WhyIsLifeCroissance personnelleLe passéComment accepter le passé : Guide complet

Comment accepter le passé : Guide complet

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

T’as un passé, on en a tous un. Coups ratés, coups foirés, décisions stupides, gaffes, bref, la totale. Normal, on est humains, on merde. Ça arrive. Alors oui, t’as un passé. Tu y as merdé une fois, deux fois, plus… Mais l’important est de savoir s’en servir. Tu prends ces échecs, ces faux pas et tu en fais des tremplins, pas des entraves. Bon, allez, assez parlé. Ici, on va t’apprendre à faire la paix avec ton passé. Parce que, mon pote, c’est le seul moyen d’avancer.
accepte le passe

T’as un passé, et alors?

Accepter le passé ? Oh, camarade, oui, tu as un passé. Un vrai comme tout le monde. Et je peux te dire une chose : cela n’a rien d’exceptionnel. Faudrait voir à ne pas trop se regarder le nombril.

Tu sais quoi? Tout le monde a un passé et, chose incroyable, tout le monde fait des erreurs.

Alors t’as merdé une ou deux fois, voire… enfin bref, tu as accumulé des expériences, tantôt belles, tantôt moches, mais fais-moi confiance, chaque chose avait son sens à sa manière, même si on n’y croyait pas sur le moment.

Prends Paul, un de mes clients. Il s’accrochait tant bien que mal à une histoire d’amour ratée de ses 20 ans. Elle a dû partir, lui avait le coeur en miettes.

Il y pensait chaque jour, en se demandant pourquoi ça n’avait pas marché, en se demandant ce qu’il aurait dû faire ou dire différemment. Cela a duré des années, mon ami.

Passer à l’action, même sans l’envie

Et puis un jour, il s’est levé et s’est dit : “Ça suffit”! Il est venu me voir. On a bossé ensemble, et mon gars, je peux te dire qu’il a travaillé sur lui. Pas seulement en répétant “J’accepte mon passé, j’accepte mon passé”…

Non camarade, travailler sur lui, ça veut dire aller affronter cette souffrance, la comprendre, la regarder sans la juger. C’est une histoire d’expérience et de remise en question. Ça demande du courage, on ne va pas se mentir. Mais le game, c’est cela.

Et un jour Paul a compris. Pourquoi il était resté bloqué si longtemps là-dessus. Il avait peur de faire à nouveau les mêmes erreurs, peur de souffrir à nouveau. Et oui, c’était plus facile de rester avec ses regrets confortables plutôt que d’affronter la peur de l’inconnu.

Tu vois, le passé, c’est comme ce gros caillou que tu portes sur ton dos. Il est lourd, il te fait mal, il te ralentit. Mais tant que tu ne décides pas de le poser et de le laisser derrière toi, il continue à te peser. Et à t’empêcher d’avancer, de vivre, de respirer. De grandir.

Alors, camarade, tu vas devoir m’écouter maintenant. Parce que je suis fatigué de voir des gens comme toi s’embourber dans leur passé et se gâcher la vie. C’est facile de rester là, de se rouler dans sa douleur et d’accuser tout autour de soi.

Je te vois venir. Tu es en train de dire : “mais moi, c’est différent, je n’y arrive pas“. Et je te réponds : hey ! Tu n’es pas différent, tu n’es pas un cas à part. Tu ne veux pas y arriver, c’est tout.

Mon ami, je te le dis tout net, hors de question de te complaire dans ce rôle de victime. Alors secoue-toi un peu. Oui, c’est dur, oui, c’est douloureux. Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille. Elle est faite de remous, de tumultes. Et c’est en acceptant ces obstacles que tu grandis, que tu évolues.

Alors, mon conseil ici : Fais-toi confiance. Crois en toi. Accepter ton passé, ce n’est pas renier tes erreurs, loin de là. C’est reconnaître que oui, tu as eu des moments difficiles, oui, tu as fait des erreurs. Mais tu as aussi appris, tu as aussi grandi. Et c’est bien ça le plus important.

Tu n’y arrives pas seul ? Ce n’est pas grave. Paul non plus n’y arrivait pas seul. Alors il a demandé de l’aide. Il est allé voir un pro, un coach comme moi. Ne prends pas ça comme une faiblesse.

Au contraire, tu fais preuve de courage et de maturité en reconnaissant tes limites. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai créé ce programme “retrouver la confiance”.

Et si on se mettait à table ?

Qui te dit que je ne comprends pas ce que tu vis ? Crois-moi, il n’y a personne sur cette terre qui peut traverser la vie sans épreuves. Sans merdes, sans trahisons. On a tous un cadavre dans le placard. Le truc, c’est de ne pas laisser ces histoires nous définir.

Regarde ce qui s’est passé avec Sophie, une autre cliente. Elle a grandi dans un foyer désuni, plein de violence et de négligence. Tu crois qu’elle a eu la vie facile ? Pas du tout, mon vieux.

Elle a dû gravir des montagnes pour arriver là où elle est aujourd’hui. Et ça, c’est grâce à son courage. C’est grâce à son entêtement de vouloir embrasser le bonheur, malgré toutes les bourrasques.

Devenir le patron de sa vie

La vérité, c’est que tu as le pouvoir de changer la direction de ta vie. Oui, tu as eu une enfance pourrie. Oui, les gens t’ont marché dessus. Oui, tu as eu le cœur brisé. Mais ces expériences ne doivent pas te définir.

Les conséquences ? Tu ne peux imaginer. T’es enfermé dans une prison dont les barreaux sont forgés de tes propres regrets et rancœurs. Camarade, c’est le moment de prendre un marteau et de les fracasser. Pas demain, pas après le café, mais maintenant. Pourquoi ? Parce que chaque seconde passée à ressasser est une seconde perdue pour construire un avenir qui te ressemble.

accepte Ton Passé Pour Construire Ton Futur

Tu penses peut-être que ton passé est un fardeau trop lourd, un sac de briques attaché à ton dos. Mais je te le dis, ce sac de briques ? Il est rempli d’or. Chaque épreuve, chaque chute, chaque échec est une leçon, un trésor caché qui t’attend de le découvrir. Transforme tes douleurs en puissance, tes regrets en motivation.

Les Pierres Angulaires de la Renaissance

  1. Acceptation : La première étape est d’accepter ton passé. Pas de le justifier, pas de le glorifier, mais de l’accepter. C’est ce qui t’a construit, pour le meilleur et pour le pire. De toutes façons, tu ne peux pas le changer.
  2. Pardon : À toi-même avant tout. Pour toutes les fois où tu n’as pas été à la hauteur de tes propres attentes. Pour toutes les fois où tu t’es laissé abattre.
  3. Gratitude : Pour chaque expérience qui t’a enseigné quelque chose de précieux. La gratitude transforme ce que nous avons en suffisant, et plus encore.
  4. Action : L’acceptation, le pardon, et la gratitude ne valent rien sans action. Il est temps de prendre ta vie en main, de poser un pied devant l’autre et de marcher vers l’avenir que tu mérites.

L’Art de Se Réinventer

Mon ami, te réinventer ne signifie pas devenir quelqu’un d’autre, mais de devenir la meilleure version de toi-même. C’est de comprendre que tu n’es pas tes erreurs; tu es celui qui a survécu et appris d’elles. Tu es tes luttes, tes victoires, tes échecs, et tes succès. Tu es un phoenix prêt à renaître de ses cendres.

Alors, oui, accepte le passé, ton passé. Non pas comme un fardeau, mais comme un tremplin vers un avenir éclatant. Tu as en toi la force de surmonter chaque obstacle, de briser chaque chaîne qui t’entrave. Le chemin ne sera pas facile, il sera semé d’embûches, mais ô combien gratifiant.

En réalité, le succès ou l’échec importe peu. Ce qui compte, c’est d’avoir osé. D’avoir pris le risque de vivre pleinement, d’avoir tenté de construire quelque chose de beau sur les ruines du passé.

Parce que, camarade, la véritable richesse, c’est de retrouver la joie, le désir, le sourire. Et crois-moi, ce trésor intérieur surpasse toute fortune matérielle. C’est la force de vie en toi qui compte, une énergie qui t’élève. Ayant franchi cette montagne, aucune autre ne te semblera insurmontable.

En conclusion

Vas-y, lance-toi ! C’est pas facile, je te l’accorde. J’peux même pas prétendre comprendre tout ce que t’as vécu. Mais regarde, tu es encore là. Tu te bats. Et ça, ça vaut de l’or.

C’est pas le moment de lâcher l’affaire. Tu dois te révolter contre toutes les saloperies que la vie t’a infligées. Tes traumatismes, tes peines, tes regrets, ils t’appartiennent, oui. Mais ils ne sont pas toi. Toi, t’es bien plus que ça.

Définis-toi par tes actions, par tes rêves, par tes espoirs. Les épreuves que t’as connu, utilise-les pour grandir, pour te renforcer. Fais-en une source de pouvoir, une force qui te pousse à avancer.

Saisis ta vie à pleines mains et deviens le boss. Faudrait être sacrément idiot pour laisser ton passé te pourrir l’existence. Alors, tu restes là, à te morfondre, ou tu te lèves et tu fais face ? Parce que c’est ça, être le patron de sa vie. C’est se lever et se battre, encore et encore, peu importe les obstacles. Alors tu te bouges et tu montres à la vie que c’est toi le boss.

L’oeil du coach

Putain, maîtrise ton passé, camarade

T’as passsé des coups de blues ou kiffé des moments de folie aussi ? Laisse-moi te dire que t’es aussi banal qu’une mouche sur un tas de merde! Un mec comme Paul, traumatisé par une rupture de jeunesse, s’est enfermé dans le regret constant, son myocarde en vrac.

Fonce, même si t’en as pas envie

Jusqu’à ce que ce brave Paul se sorte les doigts! Il a retroussé ses manches, est venu me voir et on a bossé comme des bêtes. Combien de fois j’ai vu des types comme lui craindre l’erreur, préférant rester à se vautrer dans le confort de leur pitoyable regret.

Comprends bien, ton passé, c’est ce boulet que tu trimballes. Le laisser là, c’est se laisser croire que tu es différent et que tu ne peux pas t’en sortir. C’est quoi ce bordel ? T’es pas un spécimen, tu te complais juste dans ta merde !

Arrête de geindre et bouge-toi !

Là, ça commence à me gonfler. Jouer au martyr, quel courage ! La vie, c’est pas une joyeuse croisière sur le Nil. Tu ferais mieux de te réveiller!

Crois moi, accepter ton passé c’est pas renier tes bourdes ou tes douleurs, c’est comprendre que tu as avancé malgré elles. Tu gères pas en solo ? Pas de souci. Paul non plus ne s’en sortait pas seul.

Crève ton plafond de verre !

Tu penses vraiment que personne ne comprend ta peine ? Prends Sophie, née dans un cloaque familial, elève tes oeillères, elle a gravi l’Everest ! À force de ténacité, elle a chopé le nirvana. Réveille-toi et prends ta vie en main.

Sois le boss de ta vie

Tu peux changer ton destin! Tes faiblesses, tes chagrins, tes remords ne sont pas toi. Laisser ton passé contrôler ton présent, c’est être le dernier des cons. Faut que tu te battes pour tout ce que t’as sur le coeur.

Alors tu restes assis à ramasser tes miettes ou tu te lèves et affrontes l’inconnu ? Les épreuves, c’est pas toi. C’est juste une partie de ton histoire. Embrasse ton passé, affronte ton futur.

Tu es bien plus que ça. Allez, bouge-toi et montre à la vie qui est le patron.

partage avec tes amis ou collègues, merci (:

stephane briot whyislife orange 2