Dois-tu vivre pour toi ou pour tes parents

Eh poto, t’as plus 5 ans! Fais un effort, grandis un peu. Ton ombrelle de parents, tu la brises quand? Marre de toujours être le môme qui disait « oui mama », « oui papa »? Alors réveille-toi, c’est l’heure de tracer ton propre chemin. T’as du poil au menton, non ? C’est bien, alors arrête de chercher l’approbation de tes vieux pour chaque micro décision. T’es plus un gamin. Va falloir assumer et faire tes propres choix désormais. Je te préviens, ce sera pas tout rose, mais putain, qu’est-ce que c’est bon de tenir les rênes de sa life.
se liberer des parents

Sors de l’ombre de tes parents

Eh, salut toi ! Allez, installe-toi tranquillement. On est là pour discuter de toi, de ta vie.

Tu te souviens quand t’étais gosse ? Quand tu devais te conformer à ce que tes parents attendaient de toi? Eh bien, je vais te dire un truc : ça, c’était avant. Aujourd’hui, faut que tu comprennes que tu n’es plus ce petit môme de 8 ans qui voulait faire tout ce que ses parents lui disaient de faire. T’es adulte maintenant, non ?

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

T’as grandi, t’as changé. T’es plus le gamin que tes parents ont éduqué. Enfin, je te l’espère. Parce que si t’es encore là, à te demander si tes choix sont validés par le regard de tes parents, t’es dans le pétrin, camarde. Ils t’ont appris des tas de trucs, c’est certain. Mais faut savoir faire la part des choses. Tu vois ce que je veux dire?

Dis-toi bien une chose : ta vie, c’est pas un quizz où tes parents auraient toutes les réponses. Ils peuvent t’aider, sure. Mais c’est à toi de jouer maintenant. C’est toi qui choisis, qui décides. Tes parents? Ils sont là pour te soutenir, pas pour vivre à ta place?

C’est toi qui pilotes ta vie

Je sais, c’est flippant de se dire que c’est toi qui dois prendre les rênes maintenant. Ça fout les jetons, hein? Mais c’est aussi super excitant! C’est TA vie, après tout ! Pourquoi laisser quelqu’un d’autre décider comment tu dois la vivre ? T’es plus un gamin, tu peux prendre tes propres décisions.

Tu dois te forger ta propre opinion, ton chemin, ta vie. T’es pas une copie conforme de tes parents. Toi et moi, on sait que t’es unique. Alors, montre-le au monde entier. Et surtout, montre-le à toi-même. Parce que c’est toi qui importe le plus.

N’oublie jamais : le regard de tes parents, c’est important, mais c’est pas ça qui définit qui tu es. T’as pas besoin de leur approbation pour avancer. Parfois, ils seront d’accord avec toi. D’autres fois non. Et c’est normal. C’est le jeu, mon pote!

Écoute, tes parents, ils t’aiment, c’est évident. Ils veulent que tu réussisses dans la vie. Mais ils peuvent pas savoir ce qui est le mieux pour toi. Seul toi peux savoir ça. Seul toi peux décider de ce que tu veux faire, de qui tu veux être.

Alors, secoue-toi les puces, pousse-toi du nid, prends ton envol et construis TA vie. Fais tes propres choix. Fais des erreurs. Apprends. Grandis. Deviens le meilleur de toi-même. Laisse le regard de tes parents où il doit être : derrière toi, soutien constant mais transparent dans ta vie.

Alors quoi, t’es prêt à prendre ta vie en mains ? À faire tes propres choix et à chérir tes réussites ? À apprendre de tes erreurs sans regret ? Allez, montre à tout le monde, et surtout à toi-même, que t’es capable. Parce que je le sais, t’es capable. Tu peux le faire. Maintenant, vas-y, conquiers le monde. C’est ta vie, vis-la comme tu l’entends. Et souviens-toi, le regard de tes parents ? C’est pour toi que tu dois vivre aujourd’hui, t’es adulte, alors ?

Sors de sous les ailes de tes parents

Réveille-toi, mec! Tu crois que tes parents vont toujours être là pour te tenir la main? Attends, tu crois vraiment que le monde va attendre que tes parents te disent quoi faire? Non, mon pote. Ça marche pas comme ça. Tu dois apprendre à voler de tes propres ailes, à fendre l’air toi-même.

Moi, je te dis, faut que tu sortes de sous leurs ailes. C’est dur, je sais. C’est confortable d’être au chaud, mais tu peux pas rester là. T’as un monde à découvrir, des trucs à vivre. Arrête de regarder par-dessus leur épaule, t’es pas un môme.

T’es capable de te forger ta propre opinion, de tracer ton chemin. T’as pas besoin de l’approbation de tes parents pour chaque décision que tu prends. T’as pas besoin de te sentir mal à l’aise si tu ne suis pas leurs conseils. T’es pas obligé de faire comme eux, de suivre leurs traces. Faut que tu fasses ta propre trace.

Arrête de te cacher derrière l’image de tes parents. T’es adulte, t’es pas un mioche qui demande la permission pour chaque truc. Assume-toi, bordel!

T’es le patron de ta vie

Ecoute, mec, c’est pas l’approbation de tes parents qui doit guider ta vie. NON. C’est toi qui dois tenir le volant. C’est toi qui dois décider de tes actions, de tes choix. Tes parents? Ils ont fait leur boulot, ils t’ont élevé, ils t’ont appris ce qu’ils pouvaient. Et maintenant, c’est à ton tour. C’est à toi de jouer, de conquérir le monde. Arrête de prendre leurs opinions pour de l’or en barre. Forme les tiennes, affirme-toi, démarque-toi.

C’est ta vie, t’es libre de la vivre comme tu le veux. Pas comme tes parents veulent. Ah et une dernière chose, arrête d’avoir peur. Oui, tu vas faire des erreurs. Non, ce ne sera pas toujours facile. Mais merde, c’est ta vie. C’est à toi de la vivre, à toi d’apprendre, à toi de grandir. Et souviens-toi toujours : le regard de tes parents? C’est pas ce qui te définit. Non, c’est toi qui te définis. Alors, debout! Et vis ta vie, bordel!

Alors ? T’es prêt à être le patron de ta vie ? À prendre les commandes ? À te libérer de l’ombre de tes parents ? Je te le dis, mec, t’es capable. Tout commence aujourd’hui. Allez, vas-y, le monde t’attends.

En conclusion

T’as plus d’excuse, mec. Fini le temps où tu restais blotti sous les ailes de tes parents, où tu attendais qu’ils te disent quoi faire. Y’a plus de retour en arrière, pas question de te planquer derrière eux. Non, tu peux pas te reposer sur leurs décisions. C’est terminé ça, t’as compris ?

T’as un avenir à construire, une vie à vivre. Alors, bouge-toi! Fais-toi ton propre chemin, pas celui que tes parents envisagent pour toi. T’es capable d’en décider toi-même, alors n’essaie même pas de te trouver des excuses.

N’attends pas l’approbation de tes parents pour chaque choix que tu fais. Non, c’est toi qui doit faire tes propres choix. Pas eux. Pas tes amis. Pas tes profs. C’est toi, et uniquement toi. Allez, montre à tout le monde ce dont t’es capable! Sors de l’ombre de tes parents et prends les choses en main. Fais ta propre trace, ne suis pas toujours celle de tes parents.

Et puis, arrête de te cacher, arrête de te protéger. Ose, tente, échoue, apprends! T’as pas à avoir honte de faire des erreurs, c’est comme ça qu’on apprend. C’est comme ça qu’on grandit. C’est comme ça qu’on devient le patron de sa vie – et putain, mec, c’est ce que t’es.

Alors, vas-y, mec, bats-toi. Vis ta vie comme tu veux, pas comme tes parents veulent. Fais tes propres choix, prends tes propres décisions. Sois courageux, bordel! Sois audacieux! N’attends plus, n’hésite plus. Le monde est à toi, mec. Fais-le à ta manière. Allez, vas-y, je sais que t’en es capable. Vas-y, le monde t’attend!

L’oeil du coach

Il est temps pour toi de sortir de l’ombre de tes parents et de prendre la responsabilité de ta vie en mains. Tu n’es plus un enfant qui attend un signe de validation de la part de ses parents. D’ailleurs, la psychologie nous apprend que c’est normal et sain de vivre sa vie indépendamment de l’approbation parentale, ce qui épouse le concept de l’individuation, formulé par Carl Jung.

En outre, une étude publiée dans « Child Development » en 2016 a révélé que le fait de compter trop sur l’avis de nos parents à l’âge adulte peut nous priver de l’opportunité de développer notre propre identité et notre confiance en nous.

Françoise Dolto, psychanalyste réputée, a souligné l’importance du complexe du homard, le besoin de s’extrader de l’environnement parental pour se constituer en tant que « Moi » à part entière.

Tu dois comprendre que tes parents ont joué leur rôle dans ta vie mais que c’est à toi, maintenant, de prendre les rênes. Tes parents sont là pour te soutenir, mais ce sont tes décisions qui doivent diriger ta vie. Chaque choix que tu fais doit être le tien. N’oublie jamais que tu es le principal acteur de ta vie.

Ta vie n’est pas le reflet de celle de tes parents, tu auras tes propres succès et échecs, c’est une partie essentielle de ton apprentissage pour te connaitre mieux. Tu ne dois pas avoir peur de les décevoir désormais.

Alors, il est temps de sortir de l’ombre, d’accepter ta singularité et ton autonomie. À partir de maintenant, chaque jour est une occasion pour toi de façonner ta propre vie, en apprenant et en grandissant au fil des expériences. En fin de compte, personne d’autre que toi ne peut savoir ce qui est mieux pour toi.

Tu as toutes les ressources nécessaires en toi pour avancer dans la vie. Alors, releve-toi, prends la vie à bras le corps et écris ta propre histoire. Le monde t’attend, montre-lui de quoi tu es capable.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

Populaires à bord
BOX CONFIANCE
86%
Excellent
17€
box ton dev perso
88%
excellent
box webinaire
97%
excellent
Gratuit

à lire dans : Vivre avec soi

  • la peur du jugement des autres

    Comment surmonter la peur du jugement des autres

    Stéphane/
    19/02/2024
  • le sentiment de rejet

    Pourquoi te sens-tu toujours rejeté ? Explications et solutions

    Stéphane/
    15/02/2024
  • se relever apres les echecs

    Que faire après avoir subi des échecs difficiles dans la vie ?

    Stéphane/
    09/02/2024