WhyIsLifeCroissance personnelleLe passéComment savoir si tu vis encore dans le passé : les signes à ne pas ignorer

Comment savoir si tu vis encore dans le passé : les signes à ne pas ignorer

stephane briot whyislife orange 1

Stéphane

Hey l’ami, t’es du genre à ressasser le passé en boucle, sans pouvoir t’en défaire ? T’es pas seul, je te jure ! Mais cela peut te poser de sacrés problèmes, et t’empêcher d’avancer. Alors, si tu veux vraiment évoluer et tourner la page, faut que tu sois capable de reconnaître les signes que tu es coincé dans le passé. Je vais t’aider à les débusquer, avec des exemples concrets. Et après, c’est à toi de jouer pour changer les choses, en te concentrant sur l’avenir plutôt que sur ce qui a déjà eu lieu. Allez, c’est parti !
vivre dans le passe

Reconnaître les signes que tu es coincé dans le passé

Salut toi ! Oui toi là, assis derrière ton écran, tu te vois où dans cinq ans ? Moi je te l’annonce, si tu ne passes pas à autre chose, tu seras au même point que maintenant. Je parle de ces vieux souvenirs qui te hantent et que tu ressasses sans arrêt. Je ne veux pas être dur avec toi, mais il est temps de se bouger et de quitter ce passé qui t’encombre.

Premier signe que tu vis dans le passé, ton discours. Si tu utilises plus souvent le passé que le présent, il y a peut-être un souci. Imaginons que je te raconte ma journée et toi, au lieu de me parler de ta journée, tu me relates une anecdote datant de dix ans. Ça te semble normal ?

Toujours dans le discours, si tu parles de ton passé comme s’il était encore bien présent, si tu as encore beaucoup de mal à parler des expériences passées parce qu’elles font encore mal, alors, tout n’est pas encore réglé.

Deuxième indice, ton entourage. Regarde autour de toi. Tu collectes des amis comme des vieux souvenirs ? Tes potes sont tous équipés de moustaches façon Magnum et de fringues “vintage” ? Eh ben, ça en dit long sur toi.

Affronter l’avenir : dire stop au passé

Passons maintenant à comment tu prends les décisions. T’es plutôt instinctif ou tu analyses les situations à la lueur de tes expériences passées ? Sois honnête à ce moment.

Si, avant chaque décision, tu te remémores les épisodes similaires du passé, tu es sur la voie pour ne jamais progresser. L’échec d’hier ne doit pas nécessairement conduire à l’échec d’aujourd’hui.

Quatrièmement, si ton emploi du temps est rempli de date anniversaires pour des choses qui sont arrivées, il faut sonner l’alarme. Ce n’est pas un mauvais comportement en soi de se rappeler des événements importants, mais si chaque année tu te mets à déprimer parce que c’est “l’anniversaire” d’une rupture de relation, c’est pas top !

Maintenant regarde un peu comment tu te comportes avec tes anciens amours. C’est simple : si tu passes autant de temps à scruter leur profil Facebook qu’à chercher de nouveaux potes ou à rencontrer de nouvelles personnes, là encore, un signal d’alarme doit retentir.

Si tu ressens toujours une petite bouffée d’excitation quand tu reçois un “J’aime” d’une ex, alors que ce n’est qu’une banalité pour tout le monde, commence à te poser les bonnes questions.

Autre point, si tu as vécu un événement douloureux, et qu’à chaque fois que quelque chose t’y fais penser, tu sombres dans le vide, l’abysse, la peur et la douleur, y’a quelque chose qui cloche.

Finalement, comment vis-tu l’échec ? C’est une question importante. Si tu te réfugies souvent dans des “j‘aurais dû faire ça” ou “si seulement j’avais…” à chaque fois que quelque chose foire dans ta vie, tu dois comprendre qu’il ne sert à rien de te mortifier.

Le passé est un endroit où on peut seulement apprendre, pas vivre.

Le WhyIsLife

Alors arrête de te mentir à toi-même, et ne laisse pas le passé dicter ton avenir. Tu as toute la place pour construire ton aujourd’hui et ton demain. Un conseil d’ami, pour avancer, il faut regarder devant soi, pas derrière. Allez, hop, au boulot !

Ne pas se perdre dans le passé : les causes et conséquences

Bon, tu te demandes peut-être pourquoi tu es bloqué dans le passé ? Rassure-toi, tu es loin d’être le seul. Tant de choses peuvent te freiner. Le deuil, des expériences traumatisantes ou même ton éducation peuvent t’obliger à rester figé sur les rails du temps.

En clair, ces choses te font peur, elles te retiennent d’oser ou de prendre des risques. Il est plus facile de vivre avec des regrets connus que d’affronter l’incertitude du futur, n’est-ce pas ?

Mais tu te rends compte de comment ça te tue lentement sans que tu en prennes conscience ? Le résultat, c’est que tu te prives juste de vivre pleinement le présent. Tu sais, cette habitude de toujours tout remettre à demain par peur de te planter ou de regretter… Eh bien, ça te prive aussi de belles opportunités.

Sérieusement, qui voudrait passer son temps à regretter ce qu’il a fait ou pas fait il y a dix ans ? Cette vie sans saveur, sans couleur, sans motivation… Tu crois que c’est cela la vie ?

Il se trouve aussi que ce qui se passe quand tu vis dans le passé, c’est que tu finis par t’isoler. Toutes ces relations qui pourraient être nouées, toutes ces expériences qui pourraient être vécues… Bah, tu passes simplement à côté. Et ceux qui sont autour de toi finissent par se lasser, parce que toi et ta nostalgie, vous êtes inséparables.

Lâcher prise : accepter et embrasser le présent

Je t’assure, avec des changements, on peut arriver à sortir de ce cercle vicieux. Commence par te pardonner toi-même, c’est très important. Tu as fait des erreurs ? Eh bien, c’est normal, on est tous humains. L’important, c’est d’apprendre d’elles et de tracer sa route.

Ne te focalise pas sur ce qui pourrait arriver si tu fais ceci ou cela. Au lieu de ça, concentre-toi sur ce que tu peux faire maintenant, sur les actions que tu peux entreprendre pour améliorer ta vie. Il y aura toujours des risques, des échecs, des revers… mais c’est le lot de tous ceux qui essaient, qui osent !

Il est aussi important de te délester de ces bagages du passé. Si tes amitiés te ramènent en permanence dans le passé, fais-toi de nouveaux amis. Ça semble dur, je sais, mais parfois, il faut être prêt à laisser certaines choses derrière pour avancer.

En gros, n’oublie pas : ne laisse pas ton passé diriger ton présent. Remets-toi en selle, lève les yeux et marche vers l’avenir. Il est temps de vivre ta vie comme tu l’entends. Allez, hop, au boulot !

En conclusion

Personne n’a dit que lâcher le passé était une partie de plaisir. Mais c’est nécessaire. On a tous nos croix à porter, tous nos échecs et déceptions. Mais ce n’est pas pour autant qu’on doit se laisser bouffer par ces derniers.

On a tous le droit à un nouveau départ, à une rédemption, à une vie meilleure. Alors, fais toi une faveur, arrête de te miner avec tes “si j’avais su”, “si j’avais fait ça”. L’important, c’est ici et maintenant. Raconte-toi une nouvelle histoire, celle où tu es le héros, pas le martyr.

Il se pourrait même qu’en lâchant prise sur le passé, tu trouves cette fameuse paix intérieure. Vivre dans le moment présent c’est vivre pleinement chaque instant. C’est savoir apprécier ce qui est là, maintenant, devant toi. C’est l’art de la gratitude.

Allez, reprends-toi en main, prends sur toi et fais un pas en avant. Oui, un petit pas, c’est déjà un bon début. Fais-toi confiance, crois en toi. Le passé c’est fini, le futur n’est pas encore là. Alors reste ici, avec moi, dans le présent. Finalement, tu as tout à y gagner.

Et rappelle-toi, tu ne seras jamais seul. Il y aura toujours quelqu’un pour t’écouter, t’encourager et te rappeler combien tu contes. Alors haut les coeurs, et puisse ton futur être aussi brillant que tu le désires.

L’oeil du coach

Souvent tu te demandes pourquoi tu ne parviens pas à avancer dans ta vie, comme si quelque chose te retenait en arrière. Peut-être es-tu coincé dans le passé sans même t’en rendre compte.

Selon des recherches en psychologie, vivre dans le passé peut freiner notre présence dans le présent et blâmer notre progression future.

Réfléchis à la fréquence à laquelle tu parles du passé ou si tu passes plus de temps à scruter les profils de tes ex plutôt qu’à chercher de nouveaux amis, par exemple.

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles tu pourrais être bloqué dans le passé. Des événements traumatisants comme une rupture, un décès ou un échec professionnel peuvent être difficiles à surmonter.

Même ton éducation et la manière dont tu as été élevé peuvent t’inciter à rester chez toi, habité par de tels souvenirs.

Le psychologue clinicien, Dr. Guy Winch, recommande de comprendre et de reconnaître ces sentiments pour pouvoir avancer.

L’impact de rester coincé dans le passé peut être significatif. Cela peut t’amener à t’isoler, à manquer de belles occasions actuelles et à limiter ton potentiel futur.

En fait, de nombreuses études montrent que vivre dans le passé peut même conduire à la dépression et à l’anxiété. Il est donc primordial de prendre des mesures pour lâcher prise et t’ancrer davantage dans le présent.

Il est important de te pardonner pour les erreurs du passé et d’essayer de ramener ton focus sur le présent. Comme Martin E.P. Seligman, le père de la psychologie positive le souligne: “Apprendre d’hier, vivre pour aujourd’hui, espérer pour demain”. Tu as toute la place pour construire ton aujourd’hui et ton demain. Ta vie est à toi, ne laisse pas le passé la diriger.

Rappelle-toi qu’il n’y a pas de honte à chercher de l’aide si tu te sens bloqué – que ce soit auprès d’amis, de la famille ou d’un thérapeute. Tu as le droit de vivre une vie sans être hanté par le passé. Il est temps de prendre les rênes et de commencer à vivre pleinement dans l’instant présent. Le passé c’est fini, le futur n’est pas encore là. Fais-toi confiance et prends le temps de te reconnecter avec le moment présent : tu as tout à y gagner.

partage avec tes amis ou collègues, merci (:

stephane briot whyislife orange 2