Être hereux après avoir grandi dans une famille dysfonctionnelle : guide complet

Salut à toi, je vais te parler cash. T’es venu d’une famille de ouf, hein ? Pas cool. On prend des tartes dans la gueule tous les jours, et on doit s’adapter. Pour te remettre en selle, le premier truc c’est de prendre de la distance. Le top, c’est de trouver comment te barrer de ce bordel pour te recentrer. Peut-être chez un pote, une meuf, en coloc… peu importe, juste loin de ce qui te détruit. T’es pas à blâmer. Ta famille peut être zarbi, mais toi t’es pas bidon pour chercher à te préserver.
revivre apres parents toxiques

Prends du recul: Distance-toi de la tourmente

Salut toi, je vais te causer franchement. T’es issu d’une famille un peu bordélique, j’ai pigé. Pas facile, pas vrai ? On se prend des baffes émotionnelles et on doit apprendre à jongler avec.

La première étape pour te remettre sur les rails, c’est de prendre du recul. Le mieux c’est de trouver un moyen pour t’éloigner physiquement de cette situation le temps de te recentrer. Tu peux aller vivre ailleurs, chez un pote, une copine, ou même en colocation. Peu importe, tant que t’es loin de ce qui te fait du mal.

oser sa voie

1€ par semaine
Moins cher que ton café ou ton thé
1€ par semaine ? C’est vrai, tu as raison, c’est de la merde ! Trace ta route.

Essaye de ne pas t’en vouloir. T’es pas responsable de la dysfonction de ta famille. Et t’es pas une mauvaise personne pour chercher à te protéger. Tu as le droit de prendre soin de toi, de faire ce qui est bon pour toi. C’est normal de vouloir être tranquille, de vouloir vivre sereinement. Et si participer à des repas de famille te fait flipper, ben… N’y va pas. Pas tout de suite. Pas tant que tu ne te sentiras pas prêt.

Réécrire ton histoire : Le pouvoir de la résilience

Maintenant que t’as un peu de distance avec le truc, il te faut comprendre ce qui s’est passé. T’as peut-être grandi dans un environnement de cinglés, mais ça veut pas dire que tu dois rester bloqué là-bas toute ta vie. T’as le droit de te réinventer, de réécrire ton histoire. Tu connais l’expression « Ce qui ne tue pas rend plus fort » ? Ici, c’est le moment de l’appliquer.

Et dis-toi bien une chose : ce que tu as vécu n’a pas à définir qui tu es. C’est une partie de ton histoire, de ton passé, mais ça n’a pas à être ta destinée. Ton futur, c’est à toi de le construire, de lui donner la couleur que tu veux. En gros, arrête de t’accrocher à cette image de toi que ta famille fout en l’air.

Comment on fait ça ? On consulte un psy, un professionnel, quelqu’un qui sait gérer ce genre de trucs. Oui, je sais ce que tu te dis : c’est cher, c’est long, c’est pas pour toi. Mais crois-moi, le jeu en vaut la chandelle. Un bon thérapeute peut t’aider à comprendre ce que tu as traversé, à te débarrasser de la culpabilité et de la honte, et à te construire une nouvelle image de toi-même.

Après, oui, on peut pas tous se payer un psy. Mais tu sais quoi ? T’as d’autres alternatives. Les groupes de soutien, les forums en ligne, les livres d’auto-assistance. Plein de ressources gratuites existent pour t’aider à te bâtir une nouvelle identité, et à comprendre que tu mérites mieux, que t’as droit à une vie sereine, en paix.

Dans l’ensemble, prends le temps de soigner tes vieux bobos, d’accepter que t’as vécu quelque chose de dur.

Fais ton deuil de la famille idéale que t’aurais voulu avoir. Ça fait mal, mais c’est nécessaire pour pouvoir avancer. Et surtout, surtout, sois patient avec toi-même.

La reconstruction, c’est long. C’est pas l’affaire de quelques semaines ou quelques mois, c’est un processus qui peut prendre des années.

Mais crois-moi, ça en vaut la peine. Parce que tu le vaux bien. Et n’oublie jamais : il y a toujours de l’espoir. Je sais, ça sonne un peu cliché, mais c’est vrai. T’es capable de surmonter ça. Tu seras plus fort, plus résilient, et tu sauras exactement quel genre de vie tu veux – et tu la mérites.

Coupes les ponts : Ose dire non et fais des choix

Courage ! Tu dois maintenant mettre de l’ordre dans tout ça. Et ça commence par savoir dire non. Si c’est pour ton bien-être, n’hésite pas une seconde. C’est parce que tu as été blessé que tu dois soigner ça et ne plus accepter d’être blessé.

Fais des choix, et restes-y fidèle. Ces gens qui jouent avec tes sentiments, tu le sais, ne changeront jamais. Alors tu dois les laisser derrière toi. Et c’est OK. Tu dois te séparer de ceux qui t’empoisonnent la vie. Découpe ces liens toxiques avec conviction et ne te laisses pas manipuler.

Construis ton futur : Vis pour toi et toi seul

Il est maintenant temps de vivre pour toi. Vraiment. En te concentrant sur toi-même, sur tes passions, sur ton avenir. Fais un point, regarde où t’en es, où tu veux aller et pourquoi tu ne t’es pas encore lancé.

Arrête de te laisser freiner par l’opinion des autres. Arrête de te faire dicter tes choix. Sois le maître de ta propre vie. Crée ton propre environnement, un cocon où tu te sentiras à ta place. Et surtout, écoute ton instinct. C’est facile de se laisser influencer ou manipuler, mais t’en es plus là.

Trouves-toi de nouvelles passions, de nouvelles activités qui comblent ta vie d’énergie positive. Entoures-toi de personnes qui te soutiennent dans tes choix et qui t’aiment pour ce que tu es, pas ce que tu représentes ou ce que tu peux leur apporter.

Apprends à t’aimer : Cherches le bonheur et pas l’approbation

Enfin, l’étape la plus importante, apprends à t’aimer. Tu es une personne unique, formidable et tu mérites le meilleur. N’as-tu pas le droit de briller, de réussir, d’être heureux ? Évidemment que oui.

Ne cherches plus l’approbation des autres, cherches ton bonheur. Aimes-toi assez pour faire des choix qui TE rendent heureux. Ne laisses pas ton passé te dicter ton futur. Tu as le contrôle de ta vie, alors vis-la à fond.

Alors oui, ça prend du temps. C’est long. C’est dur. Mais tu sais quoi ? C’est aussi gratifiant. C’est aussi libérateur. Et c’est à portée de main. Alors vas-y, lance toi à fond, pour toi et personne d’autre.

Allez, ne lâche rien. T’es solide. T’es sur le bon chemin. Et je suis là si tu as besoin. On est là. Fonce !

En conclusion

Hé mec, arrête de te la jouer martyre et saisis ta vie à deux mains. Fais face à la réalité, n’oublie pas que seule toi peux décider de ton bonheur. Personne d’autre.

Les autres sont là, sûrement, mais ce sont tes choix qui tracent ta voie. Vas-y. Coupe ces putains de ponts qui ne mènent nulle part, ose dire non à ces vampires d’énergies qui te pompent tes bons fluides et fais des choix qui servent tes intérêts.

Tu as également besoin de bâtir ton propre monde. Crée un espace où tu peux être toi-même, sans jugement, sans stress. Cesse d’écouter ces voix qui te disent quoi faire et comment le faire. Trouve ce qui t’excite, entoure-toi de personnes qui t’apprécient pour ce que tu es, pas pour ce qu’elles peuvent obtenir de toi.

Et pour finir, le dernier point, le plus crucial : apprend à t’aimer mec. Cherche ton bonheur, pas l’approbation de tous ces jokers. Il faut vraiment que tu commences à t’apprécier et à te respecter. Ta vie est à toi et à personne d’autre. Alors prends-en le contrôle et vis-la pleinement. Sérieux, vise le bonheur, le vrai. Tu le mérites. Alors fonce, déchire tout et n’oublie pas : nous sommes avec toi. Allez, c’est parti !

L’oeil du coach

Pour surmonter un passé familial difficile, il est crucial de suivre plusieurs étapes permettant de rétablir la paix intérieure. Commence par te distance physiquement et émotionnellement de ce qui te fait du mal. Cette étape, appelée « éloignement géographique » par les psychanalystes, est souvent nécessaire pour sortir d’un environnement toxique et apaiser tes émotions.

Ensuite, fait preuve de résilience : réécris ton histoire. Même si tu as grandi dans une atmosphère tumultueuse, ce n’est pas une fatalité. La théorie cognitive, soutenue par plusieurs études, explique que nous avons la faculté de recadrer nos expériences traumatiques et de transformer la douleur en force.

Si le besoin se fait sentir, n’hésite pas à consulter un professionnel de la santé mentale. Selon l’Association Américaine de Psychologie, la psychothérapie est une approche efficace pour surmonter les traumatismes. Si cette option n’est pas accessible, tourne-toi vers des ressources gratuites disponibles en ligne ou dans ta communauté.

Il est aussi important de couper les liens toxiques. La psychologie de la libération, une branche de la psychologie, insiste sur l’importance de s’affranchir des relations ou des situations préjudiciables.

Construis ton futur en te concentrant sur toi, et écoute ton instinct. Selon la psychologie humaniste, il est important d’être authentique et de respecter tes propres valeurs.

Enfin, et c’est essentiel, apprends à t’aimer. Diverses recherches en psychologie positive ont montré que l’amour de soi contribue à un bonheur durable. Cherche ton bonheur personnel, et non l’approbation des autres.

Ajouter à mes favoris Ce article figure dans tes favoris (: 0

Voir mes favoris

Populaires à bord
BOX CONFIANCE
86%
Excellent
17€
box ton dev perso
88%
excellent
box webinaire
97%
excellent
Gratuit

à lire dans : Vivre avec soi

  • la peur du jugement des autres

    Comment surmonter la peur du jugement des autres

    Stéphane/
    19/02/2024
  • le sentiment de rejet

    Pourquoi te sens-tu toujours rejeté ? Explications et solutions

    Stéphane/
    15/02/2024
  • se relever apres les echecs

    Que faire après avoir subi des échecs difficiles dans la vie ?

    Stéphane/
    09/02/2024