simple outil, le cercle d’or est le complément du Why sans lequel il ne peut exister. Cette façon de penser et de communiquer vous permet de vous placer, vous et votre public au cœur des attentions, au cœur de votre communication.

Et dans un marketing qui fait semblant de se vouloir humain, c’est à ma connaissance le seul outil qui se base sur une émotion sincère pour construire une relation durable avec le public.

Lire également

Le Club WhyIsLife

Un contenu exclusif pour les membres

Rejoignez le Club WhyIsLife pour un contenu dédié à l’entrepreneur. 

Au programme, mindset et marketing. 

Chaque semaine, de nouveaux contenus pour créer l’entreprise qui vous ressemble.